Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

L'amitié homme-femme (sans sexualité) est-elle possible s'il y a désir des deux parts?

#
Profil

ally

le jeudi 04 février 2010 à 19h58

effectivement, il faut en parler... En tout cas, selon mon expérience, on a beaucoup parler de ça!! je pense même qu'au début, on a traversé cette expérience tout les deux. Et quand il y avait un qui a mal à se contrôler il y avait l'autre qui le rappelait à la raison!!!

#

(compte clôturé)

le samedi 06 février 2010 à 11h11

@ rosalie: c'est François Mitterrand qui avait répondu à la question "Au bout du compte, l'amitié entre hommes et femmes est-elle possible? - Au bout du compte, oui. Mais avant d'être allé au bout du compte, non."
En fait, c'est possible, évidemment, mais je ne comprends pas bien la raison de cette abstinence si les deux éprouvent du désir... et surtout du désir intense comme tu sembles le dire. Car plus tu t'abstiens, plus le désir devient intense, insoutenable, et parasite l'amitié, alors qu'en le vivant, tu t'apercevras peut-être qu'au final, l'amitié est le plus important dans cette relation.
C'est rigolo cette histoire d'addiction à françoise simpère, je préfère penser qu'on est tellement en phase que ce que j'écris, tu as envie de le reprendre à ton compte, tout simplement!

#
Profil

titane

le samedi 06 février 2010 à 11h58

Oui en effet, il y a bien un continuum subtil et réel entre amour et amitié. Un amour amical ou une amitiée amoureuse. Cela est la même chose pour le désir! Un désir amical que l'on peut assouvir entre amis.

On se prend trop la tête lorsqu'on se refuse de sortir de nos schémas mentaux et psychologiques.

Françoise tu deviens un gourou...

#

(compte clôturé)

le samedi 06 février 2010 à 12h20

Francoise
c'est François Mitterrand qui avait répondu à la question "Au bout du compte, l'amitié entre hommes et femmes est-elle possible? - Au bout du compte, oui. Mais avant d'être allé au bout du compte, non."

Nickel, pour se dédouaner de passer à l'acte. Plein de bon sens!

#
Profil

Romy

le samedi 06 février 2010 à 17h04

@ Françoise
Oui, le désir est intense. Mais il faut aussi assumer. Et ça voudrait dire le mensonge .

Tu as raison, je ne suis pas addict! Mais bien souvent, quand je crois avoir fait une découverte, je me rends compte que vous l,aviez découvert avant moi et dit cent fois mieux!
Ceci dit, il y a beaucoup de belles âmes sur ce site.

Message modifié par son auteur il y a 10 ans.

#
Profil

titane

le samedi 06 février 2010 à 23h30

comme quoi c'est aussi sympa de lire afin de valider et enrichir ses propres expériences et aller de l'avant avec plus de confiance... sans thérapie... juste un peu de lecture

#
Profil

titane

le dimanche 07 février 2010 à 17h19

@Rosalie...

relation secrète ou intime?... des mensonges ou de la discrétion?... des cachoteries ou de la pudeur?... l'impression de faire du mal ou la peur de se faire du mal en conséquence du mal que l'on pourrait éventuellement faire ?

On a l'art de se prendre la tête et le cœur selon l'attitude fondamentale que l'on choisit (car c'est un choix oui) face à l'opportunité d'aimer.

Au delà de ces "gros mots"... je crois que c'est avant tout une question de confort... pas besoin de se chercher des "excuses" plus ou moins morales...

Nietzsche disait que l'amitié était de l'amour qui dure... je le pense aussi... au delà du désir il y a de l'amour qui peut prendre 1000 et 1 formes... qui peut le plus peut le moins...

un désir physique peut aussi évoluer en belle tendresse amicale...

dommage de s'en priver

Message modifié par son auteur il y a 11 ans.

#
Profil

Romy

le lundi 08 février 2010 à 16h26

@Titane
"relation secrète ou intime?... des mensonges ou de la discrétion?... des cachoteries ou de la pudeur?... "

Bien disons que quand on a conscience que ce qu'on fait risque de faire du mal aux autres, les mots n'ont plus beaucoup d'importance.
Et reste toujours ce fameux principe du "ne fais pas aux autres ce que tu n'aimerais pas qu'on te fasse".

Message modifié par son auteur il y a 10 ans.

#
Profil

titane

le lundi 08 février 2010 à 16h45

je comprends... ce même principe "s'inverse" aussi: n'empêche pas les autres de faire ce que toi tu t"empêches... ce serait aussi de l'égoïsme non?

on peut aussi s'ouvrir à la possibilité que la femme qui cherche à "sauver" son couple risque malheureusement de le menacer en se crispant sur une possessivité et exclusivité qui risque d'être "maladive" et de moins en moins supportable...

Tu as raison la souffrance est là et ne pourra être évitée... sauf si on évite l'amour... tintin !... moi j'ai du mal avec ce choix "moral" certes, mais "perdant" quand même (finalement pour sauver une personne de sa souffrance on en fait souffrir deux, non?)... cest sur que son mari est entre deux feux et ça ne doit pas être facile... être entre deux feux n'est pas forcément assumer toute la responsabilité... s'il arrive peu à peu à proposer un poly arrangement et si sa femme refuse... il n'en sera pas forcément responsable, si?

En attendant... quelques douceurs dans une certaine pudeur, intimté et discrétion entre toi et lui ne vous ferait pas forcément du mal... à vous de voir...

Message modifié par son auteur il y a 11 ans.

#
Profil

Romy

le lundi 08 février 2010 à 17h01

Titane: "je comprends... ce même principe "s'inverse" aussi: n'empêche pas les autres de faire ce que toi tu t"empêches... ce serait aussi de l'égoïsme non? "
Effectivement.

Message modifié par son auteur il y a 10 ans.

#
Profil

Siestacorta

le lundi 08 février 2010 à 17h15

Tous ces sentiments qui nous lient (désir, amitié, amour, respect, empathie...) sont d'une effarante porosité.
C'est un peu pour ne plus me prendre la tête sur leur limite que j'ai choisi le polyamour.

Faire passer ce cap à quelqu'un d'autre, c'est une autre paire de manche.

#
Profil

Romy

le lundi 08 février 2010 à 17h34

Je sais Siesta. Et je sais bien qu'on ne peut pas vouloir pour les autres..

Message modifié par son auteur il y a 10 ans.

#
Profil

Siestacorta

le lundi 08 février 2010 à 17h44

Oh, il aime probablement sa femme mais plus comme avant, et pas comme demain.

Là où je suis réellement, candidement étonné par les monogames, c'est qu'ils réagissent comme si c'était la première fois que ça arrivait à quelqu'un d'avoir des variations de sentiments.
Je veux dire, l'amour comme bouleversement négatif dans la vie.
La plupart du temps, c'est quand même bizarre.

Ah, et fait gaffe, à tout hasard, que ton obsession de lui faire passer le cap ne soit pas la plus grande partie de ton sentiment pour lui. Cerner et apprécier les autres ingrédients te permettra aussi de faire valoir ton "amitié".

#
Profil

Romy

le lundi 08 février 2010 à 17h52

Siesta? Je t'ai déjà dit que j'aime beaucoup tes interventions? Ce n'est pas de la drague, c'est sérieux. J'apprécie beaucoup avoir ton opinion.

Et ce que tu dis ici: "Ah, et fait gaffe, à tout hasard, que ton obsession de lui faire passer le cap ne soit pas la plus grande partie de ton sentiment pour lui. Cerner et apprécier les autres ingrédients te permettra aussi de faire valoir ton "amitié". "...c'est tellement vrai.

Message modifié par son auteur il y a 10 ans.

#
Profil

Drya

le lundi 08 février 2010 à 18h28

Des fois je me demande à quoi bon vouloir démontrer que l'amitié après l'amour est possible à quelqu'un qui ne veut rien entendre et qui a décidé de me considérer à tout jamais comme dangereuse, parce que la rechute dans l'amour LUI semble inévitable? (je parle de moi hein, je rebondis juste sur vos derniers commentaires)
Je finis par prendre ça comme une punition injuste et humiliante parce que je ne peux pas satisfaire ce qu'il veut comme il veut, du coup il ne veut même plus donner une chance à notre amitié... Mais je ne peux rien faire d'autre qu'y croire pour deux, peut-être sans issue d'ailleurs :-(

Message modifié par son auteur il y a 11 ans.

#
Profil

Siestacorta

le lundi 08 février 2010 à 18h28

Rosalie
Siesta? Je t'ai déjà dit que j'aime beaucoup tes interventions? Ce n'est pas de la drague, c'est sérieux. J'apprécie beaucoup avoir ton opinion.

Serviteur :-)

#
Profil

Romy

le lundi 08 février 2010 à 18h35

Drya, je compatis.
Je me demande aussi à quoi bon. Il faut passer à autre chose. Laisser le temps au temps.
Facile à dire, pas si évident à faire.

#
Profil

Drya

le lundi 08 février 2010 à 18h42

Je sais, j'aime me faire plaindre, mais je constate seulement au travers de tout ce fil qu'on en revient toujours au même: on peut essayer de convaincre l'autre, mais si on l'aime (et même si non) on ne peut que respecter son avis, même si on ne comprend pas son entêtement et on se sent lésé. La vraie question c'est pas plutôt "comment accepter quelquechose qu'on prend comme très injuste?"

#
Profil

Siestacorta

le lundi 08 février 2010 à 18h49

On est pas obligé d'accepter l'injustice.
On est obligé d'accepter les limites de nos moyens, et le temps qu'elle va mettre à se faire oublier...

#
Profil

Romy

le lundi 08 février 2010 à 18h51

Drya: "comment accepter quelquechose qu'on prend comme très injuste?"

Je commence aujourd'hui.

Message modifié par son auteur il y a 10 ans.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion