Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Polyamour et identité maculine

#
Profil

PolyEric

le mercredi 08 septembre 2010 à 17h05

....
Alors voilà, la neutralité plutôt que le démontage des stéréotypes, c'est ce que j'ai à proposer. J'ai hâte de vous lire là-dessus !

C'est intéressant, mais...

La neutralité a ses limites (ce qui ne veut pas dire qu'il faut s'en écarter)

Par exemple, ici, si tu n'es pas féministe engagé, tu es con et méchant d'office. La neutralité ne te protège donc pas.

Quitte à être con et méchant ou dérangeant aux yeux des autres, il vaut mieux dire ce que l'on a à dire, et le dire de la façon dont on veux le dire, par exemple sans ajouter "pour ma part ceci"', ou "moi je fais comme cela" à tout bout de champ.

Pour être un mec sympa, il faudrait être d'accord avec tout le monde même lorsque tout le monde est contradictoire. Certains politiciens y arrivent, mais ils n'ont qu'un succès limité dans le temps.

Bref, la neutralité ne sert à rien.

#

.... (invité)

le mercredi 08 septembre 2010 à 21h56

Je rajoute alors... que la maturité peut aussi passer par le fait de s'affranchir de l'avis des autres, je veux dire de se foutre de passer pour un con ou un salaud. Y'aura toujours quelqu'un pour trouver qu'on est ceci ou cela... Mais là n'est pas la question.

Je parlais de se décaler parfois un peu sur le côté pour se positionner non comme homme ou femme, mais comme individu, point à la ligne. Donc justement de ne pas donner prise à ce qu'autrui projette sur nous en fonction de ses propres filtres et de ses préjugés, pas sur le plan de la connerie ou de la "salaudification"... mais sur le plan du bagage chromosomique XX ou XY. Ne pas confondre.

Quelqu'un d'autre?

#

.... (invité)

le mercredi 08 septembre 2010 à 21h59

Lulutine:

je tends à croire que tu es une mutante, alors :-).. mais c'est plaisant à lire. Ca semble t'être naturel, et c'est tant mieux si c'est intégré à ce point-là.

Y en a-t-il parmi vous qui ont dû faire un effort ou une prise de conscience comme celle que j'ai faite? Comment ça s'est passé alors, comment vous y êtes arrivé?

#
Profil

PolyEric

le mercredi 08 septembre 2010 à 23h14

....
pour se positionner non comme homme ou femme, mais comme individu

Il me semble que le fait d'être homme ou femme n'est pas la base du contenu des messages que l'on trouve ici. Les divergences d'idées que l'on peut voir ne reposent pas sur la nature homme ou femme de celui ou de celle qui écrit. Donc le fait de se positionner comme individu, n'apporte rien. Si tout le monde se disait "individu", les idées véhiculées resteraient identiques à ce qu'elles sont, ça ne changerait donc rien. Par exemple, j'ai des divergences de point de vue avec Boucledoux (à priori un homme) et Lam (à priori une femme) sur le féminisme, mais je ne me rappelle pas avoir vu intervenir le fait qu'il est un homme ou qu'elle est femme dans le raisonnement, tout simplement parce que ça ne joue pas sur l'idée véhiculée. Si Lam (que je n'ai jamais vue) me disait qu'elle est un homme, je ne changerais aucun de mes messages.

Par ailleurs, se positionner comme homme, est aussi neutre que de se positionner comme femme, comme double sexe, comme sans sexe, ou comme individu, puisque tout ce petit monde est à égalité. Tu peut bien te positionner comme individu, ça ne change que des détails à ce que je t'écris (la conjugaison par exemple).

En outre, le positionnement en tant qu'individu" n'apporte aucune neutralité. L'idée véhiculée par un individu peut se révèler fortement tranchée.

Par contre, si tu parles de tes relations amoureuses, c'est effectivement un positionnement interessant. Est ce que ça conduit à la bisexualité, voire, est ce le fondement de la bisexualité ? A toi de nous dire.

Message modifié par son auteur il y a 10 ans.

#
Profil

lam

le jeudi 09 septembre 2010 à 12h53

....
Alors voilà, la neutralité plutôt que le démontage des stéréotypes, c'est ce que j'ai à proposer. J'ai hâte de vous lire là-dessus !

Eric_49
En outre, le positionnement en tant qu'individu" n'apporte aucune neutralité. L'idée véhiculée par un individu peut se révèler fortement tranchée.

Je crois que la question de .... parle de neutralité de "genre" ou de sexe biologique et pas de neutralité d'opinion. Comme tu dis Eric, l'idée d'un individu est forcément l'expression d'une opinion donc non neutre, là n'était pas la question il me semble.

Message modifié par son auteur il y a 10 ans.

#
Profil

lam

le jeudi 09 septembre 2010 à 12h57

Bon je pars du principe qu'aujourd'hui la neutralité naturelle de sexe biologique est rare même s'il y a et a toujours eu des intersexués, et que la neutralité artificielle (hormones, sexoplastie) est de même, assez rare dans la population.

Alors la neutralité de genre... Oui, je pense que c'est une position vers laquelle il faut tendre et je ne vois pas comment, sauf par la remise en question personnelle. Le genre est à mon avis une bonne grille de lecture de nos personnalités, un outil d'analyse puissant qui m'aide en tous cas à avancer et évoluer.
Personnellement je ne pense pas pouvoir me dégager entièrement de mon conditionnement genré (et j'ai d'ailleurs du mal à croire que dans notre société des personnes y parviennent). Et comme m'en dégager entièrement n'est pas un but, j'essaie de garder en tête cette utopie de neutralité et de m'en rapprocher dès que je prends conscience d'un comportement genré qui surgit.

Sinon, .... je ne pense pas que neutralité et démontage des stéréotypes soient vraiment opposés. Pour moi, sans analyse des stéréotypes qui sont les piliers du conditionnement genré on ne peut pas prendre conscience de ce conditionnement.... Sans penser les stéréotypes, les réfléchir, analyser leur impact sur sa personne, comment se positionner en tant qu'individu non genré?

#
Profil

PolyEric

le jeudi 09 septembre 2010 à 12h57

Pour moi, le genre (le sexe) est neutre.
Une femme est aussi neutre qu'un homme ou qu'un individu.
La neutralité de genre est une vue de l'esprit de ceux qui ne voient pas l'égalité des sexes.

#
Profil

lam

le jeudi 09 septembre 2010 à 13h01

Eric_49
Par ailleurs, se positionner comme homme, est aussi neutre que de se positionner comme femme, comme double sexe, comme sans sexe, ou comme individu, puisque tout ce petit monde est à égalité.

Si ca change. Non ce petit monde n'est pas à égalité.

Ta citation cristallise bien je pense ce sur quoi on est pas d'accord. Ca ne veut pas dire que tu n'es pas un mec sympa, ni que tu es con et dérangeant ;-)

il y a beaucoup de mes bon-ne-s ami-e-s avec qui on est pas d'accord sur plein de sujets, ça ne m'empêche pas de les aimer.

#
Profil

lam

le jeudi 09 septembre 2010 à 13h05

Eric_49
Pour moi, le genre (le sexe) est neutre.
Une femme est aussi neutre qu'un homme ou qu'un individu.
La neutralité de genre est une vue de l'esprit de ceux qui ne voient pas l'égalité des sexes.

En sciences sociales et en médecine, le concept de genre a été créé pour faire références aux différences non biologiques (psychologiques, mentales, sociales, économiques, démographiques, politiques…) distinguant les hommes et les femmes. En sociologie on parle du "sexe social". Le genre peut aussi désigner le rapport entre les personnes de chaque sexe dans la société. On parle alors de "rapport social de sexe". On peut qualifier ce rapport de rapport de pouvoir, et définir le genre comme principe hiérarchique qui crée les différences (sociales, politiques, économiques, psychologiques, etc.) entre les sexes.
(fr.wikipedia.org/wiki/Genre fr.wikipedia.org/wiki/Genre_sexuel )

Tant qu'on sera pas d'accord sur les concepts que les mots recouvrent, je ne pense pas qu'on aura une discussion constructive.

#
Profil

PolyEric

le jeudi 09 septembre 2010 à 13h07

Il n'y a rien de plus réel que l'imaginaire.
Si tu imagines que les uns ne sont pas égaux aux autres, tu rend l'inégalité réelle.
Si des gens égaux sont traités de façon inégales, ce n'est pas parce que les gens sont inégaux, mais parce qu'il y a des cons qui imaginent que les gens ne sont pas tous égaux. Les cons dérangent les gens égaux. Les cons n'ont pas le pouvoir de rendre les gens inégaux, mais seulement de les traiter inégalement, ce qui est déjà beaucoup trop de pouvoir donné à des cons.

#
Profil

PolyEric

le jeudi 09 septembre 2010 à 13h10

lam
On peut définir le genre comme principe hiérarchique qui crée les différences

Il y a juste un bug dans la définition.
Je n'aime pas les principes, surtout quand ils sont entachés de deux erreurs grossières. La première erreur consiste à penser que le genre crée des différences, et la seconde erreur consiste à penser qu'il y a une hiérarchie. Ce sont deux vues de l'esprit qui n'ont de réel que dans l'imaginaire de ceux qui propagent ces erreurs.

#
Profil

PolyEric

le jeudi 09 septembre 2010 à 13h11

Tous les êtres humains sont égaux, il n'y a ni hierarchie ni différence.
Que des emmerdeurs.

#
Profil

lam

le jeudi 09 septembre 2010 à 13h12

Oui, sauf qu'on vit dans un monde plein plein plein de cons alors, et que ça ne m'intéresse pas de discuter du monde hypothétique sans cons auquel tu fais allusion, mais bien du monde dans lequel nous vivons (même s'il est imaginaire).

Là ce qui est intéressant, et qui est le sujet de ce fil et de la dernière question c'est la connerie omniprésente du conditionnement genré (tu vois ce que je veux dire par là, ou pas?) auquel on est tous et toutes soumis-es, et qui transforment notre rapport aux autres.

Je n'imagine pas l'inégalité, je la constate.

#
Profil

lam

le jeudi 09 septembre 2010 à 13h13

Eric_49
La première erreur consiste à penser que le genre crée des différences, et la seconde erreur consiste à penser qu'il y a une hiérarchie.

Je lâche l'affaire :-/

Bonne aprèm.

#
Profil

PolyEric

le jeudi 09 septembre 2010 à 13h18

Hélas, tu ne fait pas que la constater, tu propage l'idée que la différence existe dans le fond des choses, probablement sans le vouloir. Etre contre quelque chose, c'est s'appuyer dessus, comme une echelle s'appuie sur un mur pour le surpasser. En posant l'échelle, tu prouves que le mur existe.

Attention, attention. Je ne discute pas d'un monde hypothétique sans cons. Je veux seulement rendre à cesar ce qui appartient à cesar. Les gens sont traités ingalement parce que les cons sont très performants pour faire croire qu'il y a des différences, et non parce que les gens sont inégaux.

Ce n'est pas parce qu'il y a une énorme quantité de cons, que les cons ont le pouvoir de dire ce qui est.

#
Profil

PolyEric

le jeudi 09 septembre 2010 à 13h20

lam
Je lâche l'affaire :-/ Bonne aprèm.

Merci, je vais enfin pouvoir bosser. Bonne aprèm aussi.

Message modifié par son auteur il y a 10 ans.

#
Profil

lam

le jeudi 09 septembre 2010 à 20h48

Eric_49
Ce n'est pas parce qu'il y a une énorme quantité de cons, que les cons ont le pouvoir de dire ce qui est.

Énorme! C'est sur que c'est pas nous qui sommes con-nes c'est les autres :-D :-D :-D

Hé, et si en vrai, on était tous et toutes un peu cons? C'est trop binaire pour moi 'les cons et les autres'.

Les CON-ditioné-e-s c'est tout le monde...
(et attention! c'est pas parce que je dis ce qui est que je suis conne :-D )

moi, toi elle, lui, chacun-e à sa façon, et en plus tous le con de quelqu'un d'autre ;-)

Message modifié par son auteur il y a 10 ans.

#

(compte clôturé)

le jeudi 09 septembre 2010 à 21h01

Eric_49
Tous les êtres humains sont égaux, il n'y a ni hierarchie ni différence.
Que des emmerdeurs.

Et surtout une majorité d emmerdeuses!!!

#
Profil

PolyEric

le vendredi 10 septembre 2010 à 13h52

Je ne faisais pas une théorie sur les cons, je voulais simplement dire qu'il ne faut pas détourner le problème.

Si le problème vient de la représentation que certaines personnes ont des choses, alors il ne faut pas décréter que cette représentation est. C'est à dire, qu'il ne faut pas confondre ce qui est, avec le fantasme que des personnes ont, fussent-elles majoritaires, et même si ce fantasme se retrouve ensuite dans leurs actes.

Dire que la femme n'est pas l'égal de l'homme dans les faits, c'est comme dire que l'être humain est monoamoureux dans les faits. C'est la même tendance qui consiste à prendre les faits, et à les hériger en état imuable, presque naturel, pour pouvoir ensuite plus facilement décrier cet état, et s'appuyer dessus pour se défouler, et ainsi en tirer parti.

Le combat contre quelque chose n'est possible que si le quelque chose reste vivant. Se tranformer en combattant des inégalités de fait, revient à faire vivre ses inégalités de fait, à leur en faire la publicité, etc.

Par exemple, au lieu de décrier l'inégalité des salaires dans les entreprises, et de les combattre, il vaut mieux utiliser son énergie à créer des entreprises qui résolvent ce problème. Les gens seront mieux traités et travailleront mieux. Ces entreprises attireront les meilleures, et surpasseront les autres entreprises. Pendant ce temps, les entreprises vieux jeu, armées de leurs inégalités et des râleuses (râleurs) qui vont avec, perdront leur temps, et disparaîtront, ce qui fera disparaître, à la fois les inégalités et les râleuses (râleurs) qui vont avec.

Donc la théorie sur les cons, je m'en tape. Moi je m'interesse au choses profondes et réfléchies, et pas aux discours que l'on entend partout, du style "on est tous le con de quelqu'un". Les stéréoptypes et phrases toutes faites, je n'en suis pas friant.

#
Profil

Agathe

le vendredi 10 septembre 2010 à 15h24

tigreblanc
Il est souvent fait mention sur ce forum du lien entre féminisme et polyamour : je ne relance pas le débat, je le transforme “en miroir” :
Pensez-vous que les relations polyamoureuses contribuent à modeler ou à rendre possible une identité masculine vraiment moderne (disons, ni “gentil” papa ours asexué -ni “narcynique” consommateur de femmes sous contrôle) ? Message modifié par son auteur il y a 14 jours.

L'identité masculine n'est pas mieux parce que tu es PA, il me semble. Elle est fonction de ton éducation et de ta capacité à évoluer et changer au fil de ta vie et tes rencontres. Il y a sûrement autant de macho et de nounours chez les PA que chez les monogames.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion