Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Gérez sa nouvelle liberté en tout honnêteté, pour soi et pour les autres

Bases
#
Profil

Fleurdeschamps

le lundi 26 janvier 2015 à 09h23

Bonjour à tous,

Polyamoureuse en théorie depuis un bout de temps et l'ayant appliqué à ma vie concrète depuis environ un an. je me suis jusque là laissée porter par des sentiments et envies qui m'ont réservé à la fois de bonnes surprises et quelques claques...
Comme quoi, vous le savez, ouvrir la porte aux amours plurielles apporte beaucoup de bonheurs mais aussi pas mal d'épreuves et remises en question !

Aujourd'hui j'ai décidé d'être un peu plus rationnelle dans mes choix amoureux pour éviter des situations trop problématiques, illusoires ou malsaines.
Je suis d'une honnêteté sans faille quand je présente ma vision des choses à un potentiel/nouvel amoureux, exposant les difficultés traversées quand j'étais en couple mono et précisant toujours qu'on ne sait jamais ce qu'une relation naissante peut engendrer en terme de sentiments, engagement etc... (je suis célibataire sans enfants pour ma part).

D'une part j'ai eu la chance immense de rencontrer un garçon ouvert et bienveillant, au cours d'un voyage. Nous sommes tombés d'accord sur les questions de l'amour et la non exclusivité - et dans les bras l'un de l'autre :) Compte tenu de la distance, on garde une belle relation romantique en prévoyant de se revoir dans un ailleurs prochain. De ce côté tout va bien, c'est très beau, c'est un amour qui nous bouscule et nous fait du bien.

D'autre part, un garçon (inaccessible a priori car en couple) pour qui j'avais craqué l'an dernier a finalement réussi à retrouver ma trace et m'a avoué la forte réciprocité de l'attirance que j'éprouvais... Motivé, complice et joueur, j'ai beau mettre le hola en raison de sa situation de couple, la tentation est forte aïe aïe aïe
Mais je n'ai plus envie de m'embarquer dans une relation en suivant juste mon désir égoïstement, quand je sais pertinemment qu'il y a quelque chose qui me gêne. Ici en l'occurrence, le mensonge qui se met en place vis-à-vis de sa copine (et de lui-même ?), même si c'est son choix après tout.
Pour l'instant j'ai tenu bon, mais je sais bien que le désir est parfois plus fort que la "morale" ou encore l'intuition "éthique" que ce n'est pas la bonne chose à faire...

Donc, un peu perdue entre raison et tentation, en quête de conseils avisés, j'ai pensé à vous qui êtes si expérimentés de multiples situations, en petite nouvelle du polyamour que je suis, en fin de compte :)

Bonne journée !

Message modifié par son auteur il y a 5 ans.

#
Profil

Apsophos

le lundi 26 janvier 2015 à 14h34

En bon cynique j'aurais envie de dire que sa relation avec sa copine (et les mensonges qu'elle peut impliquer ou non) ne te regarde pas. Bien sûr si ça rajoute des contraintes de ton coté (te cacher dans un placard ?) c'est autre chose.

#
Profil

Tcheloviekskinoapparatom

le lundi 26 janvier 2015 à 16h07

Ce qui pourra t'aider, c'est sans doute de préciser en quoi ça te gêne qu'il cache votre relation à sa copine, car il y a plusieurs possibilités :
- ça te gène parce que c'est mal de mentir, et du coup tu te sens coupable comme complice.
- ça te gène parce que c'est mal de mentir, et du coup tu le regardes avec moins de considération.
- c'est leur affaire ce qu'ils se disent ou pas, mais toi tu te sens déconsidérée de ne pas être annoncée.
- c'est leur affaire ce qu'ils se disent ou pas, et peu t'importe si elle connaît ton existence, mais ça te gêne de ne pas pouvoir l'appeler quand tu veux, de devoir vous voir en cachette, etc.

Il y a peut-être d'autres possibilités auxquelles je n'ai pas pensé.

#
Profil

Nurja

le lundi 26 janvier 2015 à 16h58

Ça peut aussi te gêner parce que tu te rends compte qu'il se donne des autorisations qu'il ne donne pas à sa copine et que cela te pose problème.

#
Profil

Fleurdeschamps

le mardi 27 janvier 2015 à 01h06

Mmm, ça m'est égal de ne pas être annoncée et d'être discrète. Le côté pas pratique et clandestin par obligation des communications me semble tout de même un peu glauque à vrai dire.
Il y a bien le fait qu'il s'accorde une liberté un peu facile dans le dos de sa copine qui me gêne, je pense le "juger" un peu car il prend cela à la légère. Je lui ai beaucoup parlé sur la question.

Mais c'est encore autre chose qui m'embête, l'impression qu'il veut suivre ses envies mais ne sait pas vraiment ce qu'il veut (apparemment sa copine et lui sont ensemble depuis des années, plutôt par habitude que par passion selon ses dires, et ils seraient depuis longtemps face à la difficulté de faire un enfant ensemble)...
Je trouve la situation pas folichonne, j'avoue que du coup le rôle de fraîche amante là-dedans me rebute un peu. ça me casse l'envie naturelle disons (par éthique ? par solidarité avec sa copine ?)

#
Profil

LuLutine

le mardi 27 janvier 2015 à 01h31

Fleurdeschamps
Mais c'est encore autre chose qui m'embête, l'impression qu'il veut suivre ses envies mais ne sait pas vraiment ce qu'il veut (apparemment sa copine et lui sont ensemble depuis des années, plutôt par habitude que par passion selon ses dires, et ils seraient depuis longtemps face à la difficulté de faire un enfant ensemble)...
Je trouve la situation pas folichonne, j'avoue que du coup le rôle de fraîche amante là-dedans me rebute un peu. ça me casse l'envie naturelle disons (par éthique ? par solidarité avec sa copine ?)

Vu ce que tu dis au début de ce paragraphe, j'aurais tendance à ajouter une autre question : par pur instinct ?
Parce que tu sens que ce ne sera pas génial pour toi et/ou lui, quelle qu'en soit la raison...

Peut-être, s'il est par habitude avec sa copine, qu'il cherche (pas forcément consciemment) à "trouver" quelqu'un d'autre avant de rompre ?

Peut-être qu'au contraire ils vont réussir à avoir un enfant et qu'à ce moment-là il va te laisser tomber tout-à-coup ?

Ou peut-être que toutes mes hypothèses sont à côté de la plaque mais visiblement, tu sens qu'il y a quelque chose qui ne va pas...et que ça peut "mal" se finir, peut-être ?

J'aurais tendance à dire : si tu ne le sens pas, n'y vas pas.

Puis les gens qui ne savent pas ce qu'ils veulent...qui veulent peut-être des "expériences", ou je ne sais quoi...bref.
Ca peut être très bien mais pour ma part je ne fonctionne pas ainsi. Et si ce n'est pas ou plus ton truc de dire "Allons-y, et advienne que pourra", et bien oui, j'ai envie de te dire : n'y vas pas.

Evidemment....c'est pas un ordre, c'est mon opinion, mon ressenti et tu en feras ce que tu veux ! :)

#
Profil

Nurja

le mardi 27 janvier 2015 à 06h50

Fleurdechamps, je comprends le côté éthique et solidaire avec la copine. J'ai tendance à fonctionner un peu comme cela.

LuLutine
si tu ne le sens pas, n'y vas pas.

Ca me semble être sage.

#
Profil

Katouchka

le mardi 27 janvier 2015 à 08h25

Bonjour Fleurdeschamps

Tu dis que tu as longtemps parlé avec lui. J'imagine que tu lui as donc suggéré d'être honnête avec sa femme. Que répond-il à cela?

Quelles sont vraiment ses intentions?
Tu penses qu'il va rester avec sa femme aussi longtemps que possible car il est heureux avec elle mais que pour sortir d'un quotidien un peu pesant il va s'offrir la liberté de la non-exclusivité (pour lui)?
Ou tu penses qu'il est en train de se dire qu'une autre vie est possible et qu'il la teste en toute sécurité avant de faire le grand saut?

Parce que, à mon avis, dans le 2ème cas, cela vaut peut-être le coup d'être à ses côtés. Ne crois-tu pas, que pour avoir bien réfléchi à toutes ces questions, tu es bien placée pour être de bons conseils et en plus tu l' "aimes" bien quand même malgré ses défauts donc... raison de plus.

Parce qu'en fait, en repoussant cette relation, effectivement tu ne te fais pas complice de son mensonge mais il est possible que si ce n'est pas avec toi, alors il le fera avec une autre. Dans tous les cas, sa femme sera trompée.

Ne serait-ce pas rendre service à sa femme que de montrer à son mari les vertus du polyamour?

Bon évidemment, le côté "croisade" dans mes suggestions pourraient faire bondir plus d'un polyamoureux ici mais... j 'assume. :)
Et c'est une idée qui n'engage que moi bien sûr! ;)

#
Profil

Fleurdeschamps

le mardi 27 janvier 2015 à 11h38

Merci de vos réponses ! C'est vraiment réconfortant de pouvoir lire vos avis bienveillants.
Lulutine et Nurja, vont me confortez dans mon intuition qui me dit de ne pas foncer aveuglément, et je suis d'accord sur le fait que si "je ne fonctionne pas ainsi", faire une expérience juste pour l'expérience, bon, c'est un peu limité ! :P

Katouchka, tu parles juste aussi, il y a indéniablement une complicité qui se met en place entre deux personnes qui se plaisent et se l'avouent en secret... cela me pousse à vouloir être là pour lui, par curiosité pour sa personne et par affection, en voyant qu'il cherche autre chose... que je peux peut-être l'aider à trouver (ne serait-ce qu'en amitié, en l'aidant à comprendre ce qu'il veut)

Quant à l'honnêteté vis-à-vis de sa copine, il est convenu que pour une aventure ça ne vaudrait pas la peine de faire des vagues (tout pour la façade lisse du petit couple bourgeois, un peu facile...). En plus nous avons des amis communs, - qui ont d'ailleurs tout fait pour qu'on ne se re-croise pas depuis notre rencontre l'an dernier (ils ont dû sentir les étincelles :D) -, donc ça ferait des histoires.

Je pense que j'ai aussi un peu peur car je me connais et quand un garçon me plaît au point d'avoir une relation avec lui, je tombe presque toujours amoureuse et je ne suis sûre de pouvoir assumer de tels sentiments dans une telle situation...

Enfin, je pense que lui ne sait pas trop où il en est. Il fait le mec léger qui veut vivre intensément ses désirs mais je le soupçonne d'être juste frustré par sa vie en général...

Message modifié par son auteur il y a 5 ans.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion