Polyamour.info

Juliejonquille

Juliejonquille

Lyon (France)

Participation aux discussions

Discussion : Besoin de vos conseils...

Profil

Juliejonquille

le vendredi 01 mai 2020 à 13h53

C'est triste... tellement de gens se sacrifient et ne rendent heureux personne.
C'est vrai que la solution du poly dans votre cas, parait tellement logique.

Beaucoup, beaucoup de courage à toi en cette période de confinement et d'attente.

Voir dans le contexte

Discussion : Le poly-Amour aux Temps de Colère...à pleurer?

Profil

Juliejonquille

le mardi 28 avril 2020 à 15h45

Moi, je suis séparée de tous mes amours et je le vis mal... Encore un peu de courage à tous les amoureux ! <3
Et tous les confinés seuls.

L'univers est dépeuplé en ce moment pour moi, j'ai beau avoir une fille adorable, des chats poilus réconfortants, mes amoureux et ma famille de coeur me manquent beaucoup. Allez, encore un effort, on a peut-être fait le plus dur !

Et mon amoureux à longue distance qui ne doit surtout pas attraper le Covid (danger fatal pour lui = asthme et surpoids), quand pourrai-je le revoir sans le mettre en danger ? Mais la solitude lui fait du mal aussi...

Message modifié par son auteur il y a 9 mois.

Voir dans le contexte

Discussion : [En ligne] Café poly racisé

Profil

Juliejonquille

le samedi 18 avril 2020 à 13h01

Le seul malaise que je ressens c'est la volonté de certains de censurer et interdire une initiative car "ouiin ouiin on m'exclut c'est pas juste" .
Un peu de compersion, votre tour viendra ! C'est un bon exercice de compersion si chère aux poly.
Vous vous souvenez ce qu'on dit sur la jalousie/l'envie ? Comprendre d'où elle vient et prendre soin de ses besoins.
Allez, offrons-nous des apéros Skype entre poly, ça ira mieux après...

Bon café poly !

Voir dans le contexte

Discussion : Discussions poly en ligne

Profil

Juliejonquille

le samedi 04 avril 2020 à 15h24

Discord fonctionne sous Linux (Ubuntu dans mon cas)... C'est léger, j'ai participé à un Discord poly il y a quelques temps...

Je vais me connecter un peu plus sur le chat du forum alors... Je m'ennuie un peu en ce moment !

Message modifié par son auteur il y a 10 mois.

Voir dans le contexte

Discussion : Nos relations poly au temps du coronavirus ?

Profil

Juliejonquille

le lundi 16 mars 2020 à 21h30

Et voilà, à bientôt mes amoureux, je me confine juste avec mon enfant et les enfants que je garde pour une personne vulnérable.

Ce n'était pas facile d'annuler le billet de train de cette semaine alors qu'on attendait de se retrouver depuis plus d'un mois. Peut-être qu'on ne se retrouvera pas avant un ou deux autres mois.
Allez, courage, on se retrouvera tous encore plus forts.

Voir dans le contexte

Discussion : Café poly à lyon.

Profil

Juliejonquille

le dimanche 23 février 2020 à 08h54

Oui c'est tous les mois depuis des années.
20h30 ett sans inscription.

C'est un petit resto asiatique et le café poly se tient au fond dans une salle.
Pas besoin de s'inscrire.

On vient quand on veut, comme on veut...

Message modifié par son auteur il y a 11 mois.

Voir dans le contexte

Discussion : La vie en “polycouple”, ménage à plusieurs

Profil

Juliejonquille

le jeudi 30 janvier 2020 à 22h08

Les trouples et plus sont des configurations rares, ce n'est pas qu'ils se taisent sur le forum, c'est une forme plus exigeante à tenir dans le temps.
C'est mathématiquement plus compliqué d'atteindre l'harmonie entre plusieurs personnes et de se trouver. Déjà, tomber amoureux d'une personne c'est pas tous les jours alors que deux personnes tombent amoureuses des mêmes deux autres personnes, c'est vraiment un chouette hasard et cadeau du ciel.
Habiter ensemble et se supporter aussi dans le quotidien rajoute un degré de complexité.

Je dirais que si je prenais une métaphore de patinage artistique, le trouple, c'est le triple saut piqué et à quatre, le quadruple saut...
Moi, j'essaie juste de tenir sur mes patins sans me casser la margoulette et mon ambition est de glisser sans tomber.
Le triple ou le quadruple sauts, je les regarde avec de grands yeux ébahis mais je ne peux rien en dire (je suis solo-poly avec 3 relations).

Donc, bravo à vous les Quad, c'est cool de savoir que vous existez et n'êtes pas juste une légende urbaine. Mesurez aussi votre rareté et ce cadeau précieux.

Voir dans le contexte

Discussion : Polyamoureux à Saint-etienne et ses alentours

Profil

Juliejonquille

le mercredi 15 janvier 2020 à 13h26

Bienvenue je suis sûre que tu n'y seras pas seule. J'y descends souvent sinon j'ai des infos sur Lyon.

Voir dans le contexte

Discussion : Le couple c’est chiant

Profil

Juliejonquille

le lundi 23 décembre 2019 à 08h14

Intermittent
"Mes amies en couple sont méconnaissables, fusionnées avec leurs conjoints du moment, il est difficile d'avoir encore des conversations sincères, voire même de les voir sans leur compagnon...

Ce n'est que quand elles ont rompu qu'elles reviennent et redeviennent normales un temps, jusqu'au prochain couple mono qu'elles reforment. "

La "normalité" est une affaire d'angle de vue .....

Le couple fusionnel, vu comme une anomalie par les polyamoureux, est considéré comme "normal" par la vision "classique" des rapports amoureux.

"il est difficile d'avoir encore des conversations sincères".

C'est quoi une conversation sincère dans ce contexte ?

J'avoue que je ne comprends pas cette réflexion ...

Si quelqu'un n'est pas de ton avis, ce n'est pas une "conversation sincère" ?

Je parle de personnes que je connais bien et avec qui j'abordais plein de sujets.
Désolée que mes propos te choquent mais beaucoup de femmes en couple ont tendance à se mettre au service de leur conjoint. Elles lisent moins ou ne font plus de projet personnel.
Toute la brillance se met au service d'un "nous".

C'est cette perte que je ressens, et le fait qu'elles se censurent quand elles parlent ou ne paraissent plus qu'accompagnées. Et je ne parle pas de celles qui subissent des violences et continuent en public de dire que "tout va bien".

Et sinon j'ai été monogame fusionnelle 15 ans... Devenir poly a été un travali et un déchirement, c'est aussi mon expérience des deux côtés qui parle. J'ai sans doute développé une allergie mais j'ai le droit à ma voix dissonnante dans ce monde qui glorifie le couple.
Même chez les poly le modèle hierarchique est majoritaire je pense.

Message modifié par son auteur il y a un an.

Voir dans le contexte

Discussion : Le couple c’est chiant

Profil

Juliejonquille

le dimanche 22 décembre 2019 à 16h40

Peut-être que tu devrais chercher à t'entourer de personnes qui sont moins dans des schémas hiérarchisés, moins dans des couples classiques ? Style des solo-poly ou des anarchistes relationnels...

Beaucoup de couples qui cherchent à s'ouvrir cherchent à vivre une expérience mais veulent garder leurs privilèges de couple, leur petit confort, leur train-train, leur sécurité, leur réputation.
Ils vivent leur expérience et jettent le jouet quand ils sont lassés mais ça, ça peut arriver avec n'importe quelle configuration.

J'avoue que maintenant que j'ai connu autre chose, je vais éviter les personnes en couple car en tant que personne séparée j'ai beaucoup moins de boulets au pied et c'est plus harmonieux avec des papas séparés avec enfants comme moi.

Mes amies en couple sont méconnaissables, fusionnées avec leurs conjoints du moment, il est difficile d'avoir encore des conversations sincères, voire même de les voir sans leur compagnon...
Ce n'est que quand elles ont rompu qu'elles reviennent et redeviennent normales un temps, jusqu'au prochain couple mono qu'elles reforment.

Ca fait du bien de râler un coup. C'est vrai qu'ici on peut un peu plus que sur un forum généraliste.

Voir dans le contexte

Discussion : Apprendre le partage et ses limites

Profil

Juliejonquille

le dimanche 22 décembre 2019 à 00h40

Je trouve votre accord hyper strict.
Plus un accord est strict et contraignant avec des rapports sur le temps passé, plus vous avez de chances de vous prendre le chou et ça te met dans le rôle de parent qui surveille son enfant et le gronde quand il y a dépassement ou violation d'un terme de l'accord.
Lui doit s'excuser alors qu'il est un adulte et chez lui... Et toi tu dois surveiller, tu te retrouves avec un poids de responsabilité dans la relation multiplié et le rôle de la "chieuse". C'est lourd.
En plus, les interdits rajoutent artificiellement du piment aux nouvelles relations... ça peut faire un cercle vicieux.

Finalement, ça ne serait pas plus simple de lui faire confiance pour faire au mieux quand tu n'es pas là ? Il a l'air de bien gérer.
Et si c'est galère à cause des grèves n'a-t-il pas le droit d'en profiter pour passer du temps surtout que tu n'es pas dispo (ça ne t'enlève rien) ?

Finalement, vous vous aimez et c'est ça qui compte.
Le contrôler peut tuer l'amour bien plus qu'une nouvelle conquête(s'il est poly) alors c'est un équilibre à trouver. Tu sembles avoir très peur. Es-tu poly ou juste poly-acceptante ? Tu te sens en concurrence et pas du tout sûre de votre relation ?

Après on a tous nos insécurités et des modes d'attachement différents.
Je suis aussi une maman en garde alternée.

Message modifié par son auteur il y a un an.

Voir dans le contexte

Discussion : Couple PA / non PA

Profil

Juliejonquille

le dimanche 22 décembre 2019 à 00h16

J'espère que ça va...
Peut-être que vous rendre tous les deux à un café poly vous ferait du bien. Discuter avec des personnes ou simplement écouter peut vous donner des pistes.

Tu verrais aussi que les poly sont comme tout le monde, pas forcément des extravertis seducteurs aimant sortir en boite. On est nombreux a aussi être des atypiques...(Tdah aussi)
J'ai un Tdah et je trouve qu'en relation poly mes partenaires ont moins la tentation de me materner ou subissent moins les côtés négatifs de ma particularité qu'en mode "couple fusionnel".

Je connais bien les tourments du couple mono/poly et je vous souhaite beaucoup de courage et de dialogue.
Etre mono en couple avec un poly c'est aussi récupérer du temps pour soi. Pour certains introvertis qui ont des passions gourmandes en temps, c'est vital. Le chant me prend plus de temps que certaines relations par exemple et ça ne passerait pas en couple traditionnel.

Voir dans le contexte

Discussion : Café poly à lyon.

Profil

Juliejonquille

le mardi 05 novembre 2019 à 21h55

Oui, il y a bien un café poly, je vous copie l'info :
C'est dans un restaurant asiatique, dans une arrière-salle réservée. On peut commander à manger si on le souhaite.

PolyLyon
Rendez-vous mensuel des amis poly de Lyon.
Ce café aura lieu au Bobun, 112 Bd de la Croix Rousse
Métro Croix-Rousse ou C13 arrêt Mairie du 4ème

Les prochains rendez-vous :
— 7 novembre 2019
— 5 décembre 2019
— 2 janvier 2020


Rendez-vous fixe, ce moment permet à tous ceux qui se posent des questions, à ceux qui ont besoin ou envie de parler, de retrouver quelques poly-amoureux autour de thèmes choisis collectivement.

L'objectif de ce café poly n'est pas d'adhérer à une éventuelle "idéologie" mais de construire notre propre parole à partir de notre expérience.

Déclaration liminaire :
La forme des rencontres poly varie, les différents regards et les différentes paroles enrichissent la réflexion de tous.
Nous serons collectivement attentifs à ne pas confisquer le temps de parole d'autrui, à ne pas parler pour les autres (savoir dire "je") , à offrir et à accueillir une parole qui ne soit pas un jugement de la différence.

Nous veillerons également à ne pas importer dans cet espace les attitudes oppressives que l'on peut véhiculer à l'extérieur.

Message modifié par son auteur il y a un an.

Voir dans le contexte

Discussion : Besoin d'un /des avis

Profil

Juliejonquille

le mardi 10 septembre 2019 à 14h57

Le problème c'est d'être poly dans une société majoritairement mono, donc si ton épouse tombe amoureuse de personnes au hasard, sûrement mono, c'est une expérience douloureuse. Même en faisant beaucoup de pédagogie, ça ne fonctionne pas souvent.

Effectivement être mono parait plus facile, c'est la norme... Il suffit de se promener dans la rue et quasiment tout le monde est compatible avec son mode relationnel.

Après, à long terme, la patience finit par payer car on rencontre des gens vraiment chouettes et qui ne nous obligent pas à nous renier et sacrifier nos précédentes relations. Mais c'est rude, quasiment tout le monde fuit quand on dit : "au fait, je suis mariée et je suis polyamoureuse."
Ou alors ceux qui ne fuient pas, ne prennent pas forcément la relation au sérieux, et ça c'est peut-être pire qu'un refus clair et net.

J'avoue que je ne laisse personne m'approcher avant de savoir qu'il est ouvert à ce mode de vie.

Sinon, l'amour au bureau, je ne suis pas sûre que ça aurait été judicieux... ;)

Bon courage à tous les deux !

Message modifié par son auteur il y a un an.

Voir dans le contexte

Discussion : Faire dormir ses amants à la maison quand on a des enfants ?

Profil

Juliejonquille

le mardi 10 septembre 2019 à 14h30

Je suis une maman séparée et c'est vrai que dans mon cas, cloisonner est plus naturel, surtout que mon appartement est très petit.

Je vois mes amoureux quand mon enfant est chez son papa et comme mes chéris sont parents aussi, cela nous convient à tous d'avoir ces espaces de libertés sans enfant.

J'ai rencontré les enfants de mon partenaire L., et lui, ma fille... parce que nous avons une relation à distance et que les billets de train nous obligent à rester plus longtemps. Mais nous sommes assez amicaux, sans geste amoureux, en la présence de nos enfants.
On ne cache pas la nature de notre relation mais on essaie de ne pas trop l'étaler, surtout au début.
Finalement, ça se passe bien, mais j'y vais vraiment à pas de fourmi.

Il est question d'emmener nos enfants ensemble faire une sortie avec A...
Lui aussi est séparé d'une personne monogame à nouveau en couple, pas forcément bienveillante alors la situation demande de la délicatesse.
On est tous d'accord pour faire passer nos enfants en premier, qui ont déjà vécu tous une séparation (j'ai le chic pour choisir des hommes séparés).

Ma fille, (8 ans) qui a l'habitude de vivre avec moi en tête-à-tête, a vécu un peu d'angoisse quand L. est venu dormir quelques nuits à la maison. Elle avait peur qu'il prenne la place de son papa et il a fallu que j'explique que jamais personne ne prendrait cette place.
Depuis, elle a été rassurée et on a aussi multiplié les temps à trois avec son papa. Elle est toute contente quand L. vient me voir car il ramène des super jeux de plateau et on joue beaucoup.
Les amoureux de Maman apportent chacun de nouvelles couleurs dans nos vies et plein de nouveaux hobbies : camping sous toile, jeux de plateau, Terry Pratchett, séries, etc...
J'espère qu'elle le vivra bien plus tard.

Message modifié par son auteur il y a un an.

Voir dans le contexte

Discussion : En recherche de témoignages Poly-solo

Profil

Juliejonquille

le lundi 08 juillet 2019 à 13h27

J'évite de faire défiler mes amoureux à la maison.

Ma fille connaît mon Ours qui habite loin car (billet de train oblige) il reste plusieurs jours à la maison mais d'un commun accord on est en mode amical quand ma fille ou son fils est là. (Chambre à part)
Ma fille aime bien quand il est là car on fait des jeux de société ou on regarde de beaux films. Mais c'est vraiment pas souvent et on évite au maximum.

J'ai dû expliquer à ma fille que mon Ours était mon ami et amoureux mais que je ne voulais pas l'épouser ni qu'il vive avec nous. Ça l'a beaucoup rassurée. Il n'est pas un remplaçant de son papa.C'est un adulte sympa qui vient parfois en visite et repart.

Comme j'ai ma fille en garde alternée on a d'autres moments totalement à nous.
J'aime bien séparer ma vie de mère et ma vie amoureuse.

J'ai un autre amoureux qui est Papa de toutes petites filles.J'aimerais qu'on aille à la piscine ou au zoo tous ensemble un jour. Ça viendra mais on prend le temps...
Pour l'instant nous n'avons jamais rencontré nos enfants qui sont en garde alternée et on se voit sur nos temps sans enfants.

Message modifié par son auteur il y a un an.

Voir dans le contexte

Discussion : En recherche de témoignages Poly-solo

Profil

Juliejonquille

le samedi 06 juillet 2019 à 08h45

Bonjour d'une autre solo-poly.

J'explique aux gens que j'ai besoin de solitude, que j'ai bien connu le couple et que ça ne me convient pas au quotidien. Ils comprennent très bien que je ne veuille pas imposer de beau-père à mon enfant et que la famille recomposée me parait compliquée.

Après je parle de polyamour...
J'ai aussi un Tdah qui complique la vie commune.

En général ça passe bien.
Avec mes amies d'enfance c'est compliqué car elles m'ont connue avant.

J'ai des relations engagées qui j'espère dureront toujours. Ce n'est pas un bail commun qui garantit l'amour et qu'on prenne soin les uns des autres.

Message modifié par son auteur il y a un an.

Voir dans le contexte

Discussion : Ma première rencontre avec un autre homme (il est marié)

Profil

Juliejonquille

le lundi 01 avril 2019 à 15h09

Comme le dit Siesta, ça peut aussi être une expérience à court terme, quand on veut être sûr de ne pas se faire envahir par une nouvelle relation et avoir une porte de sortie. Le gars avec 3 enfants, femme et villa ne va pas te poursuivre désespérément et jouer de la guitare sous ta fenêtre en cas de rupture.

Mais c'est un mauvais calcul en tant que poly, quand tu sais qu'il existe plein de fantastiques personnes dans des situations moins bancales et qui s'intégreront à ta vie et partageront ta vision des relations sur le long terme.

Je suis peut-être bizarre de penser à des détails pareils : mais un homme marié, le jour où il meurt, personne ne me préviendra. Ce sera silence radio et je ne pourrai pas venir à l'enterrement même comme une collègue de travail ou un pote de tennis. C'est atroce.
On peut partager les moments les plus intenses de notre vie avec cette personne, on peut se faire les plus grands serments en secret, la relation n'existe qu'entre les deux personnes.

Message modifié par son auteur il y a un an.

Voir dans le contexte

Discussion : [Lexique] Quelle est votre définition d’un ou d’une "Sex-friend" ?

Profil

Juliejonquille

le jeudi 17 janvier 2019 à 11h31

Pour moi c'est vrai que ça a un côté "faire l'autruche"... ? (ou je sais pas faire )
Sur du long terme, je n'y crois pas car le temps crée des liens.

J'avais une relation avec un homme qui disait "on est sex-friend" sauf que dans les faits, c'était pas très différent d'une relation poly normale. On se faisait des week-end, on se racontait nos vies, on se conseillait, on s'appelait, on faisait des raclettes etc...

Ben au final c'est surtout une relation hors standard sans l'escalator relationnel...

Comme il était mono je pense qu'il avait peur d'avoir des sentiments car ça voulait dire l'exclusivité, la famille, le chien.... Des emmerdes quoi.... Le mot "sex-friend le rassurait.
N'empêche que lorsque j'ai eu besoin de lui un jour, il a volé à mon secours. Il m'a soutenue aussi dans des moments difficiles et inversement.

Étant poly, j'avoue que je ne me prends pas trop la tête sur la qualification et la hiérarchie des relations, ce qui compte c'est l'envie de se voir. Parfois il y a plus de passion, ou de complicité, ou de passions communes... En plus ça évolue avec le temps.

Voir dans le contexte

Discussion : Comment accepter ou éloigner l'autre amoureuse de mon homme polyamoureux

Profil

Juliejonquille

le mercredi 16 janvier 2019 à 09h36

Ton ami est polyamoureux, même si Sophie disparaissait du paysage, serais-tu plus en sécurité ?
Peut-être que ton ami trouverait une fille plus jeune sans enfant avec beaucoup de temps libre...Et qui voudrait fonder une famille.

Moi une metamoure comme Sophie je vote pour ?
Elle est très différente de toi et doit être bien occupée avec ses deux enfants. Bon elle est peut-être tête en l'air avec ses affaires mais personne n'est parfait. Elle ne peut pas être invisible, elle existe dans vos vies.

Sinon vivre avec la bipolarité ou d'autres particularités ou handicap n'est pas facile et souvent (je parle pour moi) le polyamour permet de ne pas peser sur son amoureux et de lui offrir les meilleurs moments.
Je sais qu'à temps plein mon étourderie est insupportable mais à petite dose c'est mignon.

Et au fait les polyamoureux heureux existent mais on ne parle pas trop sur le forum. Il n'y a rien à dire, on s'aime.
J'attends avec impatience qu'un de mes amoureux ait une 2e relation car je n'ai pas assez de temps pour lui. J'espère que ce sera une chouette personne.

Et toi quelle est ta forme de relation idéale ? Tu aurais aimé une relation exclusive ?
Est-ce que toi ou Sophie pourriez avoir d'autres relations ?
Ce n'est pas qu'une liberté pour les mecs.

Voir dans le contexte

Retour au profil


Espace membre

» Options de connexion