Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Quand il est malheureux avec une de ses amoureuses

#
Profil

titane

le dimanche 24 octobre 2010 à 15h04

lorsque je pense que le problème est à l'extérieur, c'est ça mon problème...

On peut passer la vie des autres à réglementer et codifier la vie des autres, soi-disant pour le "bien de tous" et le "respect" et "l'honnêteté"... et patati et patata...

mais il existe un chemin plus court... celui de passer outre ses petites indélicatesses qui souvent ne sont pas plus que ça... ce qui compte ce sont les "motivations"...

On se juge par nos motivations mais on continue à juger les autres par leurs actes ou plutôt l'interprétation qu'on en fait selon nos petites humeurs du moment...

Il faudrait se libérer de tout ça.... sur le coup c'est chiant, mais on passe l'éponge et on reste sur l'essentiel... on peut y arriver, peu à peu... ou alors on perd son temps à dire aux autres ce qu'ils devraient être, dire ou faire... au choix !

Et puis un petit coup de gueule de temps en temps, why not... histoire de réexpliquer qui on est... et éviter les malentendus

Et toujours cette liberté: "tu me gonfles, alors ciao pendant un moment"... "reste responsable de ce que tu fais ou pas en sachant comment moi je peux réagir..." sans malice, mais juste par simple liberté... spontanéité... et même gratuité !

car ça va aussi dans ce sens ! on a tous le droit d'agir dans un sens ou dans un autre et les autres doivent le savoir et le reconnaître... voilà la seule "transparence" que je tolère... la sincérité, même dans mes hésitations, mes changements d'avis et de décisions...

#
Profil

LuLutine

le dimanche 24 octobre 2010 à 22h09

Oui, on a tous le droit d'agir comme on le veut, et les autres ont le droit d'aller prendre l'air si ça ne leur convient pas.

Vu ce que décrit Cham, je pense que son "amoureux" ne fait pas grand cas d'elle, et qu'elle a eu raison de partir. Il est libre de ne pas faire grand cas d'elle, mais elle est libre de ne pas vouloir supporter cela (et j'aurais probablement agi de la même façon à sa place).

#
Profil

Goffio

le lundi 25 octobre 2010 à 11h23

Oui, je crois vraiment que Cham agit de manière tout à fait lucide et responsable. Elle est confrontée à un compagnon qui semble avoir des besoins fusionnels et préférentiels actuellement, avec son autre amoureuse. Après ces années passées avec lui, et le constat durable de la rupture de l'empathie, entre eux 2 : il semblerait qu'il n'y avait plus de réelle alternative, en l'état. Sauf à vouloir risquer de se prendre encore vraiment la tête, de tourner en rond, et de se faire du mal en définitive.

A coup sûr, je pense : la décision était la bonne. Facile à dire, mais difficile à mettre en pratique, certainement... Bravo Cham, et je sais que c'est con à dire, mais : haut-les-coeurs !!!

#
Profil

KIKI

le mardi 26 octobre 2010 à 22h32

Moi je me pose une question...
Souvent il se prend la tête avec "elle", je le sens pas bien. Mais je n'ose pas poser de questions, par peur qu'il se braque ou que finalement pour lui, d'en parler avec moi, serait ce comme si j'assumai cette situation de polyamour.... alors qu'au fond de moi, ce n'est que de la curiosité...

Comment dois je m'y prendre?

#
Profil

amae

le mardi 26 octobre 2010 à 22h48

Je pense que dans ce genre de relation, "l'autre", autrement dis " lui " n'a pas forcément envie de parler de sa relation avec cette troisième personne. Sinon il t'en parlerai de lui même.
Il doit certainement vouloir préserver son intimité avec elle par rapport à toi.
Si tu n'assumes pas cette situation mais que tu souhaites lui poser des question soit franche avec lui, peut-être qu'il te comprendra mieux. Demande lui de partager avec toi, ce qu'il pense vis à vis de sa relation avec elle.
Bon courage

#
Profil

titane

le mercredi 27 octobre 2010 à 01h57

KIKI
Moi je me pose une question...

Souvent il se prend la tête avec "elle", je le sens pas bien. Mais je n'ose pas poser de questions, par peur qu'il se braque ou que finalement pour lui, d'en parler avec moi, serait ce comme si j'assumai cette situation de polyamour.... alors qu'au fond de moi, ce n'est que de la curiosité...

Comment dois je m'y prendre ?

Que de la curiosité? C'est déjà pas mal. Je te dirais de penser pour toi et pas pour les autres. Comment le sais-tu qu'il se braquerait? Si oui, c'est peut-être que lui a du mal à assumer.

Tu es toujours libre de poser des questions. Tu as peur... De quoi vraiment? Il se braque et alors?

Que voudrais-tu savoir au juste? Où se situe ta curiosité?

Voilà deux opportunités de t'explorer toi... Sois curieuse de toi!

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion