Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Besoin de vos conseils...

Besoin d'aide
#

Sakura (invité)

le jeudi 30 avril 2020 à 15h10

Bonjour à tous
Je suis lesbienne et célibataire depuis un peu plus d'un an.
En debut d'année j'ai rencontré une femme qui est en couple avec un homme.
Ce dernier l'a poussé à explorer sa bisexualité car elle a toujours été attiré par les femmes sans jamais avoir osé franchir le pas.
Donc elle souhaitait avoir une relation amie/amante avec une femme mais pas de sentiments ni d'engagement.
Après quelques semaines d'échanges on décide de se voir et là c'est le coup de foudre mutuel !
On se sent connectées, on est sur la même longueur d'ondes, on a les mêmes goûts, le même humour et on est très attirées l'une par l'autre.
On entame alors une relation, la relation qu'elle avait tant recherché avec une femme.
Son copain constate que cette relation lui fait du bien, qu'elle est plus heureuse, plus épanouie, plus enjouée.
Un peu plus d'un mois après avoir entamé cette relation elle m'annonce qu'elle est tombée amoureuse de moi, qu'elle n'a jamais ressenti quelque chose d'aussi fort, aussi vite, qu'elle pense tout le temps à moi...
Je lui dis que c'est réciproque et à partir de là elle se met en tête de devoir faire un choix.
Entre son copain actuel, avec qui elle vit depuis 3 ans, avec qui elle élève son fils dont elle a la garde 1 semaine sur 2 et avec qui elle vient d'acheter une maison, et moi.
Étant monogame je me dis qu'effectivement il faut qu'elle fasse un choix.
Sauf qu'elle n'y arrive pas....
Elle me dit qu'elle nous aime autant tous les deux, que dans son coeur on a la même place.
Mais elle se sent obligée de faire un choix.
Il y a une dizaine de jours elle m'a annoncé qu'il valait mieux qu'on arrête, qu'il était plus facile pour elle de rester dans son couple actuel,  que son copain vivait mal cette situation, qu'elle le faisait souffrir et qu'elle préférait souffrir elle.
Elle me dit qu'elle fait ce choix sans conviction absolue...
Depuis elle ne m'envoie presque plus de messages, il n'y a plus aucune marque de tendresse ou d'affection car elle me dit que ça raviverait la flamme et qu'elle peut paraître froide mais que c'est sa manière pour ne pas péter un câble et être stable émotionnellement.
J'ai réussi à la convaincre de se revoir après le confinement en lui disant qu'elle n'avait pas à faire un choix entre son copain et moi.
Que je ne lui demandais pas de choisir.
En fait en parcourant ce site je me suis rendue compte qu'elle expérimentait pour la 1ere fois le polyamour (et moi aussi d'une certaine manière).
J'aimerais donc avoir vos avis, vous les polyamoureux convaincus, avec de l'expérience : Est ce que vous vous reconnaissez dans cette histoire ?
Est-elle comme je le crois polyamoureuse ? Si oui, comment bien vivre les débuts d'un polyamour ?
Que puis-je faire à mon niveau pour l'aider ?
Est ce que vous vous êtes fixés des limites ?
J'avoue que c'est nouveau pour moi et que je suis un peu perdue...
Vos conseils seront vraiment les bienvenus !
Merci !

#
Profil

Petitcrapaud

le jeudi 30 avril 2020 à 21h29

Sakura
Bonjour à tous
Je suis lesbienne et célibataire depuis un peu plus d'un an.
En debut d'année j'ai rencontré une femme qui est en couple avec un homme.
Ce dernier l'a poussé à explorer sa bisexualité car elle a toujours été attiré par les femmes sans jamais avoir osé franchir le pas.
Donc elle souhaitait avoir une relation amie/amante avec une femme mais pas de sentiments ni d'engagement.
Après quelques semaines d'échanges on décide de se voir et là c'est le coup de foudre mutuel !
On se sent connectées, on est sur la même longueur d'ondes, on a les mêmes goûts, le même humour et on est très attirées l'une par l'autre.
On entame alors une relation, la relation qu'elle avait tant recherché avec une femme.
Son copain constate que cette relation lui fait du bien, qu'elle est plus heureuse, plus épanouie, plus enjouée.
Un peu plus d'un mois après avoir entamé cette relation elle m'annonce qu'elle est tombée amoureuse de moi, qu'elle n'a jamais ressenti quelque chose d'aussi fort, aussi vite, qu'elle pense tout le temps à moi...
Je lui dis que c'est réciproque et à partir de là elle se met en tête de devoir faire un choix.
Entre son copain actuel, avec qui elle vit depuis 3 ans, avec qui elle élève son fils dont elle a la garde 1 semaine sur 2 et avec qui elle vient d'acheter une maison, et moi.
Étant monogame je me dis qu'effectivement il faut qu'elle fasse un choix.
Sauf qu'elle n'y arrive pas....
Elle me dit qu'elle nous aime autant tous les deux, que dans son coeur on a la même place.
Mais elle se sent obligée de faire un choix.
Il y a une dizaine de jours elle m'a annoncé qu'il valait mieux qu'on arrête, qu'il était plus facile pour elle de rester dans son couple actuel,  que son copain vivait mal cette situation, qu'elle le faisait souffrir et qu'elle préférait souffrir elle.
Elle me dit qu'elle fait ce choix sans conviction absolue...
Depuis elle ne m'envoie presque plus de messages, il n'y a plus aucune marque de tendresse ou d'affection car elle me dit que ça raviverait la flamme et qu'elle peut paraître froide mais que c'est sa manière pour ne pas péter un câble et être stable émotionnellement.
J'ai réussi à la convaincre de se revoir après le confinement en lui disant qu'elle n'avait pas à faire un choix entre son copain et moi.
Que je ne lui demandais pas de choisir.
En fait en parcourant ce site je me suis rendue compte qu'elle expérimentait pour la 1ere fois le polyamour (et moi aussi d'une certaine manière).
J'aimerais donc avoir vos avis, vous les polyamoureux convaincus, avec de l'expérience : Est ce que vous vous reconnaissez dans cette histoire ?
Est-elle comme je le crois polyamoureuse ? Si oui, comment bien vivre les débuts d'un polyamour ?
Que puis-je faire à mon niveau pour l'aider ?
Est ce que vous vous êtes fixés des limites ?
J'avoue que c'est nouveau pour moi et que je suis un peu perdue...
Vos conseils seront vraiment les bienvenus !
Merci !

Coucou,

Essaie peut-être d'être un peu plus clair avec elle sur ces points.
Que tu ne la force pas a faire de choix
Que si vous etes tous les 3 d'accord pour accepter cette Relation sereinement tu n'y voit pas d'inconvénient
Que tu l'aimes telle qu'elle ai, avec ces faiblesses...

Mais peut-être que le soucis de vient pas du polyamour mais d'assumer sa bisexualité non ?
Fait lui comprendre que tu es aussi là pour la guider sur ce chemin si elle le souhaite ?

Peut-être un déjeuner a 3?

J'espère t'avoir aidé.

#

Sakura (invité)

le jeudi 30 avril 2020 à 21h59

@petit crapaud

Merci pour ta réponse.
Pour l'instant nous n'avons plus beaucoup de contact, je sens qu'elle a besoin de prendre ses distances et j'essaie vraiment de respecter ça.
Je pense que j'aborderais ce sujet quand on se verra à la fin du confinement.
Mais quand je lui ai proposé qu'on se revoit sans qu'elle n'ait besoin de faire de choix, la première chose qu'elle m'a dit c'est qu'elle aimerait que je rencontre son copain.
Elle me dit que c'est important pour elle, que ça l'apaiserait.
Du coup, je me dis que l'idée d'une relation polyamoureuse chemine peut-être en elle...
On verra !
Mais encore faut-il que son copain soit d'accord.
Elle m'a dit qu'il acceptait qu'on se revoit pour lui faire plaisir, donc ça n'est pas quelque chose qui est accepté sereinement.
En fait j'ai l'impression que c'est lui qui donne le tempo de notre relation.
Si demain il lui dit d'arrêter de me voir elle le fera, même si elle m'aime, même si je comble un manque en elle, même si elle est heureuse et épanouie avec moi...
Elle acceptera d'être malheureuse, de nier ses sentiments pour que lui soit heureux.

#
Profil

Juliejonquille

le vendredi 01 mai 2020 à 13h53

C'est triste... tellement de gens se sacrifient et ne rendent heureux personne.
C'est vrai que la solution du poly dans votre cas, parait tellement logique.

Beaucoup, beaucoup de courage à toi en cette période de confinement et d'attente.

#
Profil

Poly-Lea

le vendredi 01 mai 2020 à 15h14

Oui courage à toi... et confiance. Vous semblez avoir tous envie d'essayer. C'est un terreau fertile pour du polyamour !

Il n'y aura qu'une manière de faire : la vôtre, celle que vous déciderez à trois, celle où chacun essaiera de trouver son équilibre et son bien-être, tout en tenant compte des autres. Parfois, les aspirations des uns et des autres entrent en contradiction, il faut trouver des compromis.

Mais renoncer complètement à ce qu'on est, à ce qu'on désire ardemment dans son cœur, ne me semble pas une solution viable. Si ton amie devait renoncer à toi pour le ménager, leur relation n'en ressortirait pas forcément renforcée (le ressentiment est un fléau sournois) - c'est perdant sur tous les plans.

Vous devez maintenant, je pense, prendre tout le temps nécessaire pour deux choses : savoir ce que vous souhaitez et ne souhaitez pas, individuellement ; et dialoguer. Encore, et encore et toujours. Car ce que chacun de vous souhaite et ne souhaite pas... n'est pas gravé dans le marbre. Ça évoluera, il faudra rouvrir des chapitres, adapter, bifurquer, chercher...

Les polyamoureux ne connaissent que trop bien cette recherche (introspection/dialogue): explorer ses peurs, ses envies, ses incertitudes ; en déduire ses limites ; et sur cette base, discuter d'accords ; savoir faire évoluer ces accords.

Une dernière pensée que je voudrais partager : gare aux interprétations, aux prêts d'intention ! Tu sais ce que le copain pense à travers les mots de ton amie ; le copain ne sait de toi que ce que ton amie lui dit... C'est une lourde responsabilité pour ton amie, de jouer l'intermédiaire. Le mieux pour savoir ce qu'il pense, c'est qu'il te le dise lui-même (par exemple : "Elle m'a dit qu'il acceptait qu'on se revoit pour lui faire plaisir, donc ça n'est pas quelque chose qui est accepté sereinement", c'est ton interprétation, ta déduction, mais rien ne te le dit). Et le mieux pour qu'il sache ce que tu penses (par exemple que tu n'as pas l'intention de briser leur couple), c'est qu'il l'entende de ta bouche, de ton coeur.

On pense à ces rencontres comme à des confrontations... mais il faut avoir confiance en soi et en les autres, vous avez tous intérêt à trouver une solution apaisée. Et quoi qu'il en ressorte, vous allez tous en apprendre énormément sur vous-mêmes.

Message modifié par son auteur il y a 6 mois.

#

Sakura (invité)

le vendredi 01 mai 2020 à 16h56

@ juliejonquille @Poly-Lea

Merci pour vos messages et vos conseils, ils me font beaucoup de bien car j'y sens énormément de bienveillance.

Il va me falloir de la patience et de la communication.
Les deux ne sont pas mon fort lol.
Je sais que la prochaine étape sera probablement une rencontre à 3.
C'est vrai que je la redoute.
C'est un peu compliqué à expliquer ( sans doute parce que je réfléchis en tant que monogame ) mais depuis le début de la relation j'essaie de ne pas m'imposer dans leur couple, je me sens comme un élément extérieur qui viendrait parasiter leur harmonie.
Et parfois je me sens coupable ...
Même si je sais que je ne suis pas responsable de mes sentiments et elle des siens et que c'était la volonté de son copain qu'elle explore sa bisexualité.
Je pense qu'il ne s'attendait pas à ça le pauvre.
Et honnêtement si j'étais à sa place je ne sais pas si j'accepterai d'être polyacceptant....
Bref, un long chemin m'attend, j'espère avoir la patience, la bienveillance et la communication nécessaires.
En tous cas merci à vous

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion