Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Différence d'âge

Social
#

(compte clôturé)

le lundi 24 mars 2014 à 11h10

Je sais que je ne suis pas la seule à m'interroger (ni en positif ni en négatif) sur la différence d'âge entre deux personnes qui s'aiment.

En ce qui me concerne, il y a le vécu, le bien être, le bonheur dans lequel j'oublie mon âge et donc cette différence est réduite à néant.
Ensuite il y a mon regard "extérieur" sur la relation (photo des deux, notamment) et là je m'interroge. Aussi, le fait que mes garçons entretiennent un rapport de presque camaraderie avec lui.

Sans voir spécialement avec le polyamour, que pensez-vous de la différence d'âge dans une relation amoureuse ? D'ailleurs, à partir de quand peut-on parler de "différence notoire" ? Etre en relation avec des personnes plus jeunes, cela aide-t-il à y rester ? A-t-on l'âge que l'on a dans sa tête ou l'âge de notre apparence ?

#
Profil

bodhicitta

le lundi 24 mars 2014 à 11h48

gcd68
Ensuite il y a mon regard "extérieur" sur la relation (photo des deux, notamment) et là je m'interroge. Aussi, le fait que mes garçons entretiennent un rapport de presque camaraderie avec lui.

comment ça TON REGARD EXTERIEUR? le regard extérieur a trop d'influence, généralement sur notre vie.

Tant mieux si tes fils et ton autre aimé sont camarades! tu préféres qu'il ne se supportent pas?

gcd68
que pensez-vous de la différence d'âge dans une relation amoureuse ? D'ailleurs, à partir de quand peut-on parler de "différence notoire" ?

je pense que la différence d'age ne change rien,
mais bon je n'ai "que" 30 ans et pas d'enfant je peux donc difficilement me mettre vraiment à ta place.
Mais ma mére par exemple est sortie 7 ans (ressèment fini sans rapport avec l'age) avec un homme de 20 ans plus jeune qu'elle et qui était (souvent) du méme age voir plus jeune que mes chéris à moi, et ça n'empêchait pas qu'on fasse des repas, soirée ensemble etc et qu'on ne sente aucun malaise

Message modifié par son auteur il y a 6 ans.

#

(compte clôturé)

le lundi 24 mars 2014 à 11h59

Oui Bodhccitta8, MON regard extérieur (cela fait un moment que je me moque de l'opinion publique "formatée", d'où cette précision). Lorsque je regarde une photo de nous deux JE vois cette différence d'âge, elle est flagrante. Je ne dis pas qu'elle me dérange intellectuellement, je dis que cela me fait bizarre. Ce n'est pas une contrainte, juste un constat.

Aussi, je suis heureuse qu'ils s'entendent, sauf que quand ils jouent ensemble, la "différence" d'âge avec moi se creuse encore plus, ça me fait l'effet d'avoir un gamin de plus à la maison, sauf que je l'aime comme un homme. Je crois en fait que c'est ce phénomène homme/enfant qui peut me perturber (sauf quand je suis dans ses bras, sauf quand mon regard et le sien se confonde...) Après, c'est peut être moi qui m'interpelle pour rien et aussi cela ne joue pas sur notre relation. Simplement, je m'interroge.

En tout cas merci pour ce témoignage, vécu disons "de l'autre côté de la barrière".

#
Profil

LuLutine

le lundi 24 mars 2014 à 18h08

Bonjour gcd,

Pour ma part une différence d'âge ne me pose pas de souci, que ce soit dans un sens (quelqu'un dont je pourrai être l'enfant) ou dans l'autre (même si dans ce sens-là, je suis encore un peu jeune, il aurait fallu que je sois mère très très tôt ;) puisque bien sûr je ne considère dans mon raisonnement que les personnes majeures).

Je comprends que ça puisse faire bizarre à certains, même si pour ma part à partir du moment où je suis amoureuse, mon "coeur" n'entend absolument pas la différence d'âge.

L'amoureux dont tu parles partage certaines choses avec toi, et il en partage d'autres avec tes fils. Dans chacun des cas, je pense que ce sont des aspects (facettes) différent(e)s de sa personnalité qui s'expriment.
C'est peut-être pour cela que quelque part, tu ne le reconnais pas tout-à-fait lorsqu'il partage quelque chose avec tes fils.

Après tout, peut-être te sentirais-tu bizarre aussi s'il avait ton âge mais que par exemple, il partage avec ton mari (ou avec un autre amoureux) un centre d'intérêt qui ne t'intéresse pas du tout ? Juste une hypothèse...

En tout cas, je peux me sentir amoureuse de quelqu'un de très jeune, voir qu'il est encore très "enfant" d'un certain côté, et cela ne me perturbe pas plus que ça...

Et puis, y en a aussi qui restent "enfant" toute la vie tu sais ! ;)

#
Profil

bodhicitta

le lundi 24 mars 2014 à 18h31

gcd68
ce phénomène homme/enfant qui peut me perturber

p t etre que tu l'aime aussi (voir inconsciemment) pour ce coté homme/enfant.
En ayant des relations (fini ou non qui sait?) avec des hommes plus vieux de 30 ans, je me suis quelques fois demandée si c'était pas juste mon coté femme enfant, qu'ils m'aimaient, qu'il m'aimaient un peu comme un pére aussi.
Puis je me suis dit que de toutes façons qu'il m'aiment pour "cette raison" / de cette façon ne changeait pas grand chose et qu'aprés tout c'est bien agréable. :-D

#

(compte clôturé)

le lundi 24 mars 2014 à 21h11

Bodhicitta8
p t etre que tu l'aime aussi (voir inconsciemment) pour ce coté homme/enfant.

Je ne crois pas car j'ai découvert cela plutôt tard dans le déroulement de l'attachement. Après, l'inconscient...

#
Profil

LuLutine

le lundi 24 mars 2014 à 21h47

gcd68
Je ne crois pas car j'ai découvert cela plutôt tard dans le déroulement de l'attachement. Après, l'inconscient...

Oui exactement. Tu as pu le "sentir" inconsciemment...

#
Profil

KittyN

le lundi 24 mars 2014 à 21h50

coucou
selon moi, une différence notable commence à partir de 10-15 ans de différence.
car il faut savoir que les hommes aiment coucher avec les femmes nettement plus jeunes qu'eux pour des raisons physiologiques, mais ce n'est pas de l'amour.
Au-dela, il est clair que la personne aimée ressemble fort à un enfant ou un parent, selon la personne dont on parle.
mais ce n'est pas un vrai enfant naturel, c'est juste une projection psy, donc en fait il n'y a aucun mal à aimer cette personne avec tout son coeur
d'ailleurs entre nous soit dit, si on écoute nos coeurs, on peut remarquer qu'il a beaucoup à dire, des sentiments et sensations encore inconnus peuvent surgir à tout moment.
il n'existe pas qu'une seule forme d'amour...sinon ce serait terriblement ennuyeux, hihihi.

pour parler un peu de moi, mais pas trop en publique, je suis en fait avec deux amoureuses, une de 23 ans et l'autre de 25 ans, alors que moi-méme en ait 43.
ma relation avec les deux est assez différente, car Shu fait assez petite fille en dépit de son âge, tandis que Suzy fait nettement intello et plus mure aussi, donc leur style influence donc notre relation, ainsi que la manière dont elles voient notre avenir.
Deux choses me frappent pourtant:
1) elles sont hyper attachées et ne supportent pas quand je ne les contacte pas régulièrement et n'ont pas leur histoire avant d'aller dormir, hihihi
2) à l'inverse je ne peux pas me permettre de faire gamin à mon tour, car tu vois, elles attendent de moi comme un père ou un grand frère, du coup je dois les rassurer et les conseiller en tout, lol

et...il faut bien le reconnaitre, cet amour ressenti pour elles est hyper fort et si doux dans le coeur, mon dieu.
Shu voudrait aussi que je lui présente mon fils, mais les moments de rencontre physique étant assez courts, l'occasion ne s' est jamais présenté, dommage.

#
Profil

bodhicitta

le lundi 24 mars 2014 à 22h11

KittyN
et...il faut bien le reconnaitre, cet amour ressenti pour elles est hyper fort et si doux dans le coeur, mon dieu.

(+) "joli" témoignage (+)

Au passage j y pense je peux rajouter des exemples, les ages sont a quelques années prés)
une cousine à moi a 60ans et son copin 40ans et ils tiennent un bar sont donc en contact avec du public (et les cancans possibles) mais pas de soucis
Et mon pére est sorti un moment avec une femme de 30ans plus jeune que lui et plus jeune qu'le chéri le plus présent dans ma vie à l'époque.
Bon, on va dire que dans ma famille l'age n'a pas d'impotence et j'y suis habituée.

Message modifié par son auteur il y a 6 ans.

#

(compte clôturé)

le lundi 24 mars 2014 à 22h40

C'est cool, tout ça :-D (+)

Par contre, je refuse de jouer le rôle de la mère... non, non, non. D'ailleurs, il en a une, que je n'ai encore jamais rencontré vraiment. J'aimerais bien, ne serait-ce que pour lui dire à quel point son fils est merveilleux à mes yeux <3

#
Profil

CharlieBear

le lundi 24 mars 2014 à 23h26

Bonsoir,
La différence d'age est "vraiment notoire" quand elle a une incidence sur les parcours de vie.
Je prends un exemple : deux personnes de 40 et 50 ans, qui travaillent, ont les memes interets, en ont d'autres personnels. Ces 10 ans n'ont pas vraiment d'incidence.
Deux personnes, 18 et 28 ans. L'un en études sans attache, l'autre travaillant dans la meme structure depuis 5 ans, vivant dans la meme maison depuis 3 ans. Toujours 10 ans, mais pas du tout au meme point de l'évolution de vie, du coup y'a un décalage.
ça reste surmontable comme différence, mais pour dire que c'est surtout une question de contexte.
J'ai souvent été avec des garçons plus vieux et c'est tellement vrai que meme si on s'entend à merveille, on peut pas lutter contre le fait qu'on est pas au meme point de nos vie des fois, et puis des fois ça passe mieux, ça dépend le chemin que chacun fait.

#
Profil

LuLutine

le lundi 24 mars 2014 à 23h48

CharlieBear
La différence d'age est "vraiment notoire" quand elle a une incidence sur les parcours de vie.
[...]c'est surtout une question de contexte.

Assez d'accord avec ça.

#
Profil

bodhicitta

le lundi 24 mars 2014 à 23h51

CharlieBear
J'ai souvent été avec des garçons plus vieux et c'est tellement vrai que meme si on s'entend à merveille, on peut pas lutter contre le fait qu'on est pas au meme point de nos vie des fois, et puis des fois ça passe mieux, ça dépend le chemin que chacun fait.

:-D tu "résumes" trés bien (+) :-D
humm et c'est valable pour moi aussi... si je n'ai jamais senti l’écart avec des chéris plus vieux (voir beaucoup)
c'est aussi qu' il m'ait arrivé un accident de la vie (de voiture plus exactement) (à19 ans) qui m'a obligé à "grandir" rapidement,
puis des choses à affronter, à gérer,
suite à ça l'achat d'une maison,
sa rénovation etc donc j'ai vite eu des sujets de conversations que peuvent avoir les gens plus vieux, posés.
Donc oui ça dépend mais pas de l'age je pense.

Message modifié par son auteur il y a 6 ans.

#

(compte clôturé)

le mardi 25 mars 2014 à 10h37

Jusqu'à il y a deux ans, je ne m'étais pas posé la question. J'avais mon groupe de potes, tous vingt-trentenaires, célibataires et peu préoccupés du temps qui passe: on vivait nos vies, un année après l'autre, avec l'idée que nos vies seraient restées telles quelles pour toujours.

Puis j'ai rejoint ce groupe, et j'ai connu des personnes de toutes âges et avec des histoires très différentes, quelqu'un toujours célibataire sans enfants, quelqu'un déjà marié avec des enfants en bas âge, des autres avec des enfants de mon âge... un mélange d'âges et d'histoires que m'a obligé à obligé à repenser ma vision du temps, à laisser tomber le classique "ils se marièrent et eurent beaucoup d'enfants" (que ça marche très bien quand les deux amoureux ont tous les deux 20 ans, mais que devient de moins en moins pertinent au fur et à mesure qu'on avance dans la vie) et à vivre des histoires beaucoup plus axées sur l'instant présent.

Là où j'ai encore du mal à trouver mes marques est par rapport à mes enfants: j'en ai pas encore, j'aimerais en avoir bientôt, et je sent le décalage entre l'envie des enfants de devenir grands pour faire leur place dans le monde et mon envie d'aller le plus lentement possible pour profiter le plus possible de mes histoires d'amour!

#

(compte clôturé)

le mardi 25 mars 2014 à 11h00

Oui CharlieBear, je crois que tu as raison. Par contre, ces derniers temps, j'essaie de visualiser ma vie sous un angle "extérieur". C'est à dire que je fais abstraction de moi (pas simple mais réalisable) et je me regarde à travers des documents comme les photos. Je me regarde comme si ce n'était pas moi ni des personnes connues et je me dis, "en tant qu'étrangère" qu'est ce que j'en pense ? C'est intéressant comme exercice :-D .

Les enfants nous rappellent en effet constamment qui nous sommes : des parents.

Le temps qui passe, inexorablement. Oui, je crois que nous avons tous un rapport différent face à cela, suivant les moments, les circonstances. Parfois, cela joue des tours. Je pense qu'en amour, vouloir rattraper le temps, voir le dépasser, est contre productif. Aujourd'hui, en amour, j'aime au contraire valoriser le temps, prendre le temps d'aimer. Aussi, si je comprend qu'une relation puisse prendre fin, je n'imagine plus de ne pas la savourer dans le temps. L'instant présent est délicieux, le souvenir des instants passés merveilleux et l'avenir sera de nouveaux instants présents. L'important je crois est la qualité et la justesse de ce que l'on donne et de ce que l'on reçoit.

L'amour, affectif et/ou sexuel, permet de passer magnifiquement le temps...

Avoir un enfant, c'est avoir un autre projet d'amour, mais pas seulement, sur du long terme...

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion