Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

L'amitié homme-femme (sans sexualité) est-elle possible s'il y a désir des deux parts?

#

(compte clôturé)

le mercredi 03 février 2010 à 19h57

allyalia
lorsque je parlais de ça, je voulais dire on ne se bat plus pour ne plus se se toucher avec se désir qui nous déchirait!!
car toucher tout court, ce n'est pas un problème. On a même dormi dans le même lit:-)

Oo

#

(compte clôturé)

le mercredi 03 février 2010 à 19h59

Drya
Je vais faire ma clémentine: "Tu as vu un psy pour parler de ces obsessions d'alcool et de Françoise Simpère à tout bout de post?" ;)

Nyarque nyarque, je fais école...

Rosalie
Oui et non. J,ai découvert il n'y a que quelque temps qu'on pouvait se faire un profil!

J'aime bien celui de Clém et celui de Siestacorta.

Tu confonds pas "profil" avec "avatar"?

Mais merci les filles, je dilate. <3

#
Profil

Nounours

le mercredi 03 février 2010 à 20h07

Toucher ne veut pas dire couché! C'est comme si on dit "femme qui rit à moitié dans son lit", faut pas réver si seulement :-D
Les homme feraient rire les femmes en permanence?

Pardon Clémentine tu vien d'être prise en sandwich :-)
Question/Réponse pour Rosalie et Insognare.

Message modifié par son auteur il y a 11 ans.

#
Profil

Romy

le mercredi 03 février 2010 à 20h53

Je ne comprends pas Nounours...

#

(compte clôturé)

le mercredi 03 février 2010 à 21h00

Nounours


Pardon Clémentine tu vien d'être prise en sandwich :-)


C'est sa façon de me traiter de cornichonne... ^^

Mais c'est tout ce que je comprends du post!

#

(compte clôturé)

le mercredi 03 février 2010 à 22h36

Nounours
Toucher ne veut pas dire couché! C'est comme si on dit "femme qui rit à moitié dans son lit", faut pas réver si seulement :-D
Les homme feraient rire les femmes en permanence? Pardon Clémentine tu vien d'être prise en sandwich :-)
Question/Réponse pour Rosalie et Insognare. Message modifié par son auteur il y a 2 heures.

En général, quand deux êtres s'aiment et qu'il y a une attraction physique très forte...toucher veut dire coucher..pas forcément dans la minute, mais au bout d'un moment..tantrisme ou pas...

#
Profil

Romy

le mercredi 03 février 2010 à 22h39

D'accord avec Insognare. Tantrisme ou pas.

#
Profil

oO0

le jeudi 04 février 2010 à 01h40

titane
l'amitié avec désir est délicieuse lorsqu'elle est assumée et reconnue... un désir reconnu mais non assouvi est déjà un plaisir

Je connais ce genre de situation et je confirme.

#
Profil

Nounours

le jeudi 04 février 2010 à 09h09

"Toucher ne veut pas dire couché! C'est comme si on dit "femme qui rit à moitié dans son lit""

Oups! Précision: Prendre le commentaire au 2nd degrés, je voulais dire que c'est une idée reçue.

L'amitié comme l'amour sont multiples!

On peut avoir de l'amour pour quelqu'un sans qu'il y ait de relation sexuelle! (Ex: Avec les parents, l'amour existe sans sexe!)

Je pense que la relation entre différentes personnes n'est que ce que l'on veut quelle soit!

On peut considérer son ami comme la famille! Qu'en pensez-vous?

Il y aura amour sans sexe et sans sous-entendu avec une mise au point! OK la situation peut évoluer rapidement, mais comme écrit précédement:

"C'est peut être seulement dans l'intention que l'on attribue à un geste, une parole, etc... qu'il faut trouver la réponse?"

Votre avis? Je me trompe peut-être!
S'il y a déja attraction très forte et amour dans ce cas on peut oublier, aucune chance pour l'amitié! Vous avez déjà fait votre choix!
Peut être le sexe entre amis uniquement pour le plaisir?

Message modifié par son auteur il y a 11 ans.

#
Profil

lutevain

le jeudi 04 février 2010 à 10h26

RIP
Je connais ce genre de situation et je confirme.

Je confirme également… une amitié forte est en train de prendre un autre tour… très subtilement…

#
Profil

titane

le jeudi 04 février 2010 à 14h08

RIP et Lutevin... ou l'inverse un ancien amour qui glisse doucement vers une amitié tendre... j'aime sauvegarder dans mes relations ce continuum et cette liberté d'aller de l'amitié à l'amour comme ça...

Cela est aussi relié à la question de la difficulté de dire "non"... il s'agit ici de ne dire ni "oui" ni "non" ou de dire "oui" ET "non"...

j'ai une relation amicale dans laquelle par moment on a des ébats amoureux comme ça... juste quand les désirs se rejoignent... et ensuite on se "relève" et se "rhabille" de notre amitié...

franchement je crois qu'il y a ici un vrai faux débat... ou serait-ce l'inverse ?

Message modifié par son auteur il y a 11 ans.

#
Profil

lutevain

le jeudi 04 février 2010 à 14h54

Je connais également l'inverse, l'amitié désirante qui vire à l'amitié… et cette amitié dure maintenant depuis 21 ans… L'important est d'avoir ces personnes-là dans notre vie, sans préjuger du degré "d'intimité" !!!

Message modifié par son auteur il y a 11 ans.

#
Profil

Romy

le jeudi 04 février 2010 à 15h23

Les garçons, c'est encourageant ce que vous dites. Mais je pense que vous parlez d'un désir qui a déjà été consommé. Une amitié amoureuse, à la limite passionnelle, dans laquelle le désir n'a pas encore été consommé (ou si peu) peut-elle durer sans qu'il n'y ait d'attouchement? Je crois que non. Comme disait Little John (et Mitterand père je crois!), il faut coucher avant!

Je crois que si le désir est très fort et réciproque, il faut nécessairement passer par là pour que l'amitié puisse se poursuivre, même si le désir est toujours présent. Il y a des intensités au désir.
Non?
D'après moi, vous parlez soit de flirt (et non de désir intense), soit d'une amitié dans laquelle le désir intense a déjà été consommé (excusez le terme!)

Message modifié par son auteur il y a 11 ans.

#
Profil

titane

le jeudi 04 février 2010 à 15h29

Chère Rosalie... un désir même consommé reste un désir ! il ne se satisfait pas de sa propre satisfaction car ce n'est pas un besoin, mais une "envie"... sinon on ne ferait l'amour qu'une seule fois et hop on passe à autre chose...

attention à cette utilisation de quantitatifs un peu rapide qui se permettent de juger ce qui est un désir "fort", "vrai" ou "véritable" ou "réciproque"... terrain glissant et trop facile... même un petit désir reste un désir pas moins vrai ou moins beau...

ces intensités justement varie selon l'intimité partagé au moment présent... même avec la même personne d'une vie on ne se saute pas dessus à chaque fois qu'on se voit! parce que l'intimité partagée n'est pas toujours là au moment présent... ainsi dans une amitié, on peut se passer "volontairement" ou pas dans une intimité partagée ou l'intensité du désir devient tout à coup multiplié et hop... on se dénude de notre amitié pour couvrir nos corps de nos nudités...

#
Profil

titane

le jeudi 04 février 2010 à 15h30

et même si c'est une fois l'an... cela peut déménager !! consommé ou pas !!

désolé aussi

#
Profil

titane

le jeudi 04 février 2010 à 15h31

le désir ne se nourrit pas, selon moi, d'un passé ou d'un futur... il s'éprouve au présent même s'il y a une part d'anticipation... tout comme un "je t'aime"...

#
Profil

Drya

le jeudi 04 février 2010 à 15h41

Quand c'est la première fois, je trouve qu'une grande partie du désir vient de la curiosité de découvrir la personne sous un autre jour. Une fois cette découverte faite... on a envie de poursuivre cette découverte et se nourrir comme d'une drogue de son effet. Mais le fait d'avoir franchi cette étape de la première fois peut aussi suffire à désamorcer l'envie de recommencer infiniment.
Ca peut aider à "passer à autre chose" mais dans tous les cas résister est difficile, il faut se conditionner soit-même progressivement pour s'orienter vers autre chose avec cette personne.

#
Profil

Romy

le jeudi 04 février 2010 à 15h44

Oui, Titane, un désir reste un désir. Mais il y a des intensités! Enfin...rien de mieux que d'expérimenter soi-même la chose.
:-)

#
Profil

ally

le jeudi 04 février 2010 à 19h09

Rosalie
Je crois que si le désir est très fort et réciproque, il faut nécessairement passer par là pour que l'amitié puisse se poursuivre, même si le désir est toujours présent. Il y a des intensités au désir.

Je pense que même si le désir est très fort (rien que l'odeur de son parfum, à l'époque, me faisait perdre la tête), on peut ne pas l'assouvir et garder une amitié!!! Juste aujourd'hui, je suis un peu partagée entre le regret de ne pas avoir vécu ça à fond et cette étrange sensations de magie due précisément au désir pas assouvi!!!

#
Profil

Romy

le jeudi 04 février 2010 à 19h42

Allyalia: "Juste aujourd'hui, je suis un peu partagée entre le regret de ne pas avoir vécu ça à fond et cette étrange sensations de magie due précisément au désir pas assouvi!!! "
Bon ben alors, ya espoir!

Message modifié par son auteur il y a 10 ans.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion