Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Difficultés chez les polyamoureux de longue date

#
Profil

titane

le mercredi 01 décembre 2010 à 12h03

Ah tiens... c'est du vécu aussi... mais moi j'étais celui qui partait...

Equilibre entre deux libertés... que ce qui change ma vie ait un impact sur mes relations amoureuses je veux bien le comprendre et l'accepter (et vice versa!)... en avertir, au sein de chaque relation et selon sa pertinence, une ou l'autre de mes amitiés amoureuses, pourquoi pas... mais en "discuter"?

Pour arriver à quoi? La décision reste la mienne... et j'assumerai... faire croire qu'il y a une négociation possible?

J'avoue que si c'est pour "compliquer" ma réflexion sur une décision probablement pas si facile... et ben, je garde ça pour moi en effet... reste de monogamie? rien avoir!

Pareil avec des amis... des parents...

Les amours multiples ne sont pas des "droits de regard"... par contre faut assumer que chaque amour se repositionne spontanément et pas toujours comme on l'aurait souhaité...

Est-ce que l'exigence de "conversation franche et claire" ne serait justement pas un reste de la monogomie, où tout se négocie, doit être expliqué, concerté, consensualisé? Histoire de rassurer... ??

Message modifié par son auteur il y a 9 ans.

#
Profil

Siestacorta

le mercredi 01 décembre 2010 à 13h02

Le seuil d'exigence de Tenta me semble le bon : on doit en parler s'il s'agit d'un fait qui va changer quelque chose.
Même si en parler ne changera rien au fait lui-même ("je vais partir à l'étranger", "j'ai un nouvel amant avec qui je vais habiter"), ça changera bien sûr les conséquences, ça donne de la liberté d'action et de réaction à l'autre.

#
Profil

titane

le mercredi 01 décembre 2010 à 17h44

Oui... En parler... En "discuter"?

Idéalement oui bien sur... Mais pas forcément comme une "obligation", même camouflée sous "c'est la moindre des choses, non?"

c'est tout...

#
Profil

Romy

le mercredi 01 décembre 2010 à 17h55

Mais ma question...est-ce que tout ça est encore pertinent même après plusieurs années de "pratique" polyamoureuse?

Est-ce que les petites insécurités des débuts peuvent refaire surface même après plusieurs années?

#
Profil

titane

le mercredi 01 décembre 2010 à 18h32

Oui... On n'est pas toujours en forme... Mais cela nacrirn avoue avec l'amour multiple... Se sentir "insecure" peut arriver à n'importe qui pour de multiples raisons... Et ça se manifeste parfois en prenant des chemins de traverse...

La manifestation n'a plus tien avoir avec la cause!

#
Profil

Romy

le mercredi 01 décembre 2010 à 20h21

Est-ce que vous avez l'impression que le polyamour vous a éloigné ou rapproché de votre partenaire principal? ou ni plus près, ni plus proche que si vous aviez été monogame...

#
Profil

tentacara

le mercredi 01 décembre 2010 à 20h48

Rosalie
Est-ce que vous avez l'impression que le polyamour vous a éloigné ou rapproché de votre partenaire principal ? ou ni plus près, ni plus proche que si vous aviez été monogame...

Personnellement, je dirais que ça m'a rapprochée de mon premier partenaire. La façon dont il a réagi à ma deuxième relation m'a épatée. Je pense que de son côté, la fragilité qu'il a ressentie lui a donné la détermination de maintenir notre couple à flots. Nous sommes vigilants tous les deux à ne pas nous endormir sur nos lauriers. Je crois que ça nous a fait grandir tous les deux, ensemble.

#
Profil

Romy

le mercredi 01 décembre 2010 à 21h01

Même sentiment pour moi. Par contre, je sais qu'il y a des limites que je ne voudrais pas franchir, et même si pour le moment elles ne se présentent pas à nous, je me dis que les amours sont tout de même fragiles. C'est vrai qu'il faut être vigilants, et le danger, lorsqu'on a le vent dans les voiles du polyamour, est peut-être de croire que ça vogue tout seul, et ne pas s'apercevoir qu'il peut toujours se présenter un orage ou un changement de cap (hou là! les métaphores :-))

#
Profil

titane

le jeudi 02 décembre 2010 à 09h44

Rosalie
Est-ce que vous avez l'impression que le polyamour vous a éloigné ou rapproché de votre partenaire principal ? ou ni plus près, ni plus proche que si vous aviez été monogame...

oui... rapproché de façon plus consciente, libre et spontané... plus intime entre deux individualités et non plus au sein d'un couple...

#
Profil

Siestacorta

le jeudi 02 décembre 2010 à 09h53

titane
Oui... En parler... En "discuter" ?

Idéalement oui bien sur... Mais pas forcément comme une "obligation", même camouflée sous "c'est la moindre des choses, non?"

c'est tout...

Ben, Rosalie parle de discussions, mais c'est pas tellement sur les annonces, c'est sur l'ensemble des accrocs qu'on peut rencontrer. Et le contexte donne autant au mot le sens "négociation" que celui d' "explication". Sa demande est assez ferme, mais elle ne part pas avec le but à priori de changer les options dont on va lui parler.

Tentacara, quand elle relève sa difficulté, ne dit pas "discuter".
Son "a minima" est plus dans la mention de l'information significative...

Message modifié par son auteur il y a 9 ans.

#
Profil

tentacara

le jeudi 02 décembre 2010 à 10h12

@Titane, pour moi et mes amours, le PA n'est pas la liberté totale de chacun de faire exactement ce qui lui plaît quitte à blesser les autres, c'est de choisir librement ses contraintes et ses engagements et de s'y tenir.
S'informer, se consulter mutuellement à tout propos susceptible de modifier l'équilibre en place est notre contrat de base. Ce n'est pas TA façon de faire, ce n'est pas MA tyrannie exercée sur mes compagnons, c'est NOTRE contrat de base.

#
Profil

LuLutine

le jeudi 02 décembre 2010 à 11h49

tentacara
S'informer, se consulter mutuellement à tout propos susceptible de modifier l'équilibre en place est notre contrat de base.

Ca me semble très bien comme contrat de base, c'est celui que j'applique aussi.
Je trouverais inimaginable de ne pas être avertie de quelque chose comme "Je pense partir à l'étranger" (ce qui signifie que je vais le voir moins souvent, et je dois m'y adapter, c'est donc une information importante pour moi), "Je pense m'installer avec une copine" (ce qui signifie que j'aurai moins la possibilité de passer le voir, probablement), etc.

#

(compte clôturé)

le jeudi 02 décembre 2010 à 12h16

Ce fil est très important car il rappelle que le pluriamour n'est pas la panacée qui évite tout conflit, toute fragilité, tout doute, etc. Important, car je reçois plein de lettres de couples en difficulté- généralement parce qu'ils ont découvert que leur partenaire aimait ailleurs- qui veulent "entrer en pluriamour" comme si ça allait résoudre tous leurs problèmes. Et qui se sentent parfois culpabilisés parce qu'ils ou elles n'y arrivent pas. Ou qui ne comprennent pas malgré leur "sacrifice" (OK, ma chérie, soyons pluriamoureux à condition que tu restes avec moi, hein?), leur chérie leur déclare un jour qu'en fait, elle souhaite mettre fin à leur relation.
Etre pluriamoureux n'est pas une assurance bonheur, mais quand ça se passe bien, c'est-à-dire essentiellement quand on admet que les fluctuations et les évolutions des sentiments et même du pacte (le pacte de base, indispensable, peut évoluer, se discuter entre toutes les parties en cause), bref quand la relation n'est pas figée, c'est un vrai bonheur. Disons que ça ne préserve pas de tout, mais que ça stimule bigrement l'amour. Au fond, c'est l'éternel débat entre sécurité et liberté, norme et créativité. A chacun de découvrir quelles valeurs lui parlent le plus.

#
Profil

LuLutine

le jeudi 02 décembre 2010 à 13h29

Francoise
(le pacte de base, indispensable, peut évoluer, se discuter entre toutes les parties en cause),

Tu mets le doigt sur quelque chose qui je pense est important pour beaucoup ici : oui, le "pacte de base" peut évoluer, mais cela ne se fait pas sans discussion. Jamais de manière unilatérale.

#
Profil

titane

le jeudi 02 décembre 2010 à 16h08

tentacara
@Titane, pour moi et mes amours, le PA n'est pas la liberté totale de chacun de faire exactement ce qui lui plaît quitte à blesser les autres, c'est de choisir librement ses contraintes et ses engagements et de s'y tenir.

S'informer, se consulter mutuellement à tout propos susceptible de modifier l'équilibre en place est notre contrat de base. Ce n'est pas TA façon de faire, ce n'est pas MA tyrannie exercée sur mes compagnons, c'est NOTRE contrat de base.

Je comprends... Un beau contrat de base... Le MA est aussi un beau contrat de base...

PA=polycopie du MA?

Je n'ai pas besoin de contrat pour communiquer, ni pour avoir confiance que celles que j'aime communiqueront ce qu'elles veulent bien me communiquer.

C'est leur liberté qui me parlera davantage d'elles, pas leurs obligations...

De même pour moi: si je suis l'egocentriste que semble sous-entendre tes propos alors il est évident qu'elles en prendront acte!!

Librement, gratuitement et spontanément...

Pas besoin de contrat pour cela

Message modifié par son auteur il y a 9 ans.

#
Profil

titane

le jeudi 02 décembre 2010 à 16h11

LuLutine
Tu mets le doigt sur quelque chose qui je pense est important pour beaucoup ici : oui, le "pacte de base" peut évoluer, mais cela ne se fait pas sans discussion. Jamais de manière unilatérale.

Et a force d'évoluer... Librement, gratuitement et plus ou moins spontanément... Cela n'en est plus un... Juste un système de communication!

#
Profil

titane

le jeudi 02 décembre 2010 à 16h14

L'unilateral est une illusion!

Je peux décider de partir sans discussion... Je sais qu'il y aura des conséquences... Donc pas d' unilateralité...

Si elles m'envoient chier. Ce ne sera pas de l'unilateral...

Dans un écosystème amoureux on n'est jamais "seul"... Sauf dans nos décisions! En suite le système réagit, s'ajuste, accepte, rejette....

Contrat ou pas, pacte ou pas...

#
Profil

Romy

le jeudi 02 décembre 2010 à 16h54

J'ai tendance à penser comme toi Titane. Lorsque ma décision est prise, je n'ai pas toujours envie de la confirmer avec mon amoureux. Souvent, ça débouche sur de grandes discussions, où on ne se comprend pas toujours, on interprète mal ce que l'autre dit, ou la réelle signification de son geste ou de ses paroles. Je m'en vais de plus en plus dans cette direction, alors qu'au départ, la transparence, le "je te dit tout" et la décision commune primait.

Ceci dit, je suis d'accord avec Tenta lorsqu'elle dit que pour elle, ce n'est pas la liberté de tout faire... Pour moi en fait, l'impact qu'aura ma décision sur le bien-être de l'autre influe sur ma décision...ainsi, je reste libre dans les limites de mon éthique personnelle (enfin, je l'espère! ça serait mon idéal). Donc pour prendre une décision importante en toute connaissance de cause, j'ai besoin de savoir ce qu'en pensent mes amoureux.

C'est un équilibre, comme dit Françoise, entre liberté et sécurité. Peut-être aussi entre renoncement et désir, entre désir de fusion et désir de solitude. Puis les "responsabilités' aussi qui viennent avec la famille.

#
Profil

LuLutine

le jeudi 02 décembre 2010 à 17h03

Rosalie
Lorsque ma décision est prise, je n'ai pas toujours envie de la confirmer avec mon amoureux.

Moi aussi.
Je n'ai jamais dit qu'il y avait besoin de "confirmer" une décision, mais simplement d'en informer ses partenaires.

Rosalie
Ceci dit, je suis d'accord avec Tenta lorsqu'elle dit que pour elle, ce n'est pas la liberté de tout faire... Pour moi en fait, l'impact qu'aura ma décision sur le bien-être de l'autre influe sur ma décision...ainsi, je reste libre dans les limites de mon éthique personnelle (enfin, je l'espère ! ça serait mon idéal). Donc pour prendre une décision importante en toute connaissance de cause, j'ai besoin de savoir ce qu'en pensent mes amoureux.

Exactement.

#
Profil

amorgen

le jeudi 02 décembre 2010 à 17h56

Le "contrat" est tacite Titane, "ne gravons pas nos noms en bas d'un parchemin"...:-)
Contrat, pacte, système de communication peu importe le nom qu'on lui donne, il s'agit juste naturellement ou de façon plus formelle peut être pour certains d'informer, de communiquer sur les sujets concernant toutes les parties.
Je suis en parfait accord avec cette phrase de Tentacara : "choisir librement ses contraintes et ses engagements et de s'y tenir".

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion