Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Dépassons ensemble les « handicaps » ?!

Social
#
Profil

ScottBuckley

le vendredi 10 janvier 2014 à 14h34

La main dans le chapeau !

Bon jour,

Bon, je ne vais pas vous refaire ici l'étymologie du mot " handicap ", mais pour rappel, à l'origine il était question d'une ' main dans le chapeau / hand in cap ' ( fr.wikipedia.org/wiki/Handicap ) :

> pourrions-nous nous inspirer de cela, et jouer à sortir autre chose du chapeau ?

.... des images, des croquis, des polaroïds, des feutres, des crayons, du papier, des mots-clefs, des outils, un jeu, des instants de magie ?

Dans la mesure où parmi nous, et -notamment- dans les rencontres et cafés polys, il y a un nombre non négligeable de personnes qui peuvent se sentir en partie atteinte par un " handicap " (notamment le fait d'être " sourd " ou " muet " ou " aveugle " ou " anosmique " ?), pourrions-nous échanger ici de différentes manières, outils, jeux, interactions et autres, pour faciliter les échanges entre nous, quelque soit le " handicap " supposé, de manière à essayer ensemble de les dépasser, de façon intelligente et ludique ?

Et concrètement, à l'intérieur d'une discussion dans la vraie vie (sans écran interposé), de visu & autour d'une table, par exemple dans un café poly, comment on pourrait faire pour faciliter ces nouvelles pratiques entre nous ?

>> Vos suggestions, messages, outils, liens, contacts, jeux & autres sont les bienvenus !

Message modifié par son auteur il y a 6 ans.

#
Profil

Junon

le vendredi 10 janvier 2014 à 18h54

(excellent film documentaire éponyme, d'ailleurs)

#

(compte clôturé)

le vendredi 10 janvier 2014 à 19h58

A part ma taille que l'on pourrait qualifiée de pas grand, je n'ai pas de handicap. Toutefois, j'ai été confrontée à des handicaps ponctuels (conjonctivite aigüe altérant la vue, altération de la respiration, immobilisation d'un membre, autres complications diverses diminuant certaines capacités...) et déjà là c'était lourd à gérer. Je ne peux donc "qu'imaginer" ce que peuvent vivre des personnes handicapées. Donc, permettre à ces personnes de se sentir "à l'aise" dans l'univers poly, j'adhère complètement.
Peut-être aussi que ces personnes devraient profiter de ce fil de discussion afin de nous permettre à les intégrer, et je ne parle pas ici affectivement mais "matériellement" ou du moins "concrètement", parmi nous. Pour ce qui est de l'acceptation de l'autre et de la bienveillance, j'espère que la question ne se pose même pas.
Les besoins, je crois, devraient être dictés par les personnes concernées, car chacune aura une particularité et donc un besoin différent.
A nous, d'accueillir positivement, et de respecter les besoins évoqués et d'aider à la mise en place de tout ceci intelligemment.

#
Profil

ScottBuckley

le vendredi 10 janvier 2014 à 19h58

Ah oui, Junon ?
un doc du même nom ? ( je ne l'ai pas fait exprès )

tu aurais le lien, à tout hasard ?
si oui merci !

#
Profil

maripoza

le vendredi 10 janvier 2014 à 20h14

Houla Houla Houla,! Attention pente très glissante! Une des premières choses à faire pour aborder les Sourds (remarqué le"S" majuscule) c'est de se défaire de cette étiquettes de handicap. Les Sourds ne se perçoivent pas et ne sont pas handicapés. Non ils parlent juste une autre langue. Il y a une langue Sourde, une culture Sourde (très riche d'ailleurs) un humour Sourds, etc... Ils ne leur manquent plus qu'un pays (certains militant l'on même revendiqué par provocation)

#

(compte clôturé)

le vendredi 10 janvier 2014 à 20h25

Bravo Maripoza, la volonté de ne pas porter d'étiquette. J'appelle cela un besoin, qui te parait à toi comme une évidence et tu fais bien de le faire remarquer. Après, je me permets, pour avoir un peu côtoyer une personne mal entendante, c'est tout de même que par moment, comme j'oubliais sa particularité (je préfère ce terme à handicap), le fil de la discussion en était par moment altéré. A deux, et entre personne bienveillante, la preuve j'en oubliais cela, la gestion est facile, mais dans un café poly ou une rencontre de plusieurs jours...

#
Profil

ScottBuckley

le vendredi 10 janvier 2014 à 20h41

@ Maripoza :

Oui, j'en suis conscient, de cette différence de perceptions, et c'est entre autres pour cela que j'ai mis des guillemets " " , et indiqué "supposé handicap" dans le fil créé ...
... mais si même cela c'est de trop, alors dis-le moi, et je réécrirai le message, d'accord ?
(on en reparlera demain, de vive voix)

De toute façon si d'extérieur certaines personnes (trop) nombreuses peuvent croire (à tort donc) que " être sourd serait un "handicap" " , alors c'est qu'il y a encore des progrès de communication à faire, et une culture à continuer de développer pour tisser de nouveaux liens & passerelles et échanges plus nombreux, notamment entre Sourds et "entendants" , non ?

Si ces cultures passerelles entre Langues différentes ne se développent pas assez, on risque de rester chacun.e de son côté (chacun.e parlant sa langue dans son coin) : je le vois par exemple dans le peu de contacts que j'ai eu avec des Sourd.es jusqu'à il y a peu, et je m'étonne de ne pas en avoir plus rencontré.es avant 2009. Et si je peux tenter de rattraper un peu le temps perdu, ce serait bien .

* A titre personnel, je n'associe pas forcément le mot "handicap" à quelque chose de précis, et/ou de négatif : j'essaie de voir à quoi la culture dominante et/ou les dictionnaires (ou wikipedia) associent cela, je me pose des questions sur l'étymologie oubliée de ce mot anglais....

Bref, continuons d'échanger sur ce thème, et avec bienveillance accrue, oui, volontiers : je fais mon mea culpa, si jamais j'ai ennuyé qui que ce soit ( je rectifierai alors mon propos : merci de m'indiquer ici ou par message perso )

Message modifié par son auteur il y a 6 ans.

#
Profil

maripoza

le vendredi 10 janvier 2014 à 21h07

gcd68, moi je vis et je côtoie des Sourds tout les jours (les devenus sourd et les malentendants c'est encore autre chose), un de mes amoureux est Sourd et crois moi avant que je ne parle couramment la langue des signes celle qui était en difficulté c'était moi, quand au bout d'un moment ils oubliaient ma "particularité "!! Si tout le monde parlait la langue des signes ou du moins avait de bonne notion à l'instar de l'anglais, et bien la barrière de communication s'effacerait et il ne viendrait plus à l'idée de personnes de parler de Handicap en parlant des Sourds.

*la langue des signes étant reconnu comme une langue en France depuis 2005.

Message modifié par son auteur il y a 6 ans.

#
Profil

maripoza

le vendredi 10 janvier 2014 à 21h10

Après il y a 2 sortes de sourds. Les sourds et les Sourds. Et je ne parlent que des deuxième.

#

(compte clôturé)

le vendredi 10 janvier 2014 à 21h35

Je vais laisser la parole aux intéressés, c'est préférable.

#
Profil

maripoza

le vendredi 10 janvier 2014 à 21h46

Pour moi tout le monde est potentiellement intéressé, désolée gcd68 si je t'ai semblai fermé le débat, peut-être un peu d'usure de lutter contre les même lieux communs, mais comme le fait remarquer Greenpixie, c'est nécessaire et utile, et juste de la méconnaissance.

#
Profil

KittyN

le vendredi 10 janvier 2014 à 22h09

@maripoza
je confirme, le langage des signes est effectivement un langage à part entière, mais pas une "langue"
d'ailleurs, il existe dans tous les pays du monde je pense et aucun pays moderne ne saurait ignorer son importance.

#
Profil

maripoza

le vendredi 10 janvier 2014 à 22h15

KittyN LANGUE des signes est une Langue à part entière, avec sa grammaire sa syntaxe, étudié par des linguistes comme Stockoe, Cuxac, fuselier Souza et j'en passe.

#

(compte clôturé)

le vendredi 10 janvier 2014 à 23h20

La méconnaissance n'est pas une maladie ni une honte. C'est juste une réalité. C'est la raison pour laquelle j'indique que se sont les personnes intéressées qui devraient alimenter ce fil. Par contre la méconnaissance vient peut être aussi de ceux qui ne communiquent pas positivement et qui ne comprennent pas la volonté justement de s'informer. Nous sommes ici sur un forum justement ouvert et bienveillant, alors, même si je comprends les raison, ouvrir le débat aux bonnes volontés serait je trouve judicieux. Je me trompe peut être...

#
Profil

maripoza

le samedi 11 janvier 2014 à 00h31

En vrai je ne comprend pas vraiment ce que tu veux dire gcd68.

#
Profil

Caline

le samedi 11 janvier 2014 à 08h36

gcd68
Bravo Maripoza, la volonté de ne pas porter d'étiquette. J'appelle cela un besoin, qui te parait à toi comme une évidence et tu fais bien de le faire remarquer. Après, je me permets, pour avoir un peu côtoyer une personne mal entendante, c'est tout de même que par moment, comme j'oubliais sa particularité (je préfère ce terme à handicap), le fil de la discussion en était par moment altéré. A deux, et entre personne bienveillante, la preuve j'en oubliais cela, la gestion est facile, mais dans un café poly ou une rencontre de plusieurs jours...

Oui, la surdité ne peut être vraiment comprise que par les personnes qui en sont atteintes.
C'est comme demander à un voyant comment il voit le monde sans couleurs...
Merci à toi gcd68 de mentionner les difficultés de communication qu'une surdité totale ou partielle peut engendrer.
Effectivement, selon l'autonomie de la personne en lecture labiale, l'on pourrait oublier que la personne que l'on a en face de soi pourrait mal comprendre ou ne pas comprendre du tout.
Il y a tellement de choses à dire en ce domaine qu'il m'est très difficile de tout résumer en un post!
Lolita86 serait là elle l'approuverait.
Mais juste vous dire que la langue des signes ( oui, c'est bien une langue à part entière) et ses pratiquants férus ont été ma bouée de sauvetage quand j'étais ado, seule intégrée sourde, parmi des entendants .
Elle a été déconseillée voire même interdite pendant des années au profit d'un oralisme déshinibant et impersonnifiant.

Oui, oui, vous voyez juste. La cause sourde (Deaf Power aux USA) pourrait être comparée à la cause du polyamour, beaucoup de points communs pourraient être trouvés dans l'une comme dans l'autre.

#
Profil

ScottBuckley

le samedi 11 janvier 2014 à 10h24

Bonjour,
et belle nouvelle année à vous !
(au passage)

@ Maripoza :
Hum, pourrais-tu expliquer la différence que tu fais entre ' sourds ' et ' Sourds ' ? La majuscule est ici pour préciser quoi ?

Caline

Oui, oui, vous voyez juste. La cause sourde (Deaf Power aux USA) pourrait être comparée à la cause du polyamour, beaucoup de points communs pourraient être trouvés dans l'une comme dans l'autre.

@ Caline :
Oh, en voilà un point de vue à creuser, qui m'intéresse et m'intrigue : pourrais-tu développer, et nous dire en quoi ces deux ' causes ' * ou centres d'intérêts ont beaucoup de points communs ?
( je croise de plus en plus de personnes sourdes, lors de rencontres polys, et je ne sais pas si c'est lié, ou dû à d'autres facteurs... )

Quand j'entends parler de l'Univers des sourds, je ressens comme quelque chose de potentiellement éblouissant, un monde à part situé peut-être là, juste à côté de nous, à côté duquel je serais passé depuis de trop nombreuses années, avec une langue parlée par des personnes qui comme moi sont (notamment) francophones.... et je me dis que ce monde reste à découvrir au jour d'hui ! (+)

* j'ai un peu de mal avec le mot ' cause ' (mais libre à toi de l'utiliser, pas de souci, c'est juste mon ressenti et mon vécu), car je ne voudrais surtout pas être ou devenir un "militant/milichiant" (ça c'est du vécu ;) j'ai du mal avec les extrêmistes/radicaux) d'une "cause" du "polyamour" .

Mon voeu essentiel & principal est que les personnes trouvent petit à petit pleinement :
. leur autonomie affective, seule ou en société (avec une plus Juste estime de soi),
. leur propre imaginaire amoureux, sensuel & sexuel (sans pollution façon walt disney ni hollywood ni "Prince" ou vision binaire),
. et leur libre arbitre affectif le plus vaste, dans leurs relations affectives, qu'elles soient plutôt 'monos', 'polys', ou sans étiquette.

Que leurs choix d'être 'mono' ou 'hétéro' ne soient pas des choix 'par défaut d'autre chose', mais des vrais choix confrontés à d'autres vécus & expériences.
(d'ailleurs, je remarque que parmi mes connaissances & ami-es, beaucoup sont polys et bisexuels, Ou au moins très ouvert.es d'esprit à la bisexualité, sans préjugé de non-vécu)

@ Vous tous & toutes :

Si l'un.e d'entre vous se sent mal à cause de ce que je dis (à cause du mot anglais "handicap"), qu'elle l'exprime ici : je n'ai pas vocation à blesser qui que ce soit, et suis donc prêt à rectifier ou reformuler mon propos, si besoin, si jamais je blesse quelqu'un.

A mes yeux, la notion de supposé " handicap " est bien complexe, et très subjective :
> chaque personne elle-même peut ressentir tel état ou sens (un ou plusieurs des 5 sens) affecté, et ressentir Ou non que pour elle ce serait un supposé " handicap " .

Le contexte unique de chaque personne joue à 200% son rôle.

Mon esquisse de définition de ' handicap ' serait une différence de niveau, de capacité, d'environnement, entre une ou plusieurs personnes, et où l'une serait (conditionnel) peut-être désavantagée par rapport à d'autres personnes ou êtres vivants.
Et pour tenter de remettre de l'équité entre elles, on ferait appel -notamment- au hasard, en tirant quelque chose d'un chapeau, en mettant la main dedans, pour essayer d'équilibrer les choses.

Sur une île déserte, une personne "entendante" parmi 1000 personnes sourdes (parlant la même Langue des signes) pourrait, au tout début, peut-être vivre ses oreilles "entendantes" comme une source de "handicap"....
Ou pas, et alors au contraire, se sentir unique & utile au groupe pour entendre des sons, des cris d'animaux, des menaces, des chants d'oiseaux, et leur décrire avec des signes comment elle ressent ces sons....

#
Profil

maripoza

le samedi 11 janvier 2014 à 11h10

Le mot sourd, est un nom commun, il focalise sur l'oreille déficiente, le point de vue médical, le dépistage précoce, le besoin de réparer, l'appareillage, l'implant cochléaire, l'oralisation forcée, le handicap, l'intégration,
le mot Sourd est un nom propre, il est synonyme d'identité, d'appartenance, de fierté, de culture, de langue des signes, d'épanouissement, d'ouverture au autres dans le respect de soi.
(je synthétise,, hein, bien sûr)

#

(compte clôturé)

le samedi 11 janvier 2014 à 11h36

maripoza
le mot Sourd est un nom propre, il est synonyme d'identité, d'appartenance, de fierté, de culture, de langue des signes, d'épanouissement, d'ouverture au autres dans le respect de soi.

Bon en résumé, je ne connais pas le langage des signes : j'appelle cela une méconnaissance. Je n'ai jamais, au cours de ma vie, eu un besoin de l'apprendre. Je ne suis pas apte à comprendre ce qu'est la surdité car je suis bien entendante.
J'ai récemment reçu à la maison une personne sourde et je me suis aperçue, simplement, que cette personne, était devenue une interlocutrice naturelle, et j'en ai donc tout bêtement oublié qu'elle devait faire une lecture labiale (merci Caline pour le terme qui m'était inconnu) et que donc j'ai continué à vaquer à mes occupations oubliant que cela occasionnerait une gène pour me comprendre. Ce n'était pas intentionnelle de ma part et elle l'a bien compris.
Lorsque l'on vit quelque chose au quotidien ou couramment, on agi naturellement dans le bon sens. Le hic, c'est quand on doit "s'adapter" provisoirement, et je parle ici pour la personne sourde comme pour son interlocuteur. Les automatismes n'y sont pas, c'est pas plus simple que cela. D'où ma formulation : laisser les personnes concernées, confrontées à cela en permanence de s'exprimer.
J'ignore ce que Maripoza a compris de mes précédents propos, ni de ce post mais il n'y a en moi aucune volonté d'agression, bien au contraire, et surtout pas de vouloir fermer le débat...

#
Profil

ScottBuckley

le samedi 11 janvier 2014 à 12h45

Bonjour,

Comme ce sujet & les BDs m'intéressent, j'ai appris récemment qu'il existait un concours/trophée récompensant les BDs qui traitent du thème du " handicap " , et en voici le lien (pour info) :
https://www.facebook.com/lesbdsquifontladifference

En espérant que cette info vous soit utile, pour repérer des BDs nominées ou primées, sur ce thème trop peu connu (à mes yeux), ou pour participer au concours... ou les deux ;)

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion