Petite nouvelle sur le forum, en amour, et en polyamour - Polyamour.info

Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Petite nouvelle sur le forum, en amour, et en polyamour

Témoignage
#

huamoé (invité)

le jeudi 01 mai 2014 à 08h36

Monogame, je suis en couple depuis 6 mois avec un homme polyamoureux. Je me suis inscrite sur ce forum dans l'optique de trouver des éléments pour améliorer et faire perdurer notre relation, et essayer moi-même de progresser sur le plan humain. Depuis le début de notre relation, j'ai entrepris un travail de remise en question, mais ma progression est lente, difficile, et souvent balayée par des angoisses que je ne parviens pas à faire taire.
Je tiens cependant à préciser que, bien que j'aspire à comprendre le polyamour et à pouvoir l'envisager avec bienveillance, je ne suis pas polyamoureuse, et ne ressens pas le besoin d'adhérer à ce mode de vie et de pensée, mais j'aimerais être capable de comprendre et d'accepter que mon amoureux le sois, sans en souffrir.

Pour ce faire, j'ai parcouru nombre d'articles et discussions sur le sujet, et j'ai lu "L'amour fissionnel" et "La déliaison amoureuse" de Serge Chaumier. J'ai également accompagné mon amoureux à un café-poly, une fois. Cependant, rien n'y fait, ma relation avec le polyamour reste conflictuelle, même si j'arrive à envisager certains de ses aspects.

Il est probable que je pose des questions qui vous paraîtront bêtes, dont les réponses sont évidentes, mais à ce stade rien ne m'est évident : mon amoureux actuel est le premier, et je découvre l'amour et la sexualité en même temps que le polyamour.

C'est en tout cas un sujet difficile à aborder pour moi, qui me braque rapidement et génère des émotions potentiellement violentes. Cependant je ne serai jamais volontairement blessante ni méprisante dans mes propos. Si je le suis, je vous remercie de me le faire remarquer posément à votre tour, et je m'en excuserai. Si j'utilise des termes inappropriés, mélange des notions ou des concepts, merci de faire de même ;)

Au plaisir de faire votre rencontre, et en espérant engager des discussions intéressantes et enrichissantes avec les membres de ce forum :)

#
Profil

Siestacorta

le jeudi 01 mai 2014 à 10h13

Bienvenue, félicitation pour ton travail de recherche jusqu'ici.

Alors, où en es-tu ?

#

huamoé (invité)

le vendredi 09 mai 2014 à 11h15

Merci Siestacorta.

Je m'excuse du délai de ma réponse, mais à vrai dire, je ne sais pas vraiment où j'en suis... Ça varie de jours en jours, et aujourd'hui je suis particulièrement confuse quant à ma relation. J'attendrai donc une période plus propice pour approfondir ^^

Je ne suis pas sûre de mériter d'être félicitée. J'ai fourni beaucoup d'efforts pour me maintenir dans cette relation mono-poly, et quelque part j'en suis fière, mais mes travers se manifestent et je rechute dans la souffrance trop souvent encore, et je me prends des claques en permanence.
Sur le coup c'est dur, à la longue c'est épuisant.

#

(compte clôturé)

le vendredi 09 mai 2014 à 13h03

huamoé
j'aimerais être capable de comprendre et d'accepter que mon amoureux le soit, sans en souffrir.

Comme a écrit Lulutine dans un autre fil, si tu comprends et accepte que ton amoureux soit poly, c'est que tu es devenue poly. Polyamoureux ne signifie pas qu'on entretient en permanence plusieurs relations, ça veut dire qu'on comprend et accepte la non-exclusivité. Ce qui est difficile, voire impossible si ton schéma à toi reste "mono". Le chemin à faire pour intégrer que le polyamour est un choix tout aussi respectable que la monogamie est long. Avoir plusieurs relations, c'est assez facile, mais penser que cela implique plus d'engagement que la monogamie (forcément puisqu'il y a plus de personnes en cause), plus d'attention à chaque relation, plus de "travail sur soi" quand on panique (ça arrive même à des polys chevronnés), ça ne se fait pas en un jour.
Au fait, tu ne dis rien de ton compagnon: est-il "poly" juste parce qu'il a envie de papillonner, ou prend-il le temps de parler avec toi, de te rassurer, de t'expliquer pourquoi il n'est pas exclusif, est-il disposé à ce que tu sois toi aussi polyamoureuse, etc? Je veux dire par là que tu parles de tes "travers" et de tes "rechutes" comme si tu étais malade. Pas du tout! Tu as parfaitement le droit d'être monogame et même de le rester, mais si tu souhaites poursuivre avec ton compagnon et intégrer en toi l'idée du polyamour (même si tu souhaites pas le pratiquer pour l'instant), il doit t'aider dans cette démarche. La seule chose à refuser, c'est de t'éterniser dans la souffrance.

#
Profil

Siestacorta

le vendredi 09 mai 2014 à 13h08

huamoé
J'ai fourni beaucoup d'efforts (...) mais mes travers se manifestent et je rechute dans la souffrance trop souvent encore

C'est pas particulièrement tes "travers" qui rendent la chose difficile et épuisante...
Ne te fais pas porter une responsabilité trop grande.
Un rapport mono-poly met en question plusieurs aspects de la vie, de la personnalité, et c'est pas tellement une question de qualités ou de défauts ; quand tu peines, dans cette situation, ce n'est pas "ta faute" - enfin pas plus que pour toute autre relation.
C'est principalement une question d'expérience et d'attentes par rapport à la vie et à la vie amoureuse.
Et aussi, comme le souligne aimerplusieurshommes, lié à la façon d'agir de ton partenaire.

Je te félicitais pour la recherche : parce beaucoup de gens, dans ta situation, ne vont même pas se donner les outils de réflexion que tu te donnes avec tes lectures. Je te félicite d'essayer et de réfléchir, pas de ce que tu accomplis - ça tu verras après.

Quelles sont tes attentes dans la vie amoureuse ? Avec lui en particulier ? Dans 10 ans si tu es encore avec lui, dans le meilleur des mondes, comment serait ta vie ?

Message modifié par son auteur il y a 4 ans.

#

(compte clôturé)

le vendredi 09 mai 2014 à 21h38

Merci aimerplusieurshommes et Siestacorta d'avoir pris le temps de me répondre :-)

aimerplusieurshommes
Comme a écrit Lulutine dans un autre fil, si tu comprends et accepte que ton amoureux soit poly, c'est que tu es devenue poly.

J'avais justement lu ce commentaire, je dois avouer que je ne me suis jamais considérée comme poly. Mon intérêt pour le polyamour est assez limité. Mes recherches, à l'origine, n'ont qu'un but : permettre à cette relation de perdurer et dans l'idéal d'être épanouissante pour nous deux ^^ Par contre je comprends l'intérêt d'une plus grande ouverture d'esprit sur ce sujet, et je dois avouer avec surprise que j'y ai puisé d'utiles enseignements.

J'accepte qu'il soit polyamoureux, cela me paraît être un choix de vie tout à fait légitime et cohérent, et je ne l'aime pas moins parce qu'il l'est. J'ai envie d'être avec lui, quoi qu'il en soit. Mais j'ai peur, terriblement peur que ma relation avec lui soit modifiée par la présence ou l'arrivée d'autres personnes dans sa vie. J'ai peur de la concurrence, de n'être pas à la hauteur, et surtout, de ne pas pouvoir continuer à construire la vie de couple que nous avions envisagés, qu'il ne soit pas toujours aussi impliqué dans ce projet, parce qu'il a mieux à faire, ailleurs.

aimerplusieurshommes
Au fait, tu ne dis rien de ton compagnon

En effet, je n'ai ni parlé de lui, ni développé la situation.

En ce qui concerne mon compagnon, il est profondément poly. Il n'a d'ailleurs jamais ressenti la jalousie, et bien entendu est parfaitement disposé à me laisser être polyamoureuse. Il est aussi très attaché à son indépendance, ne veut pas être contraint par qui que ce soit. Il est honnête, réfléchi, bienveillant, patient, aime beaucoup parler (notamment de ses relations amoureuses, de ses désirs, etc. ^^)

Quand je l'ai rencontré, il y a 6 mois de cela, il entretenait déjà une relation suivie avec une jeune femme monogame. Je le savais, mais je l'ai très mal vécu. Pourtant la situation était "en ma faveur" : je le voyais souvent, quasi quotidiennement, tandis qu'ils ne se voyaient qu'une fois par semaine, à leur convenance respective. Il m'a confié qu'il se sentait à peu près "à l'équilibre" à cette époque. Cependant elle n'a pas supporté que nous nous fréquentions aussi assidûment (chose que je comprends parfaitement) et a mis fin à leur relation il y a environ un mois.
Je suis donc actuellement sa seule partenaire, ce qui ne me rassure pas le moins du monde.

aimerplusieurshommes
Tu as parfaitement le droit d'être monogame et même de le rester, mais si tu souhaites poursuivre avec ton compagnon et intégrer en toi l'idée du polyamour (même si tu souhaites pas le pratiquer pour l'instant), il doit t'aider dans cette démarche.

Du fait de difficultés de communication, je me suis longtemps sentie seule dans cette démarche. Mon compagnon a passé beaucoup de temps à me démontrer que la monogamie et la jalousie étaient des constructions sociales néfastes, mais sur le coup cela suscitait plus de culpabilité et de détresse qu'autre chose, et me braquait, parfois. J'ai mis du temps ne serait-ce qu'à oser lui expliquer mon désarroi face à sa façon d'expliquer les choses. Il a beaucoup de qualités, mais il est intraitable sur certains sujets <3 Il considère aussi que je souffre de la situation principalement à cause de mes problèmes (de faible estime et confiance en moi, de rapport avec mon corps, de perfectionnisme, d'exigence), ce qui porte selon moi une part de vérité mais me fait peur, car bien que je consulte un thérapeute, ce sont des problèmes qui sont longs et complexes à régler.

Heureusement nous avons largement progressé dans le domaine de la communication depuis que nous nous connaissons, et aujourd'hui nous parlons régulièrement des problèmes, des angoisses, des tensions, et ça aide énormément. J'ai appris à en parler, à poser des questions au lieu d'intérioriser et de construire les réponses moi-même, et de son côté il a appris à en parler mieux.
C'est d'ailleurs grâce à des conseils trouvés sur ce forum (ou un autre, je ne sais plus ^^) que je me suis exercée à mieux communiquer (en parler, poser des questions, écouter, reposer des questions, réécouter (pleurer un peu, parce que c'est dur ^^))

Il m'a expliqué qu'il ne voulait pas vivre la frustration de refréner ses sentiments et refuser des expériences heureuses, et c'est quelque chose que j'entends, mais que j'ai du mal à comprendre, n'ayant jamais, jusqu'ici, ressenti la frustration dont il parle.

Il me rassure, souvent, à ma demande ou spontanément. Il a supporté mes crises d'angoisse et de larmes et ne s'en est pas lassé (la dernière crise date de cette nuit ^^)

Siestacorta
Quelles sont tes attentes dans la vie amoureuse ? Avec lui en particulier ? Dans 10 ans si tu es encore avec lui, dans le meilleur des mondes, comment serait ta vie ?

Je tiens beaucoup à me sentir en couple, cependant ma vision du couple n'inclut pas nécessairement de vivre sous le même toit ni d'avoir des enfants (à priori, je n'en veux pas). Mais j'ai besoin que nous ayons des projets, des activités en commun, nous voyions régulièrement, passions quelques nuits ensemble, partions en vacances, restions en contact même quand nous ne nous voyons pas. La configuration actuelle de notre relation me convient à peu près, mais je suis demandeuse en temps, et j'ai peur qu'il ne puisse pas toujours m'en accorder autant (ou pire qu'il n'en ait pas envie, mais pour l'instant il en a envie, donc je ne suis pas censée m'en inquiéter). A savoir : il aime avoir du temps "à lui", et à mon grand bonheur, je ne souffre pas de son absence (quand je me sens bien et que j'ai des choses à faire).

#
Profil

Siestacorta

le vendredi 09 mai 2014 à 22h46

Même quelqu'un ayant une bonne estime de soi pourrait avoir le genres de craintes que tu exprimes...
Je ne peux pas avoir son point de vue complet, mais si il dit réellement que c'est principalement à cause de tes problèmes de confiance en toi et parce que tu n'as pas bien tout déconstruit la jalousie que tu souffres, il a sans doute tort.

La jalousie est en partie une construction sociale, mais elle se base sur des sentiments tout à fait compréhensibles : se comparer aux autres, avoir peur d'être abandonné, désirer garantir un attachement... Il faut travailler dessus pour ne pas passer toute la relation à les subir, mais ça ne veut pas dire que le polyamour c'est Bien parce qu'on vit sans tout ça, ni que les monogames qui ne touchent pas au polyamour n'ont rien résolu.
En d'autres termes, ton amant ne peut pas te faire porter toute la charge des difficultés que tu rencontres, il doit faire sa part.

Et plus personnellement, je crois que comme personne "pivot" (c'est à dire que c'est lui qui a ou peut avoir plusieurs relations), il a même (un peu) plus de charge à prendre sur les épaules que toi, pour ce qui est d'organiser un mode de vie respectueux.
Ça ne veut pas dire qu'il est responsable de gérer ta souffrance, ça, ce sera toujours à toi de décider ce que tu dois faire pour être bien. Mais il ne peut pas se contenter de dire "c'est ton problème", parce qu'il est avec toi dans la relation. Il fait partie du problème aussi... Si ça ne marche pas entre vous à cause de ça, il ne peut pas te laisser seule à être responsable de ça, dire "c'est parce que t'es ancrée dans des idées réacs et que t'es pas assez forte".
Non, c'est aussi que lui reste à te regarder te dépatouiller sans partir ni proposer de perspective autre que "tu acceptes que je vis comme je l'entend ou rien du tout".

Message modifié par son auteur il y a 4 ans.

#
Profil

LuLutine

le mardi 13 mai 2014 à 01h00

huamoeje dois avouer que je ne me suis jamais considérée comme poly. [...] J'accepte qu'il soit polyamoureux, cela me paraît être un choix de vie tout à fait légitime et cohérent, et je ne l'aime pas moins parce qu'il l'est. J'ai envie d'être avec lui, quoi qu'il en soit.

Moi, j'appelle ça être polyamoureuse :)

Tu comprends et accepte son choix.

C'est pas comme si tu te disais : "Mais quel besoin a-t-il d'avoir 36 nanas ?", "Il va se faire n'importe qui", ou autres réflexions du genre que font parfois certaines personnes exclusives ! :)

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion