Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Libertinage ou polyamour ?

Bases
#
Profil

ILoveYou

le lundi 16 avril 2012 à 15h35

Bonjour,
Monogame depuis 9 ans, très libérée (et déçue du sexe sans amour) avant cette relation (qui dure et qui est solide) je viens de découvrir le polyamour et je trouve ça formidable ! Pour l’instant rien de concret. Je suis amoureuse d’un autre homme et nous en avons parlé longuement avec G., mon compagnon. Il l'a très bien pris en la partageant avec moi, en l’acceptant et appréciant cet amour que j’éprouve pour un autre. Cela a même redonné du tonus à notre relation. Donc que du positif !

Le hic c’est passer « aux faits » qui est plus compliqué. Il faut affronter nos peurs, surtout les siennes.

Ce que j’aimerais c’est que notre couple forme une base et que nous puissions avoir des relations à l’extérieur, sans que cela bouleverse ou mette en péril notre relation.

LES DOUTES : F. par contre ne semble pas intéressé par le fait d’aimer une autre personne. Ce qu’il aimerait ce sont des relations basées sur le sexe , partagées avec moi. Ce qui ne correspond pas à mon désir : je suis amoureuse et voudrait avoir la possibilité et la liberté de vivre cet amour (dans les limites que nous nous serons fixés avec G., biensur) !
J’ai du mal à comprendre G. car d’un coté je le sens polyamoureux (il apprécie mon amour pour un autre) mais dans le concret souhaite quelque chose qui j’en suis sure l’ennuierait rapidement (des relations basées sur le sexe).
Une autre de ses objections est que s’il rencontrait une autre fille dont il tomberait amoureux, cela pourrait détruire en lui l’amour qu’il a pour moi. Comment comprendre s’il est monogame ou polyamoureux ?

C’est compliqué.. comment faire ? est-ce que vous aussi vous êtes passés par là ?

Message modifié par son auteur il y a 7 ans.

#
Profil

Colvert

le lundi 16 avril 2012 à 18h09

Bonjour à tous bonjour sophia.loren (wha(+) )
J'ai du mal à imaginer un polyamoureux qui ne serait amoureux que par succession... peut-etre que je me trompe, mais tel que je ressens le polyamour, c'est quelque chose de définitif, quelque soit la pratique de la relation à postériori.
J'ai toujours l'impression d'aimer celles que j'ai aimées, elles me manquent parfois, je n'en suis plus "amoureux" pour chercher à construire avec elles de nouveaux projets. Si on se revoit, l'amour est toujours présent.
Mais un des posts qui m'a le plus aidé à comprendre de quoi on parle quand on parle d'amour c'est celui sur le différents degrés de l'amour Peut-etre que ça peut répondre à tes questions?
Tel que l'exprime G, c'est "l'amour se divise", alors, que polyamoureux, c'est "l'amour se multiplie"
Colvert

#
Profil

ILoveYou

le lundi 16 avril 2012 à 18h26

Merci Colvert pour ta reponse. En fait ce qu'exprime G. Quand il dit que si il tombe amoureux d'une autre personne il pourrait ne plus m'aimer, c'est une crainte, une supposition, "et si ca se passait comme ca, si pour moi un amour annullait l'autre au lieu de s'ajouter?"..
Moi je sais que je peux aimer 2 personnes en meme temps, mais, n'ayant pas ete confronte a la situation lui ne le sait pas...

#
Profil

Colvert

le lundi 16 avril 2012 à 19h05

effectivement, ça se pose plus sous forme de question ou d'inquiétude !
Ce qui me semble juste dans cette inquiétude, c'est le fait qu'il peut y avoir aussi des périodes basses et des périodes hautes, avec l'un ou l'autre de tes amoureux.
C'est idem pour lui et que si il tombait amoureux d'une autre, peut etre que pendant une période il pourrait "moins t'aimer", car son coeur se consacrerai à la découverte de sa nouvelle flamme, mais s'il est polyamoureux, ces temps de tempêtes affectives s'apaisent et les creux de vague s'adoucissent.
L'acceptation de "creux de vague" dans la relation est un des bénéfice du polyamour, il n'engage pas forcément la rupture... On ne se retrouve en général pas seul ni abandonné si cela arrive et il me semble que c'est plus facilement compréhensible et acceptable...
Il semble prêt à accepter le polyamour parce que tu l'es mais lui ne semble pas l'être et t'exprime sa crainte de ne plus accepter cette situation...
C'est ce que je ressens
ColVert

#
Profil

PolyEric

le lundi 16 avril 2012 à 22h24

sophia.loren
......je le sens polyamoureux (il apprécie mon amour pour un autre) ...

Bienvenue Sophia.

Normalement, le polyamour ne se définit pas comme cela. Le polyamour se définit plutôt comme la capacité d'aimer plusieurs personnes à la fois dans le soucis de la transparence, et non comme l'acceptation ou l'envie que l'autre ait d'autres relations.

Dans le cas de G, on dirait plutôt du Candaulisme, un caractéristique que certains libertins très mono (voir très jaloux) peuvent vivre pleinement, donc ce n'est pas forcément une caractéristique de polyamoureux.

D'après ce que j'ai compris, le libertinage n'ouvre que la sphère sexuelle et réprime l'ouverture amoureuse.

Donc d'après ces définitions (et si je ne me trompes pas), tu serais polyamoureuse et lui mono libertin candauliste, ce qui expliquerait son attachement à la sexualité sans amour, étant entendu que les étiquettes ont des mérites, mais aussi de gros défauts, notamment d'enfermer un peu ceux sur lesquels elles sont collées.

Par exemple, tu dis que G s'ennuierait dans une relation purement sexuelle, donc là, on commence à voir que l'étiquette que je lui colle abusivement pour des raisons didactiques, ne lui convient pas tant que ça.

Chaque être étant unique, tu peux creuser pendant des années la question sans jamais trouver d'étiquette parfaite.

#
Profil

ILoveYou

le mardi 17 avril 2012 à 11h34

merci Eric_49 pour cet éclairage.
les étiquettes ont leur avantage et leurs limites. ça permet de mieux comprendre mais il faut aussi savoir les dépasser. Quand j'ai découvert la définition du polyamour ça m'a vraiment ouvert les yeux!

Par rapport au Candaulisme (quel mot horrible!!) oui, je pense que tu as raison.
Je lis dans ce forum beaucoup de femmes qui parlent de la réaction du mari mono. Il est soit consentant sans vouloir en savoir plus, et profite lui aussi de l'épanouissement de sa femme; ou bien il souffre et refuse la / les autres relations de la compagne; ou bien il se met lui aussi au polyamour? (je ne me souviens pas avoir lu une histoire comme ça)

Mais un candauliste et une polyamoureuse sont-ils compatibles? Et peut etre que moi aussi je ne suis pas prete à accepter mon compagnon polyamoureux et le préfère libertin..je ne sais pas! le sexe en soi fait beaucoup moins peur que la relation amoureuse (mais c'est tellement moins intéressant....)

De plus, il peut s'agir d'un parcours (c'est ce que j'ai l'impression que G. est en train de faire), on ouvre la porte de l"ouverture mentale" par la voie du libertinage et on arrive au polyamour. Ou bien on en reste au libertinage. Tout dépend de l'équilibre que l'on cherche en soi et avec le compagnon.

Ce que je trouve difficile c'est justement ça, trouver un nouvel équilibre, remettre les morceaux ensemble pour donner une autre forme au couple.
Mais quelle forme? Comment faire pour que tout ne se casse pas la figure..?
Et est ce que on peut etre mono et devenir PA? ou bien est-ce simplement une révélation (comme ce qui peut arriver avec l'homosexualité par exemple)?

comment vous avez fait vous, polyamoureux expérimentés pour passer "de l'autre coté du miroir"?

#
Profil

LuLutine

le mardi 17 avril 2012 à 11h39

sophia.loren
Comment faire pour que tout ne se casse pas la figure.. ?

Je t'avoue que je en sais pas.
Justement, souvent (dans la plupart des cas), ça se casse la figure.

J'espère que tu auras plus de chance que moi.

#
Profil

ILoveYou

le mardi 17 avril 2012 à 12h02

salut LuLutine,
je connais un peu ton histoire en lisant les différents fils, et ça m'a vraiment touchée.
Mon cas est différent car j'ai un enfant de 3ans avec G. et nous n'en voulons pas d'autres. Ce que je souhaiterais c'est que mon couple avec G. reste la base de tout et qu'elle reste intacte en hévitant que l'ouverture à d'autres relations le mette en danger. Après j'imagine que c'est facile à dire... et que quand les sentiments sont là c'est pas toujours évident de se donner des limites.
De plus moi j'ai les idées plutot claires sur ce que je veux (pour l'instant) mais peut etre que G. en s'ouvrant au polyamour pourrait désirer des choses qui seraient difficiles à accepter pour moi. Par exemple, avoir un enfant avec une autre...ce qui pourrait mettre en danger ou rendre fragile la notre, de famille.
Pas facile de définir des limites. Mais G. est une personne qui tient sa parole et ses engagements (et ne supporte pas qu'on ne les tienne pas. Ce qui est plutot rassurant).
Après tout, comme il y a des règles dans un couple mono classique, il peut y en avoir dans un couple "ouvert" , non?

Au sud de l'Italie dans certains milieux, il est toléré (ou plutot vivement conseillé!) que l'homme ait des relations extra conjugales. MAIS: il y des règles. La maitresse doit etre une étrangère, en tout cas elle ne doit pas appartenir à la communauté. Et bien evidemment la femme ne peut pas en faire autant (en cas d'adultère elle risque la mort par sa famille propre ou celle du mari). (oui oui ça existe bel et bien AUJOURD'HUI). Bon c'est horrible, mais c'est pour dire que les règles, diffèrentes du monde "normal" y sont définies et claires.

Message modifié par son auteur il y a 7 ans.

#
Profil

LuLutine

le mardi 17 avril 2012 à 12h08

sophia.loren
G. est une personne qui tient sa parole et ses engagements (et ne supporte pas qu'on ne les tienne pas. Ce qui est plutot rassurant).

Ah, c'est sûr que des gens capables de se tenir à leur parole, et pas des indécis incapables de dialogue, ça peut aider.

sophia.loren
Après tout, comme il y a des règles dans un couple mono classique, il peut y en avoir dans un couple "ouvert" , non ?

Oui bien sûr. Il y en a toujours eu chez nous d'ailleurs, et pour ma part j'y suis restée fidèle.

#
Profil

ILoveYou

le mardi 17 avril 2012 à 12h10

mais la demande de M. que B. lui donne l'exclusivité sexuelle, c'est pas en dehors des règles que vous vous étiez fixées? ça me semble trop comme demande, non?

Message modifié par son auteur il y a 7 ans.

#
Profil

LuLutine

le mardi 17 avril 2012 à 12h19

sophia.loren
mais la demande de M. que B. lui donne l'exclusivité sexuelle, c'est pas en dehors des règles que vous vous étiez fixées ? ça me semble trop comme demande, non ?

J'ai bien précisé que MOI j'ai toujours respecté les règles qu'on s'était fixées, je n'ai pas parlé de B dans cette phrase. Comme je le disais lui n'est donc pas fidèle au sens littéral du terme (fidèle à sa parole). Et moi, je ne peux pas être fidèle à la place des autres...

Pour répondre à ta question , oui c'est en-dehors dans le sens où ça pose un souci "technique" par rapport à nos projets....et c'est en-dehors si elle lui demande l'exclusivité permanente (ce qu'il n'a clairement pas l'intention de lui donner, à moins je pense qu'elle devienne possessive et le flique, mais je connais assez B pour savoir que dans ces conditions il risque d'être malheureux, enfin bref ce n'est plus mon problème...).

Par contre la possibilité d'une exclusivité temporaire faisait tout-à-fait partie de ce qui avait été envisagé. Beaucoup de polyamoureux la pratiquent.

#
Profil

ILoveYou

le mardi 17 avril 2012 à 12h26

LuLutine

Par contre la possibilité d'une exclusivité temporaire faisait tout-à-fait partie de ce qui avait été envisagé. Beaucoup de polyamoureux la pratiquent.

c'est ça que je n'avais pas compris, maintenant c'est plus clair.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion