Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Erreur de débutante ?

Bases
#
Profil

Katleya

le mardi 30 décembre 2014 à 16h22

Bonjour à toutes et tous,

J'étais venue me renseigner il y a déjà de longs, longs mois, et j'avais pu tirer quelques réponses à mes interrogations.

Après diverses perpéties, mon couple s'est engagé dans la voie du polyamour. Nous avons établi préalablement comme une sorte de contrat et nous sommes donc autorisés à aimer ailleurs.

Je suis la première à franchir le cap. J'ai rencontré un jeune homme charmant il y a quelques semaines, et de fil en aiguille, nous nous sommes rapprochés.

Du côté de mon conjoint, les choses ne sont pas forcément toujours évidentes, mais nous parlons beaucoup, et nous jouons dans le registre de la totale transparence.

Mon souci actuel concerne mon nouvel amour. Il est célibataire et plus jeune que moi, 25 pour lui, 37 pour moi.

J'ai essayé de lui expliquer la manière dont nous fonctionnions avec mon conjoint, mais il est un peu tombé des nues. Il ne parvient pas à appréhender ce mode de vie.

L'attirance entre nous est très forte, et hier soir nous avons passé notre première nuit ensemble. Je me sens bien avec lui, mais j'ai aussi été très heureuse de rentrer à la maison.

Je crois (mais n'en ai pas suffisamment discuté !) que de son côté, il pense que nous pourrons entamer quelque chose d'exclusif à terme car il ne semble envisager la relation amoureuse que sous cet angle.

J'ai l'impression de m'y être très mal prise. En lui montrant que je voulais vivre pleinement ce que j'avais à vivre avec lui, mais en n'insistant pas suffisamment sur ma manière de fonctionner.

J'avoue que je suis un peu démunie. Je sais que je pourrais recommencer à lui expliquer, à lui faire comprendre, sans attendre d'ailleurs qu'il accepte forcément, mais je ne sais plus comment m'y prendre.

Une fois tous les deux, j'ai un peu tendance à oublier le reste et à vivre ma relation avec lui. Je ne veux pas forcément non plus lui imposer un solennel "faut qu'on parle" et faire de la conversation quelque chose de pesant et qui le mettrait encore mal à l'aise.

Alors je me tourne vers vous. Comment puis-je renouer le contact sur cette discussion ?

#
Profil

MagentadeMars

le mardi 30 décembre 2014 à 17h16

Envois-le lire Les Fesses de la Crémière :-)

#
Profil

LuLutine

le mardi 30 décembre 2014 à 23h18

Bonsoir Katleya,

Je ne sais pas si tu lis l'anglais, mais en gros ce que tu nous racontes ressemble un peu à cette bd ?
kimchicuddles.com/post/104504613345/polyamory-is-a...

(Au passage, ce webcomic est génial :) )

Je dirais que non, ce n'est pas une "erreur de débutante".

Même après des années et des années, et malgré toutes les explications du monde, on se retrouve de temps en temps face à des gens qui ne comprennent pas.
Ils s'imaginent par exemple, comme tu sembles le supposer dans ton cas, que c'est une période de transition et qu'on va finir par "choisir".
Autre exemple : la personne qui dit "Oh oui c'est super je suis poly moi aussi !" et qui quelque temps plus tard te quitte parce que "Tu comprends, j'ai rencontré quelqu'un avec qui c'est sérieux"...!!!

Je dirais qu'à mon avis il n'y a pas de recette miracle.

Répéter, répéter, répéter. (Sans pour autant lui faire le coup du "il faut qu'on parle", tu peux saisir les occasions qui se présentent à toi de lui rappeler ta façon de fonctionner dans les discussions de tous les jours, de façon directe ou indirecte, en mentionnant ton conjoint par exemple.)

Et puis faire appel à la Sainte Trinité qui fera décanter le truc : le Temps, la Patience et le Dialogue.

Ca ne veut pas dire qu'il comprendra.
Je crois que certains ne comprennent jamais. Continuent de se faire des illusions, ou encore finissent par partir en t'insultant. En bref, je dirais que toutes les issues sont possibles.

Mais à part répéter, être cohérente avec toi-même, et laisser le temps faire le reste...je ne vois pas trop.

#
Profil

Lagentda

le mardi 30 décembre 2014 à 23h20

Oui. Il faut trouver le moyen de lui en parler naturellement, d'un côté en l'envoyant vers des lectures cul-turelles (comme le site cité plus haut), ou en en faisant un débriefing, et de l'autre côté, en montrant bien que la transparence et la liberté ne te gênent pas (ne pas cacher ton programme avec ton mari ou d'autres personnes au moment de reprogrammer vos rencontres). De toute façon, il faut du temps (je rejoins tout à fait Lulutine sur la Sainte Trinité)... Il faut aussi que tu apprennes à le découvrir : quelles sont ses expériences (négatives et positives) ? pour mieux comprendre : quelle est sa conception de l'amour ? de votre relation ?

Message modifié par son auteur il y a 5 ans.

#
Profil

Katleya

le mercredi 31 décembre 2014 à 11h03

Merci beaucoup pour vos réponses ! Je suis allée découvrir le blog Les fesses de la crémière, merci ! Et je vais de ce pas aller découvrir la BD.

Je vais donc faire preuve de patience, et en effet, l'écouter sur ses attentes et le comprendre. Je ne cherche pas à le convaincre forcément, même si je crains qu'en comprenant bien mon mode de vie, il le rejette. Et moi avec. Mais je préfère être honnête avec lui. D'autant qu'il est encore jeune, plutôt romantique, et que je peux tout à fait concevoir qu'il veuille une histoire "pleine" si tel est son souhait...

J'ai lu hier pas mal de nouveaux sujets sur le forum, et je dois dire que parfois ça semble un peu le parcours du combattant... Mais il y a aussi des récits de belles histoires qui marchent, et ça, ça fait plaisir à lire...

Je profite de ma réponse pour vous souhaiter à tous une très belle année 2015 un peu en avance.

#
Profil

Lagentda

le mercredi 31 décembre 2014 à 15h42

Oui, ce forum est une mine d'exemples, de problèmes concrets, avec ou sans solutions. C'est vrai qu'à la lecture de nombreux de ces sujets, il semble qu'arriver à s'épanouir dans le polyamour semble parfois un peu le parcours du combattant. Mais, je pense que c'est la vie (monoamour, polyamour ou autre,...) qui est le parcours du combattant en fait.
Et, lors d'autres lectures de sujet ici, je trouve des idées plus enthousiasmantes. En fait, ce qu'il faut retenir, c'est que pour affronter le parcours du combattant de la vie, une démarche patiente de réflexion, de déconstruction et d'expérimentation, est toujours profitable à terme.

Et, donc, je te souhaite une bonne année 2015 pleine de belles expériences et d'apaisement sans assoupissement de l'esprit.

#
Profil

MagentadeMars

le mercredi 31 décembre 2014 à 16h59

N'oublions pas que ce sont les cas difficiles qui génèrent le plus de mots... on n'a pas besoin de 27 pages pour décortiquer "oui, c'était comme une évidence, tout va à merveille :-)"

Tiens, pour y mettre un peu de contre-poids, dans les derniers 4 mois j'ai rencontré deux femmes qui ne connaissaient pas la polyamour.

La première, après une lecture des Fesses de la Crémière, répondit "Mais, oui, ça doit être comme ça !". Cela dit, elle était mariée, notre relation n'a pas persisté et donc je ne sais pas si elle va aborder le sujet avec son mari maintenant qu'elle est repartie vivre dans la même ville que lui..

La deuxième, après une rencontre hasardeuse, m'avait écrit pour demander si j'avais quelqu'une dans ma vie. J'ai répondu "oui, plusieurs, mais je te l'explique...". Réaction très enthousiaste d'elle (mais moins de son autre partenaire qui trompait sa femme). Effectivement, ayant vécu la réalité cachée de la norme pendant des années, elle voit la polyamour comme une évidence saine. On va voir ce qui se passe avec l'autre homme (il oscille entre "ah, oui, ok" et "non, c'est impossible"), mais entre elle et moi ça plane... :-)

Celle que je rencontrais il y a 15 mois était déjà poly sans le mot... il y avait un moment de jalousie, non sur le sexe mais ma participation à un événement sans elle, ce qui s'est calmé dans un processus de adaptation et notre relation (à distance) est actuellement sereine.

Tout cela, c'est assez représentative de mes autres relations polys.

Par contre, là où on propose d'ouvrir une relation monogame existant, c'est évidemment plus compliqué, je ne l'ai jamais fait. Peut-être que là, il y ait un chemin de combat habituel... mais il ne s'agit pas de la vie polyamoureuse en soi.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion