Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Elle veut tout contrôler, et ça vire au cauchemar

#
Profil

bodhicitta

le mercredi 28 août 2013 à 13h10

infiny, désolée j'ai p t etre était un peu trop virulente plus haut...
Je comprends mieux... m'enfin pas d'instinct...
J garde à l'esprit que touts les amours son différents si il en aime une autre il ne m'aime pas moins pour autant car ma personne et personnalité est donc aimé et ça sera tjs le cas il aimera ma personne méme si il en aime une autre.
Mon instinct me dit aussi de vivre l’instant, et avec ce qui en fait partie concrètement. De chasser de mon esprit ce que je n'ai pas ce qui me manque etc... pour mieux vivre pleinement ce que "j'ai"
Si il en aime une autre AUSSI, il m'aime, c'est ce qui importe et on peut vivre partager de choses aller de l'avant si on reste dans le positif

Message modifié par son auteur il y a 8 ans.

#
Profil

Siestacorta

le mercredi 28 août 2013 à 13h20

Infiny

Vous appelez ça le polyamour et certains peuvent appeler ça :
"Etre un sexfriend lambda dans une liste de 5/10 ..."

Je suis unique... Comme tout le monde.
C'est mon paradoxe préféré, je pouvais pas ne pas le sortir.
Disons que ce qu'il y a d'important à être unique (le seul Siestacorta), le poly ne me l'enlève pas. Comment moi j'aime, parle, caresse, comment j'ai rencontré, mon odeur, bref, tout ça, ça a été choisi pour faire une histoire, ça sera jamais pareil.
Que le coeur et la peau de l'autre ressentent des choses similaires avec d'autres qu'avec moi ? Oui, ça peut arriver, mais je le savais déjà avant, non ? Je suis a priori pas le premier, pas le dernier.
Etre le seul au monde pour l'autre, moi Adam toi Eve, n'est pas possible, c'est une vue de l'esprit, donc désirer l'être n'est pas un point de comparaison utile pour définir comment on aime.

Le coeur partagé...
Peut-être. C'est probablement quelque chose qu'exclusifs et non-exclusifs vivent différemment : dans le temps où il y a un autre, je serai censé perdre quelquechose, même si mon aimée revient avec autant de désir et de goût pour moi.
Disons que je veux bien comprendre que les cocktails sentimental où il faut un sentiment de soi assez affirmé n'est pas du goût de tout le monde.

Mais "l'impression" qu'il y aurait moins d'amour là dedans n'est qu'une impression, pas une mesure.

La seule chose mesurable qu'il y a très souvent en moins, c'est le temps. Mais bon, c'est aussi vrai dès qu'on s'intéresse à plus d'une chose dans la vie...

La différence entre un polyamoureux et quelqu'un qui a plusieurs activités importantes dans sa vie est donc une différence d'enjeux.
Je peux bien admettre que ces enjeux soient mesurés différemment pour les poly (engagement, avenir, famille, assurance amoureuse), mais si pour toi ça revient à "être lambda" et pour nous à "être cet amant-là avec qui je vis telle histoire", c'est pas une question de "plus" ou "moins" d'amour, mais de façons de désirer et d'aimer.
Cherche pas à rationaliser que les un et les autres devraient aimer comme-ci ou comme ça, juste comment et pourquoi tu aimes toi, et si ça te permet de vivre avec la / les personnes que tu aimes.

Message modifié par son auteur il y a 8 ans.

#
Profil

Anarchamory

le mercredi 28 août 2013 à 13h49

LuLutine
En ce qui concerne les messages de MetaZet, c'est vrai qu'ils sont fatigants parfois ;) (Non MetaZet, pas taper ! Nooon ! pas taper !! ! :P )

Maiiiis eeuuuuuhhh... elle n'a pas dit qu'elle était fatiguée à cause de moi...
Je ne vais plus oser rien poster sinon... :-(

Infiny
@Lulutine :

Pour ma part elle est trop attachée à lui. C'est unefille possessive, comme pas mal le sont de son origine.
Mon ex était comme ça. Très gentille, très attachée et très possessive.

Bon, ben maintenant t'es avec une poly, tu devrais être content :-)

Infiny
ET par rapport à ta phrase :
Quand on est poly, on aime pas vraiment ... C'est le ressentit que les exclus peuvent ressentir, un peu comme moi parfois.
tu n'as pas plusieurs coeur, juste un coeur partagé => sentiment partagé pas total.
Et parfois on le ressent bien.

Je plussoie complétement le message de Siestacorta et te renvoie à sa réponse. J'ajoute juste un truc : quand tu as des amis, eh bien c'est pareil, tu es obligé de te partager entre eux. Ça ne pose pas de problème en général, pourtant. Comme je dis souvent, une heure de temps, c'est toujours une heure de temps, quelque soit la manière dont tu la remplis : blotti dans les bras d'un "amoureux" à lui conter fleurette ; à discuter avec un strict ami autour d'un thé à la menthe et des biscuits.

Infiny
Je pense que vous ne percevez pas ce que je veux vous dire.
Quand on ext exclusif ou possessif ou les 2 ...
Voire que la personne aime une autre personne que vous c'est un peu comme si on se sent délaissée.
Ou on pense ne pas lui convenir.

Alphonse est ami avec Bernadette. Puis Bernadette rencontre Casimir et devient ami avec. Y a-t-il lieu de penser que Bernadette a délaissé Alphonse, que Alphonse ne lui convient pas comme ami, que c'est juste un bouche trou ?

Infiny
Quand on aime une personne on l'aime pour ce qu'elle est car elle est unique.

Cf. le condensé de sagesse de Siestacorta. Toutes les relations d'un poly sont uniques, en ce sens qu'elles ne sont pas interchangeables. Encore une fois, c'est comme pour les amis : Alphonse n'est pas interchangeable avec Casimir, et réciproquement.

Infiny
Et dans le cas de "A", je pense c*que c'est ce qu'elle ressent.
Elle ne supporte pas le polyamour. C'est unefemme qui veut qu'on l'aime mais qui ne veux pas que l'autre aime d'autres personnes qu'elle.

Ben oui mais c'est un peu facile, là. Pauvre choute ! Elle veut bien avoir d'autres relations, hein, mais faut surtout pas que ses autres relations aient eux-mêmes d'autres relations... C'est profondément égocentrique et égoïste, enfin je trouve... Prima facies.

Passerait encore si elle s'appliquait à elle-même l'exigence de monogamie exclusive qu'elle voudrait imposer à B. Mais là, ce n'est pas le cas, elle veut le beurre, l'argent du beurre et le sourire du crémier !

Infiny
Alors certes, vous pouvez me dire ce que vous souhaitez ... mais vos belles paroles ne changent en rien au ressenti des personnes "exclusives" par rapport à cette praitque.
Vous appelez ça le polyamour et certains peuvent appeler ça :
"Etre un sexfriend lambda dans une liste de 5/10 ..."


Oui, mais non :-)
Il ne s'agit pas de se rendre des services sexuels réciproques, pour se soulager, et sans s'impliquer émotionnellement...
Il s'agit d'exprimer — et pas forcément sexuellement — un désir pour quelqu'un de bien précis et de cultiver un attachement émotionnel avec lui.

Infiny
J'ai une amoureuse qui est poly et croyez moi c'est un exploit surhimain d'etr vec uen personne qui est poly sans péter un cable ...

Pauvre chou ! :P
Je crois savoir que ton amoureuse est à mille lieues de ressembler à A, qu'elle ne te fait ni chantage affectif ni pression pour que tu restes avec elle à tout prix... Donc c'est à toi de faire tes choix en ton âme et conscience mon grand :-)

#
Profil

Len

le mercredi 28 août 2013 à 14h15

"Oui, mais non :-)
Il ne s'agit pas de se rendre des services sexuels réciproques, pour se soulager, et sans s'impliquer émotionnellement...
Il s'agit d'exprimer — et pas forcément sexuellement — un désir pour quelqu'un de bien précis et de cultiver un attachement émotionnel avec lui. "

J'aime quand tu dis que ce n'est pas forcément sexuellement, car c'est une des choses qu'on se dit à propos de polyamour à tort.

Et dans la polyaffectivité ce n'est pas forcément nécessaire, vu qu'on ne vit pas en permanence avec ses amoureux. Pas besoin d'adoucir la relation avec la sexualité, car elle est douce, car moins soumises aux aléas d'un couple (c'est une hypothèse, vous me direz si j'ai bon).

Ensuite le plaisir donne aussi envie de durer, en poly affectivité c'est moins vrai, car les relations durent plus longtemps, même raison: moins soumis aux difficultés d'une vie commune qui englobe tout ou presque.

Je sais aussi que certains vivent une relation approfondie, vivent avec l'un de leurs partenaires de vie alors cette réflexion ne vaut pas pour eux, enfin si aussi pour leurs relations dites "secondaires", moins approfondies (ce qui ne veux pas dire pas enrichissante, pas réjouissante où encore pas équilibrante).

#
Profil

Junon

le mercredi 28 août 2013 à 14h22

J'entends bien ta détresse Infiny...mais la question peut être retournée au monogame du couple: "savez vous à quel point il est difficile pour un(e) non exclusif(ve) de voir malmener sa conception du couple, de voir ses sentiments être minimisées ("tu ne m'aimes pas à 100 %...donc pas vraiment"), de devoir composer avec des relations a priori incompatibles et des demandes difficiles à satisfaire (les interdits de type "ne vois pas cette personne, en la touche pas, je en veux rien savoir"?)
Ceci n'est absolument pas une attaque...mais relativisons.

#
Profil

Junon

le mercredi 28 août 2013 à 14h25

Lulutine, navrée mais je crois que cette fille est extrêmement toxique et surtout d'un égotisme rare. mal vivre le polyamour de l'autre OK mais se l'autoriser sans y voir le paradoxe...

#
Profil

bohwaz

le mercredi 28 août 2013 à 14h33

Correction du titre : "cauchemar" ne prend pas de D à la fin ;)

#
Profil

sielane

le mercredi 28 août 2013 à 15h02

Junon
Lulutine, navrée mais je crois que cette fille est extrêmement toxique et surtout d'un égotisme rare. mal vivre le polyamour de l'autre OK mais se l'autoriser sans y voir le paradoxe...

Je suis d'accord avec toi sur le paradoxe de A mais on peut aussi se questionner sur l'acceptation de B voir même l'acceptation de Lulutine.
Accepter de rester dans sa relation et même au rendez vous qui a donné lieux à un clash.

Message modifié par son auteur il y a 8 ans.

#
Profil

Deneb

le mercredi 28 août 2013 à 15h22

Lulutine
elle lui balance qu'elle veut le polyamour (pour elle) avec les avantage de la monogamie (= que lui soit exclusif avec elle),

Je pensais à cette première lecture qu'elle était polyamoureuse mais les différents témoignages, nous apportent un autre éclairage, et toi tu arrives à la conclusion qu'elle n'est pas poly...
Donc là on est dans tout autre chose !
Je pense qu'il faut continuer à la faire réfléchir sur la situation telle qu'elle est vécue par elle et son amoureux depuis quelques mois (puisque si j’ai bien lu ils en ont parlé longuement déjà) , mais en recentrant le questionnement sur elle. Elle a peut-être besoin d’aide pour comprendre que si elle ne souhaite pas vivre le polyamour, ce qui n’est pas bien sûr n’est pas un « problème en soi", elle ne peut imposer son choix à B et qu'il faut qu'elle réfléchisse sur ce que l'amour représente aussi pour elle, pour les autres.
Chercher ce en quoi dans sa personnalité la pousse à être si "exclusive" c'est-à-dire "trop amoureuse" et que même si elle avait une relation avec un mono, il n'est pas implicite que l'exclusivité dans un couple renvoie à l'idée d'étouffement, de possession, de contrôle permanent de l'autre.
Donc ça pourrait ne pas marcher non plus avec un mono et on se retrouverait dans ce que j'évoquais plus haut (domination de l'un sur l'autre), elle pourrait très vite vivre un enfer dans un couple avec cette démesure dans les émotions ou les sentiments. Est-ce qu’elle serait plus heureuse dans la domination de l’autre et si oui pourquoi ?
Est-ce que « son » amour a des chances de se vivre pleinement et sereinement dans de telles conditions, même avec un mono ? Il y a aussi la question de la confiance en elle et plein d’autres aspects de sa personnalité sur lesquels elle doit s’interroger si elle veut s’aider aussi…. Si j’étais à Paris j’aurai bien aimé parler un peu avec elle…

Petite précision : j’ai peut-être donné l’impression plus haut de faire de la psycho à la petite semaine en utilisant le terme de « pervers narcissique », ce n’était pas du tout mon intention, c'est pas mon habitude non plus, c’était juste que le comportement décrit me rappelait celui de personnes que j’ai connues. :-/

Message modifié par son auteur il y a 8 ans.

#
Profil

LuLutine

le mercredi 28 août 2013 à 16h08

bohwaz
Correction du titre : "cauchemar" ne prend pas de D à la fin ;)

Oups, j'étais un peu crevée et j'ai pas fait attention...
J'ai mélangé le substantif et le verbe (cauchemarder) !

Merci bohwaz.

Infiny
Quand on aime une personne on l'aime pour ce qu'elle est car elle est unique.

Len
Le point commun de ces personnes ? Ils savent qui ils sont, ce qu'ils veulent et savent que dans le fond on ne sait jamais rien et que la vie est un éternel apprentissage pour avancer.

Waouh les gars, vous venez d'expliquer le polyamour là ! :)
(+)

Chapeau vraiment ! Pas mal du tout pour des "mono" :)

MetaZet
quand tu as des amis, eh bien c'est pareil, tu es obligé de te partager entre eux.

Oh mon Dieu ! (Euh pardon, on dit "Oh mon MetaZet" maintenant, puisque MetaZet c'est Dieu !)

Mes amis ont d'autres amis ?
Je ne suis pas leur seule amie ??
Mais alors...ils ne m'aiment pas vraiment ???

Quel horrible malheur !

MetaZet
Alphonse n'est pas interchangeable avec Casimir, et réciproquement.

Saint MetaZet a parlé.
C'est justement parce que personne n'est interchangeable avec personne qu'il me semble absurde de quitter une personne pour une autre, de s'interdire de vivre quelque chose avec l'une parce qu'on le vit avec l'autre, etc.

Je l'ai déjà dit je crois, mais ce sont les "mono" qui considèrent les gens comme interchangeables !
Et hop, je rencontre Paul ? Je quitte Pierre, Paul le remplacera bien, je n'ai que faire de leurs spécificités individuelles !

Désolée mais à mon sens et dans mon ressenti, l'exclusivité systématique c'est d'une violence inouïe.

Junon
mal vivre le polyamour de l'autre OK mais se l'autoriser sans y voir le paradoxe...

Je suis assez d'accord avec toi, mais d'après B il y a un souci qui réside dans le fait que A n'a pas du tout le même type de relation avec les autres qu'avec lui. Comment exprimer ça ?
J'ai cru comprendre que ses autres relations restaient "superficielles", si l'on peut dire ainsi (suis pas sûre de bien m'exprimer là...).

Or avec B elle aurait entre autres une proximité psychologique qu'elle n'a pas avec les autres. Le lien est un peu différent. Et B a aussi une proximité psychologique avec moi (et probablement les autres amoureuses qu'il fréquente).

En très gros et très simplifié, et si j'ai bien compris, les autres copains que A fréquente seraient principalement des "plans cul" alors qu'elle souhaiterait tisser d'autres liens avec eux (aux dires de B) mais cela n'arrive pas.

Bon, cela dit si ses autres relations sont ainsi, moi je n'y suis pour rien et ça ne justifie pas qu'elle veuille contrôler la relation que j'ai avec B...(faudrait pas que je me mette à la défendre non plus).

Pour terminer, voici un sms que A m'a envoyé dans la nuit :

"Salut, je suis désolée d'avoir enfreint les règles hier. A l'avenir je ferai plus attention et je serai plus explicite sur les accords pour que personne ne soit blessé:)"

Je ne lui ai pas répondu. Pas envie, pas après tout ce qu'elle a fait.

Ce n'est pas la première fois qu'elle s'excuse. La dernière fois c'est lorsqu'on s'était dit au revoir B et moi il y a plusieurs mois (il m'avait prise dans ses bras). A avait dit qu'elle ferait un effort pour se contrôler, et au final qu'est-ce qui s'est passé ?
B et moi avons eu l'interdiction de nous toucher devant elle, même pas une bise pour se dire "bonjour" ou "au revoir".
Ca m'irait très bien si B était satisfait comme ça, mais B en souffre aussi de cette interdiction (il le lui a dit dans la discussion lundi). On n'a même pas le droit de se toucher comme le feraient des amis car selon elle ce serait ambigu (je me demande ce qu'elle dirait de certains de mes amis - y compris amoureusement exclusifs - qui font des câlins, pas juste des accolades, des câlins ; probablement qu'elle en déduirait sans les connaître qu'ils sortent ensemble, or il n'y a rien de plus faux) !

Donc : la dernière fois, elle s'est excusée mais rien n'a changé, ça a même empiré.

De plus lundi elle a ressorti cette histoire du jour où l'on s'était dit au revoir, en prétendant que nous étions restés dans les bras l'un de l'autre plusieurs minutes avant qu'elle nous dise d'arrêter. Je sais que la subjectivité déforme le temps, mais là quand même....moins de dix secondes font plusieurs minutes ???
(Et encore quand je dis moins de dix secondes, je pense compter très large.)
Ca prouve pour moi que ses excuses de l'époque (auxquelles j'avais répondu hyper gentiment malgré le fait que je me sentais au plus mal) n'étaient pas sincères, sinon elle ne nous tiendrait plus rigueur de cette histoire.

Après le sms de cette nuit, j'ai envoyé une réponse à B : je suppose qu'ils ont parlé entre eux pour que A m'envoie ce sms. Mais je n'ai plus confiance. A a détruit toute seule sans l'aide de personne la confiance que j'avais en elle et en sa capacité à évoluer.

D'autre part, c'est un peu facile pour elle de dire ça maintenant. Elle sait que très probablement, B et moi ne nous reverrons pas avant plusieurs mois. Et dans trois mois, elle aura une nouvelle excuse pour ne pas supporter telle ou telle chose, ne pas vouloir qu'on se voie....trop facile !

Je connais ce genre de raisonnements, j'ai été élevée par une personne qui les pratique !!!

Bref, je n'ai plus aucune confiance en elle et j'attends de voir. Hors de question de prendre son message pour argent comptant cette fois-ci. Je veux des preuves - mais je sais que je ne les aurai pas (si je les ai un jour !) avant des semaines.

Au final, je commence à me dire qu'essayer de s'arranger avec A est peine perdue, et je ne suis pas la première à tirer cette conclusion. Au moins une autre amoureuse fréquentant B, au moins un ami à lui....le pensent aussi.

Comme je le disais plus haut, si B était satisfait de cette situation, je ne me poserais pas la question (il m'est arrivé plusieurs fois qu'un amoureux m'explique que telle amoureuse jalouse lui avait posé telle ou telle condition, et qu'il l'acceptait ; c'était volontaire de sa part et je n'y ai jamais rien redit).

Mais aujourd'hui, j'ai vraiment le sentiment que B a fait tous ces efforts en espérant que A arriverait à accepter ses autres relations sereinement, or ce n'est pas le cas. Je me demande vraiment au bout de combien de temps il faut arrêter les frais. Je me demande comment B supporte ça. Je sais qu'il le vit mal et ça me fait mal pour lui. Il n'a pas à vivre ça...

B a l'impression d'être mené en bateau et je pense qu'il a raison. Que A le fasse volontairement (consciemment) ou non, c'est bien ce qu'elle fait selon moi.

Enfin, pour revenir à son sms, elle dit qu'elle sera plus explicite sur les accords...et ça n'a rien pour me rassurer !
En effet dans la discussion de lundi (on a quand même parlé avec elle un bon moment, elle ne cessait de dire qu'elle allait nous laisser tous les deux mais bien sûr n'en a rien fait, et au final c'est B qui est parti, excédé), elle expliquait qu'elle pensait pouvoir gérer les choses lorsqu'elle avait donné sa permission la veille, mais qu'elle n'était pas sûre, que ça avait changé entre temps, et que si elle avait su, elle n'aurait pas été aussi flexible (sic !). Elle disait que la prochaine fois si elle n'était pas sûre, elle dirait non : sous-entendu, qu'à l'avenir elle interdirait systématiquement à B de me voir.
Pour moi c'est presque du chantage : "Si vous ne vous pliez pas à mes desiderata y compris à la dernière minute, je vous interdis tout contact."

En tout cas, j'ai vraiment compris les choses comme ça et je me méfie d'autant plus de son sms. Du coup j'ai d'autant moins envie de répondre...

Je voudrais pouvoir faire quelque chose mais je pense que ce n'est pas en mon pouvoir. Et ça me bouffe.

#
Profil

LuLutine

le mercredi 28 août 2013 à 16h13

sielane
Je suis d'accord avec toi sur le paradoxe de A mais on peut aussi se questionner sur l'acceptation de B voir même l'acceptation de Lulutine.
Accepter de rester dans sa relation et même au rendez vous qui a donné lieux à un clash.

Pour ma part c'était la deuxième fois que je la voyais. C'était une deuxième chance que je lui donnais (comme expliqué plus haut, la fois précédente c'était le drame parce que B me disait au revoir, mais tout le reste du temps la discussion avait été très cordiale, elle s'était même étonnée que je ne fréquente "que" trois ou quatre personnes en même temps !). Je ne trouve pas cela excessif de donner une deuxième chance, si ?

En revanche on peut en effet se poser la question (comme je me la suis posée, et je ne suis pas la seule) dans le cas de B, qui a vécu cela à d'autres reprises, avec d'autres amoureuses. Je dirais qu'il tient énormément à A, qu'il ne souhaite pas rompre avec elle ("Si je suis polyamoureux, ce n'est pas pour rompre avec les gens" - et je le rejoins en grande partie là-dessus j'avoue), qu'elle-même a dit 500 fois qu'elle le quittait parce qu'elle ne supportait pas telle ou telle chose (il disait alors que ça le rendait triste mais qu'il accepterait cette décision), mais au final elle n'en a rien fait (trop contente de l'avoir quand même un peu sous son emprise ?).

Ca répond à tes questions je pense ?

#
Profil

LuLutine

le mercredi 28 août 2013 à 16h21

@Deneb : attention, tu as fait une erreur dans la citation, ce n'est pas "elle" (A) qui dit qu'elle veut le polyamour avec les avantages de la monogamie, c'est ce que B lui a balancé avant de s'en aller : "Tu veux le polyamour pour toi avec les avantages de la monogamie !"

Et franchement sur la notion de pervers narcissique, je commence à penser qu'on n'en est pas loin. Au début je pensais qu'elle était plus comme une gamine paumée, mais là...(elle peut être les deux remarque).

En ce qui concerne la domination, c'est exactement ce qu'elle veut et qu'elle a déjà, au final puisque B se soumet très souvent à ce qu'elle demande. Je le redis, si B était heureux comme cela ça pourrait être un choix, mais aujourd'hui ça me ronge complètement de voir que ce n'en est pas un...il a juste fait ça en espérant la tranquilliser et au final rien n'avance...c'est déprimant...

Puisse B lire ton message en tout cas.

#
Profil

Geraldin-e

le mercredi 28 août 2013 à 16h31

Bien vu de retourner la question ! (+)

LuLutine
Je l'ai déjà dit je crois, mais ce sont les "mono" qui considèrent les gens comme interchangeables !
Et hop, je rencontre Paul ? Je quitte Pierre, Paul le remplacera bien, je n'ai que faire de leurs spécificités individuelles !
Désolée mais à mon sens et dans mon ressenti, l'exclusivité systématique c'est d'une violence inouïe.

Sinon, pour votre histoire, je ne sais pas bien quoi dire de plus que les autres... Bon courage
Pour A, il semblerait qu'elle ait besoin d'un "travail" de long terme. Peut-être que si B prenait un peu de distance vis à vis de A, ça aiderait A à prendre conscience d'elle-même, de ce qu'elle génère autour ?

#
Profil

LuLutine

le mercredi 28 août 2013 à 17h44

Geraldin-e
Pour A, il semblerait qu'elle ait besoin d'un "travail" de long terme.

Si elle est manipulatrice, elle ne le fera pas. Les manipulateurs ne voient pas la nécessité de changer, pour eux il n'y a pas de problème dans leur comportement.

Lundi elle nous a sorti des phrases du genre : "Oui, je suis égoïste, oui je suis puérile, je suis comme ça et c'est tout !"

Ca me semble (malheureusement) très clair comme discours...

Geraldin-e
Peut-être que si B prenait un peu de distance vis à vis de A, ça aiderait A à prendre conscience d'elle-même, de ce qu'elle génère autour ?

Qu'est-ce que tu appelles concrètement "prendre un peu de distance" ?
B dit qu'il l'a déjà fait, qu'ensuite il est revenu et que ça n'a rien changé...mais on ne parle peut-être pas de la même chose ?

A et B ne vivent pas ensemble, ne se voient pas en permanence...simplement, B fait beaucoup plus attention à ses réactions à elle qu'à celles des autres personnes qu'il fréquente. Elle bénéficie d'une sorte de priorité, même si B le déplore car au départ il ne souhaitait pas avoir de relation "primaire" ou "prioritaire" avec qui que ce soit...

#
Profil

Anarchamory

le mercredi 28 août 2013 à 17h54

LuLutine
Si elle est manipulatrice, elle ne le fera pas. Les manipulateurs ne voient pas la nécessité de changer, pour eux il n'y a pas de problème dans leur comportement.

Sainte LuLutine a parlé également ! (+) :-D

(Bon, je ne vais pas en rajouter une couche avec ma future ex...)

LuLutine
Lundi elle nous a sorti des phrases du genre : "Oui, je suis égoïste, oui je suis puérile, je suis comme ça et c'est tout !"

Ah, un début de prise de conscience peut-être ? Tout n'est peut-être pas définitivement perdu ?

(parce que ma future ex, en revanche...)

#
Profil

Geraldin-e

le mercredi 28 août 2013 à 18h06

Lulutine
Lundi elle nous a sorti des phrases du genre : "Oui, je suis égoïste, oui je suis puérile, je suis comme ça et c'est tout !"
Ca me semble (malheureusement) très clair comme discours...

Là, c'est vrai que les choses semblent impossibles à arranger dans une échéance courte. Peut-être qu'elle a dit ça aussi sous le coup de l'émotion, pour couper court aux questions dérangeantes. Mais comme son comportement ne semble pas changer, il y a bien un problème de fond persistant.

"Prendre de la distance" ça voudrait dire alors de la distance affective, la voir moins souvent, en lui expliquant pourquoi. C'est donc aussi à B de savoir ce qu'il souhaite vraiment, pas facile. Peut-être que B comprenne que ce n'est pas lui qui pourra vraiment l'aider (en tout cas pas tellement par une présence affective, d'écoute) ?, mais d'abord elle-même (à supposer qu'elle ait vraiment envie d'évoluer à un moment donné), avec ...je sais pas, la réflexion, l'apprentissage à être seule, à faire des activités qui l'épanouissent ?

#
Profil

LuLutine

le mercredi 28 août 2013 à 18h25

MetaZet
Ah, un début de prise de conscience peut-être ? Tout n'est peut-être pas définitivement perdu ?

Je pense qu'elle disait plutôt ça par provocation...ou pour les mêmes raisons qu'évoque Geraldin-e.

#
Profil

Anarchamory

le mercredi 28 août 2013 à 18h45

LuLutine
Je pense qu'elle disait plutôt ça par provocation...ou pour les mêmes raisons qu'évoque Geraldin-e.

Possible en effet. Alors elle n'a juste pas la même fierté que ma future ex (qui ne se serait jamais trouvé des tas de défauts comme ça juste pour couper court à une conversation ou pour faire de la provocation).

#
Profil

Infiny

le mercredi 28 août 2013 à 18h59

metazet
Pauvre chou ! :P
Je crois savoir que ton amoureuse est à mille lieues de ressembler à A, qu'elle ne te fait ni chantage affectif ni pression pour que tu restes avec elle à tout prix... Donc c'est à toi de faire tes choix en ton âme et conscience mon grand :-)

Là n'est pas la question !
De plus, tu ne sais pas ce que je ressens non plus.

La question est que vous n'etes pas dans le corps de B pour savoir ce qu'elle ressent.
Ni même dans sa tête.
Selon vous elle est épouvantablement égoïste pour quelle raison ?.

A vous lire, certains s'en moquent de voir leur amoureux(se) embrasser quelqu'un d'autre devant soi.
Moi, je vous dis que vous n'êtes que des autruches !
Du genre, ça ne vous fait ni chaud ni froid de savoir que celui ou celle que vous aimez en cotoie d'autre, pas même un pincement au coeur quand vous voyez votre amoureux embrassez l'autre ou savoir qu'isls ont ensemble un soir ou 2 alors que vous êtes seul ...
Vous me prenez pour un buse ou quoi ???
Du genre vous n'avez pas de coeur.

Oui, mes paroles sont dures et sèches masi réfléchissez 2 sec et au final vous verrez que malré tout il ya ces deux sentiments qui sont là MEME si vous êtes poly à 200%

Ou alors si franchement vous n'avez pas ce ressenti c'est que vous prenez l'autre pour des sexfriend / bouche trou :

Lundi Mr X
Mardi M. Y
...

Quand on aime une personne, on tient à elle ... plus que tout.
C'est une personne pour qui vous comptez ENORMEMENT car elle vous a apporté quelque chose d'unique.
J'avais une amie qui m'a apporté ce genre de chose, mais elle a du rejoindre son pays.
Ce n'etait ni sexuel ni matériel mais uniquement du bien être.
Elle m'avait apporté ce dont j'avais besoin, sans le savoir.
Du réconfort, de l'amitié, un sourire et de la tendresse ...

C'est ce genre de choses qui font qu'on aime une personne et qui te fait progresser.
Je ne sais pas comment vous êtes en couple, si ça s'est passé comme cela ou pas.

Ce que je cherche à vous montrer c'est que on ne peut pas aimer à moitié.

Pour l'histoire de mme A, MR B devait cvompter plsu que quiconque, je pense.
D'où sa réaction.

Dire que c'est une égoïste c'est inacceptable, c'est surtout son coeur qui parlait, je pense et ça devaitla ronger, elle devait en souffrir.
Cette demoiselle, n'est pas une poly comme vous qui "partagez" cet amour si fort, elle pensait l'être , amis à la lecture de tout cela, je suis certain qu'en fait non.

Just un add :

De ce que j'ai lu de Lulutine elle a un lien psy avec B.
Et comment le traduirez vous / interpréterez vous ?

Donc il y a amour avec lien et sans lien ...
Honnêtement, A est Amoureuse (avec un grand A).
C'est comme ça, elle ne peut pas faire sans lui car cette personne lui apporte ce dont elle a besoin.
ça s'arrête là .

Message modifié par son auteur il y a 8 ans.

#
Profil

LuLutine

le mercredi 28 août 2013 à 19h26

Je pense Infiny que tu as mal lu la conversation ou bien c'est moi qui me suis mal exprimée.

Tu prends les choses trop à coeur car tu t'identifies à A alors que vos situations respectives sont bien différentes.

Je vais juste préciser deux points que tu utilises comme arguments et qui sont totalement faux dans le cas de A

Infiny
A vous lire, certains s'en moquent de voir leur amoureux(se) embrasser quelqu'un d'autre devant soi.
Moi, je vous dis que vous n'êtes que des autruches !

Alors, oui en effet certains s'en fichent (moi par exemple, je trouve même ça plutôt mignon, comme je le disais en première page c'est aussi le cas d'autres personnes que je connais...).

Cela dit, dans le cas de A la question n'était pas : "Est-ce qu'on peut s'embrasser devant elle ?"

La réalité est que A ne souffre même pas que je touche B. Pas de bise, pas de poignée de mains, rien du tout ! Même des contacts amicaux sont interdits. Si bien que j'ai fait la bise à A pour lui dire bonjour, et que je n'ai pas pu saluer B de quelque manière que ce soit...
De plus A n'a pas voulu qu'on passe du temps ensemble sans elle, alors qu'elle avait passé des heures (et allait en passer d'autres ensuite) seule avec B !
Temps pendant lequel elle a eu droit à des câlins et autres contacts qui m'ont été interdits...

Ce n'est pas égoïste ? Réfléchis encore.

Je pense que tu t'es laissé emporter et que vos situations ne sont pas les mêmes. B accorde à A presque tous ses desiderata, ce qui à te lire n'est absolument pas ton cas. Vous vivez des situations totalement différentes A et toi, donc ne saute pas à la conclusion trop vite.
De plus, même s'il s'en défend, B a accepté d'avoir une relation prioritaire avec A. Si je ne me trompe, tu n'es pas dans cette situation (peut-être le souhaiterais-tu, mais il semble que ce ne soit concrètement pas le cas actuellement).

Infiny
savoir qu'isls ont ensemble un soir ou 2 alors que vous êtes seul ...

Justement dans le cas de A c'est totalement faux. B s'arrange toujours pour ne pas la laisser seule le soir parce qu'elle ne supporte pas de dormir seule.
Donc non, à ma connaissance elle n'a jamais vécu ce que tu décris ci-dessus, à savoir être seule pendant qu'il passe la nuit avec quelqu'un d'autre...
Ca ne peut donc pas être la source de son comportement, puisque B s'arrange pour que ça n'arrive pas.

Ils ne sont pas ensemble tout le temps bien sûr mais par exemple si B n'est pas là pendant une semaine (qu'il passe souvent seul car c'est un solitaire, et pas avec C ou D ou qui sais-je, donc merci pas de conclusions hâtives), A va s'arranger pour passer son temps et ses nuits avec quelqu'un d'autre qui sera avec elle en permanence.

Passer une nuit seule, elle ne connaît pas (du moins d'après les informations que j'ai) !

Dans l'histoire, c'est plutôt moi qui ai passé ma nuit toute seule, après ne pas avoir pu passer un vrai moment avec B, tout en sachant qu'il était avec elle...

Alors, merci de ne pas inverser les rôles entre A et moi. Bientôt on va croire que je passe ma vie et mes nuits avec B pendant que A se lamente toute seule dans son coin, abandonnée, pauvre petite victime...

Signé : polyautruche.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion