Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Poly et mono en couple

#
Profil

patrice-86

le vendredi 12 août 2011 à 14h40

Visiblement Grenouille beaucoup de choses sont claires dans ta tête. Je pense que "#" et moi aurions aimé par le passé qu'un site comme celui-ci existe pour ne pas nous sentir seuls dans un monde hostile. Peut-être serait-il bon d'en parler à "ton compagnon" pour nourrir votre réflexion commune ?

#
Profil

OhCapitaine

le vendredi 12 août 2011 à 14h48

patrice-86
non, OhCapitaine, ne lui demande pas de s'expliquer, on va perdre le fil !

Promis, je ne le ferais plus ;-) Vu les réponses en effet, je crois que j'ai bien compris et je n'ai pas le décodeur du personnage ;-)

#
Profil

grenouille

le vendredi 12 août 2011 à 15h00

Oui Patrice-86. Je vais lui en parler. Comme je ne savais pas comment aborder le sujet je lui ai simplement envoyer le lien du site. Je pense que nous en discuterons ce week end. je voudrais prendre le temps pour cette discussion. que se soit vraiment un moment d'échange ou nous puissions vraiment prendre le temps d'entrendre ce que chacun de nous veux vraiment vivre.

#
Profil

patrice-86

le vendredi 12 août 2011 à 15h18

Grenouille, ce que je ressens dans tes propos, c'est l'amour que tu as pour "lui". Un amour non pas idéalisé mais bien réel, ancré dans le vécu. Il a beaucoup de chance, le sait-il ?
Plus ça va et moins ce fil mérite son titre ! On ne sait pas si "lui" se reconnait dans l'étiquette "poly" ... Quant à toi, tu sembles bien loin de l'image d'une "mono" exclusive et possessive !
Je vous souhaite un long et beau chemin !

#
Profil

grenouille

le vendredi 12 août 2011 à 15h27

je ne sais pas ce qu'est une mono exclusive et possessive. et je ne sais pas quelle image je peus vous rénvoyé. Je peus simplement dire que je vous ai confié mes doutes et mes questions et que certaines de vos réponses mon donner espoir.
A savoir s'il ce reconnait en tant que poly, je n'ai pas la réponse.

#
Profil

demeter

le vendredi 12 août 2011 à 16h09

OhCapitaine

J'ajouterai un petit mot sur les propos d'Antilogus (désolé je ne t'en veux nullement personnellement ;-) ) au sujet de savoir qui doit faire des concession entre le poly et le mono sur son état :
Moi, la différence entre les 2 demandes me parait évidente.
La différence, c'est que ce qui gène le mono, c'est le comportement du poly. Finalement ce qu'il est.
Alors que ce qui dérange le poly, c'est de ne pas être accepté pour ce qu'il est par le mono.
Je vais prendre un parallèle un peu dans le même type.
Imaginez un couple dont l'un des 2 est totalement hétéro et l'autre bisexuel. L'hétéro sait que son partenaire est bisexuel.
Vous trouveriez normal vous que l'hétéro fasse la guerre au bisexuel parce qu'il est bisexuel ? Lui demande de changer ? Finalement de ne plus être lui même ?
Un peu comme si mon amie aimait la couleur Bleu et moi pas. Je le sais et je lui rend la vie impossible parce que cela ne me plait pas... Là, c'est moi qui aurait un léger problème d'acceptation de la différence de l'autre...
Tout cela pour dire que je trouve que pour le polyamoureux, c'est pareil. Si son ou sa partenaire le sait et accepte de faire un bout de chemin avec lui ou elle, c'est bien au mono de s'adapter à son poly qui n'est peut-être pas le prince charmant rêvé mais bien un être réel et aimé.
L'autre choix, mais il faut le faire dès le départ, c'est de ne pas accepter une telle relation si on ne peut respecter la personnalité de l'autre.
Comme on ne s'engage pas dans une relation avec un militaire si on ne souhaite pas déménager tous les 3 ans... Comme on ne s'engage pas avec un partenaire qui ne veut pas d'enfants si on a envie que de cela pour l'avenir... Comme on ne s'engage pas avec un personnage public si on rêve d'une vie pépère loin des autres...
Peut-être m'aurez-vous compris ;-)

Message modifié par son auteur il y a 2 heures.

Oui, tu es militaire, c'est ça ?

#

(compte clôturé)

le vendredi 12 août 2011 à 17h33

.

Message modifié par son auteur il y a 8 ans.

#

(compte clôturé)

le vendredi 12 août 2011 à 17h37

.

Message modifié par son auteur il y a 8 ans.

#
Profil

grenouille

le vendredi 12 août 2011 à 17h38

Eclisse, merci pour m'avoir donné ton avis.:-)

#
Profil

Siestacorta

le vendredi 12 août 2011 à 23h36

histoire de pas être HS, je répond à patrice 86 et à Eclisse sur un autre fil, par ici.

Message modifié par son auteur il y a 8 ans.

#

(compte clôturé)

le samedi 13 août 2011 à 02h41

Message modifié par son auteur il y a 4 ans.

#

(compte clôturé)

le samedi 13 août 2011 à 02h46

Message modifié par son auteur il y a 4 ans.

#
Profil

Polypoli

le samedi 13 août 2011 à 06h58

@Grenouille
"Chaque jour sur le métier vous avez remis votre ouvrage"
comme le font les couples qui durent.
Votre relation s'est ainsi "bétonnée" au fil des années et tient bon.
Sans concession des deux côtés votre couple/famille aurait volé en éclat depuis longtemps, comme bien d'autres aujourd'hui, et vos enfants auraient "trinqué" à la santé de votre incapacité à faire ces fameuses concessions....
Le fait que ton mari t'informe une seconde fois qu'il a une nouvelle "amoureuse" révèle son besoin "absolu" de t'impliquer dans une nouvelle histoire d'Amour parallèle à la vôtre, quitte à provoquer chez toi comme tu l'écris " un tremblement de terre"...il cherche durement, je trouve, à tester ta capacité à continuer à l'accepter comme il est vraiment, amoureux de deux femmes, empêtré dans ses "besoins" absolus de transparence qui provoquent souvent bien des dégâts chez les victimes des"ayatollahs" de cette "fameuse transparence"....
Faites-vous comprendre chaque jour l'un à l'autre que vous vous Aimez et votre belle histoire pourra durer encore longtemps...

#
Profil

grenouille

le samedi 13 août 2011 à 12h33

Nous avons discuté de notre situation. Il a découvre le terme de polyamoureux. Terme qui correspond a ce qu'il est.
Cette discution m'a permis de dire ce que j'acceptais et surtout mes craintes de le perdre.
La séparation n'est pas a l'ordre du jour. Elle le sera peut etre un jour. Comme pour n'importe quel couple.
Nous allons apprendre ensemble a vivre sous de nouvelles règles. Je ne dis pas que ce sera facile. Ni pour lui, ni pour moi.
Antigolus ma situation n'est pas confortable, oui. mais comme tous changement demandant une adpatation. Je ne dis pas que cela sauvera mon couple. Mon couple comme nous le vivions est mort. Mais je trés envie d'essayer de construire une nouvelle aventure avec lui.
ça ne marchera peut etre pas. Je souffrira surment parfois.
Mais je suis sur que si je n'essais pas, je ne me respecterai pas. ça c'est mon caractère : "essais et voit ce qui ce passe" pourrai etre ma nouvelle devise:-) . Si cela ne fonctionne tant pis. Mais j'aurais essayer.
Si nous nous séparions aujourd'hui, je souffrirai, il souffrirai et nos enfants aussi.

#

(compte clôturé)

le samedi 13 août 2011 à 13h30

Message modifié par son auteur il y a 4 ans.

#
Profil

grenouille

le samedi 13 août 2011 à 13h54

Merci a toi. bonne route a toi également car chacun de nous a devant soi une feuille vierge.:-)

#
Profil

LuLutine

le samedi 13 août 2011 à 19h30

grenouille
Mon couple comme nous le vivions est mort. Mais je trés envie d'essayer de construire une nouvelle aventure avec lui.
[...] "essais et voit ce qui ce passe" pourrai etre ma nouvelle devise:-) . Si cela ne fonctionne tant pis. Mais j'aurais essayer.

Tu as tout compris (+)

Il ne reste plus qu'à te souhaiter bon courage dans ce passage peu confortable de votre relation, et d'espérer que vous trouverez un mode de vie qui vous permette d'être heureux.

#
Profil

patrice-86

le dimanche 14 août 2011 à 11h48

Grenouille : au risque de me répéter, ton homme à beaucoup de chance :-)
Ce que tu nous dis de votre conversation laisse augurer un bel avenir...
Bonne route !

#

(compte clôturé)

le dimanche 14 août 2011 à 13h58

Hello tout le monde,
je rentre de vacances et je tombe sur ce fil qui forcément me parle puisque son titre évoque ma situation...
Je suis poly et mon mari mono.
Et c'est pas facile tous les jours, certainement.
Mais pas non plus infranchissable.
Il y a des moments rudes, il y a des coups bas, il y a des angoisses (curieusement, plus souvent chez moi que chez lui), mais dans le fond, je crois que c'est ni pire ni meilleur que dans un couple plus traditionnel.
En tout cas, chez nous l'acceptation et la mise en place de cet état de chose n'a eu lieu qu'après une dizaine d'années de monogamie tout à fait exclusive et straight (du fait d'un grand refoulement de ma part). Le virement de bord a été difficile, avec beaucoup de remise en question de part et d'autre (c'est quoi un couple, c'est quoi une famille, ça veut dire quoi être libre ?) et du dialogue, du dialogue, du dialogue. Attention, Eclisse, bouche tes oreilles : énormément de travail sur nous-mêmes, surtout. Une mise à plat de nos vrais besoins, un grand ménage dans nos préjugés, nos angoisses archaïques, nos réflexes conditionnés - et le travail n'est jamais fait une fois pour toute, et tous les jours ou presque à présent nous essayons de le poursuivre ; c'est à dire de ne rien considérer comme acquis mais de se demander si chacun de nous est bien, est juste, est serein dans la relation.
Et ça a impliqué aussi la mise au point d'un cadre, de règles - qu'est-ce qui le fait souffrir, qu'est-ce qui est supportable, jusqu'où vont mes besoins de poly et quand se heurtent-ils à ses besoins de mono.
Je précise que ce cadre intègre les contraintes de la vie de famille, et que c'est loin d'être la partie la plus simple à gérer même si elle n'est pas directement teintée d'affectivité ; ben oui, les priorités logistiques, c'est parfois tout aussi pesant que les limites d'exclusivité ;)
Bref, rien à voir avec la vie des bisounours. Mais une vie de couple avec ses hauts et ses bas, dont nous sommes fiers parce qu'elle essaie d'être libre, respectueuse de l'autre, et dont nous pensons - à tort ou à raison - qu'elle est durable. Certainement pas un modèle, mais la meilleure possible pour nous deux.
Courage Grenouille, et bonne chance.

#
Profil

amantparisien

le mardi 16 août 2011 à 14h31

Il est vain de vouloir expliquer les comportements humains, (et surtout le comportement amoureux) par des explications qui se voudraient "scientifiques" ou "rationnelles".

Que ce soient les médecins, (on n'est pas malades), les généticiens (on n'est pas des machines ou tout est programmé), ou des psys (tout n'est pas déterminé par la petite enfance), AUCUN n'a LA réponse a un comportement amoureux, quel qu'il soit.

Après tout, qui dit que les monogames heureux sont "normaux" ?
C'est comme quelqu'un qui ne mangerait que du poulet roti, et prétendrait etre la référence a suivre....

Donc, abandonnons les dogmes, et concedons que nous n'avons pas LES réponses, mais juste DES réponses, et surtout pas de la science exacte...

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion