Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Nouvelle - Besoin d'échanger

Bases
#
Profil

Saveria

le dimanche 17 juin 2018 à 15h35

Je suis dans une démarche de développement personnel et suite à une période de célibat voulu j'ai vécu une petite révolution interieure dans ma manière d'appréhender les relations- il s'en ai suivi différentes lectures qui m'ont amené à prendre conscience qu'une autre façon d'aimer était possible, que mes croyances étaient jusqu'à la limitées et limitantes.
Dans cette dynamique, j'ai fait la rencontre d'un homme qui ayant vécu des relations de couples difficiles se dit en phase de transition. Ne cherchant pas à s'établir dans une relation de couple. Légers, confiants et complice nous nous sommes revus. Amis et amants, se racontant nos autres "histoires" naissantes ou finies sans jalousie.
Au final, nous avons développé de véritables sentiments amoureux et depuis son départ nous sommes tous les deux envahis de tristesse et de questions déroutantes entre l'envie de croire à un accomplissement dans un mode polyamoureux et en même temps les vieilles peurs qui resurgissent et les vieux schémas. Nous sommes géographiquement assez éloigné. Nous avons 35 et 36 ans donc il y'a toujours la question de la progéniture, de se caser en famille au milieu ...cest finalement une claque au niveau émotionnel car c'est l'explosion de sentiment là où on ne l'attendait ps ou plus. ( deux âmes très proches )
Je crois qu'il est encore plus perturbé que moi car il a été séduit par l'idée intellectuellement mais je pense qu'il n'y croit pas pu que cela vient trop le bousculer dans y être préparer.
Je ne souhaite pas le convaincre de quoi que ce soit jai lu sur amour.pl qu'il pouvait être intéressant de se consacrer à un seul amour dans la phase de rencontre. Est il possible d'être polyamoureux de quelqu'un qui garde des shemas assez classiques- il a peur de me blesser s'il se met avec kkun-
Toutes ces peurs se concentrent d'un coups cest assez difficile à vivre- jai le sentiment qu'il préférait presque faire une croix sur tout ce beau potentiel pour éviter de souffrir. nous avons conclu qu'il avait besoin de temps pour lui pour se retrouver, cela vient aussi réveiller de vieilles blessures d'amour chez l'un et chez l'autre il me semble.
Par ailleurs je suis en contact avec un autre homme que j'ai rencontré de manière simultanée et nous souhaitions nous revoir - dois je lui annoncer par avance que je suis "en amour" avec kkun d'autres - j'avoue que jai un peu de difficulté à amener ça même si je pense que de son côté le polyamour ne lui est pas étranger. J'imagine qu'ensuite quand cest établi cest plus simple de s'annoncer comme poly. Dans ma situation, je suis encline à vivre ça et en même temps jen perçois déjà les limites avec une personne dont ce n'était pas le projet.
Si mon histoire résonne chez certains ... j'ai repéré des lectures sur le forum ca m'aiderai sûrement mais j'aimerais beaucoup échangé car je me sens un peu seule avec ma révolution intérieure ! :-) ca me paraît juste et en même temps je sens bien que peu de gens dans mon entourage sont enclins à me comprendre sur ce positionnement amoureux ou en tout cas cette quête .

#
Profil

Caoline

le dimanche 17 juin 2018 à 16h02

Bonjour,

Pas trop de temps donc je réponds juste à une question :

Saveria
Par ailleurs je suis en contact avec un autre homme que j'ai rencontré de manière simultanée et nous souhaitions nous revoir - dois je lui annoncer par avance que je suis "en amour" avec kkun d'autres - j'avoue que jai un peu de difficulté à amener ça même si je pense que de son côté le polyamour ne lui est pas étranger. J'imagine qu'ensuite quand cest établi cest plus simple de s'annoncer comme poly.

Personnellement ça me parait au contraire beaucoup plus difficile et à dire et à accepter. Car en fait c'est créer la relation sur une erreur, il ne sait pas qui tu es si il ne sais pas ton attirance pour le polyamour et l’existence d'une autre relation même si vous ne savez pas où vous en êtes.

Je te souhaite un agréable cheminement.

#
Profil

bonheur

le dimanche 17 juin 2018 à 16h43

bonjour Saveria,

Le polyamour implique de la franchise. S'enfoncer dans un mensonge, je crois, rien une relation peu saine. On ment au début car on a peur de faire du mal... et puis on continue à mentir car le mensonge est un cercle vicieux.

Des lectures, et elles peuvent être nombreuses, ont été indiquées sur un autre fil de discussions récents, je n'y reviens donc pas.

Vous êtes, si j'ai bien compris, cet amoureux et toi, à un tournant personnel de votre vie. Après, on peut être poly sans que nos amours le soient. Chacun doit tracer sa route en fonction de soi. L'important étant de s'ouvrir à la possibilité de vouloir que l'autre trace sa route sans imposer de trop. L'amour se vit en soi, intérieurement. Pour certaines personnes, un retour n'est pas nécessairement obligatoire. C'est mon cas. Après, l'amour réciproque, si celui-ci n'emprisonne pas et qu'un équilibre s'établit, rien n'implique que vous deviez vous ressembler dans votre vie affective (et/ou sexuelle), tant que la dynamique est commune, dans l'honnêteté et la franchise.

Après, le sans limite, me parait difficile. On peut repousser ses limites. On peut étendre sa zone d'ouverture et de compréhension... jusqu'à un certain point. Egalement, l'évolution demande du temps, alors se laisser le temps.

#
Profil

Saveria

le dimanche 17 juin 2018 à 20h10

Merci Caoline pour ton conseil- je me suis mal exprimée - ce que je voulais signifier c'est que c'est certainement plus facile de se dire polyamoureux au moment d'une nouvelle rencontre quand on le vit déjà vraiment quand on est sure de cette orientation. Je n'en suis qu'a l'étape où je le sens comme ça et ça me parle beaucoup ... mais je n'en ai pas fait l'expérience dans la durée .
Ducoups ma question était plus comment annoncé simplement cela dans ma situation avant de se revoir ( se revoir implique un long voyage) je ne souhaite en aucun cas mentir - juste encore peut être la peur d'être mal jugée avant même de pouvoir se voir physiquement .

Bonheur ,
Merci pour ton partage ça m'éclaire vraiment - cette idée que l'amour sur en soi - cest finalement la pierre angulaire et ça rejoint pour moi le travail que je fais à propos de l'acceptation de ce qui est, de ce qu'on ne peut maîtriser chez soi chez l'autre. Et effectivement la notion de temps est cruciale - cest la peur qui nous met dans l'urgence et c'est justement ce que nous redoutions tous les deux de vivre à. Ou eau - la peur - peur de perdre , de se perdre.
La distance qui me sépare de cette personne implique aussi une temporalité différente et de prendre en considération les "possibles" de chacun pour que la relation ne soit pas que souffrance

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion