Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Suis tombé amoureux d'une monogame

#
Profil

ladymarlene

le dimanche 27 mars 2011 à 23h45

Janis
Si tu pars vaincu d'avance...

Je crois qu'il y a beaucoup plus de polys qu'on ne pense mais qu'ils ne le savent pas encore :-D

Pourquoi as-tu du mal à t'imaginer fréquenter quelqu'un qui est déjà investi dans une relation (mariage ou autre) ?

Oui mais peu sont près à se l'avouer...

#
Profil

prince_lutin

le lundi 28 mars 2011 à 16h39

J'ai du mal à m'imaginer fréquenter une femme mariée, voire une femme qui vit en couple tout simplement parce que je n'assume pas de rendre malheureux un autre homme s'il venait à découvrir la vérité.... Et puis pourquoi devrais je me cacher pour voir cette femme, alors que de mon coté, tout est clair et que je peux vivre ma relation sans avoir à mentir ou me cacher ?

Bien entendu, je parle là d'une femme qui tromperait son mari ou son compagnon, pas d'une polyamoureuse, car dans ce cas là, aucun soucis de mon coté.

Un de mes amis "poly" qui fréquente ce site également me disait que pour lui, si la femme trompe son mari, ce n'est pas son problème. Il n'a certes pas tort, mais c'est malgré tout une barrière qui me bloque...

#
Profil

LuLutine

le lundi 28 mars 2011 à 19h56

prince_lutin
Bien entendu, je parle là d'une femme qui tromperait son mari ou son compagnon, pas d'une polyamoureuse, car dans ce cas là, aucun soucis de mon coté.

Ca n'était pas clair pour moi dans ton autre message.
Là, je te suis mieux.

prince_lutin
Un de mes amis "poly" qui fréquente ce site également me disait que pour lui, si la femme trompe son mari, ce n'est pas son problème. Il n'a certes pas tort, mais c'est malgré tout une barrière qui me bloque...

Je crois que je suis comme toi, je ne supporte pas le mensonge.
Je ne pourrais pas avoir une relation avec quelqu'un qui ment à un(e) autre partenaire.

#
Profil

LittleJohn

le lundi 28 mars 2011 à 20h21

prince_lutin
Un de mes amis "poly" qui fréquente ce site également me disait que pour lui, si la femme trompe son mari, ce n'est pas son problème. Il n'a certes pas tort, mais c'est malgré tout une barrière qui me bloque...

Alors ce n'est pas exactement ce que j'ai dit (s'il c'est bien moi que tu cites, prince_lutin ^^), même si le fond y est. Ce que je dis, c'est que je ne suis pas responsable de la vie des autres, et que si une femme met son mariage (ou sa relation) en danger, elle est seule responsable de cette mise en danger. Ce serait bien présomptueux de ma part de penser que je peux l'amener à ça contre son gré (surestimer la "force de l'amour" / sous estimer son libre arbitre).

LuLutine
Je crois que je suis comme toi, je ne supporte pas le mensonge.
Je ne pourrais pas avoir une relation avec quelqu'un qui ment à un(e) autre partenaire.

Le mensonge est intrinsèquement lié à la vie en société. Il y a des mensonges acceptables et d'autres non (il y a même des mensonges imposés), donc je trouve cette assertion quelque peu péremptoire.

Que savoir que la personne qu'on aime ment sur un sujet aussi important puisse poser problème, je le conçois aisément, mais afficher une position aussi intransigeante, c'est oublier la complexité de la vie, et aussi qu'on peut aimer les gens malgré leurs (petits, gros) défauts.

#
Profil

LuLutine

le lundi 28 mars 2011 à 20h37

LittleJohn
Il y a des mensonges acceptables et d'autres non (il y a même des mensonges imposés)

Tout-à-fait, et chacun détermine pour lui-même ce qu'il juge "acceptable".

LittleJohn
Que savoir que la personne qu'on aime ment sur un sujet aussi important puisse poser problème, je le conçois aisément, mais afficher une position aussi intransigeante, c'est oublier la complexité de la vie, et aussi qu'on peut aimer les gens malgré leurs (petits, gros) défauts.

J'ai dit "avoir une relation" et non "aimer".
On ne choisit pas ses sentiments, et je ne cesserai pas d'aimer quelqu'un parce qu'il ment ou fait autre chose que je ne supporte pas, et ce même si cette intolérance est viscérale.
En revanche, je ne souhaite pas avoir de relation avec des gens qui mentent sur les sujets que je juge importants (et je n'ai parlé que de mon cas, je n'ai pas généralisé, contrairement à toi). Cela ne me convient pas, tout simplement. C'est mon droit !

Depuis le début de polyamour.info, je n'ai jamais jeté la pierre à ceux qui disaient ouvertement avoir une relation avec quelqu'un qui trompait son conjoint - et il y en a eu ! Je leur ai toujours reconnu le droit de faire des choix différents des miens (manquerait plus qu'on doive tous faire les mêmes, tiens !).

Ce que je disais simplement c'est que ma position personnelle était proche de celle de prince_lutin, et que je le comprenais. Alors quoi que tu en dises, je réitère ce que je dis depuis le début de ce forum : je ne poursuivrais pas une relation avec quelqu'un qui ment à son/sa conjoint(e).

#
Profil

prince_lutin

le lundi 28 mars 2011 à 20h37

oui, il s'agissait de toi Littlejohn ;)

#
Profil

Romy

le lundi 28 mars 2011 à 22h55

Prince Lutin...si ta monogame avait été mariée...et n'avait pas voulu parler de votre relation à son mari, est-ce que tu te serais retenu pour ce motif? Même si elle s'était présentée chez toi? Je pose la question.

Et dans le fond, lorsque toi, tu as rencontré ta monogame, elle ne se préoccupait pas vraiment du fait que tu étais marié...ça ne l'a pas empêché...elle a entamé une relationa avec toi que tu aies été polyamoureux ou non. La condamnes-tu pour autant? Trouves-tu qu'elle a fait un choix moralement répréhensible?

#
Profil

prince_lutin

le mardi 29 mars 2011 à 14h04

Rosy
Prince Lutin...si ta monogame avait été mariée...et n'avait pas voulu parler de votre relation à son mari, est-ce que tu te serais retenu pour ce motif ? Même si elle s'était présentée chez toi ? Je pose la question. Et dans le fond, lorsque toi, tu as rencontré ta monogame, elle ne se préoccupait pas vraiment du fait que tu étais marié...ça ne l'a pas empêché...elle a entamé une relationa avec toi que tu aies été polyamoureux ou non. La condamnes-tu pour autant ? Trouves-tu qu'elle a fait un choix moralement répréhensible ?

Si elle avait été en couple, je n'aurais pas commencé la relation effectivement. Par contre, de mon coté, dès le début de la relation je lui ai clairement expliqué ce qu'est le polyamour et qu'il n'y avait rien de caché de mon coté. Elle a accepté de démarrer la relation car elle souhaitait vivre le temps présent, sans se poser de question. Donc rien de moralement répréhensible de son coté étant donné qu'elle avait, en quelque sorte, l'accord de ma femme pour me fréquenter.

#
Profil

Romy

le mardi 29 mars 2011 à 15h23

@Prince lutin.
Ça c'est la situation idéale effectivement... Cependant, il arrive de tomber en amour avec une personne mariée qui ne se sent sincèrement pas prêt ou capable de le dire à son partenaire. Le polyamour dans un couple nécessite selon moi une relation très forte, un amour profond entre les deux partenaires. Ce n'est pas toujours le cas pour tous les couples... Et l'amour et le désir sont parfois très forts...et l'éthique du coeur commande parfois de laisser tomber les principes. Ce que je veux dire, c'est que je te trouve courageux d'affirmer que si elle avait été en couple, tu n,aurais pas commencé la relation. Comment savoir ce que le cœur nous commandera de faire...?

#

(compte clôturé)

le mardi 29 mars 2011 à 18h33

Je comprends cette réserve par rapport au mensonge. Pour l'avoir vécu deux fois, la situation où le partenaire ment à sa compagne pour me fréquenter est très inconfortable et j'ai résolu en ce qui me concerne de ne plus me retrouver dans cette situation - et donc, comme Lulutine par exemple, de ne plus entamer de relation avec quelqu'un qui n'est ni libre ni poly assumé. Pas pour de raisons de principe, pas par vertu ; mais parce que j'ai éprouvé que le mensonge finit par pourrir la plus jolie des relations. Ce qui me plait dans l'éthique poly c'est la transparence, et sans cette transparence je ne suis pas à l'aise. Et très concrètement, vivre un adultère c'est surtout beaucoup de limites, de frustrations, d'angoisses et je trouve que ça tue l'amour encore plus sûrement que l'exclusivité.
Après c'est une question de calcul rationnel : vaut-il mieux s'autoriser à vivre un truc même si on sait que c'est casse-gueule et que probablement ça va être très compliqué et douloureux, ou de fermer des portes et ne rien vivre avec une personne qui nous plait mais qui n'est pas "libre" ? Question de choix personnel, forcément individuel...

#
Profil

Romy

le mardi 29 mars 2011 à 19h08

J'aime beaucoup ta réponse Janis. La méthode essai-erreur, l'expérimentation, sont encore les meilleures façons de se forger sa propre éthique. Et c'est vrai que lorsqu'il y a mensonge, ça pourrit la relation à la longue. C'est une question de choix personnel et individuel, qui peut varier selon plein de facteurs, notamment l'intensité de la relation. Ce que j'ai voulu dire, c'est tout simplement qu'il ne faut jamais dire jamais (je n'aurai jamais de relation avec une femme mariée). Il y a certainement des circonstances qui, même si on adhère à l'éthique poly, même si le mensonge nous rend inconfortable...notre petite voix intérieure nous dit d'y aller quand même, malgré nos principes, et malgré les complications éventuelles.

#
Profil

LuLutine

le mardi 29 mars 2011 à 22h33

Janis
Ce qui me plait dans l'éthique poly c'est la transparence, et sans cette transparence je ne suis pas à l'aise. Et très concrètement, vivre un adultère c'est surtout beaucoup de limites, de frustrations, d'angoisses et je trouve que ça tue l'amour encore plus sûrement que l'exclusivité.

Bon bah +1.
Tu dis très bien les choses Janis.

Rosy
Ce que j'ai voulu dire, c'est tout simplement qu'il ne faut jamais dire jamais

Hmmm...pas tout relu mais je ne crois pas que prince_lutin ait écrit "jamais".
Et moi non plus ^^.
(Et Janis non plus).

#
Profil

Romy

le mercredi 30 mars 2011 à 03h09

Mais non, personne n'a écrit "jamais"... je disais en général, comme ceux qui disent "jamais je ne fréquenterai un homme marié, ou jamais je ne mentirai"...c'est seulement une façon de dire que parfois, nos principes sautent, même si on s'était dit: jamais je ne ferais ça... Enfin, je sais que moi je suis comme ça...J'avais quand même l'impression qu'en disant : j'ai du mal à m'imaginer fréquenter une femme mariée tout simplement parce que je ne veux pas rendre malheureux un autre homme..., Prince ne tenait pas nécessairement compte des aléas de la vie et du désir, et que parfois, le malheur des autres, on décide de faire avec.

#
Profil

Toni

le mercredi 30 mars 2011 à 04h40

pour ma part comme certains l'ont dit ici
je suis honnête je dis mes positions avant même qu'une relation commence
car je vise la durée
je n'aime pas les aventures d'un soir ou de deux soirs
bref les relations vouées dès le début à se terminer
et je suis pour la réciprocité
de même je m'amuserais pas à sortir avec qq'un déjà en couple
sauf si ce couple est libre mais je n'en ai jamais rencontré

prince lutin est poly depuis peu
je le suis depuis très longtemps
mais j'ai pu le mettre vraiment en pratique que depuis 3 ans
g été bigame, trigame, quadrigame, quintagame
actuellement c'est 3 ou 4
manque celle dont je parlais au début de ce débat (la monogame dont je suis tombé amoureux)
et une autre qui varie depuis longtemps entre amitié platonique, amitié tendre et amour
c'est pourquoi je dis 3 ou 4
j'en ai déjà parlé ici aussi
mais chaque relation est particulière
certaines sont plus proches de l'amitié
"la monogame" dont je parlais c'était la pleine passion
c'est juste une histoire d'idées
son classicisme dans ses idées sur les relations amoureuses qui nous séparent
c'est vraiment dommage
surtout quand soi même on regarde la monogamie comme quelque chose de vraiment dépassé

je suis aussi "marginal" rapport à cette société de la consommation, du travail
je ne comprends pas comment on peut s'entêter dans des impasses
je me l'explique que par un phénomène d'addiction
l'être humain est sujet aux drogues!
à faire comme les autres (instinct de troupeau)
à vivre dans l'illusion (la religion comme opium du peuple)
je dirais aussi la consommation comme cocaine du peuple
et la monogamie comme héroine du peuple
c'est un peu décourageant
car comme disait quelqu'un les poly ne courent pas les rues
on vit à contre courant...

#
Profil

Romy

le mercredi 30 mars 2011 à 16h04

Je crois que j'ai encore beaucoup à apprendre... Une certaine maturité peut-être. Essais-erreurs...expérimentation...En espérant que ça vienne plus vite que prévu.

#
Profil

LuLutine

le mercredi 30 mars 2011 à 23h29

Rosy
Mais non, personne n'a écrit "jamais"...

Sauf que tu nous as répondu comme si on l'avait fait...du moins, c'est le sentiment que j'ai eu.

#
Profil

amantparisien

le vendredi 01 avril 2011 à 14h32

Rosy
Je crois que j'ai encore beaucoup à apprendre... Une certaine maturité peut-être. Essais-erreurs...expérimentation...En espérant que ça vienne plus vite que prévu.

Si j'en crois Françoise... rien n'est jamais acquis dans ce domaine...
La monogamie a ses périodes, ses doutes, ses hauts et ses bas...
Alors, le polyamour en multipliant les épisodes et les acteurs est encore moins un long fleuve tranquille.
Mais la vie --la vraie vie--, doit elle être un long fleuve tranquille ?

#
Profil

LuLutine

le mercredi 06 avril 2011 à 17h08

amantparisien
Alors, le polyamour en multipliant les épisodes et les acteurs est encore moins un long fleuve tranquille.

Ben oui, ça s'apparente plutôt à du rafting.
Ca aussi, Françoise l'a dit ^^

#
Profil

amantparisien

le jeudi 07 avril 2011 à 09h33

S'il n'y avait pas ce gout de l'aventure, du renouveau, du frisson d'une descente sur les rapides, nous serions tous de sages monogames, télévores, bien pantouflards...

#
Profil

Siestacorta

le jeudi 07 avril 2011 à 10h10

Vrai...
Mais c'est un goût plus ou moins prononcé, hein.
Je revendique le droit d'être poly ET moule de canapé.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion