Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Donneurs de sang !

#

Popol (invité)

le mardi 13 mars 2012 à 17h39

Waw, j'ai du mal à croire ce que je lis là...donc, en gros, une personne qui use de prophylaxie au maximum , a sûrement par ailleurs effectué des dépistages de sa propre volonté plus ou moins récemment ne pourrait pas donner son sang et donc potentiellement aider celui/celle qui en a besoin quitte à égratigner la vérité ?

Ce sont les conditions requises par les banques du sang en France et en Suisse ; elles expriment les choses légèrement différemment, mais le gap est minime. Ce sont des documents hyper-clairs, que le donneur remplit et signe. Signe! Ce sont des exigences sanitaires, pointàlaligne. Renseigne-toi, j’ai mis le lien plus haut.

Vous pensez vraiment que les milliers de crevard(e)s irresponsables mais monogames s'abstiennent, eux ?

Ce n’est pas à eux que je cause, on les atteint ailleurs, ceux-là. Ici il n’y que des polys ou à peu près. C’est pas un argument recevable « Les autres le font, alors moi aussi je peux ». Faut pas déplacer le débat du côté du minimalisme, ça sert à rien.

Ben sortez les cailloux parce que moi aussi, je me suis rendue à l'EFS et j'ai DONNE mon sang, dangereuse traînée que je suis qui avait 2 partenaires et utilisait toujours capotes et/ou digues dentaires.

J’attendais justement que tu ressortes du bois, Junon, et je te fais le même discours qu’à Cougar et à quiconque pratique le mensonge dans ces conditions .
Une digue dentaire, ça peut devenir perméable, un présé aussi, il y a des défauts de fabrication, etc etc.

Et tu mélanges de manière bien curieuse le jugement que tu penses porté sur toi, avec le sujet réel : la sécurité.

C’est moi qui n’en crois pas mes yeux.

#
Profil

LittleJohn

le mardi 13 mars 2012 à 17h57

Donc on peut se fier au sang d'un monogame sexuellement pratiquant qui, sur les déclarations de fidélité de son unique partenaire, se pense (jamais de certitude, hein, si j'ai bien compris) sain mais pas d'un multi-partenaire qui, sur les déclaration de bonne conduite de ses partenaires se pense sain ? Voire se sait sain parce qu'il a fait des tests ?

Si on veut être vraiment sûr du coup, il faudrait interdire le don de sang à toute personne ayant une sexualité active (hors masturbation), parce qu'on sait jamais, l'adultère étant, parait-il un sport national.

Comme pour le refus du don au homosexuels monogames, il n'y a sans doute pas loin entre la nécessité sanitaire et la morale (rappelons quand même que la médecine est, plus surement que l'église encore, le grand contrôleur de la sexualité des masses).

#

Popol (invité)

le mardi 13 mars 2012 à 18h16

Hé bé... j'ai deux choses à dire: ras-le-bol des polyamoureux persécutés par le monde entier.

Et aussi: sé-cu-ri-té. Si on a envie de confondre ça systématiquement avec de la morale, ça reste de la sécurité.

A la fin, phoque. Allez remettre en question vous-même le système, moi je le capte bien parce que "30 ans et plus dans le monde des soins", bien que je polyamoure. Allez rouspéter sur les sites ETS et CTS, là je me faîche à tourner en rond.

Si ça continue à vous brancher de vous plaindre que les puissants, les mandarins ou les extraterrestres ne sont pas gentils avec vous, votre sang ou je ne sais quoi encore, je dis, moi: marre, zutre et merdoume chiarem.

#
Profil

PolyEric

le mardi 13 mars 2012 à 22h53

En ce qui me concerne, je respecte les règles, et je pense qu'il faut les respecter par prudence justement pour des raisons de sécurité, aussi parce que je n'y connais rien en médecine et que je suis bien obligé de faire confiance, ainsi que par respect des contrats signés que je passe, mais ça ne m'empêche pas de penser comme LittleJohn.

J'ai même la nette impression dans cette affaire, que le "racisme anti-libertin", est passé par la grande porte, sous couvert de sécurité, et que plus personne n'ose revenir dessus, par peur de voir se déclencher des mouvements de contestation, dans le genre du tiens, Popol.

Mon point de vue, ne m'empêche pas d'assurer le coup. Il ne me permet pas de faire n'importe quoi, ni de faire ma propre règle, mais cette sécurité, ce principe de prudence que je respecte, ne m'empêche pas non plus de penser, et il n'empêche pas non plus LittleJohn de penser. Même Junon, et Cougar ont le droit de penser. Aucune faute, fusse t-elle établie par un verdict de la société, n'a jamais empêcher quelqu'un de penser, ni même d'avoir raison (et pourtant elle tourne).

Et c'est là que ton énervement est suspect. Ferais tu partie de ceux qui sous couvert de sécurité, voudrait empêcher les autres de penser. A moins que tu veuille seulement empêcher les gens de s'exprimer.

LittleJohn n'a pas dit qu'il donnait son sang, on ne sait rien car il n'a rien dit, il a juste exprimer une logique. La logique te gêne ? A moins que ce ne soit la vérité qui te gêne. Je sais bien que tu est partisans du mensonge, mais en matière de sécurité, tu devrais quand-même revenir sur le terrain de la vérité, de l'exactitude, et de la réflexion. Ca ne ferait pas de mal à la sécurité.

Si les gens comme toi nous empêchent de penser sous prétexte de sécurité, nous ne penserons plus. On ne sais jamais, l'effet que peut produire une réflexion sur le polyamour chez quelqu'un qui conduit. Ca peut le rendre euphorique et provoquer un accident. Tu vas défendre cette cause aussi ? D'ailleurs, tu devrais éviter de prendre le volant dans l'état ou tu es.

Message modifié par son auteur il y a 9 ans.

#
Profil

PolyEric

le mardi 13 mars 2012 à 23h35

Une histoire vraie: Un homme fidèle, marié à une femme fidèle, formait un couple heureux et unis. Ils eurent trois enfants. Puis un jour le temps se gâta et ils divorcèrent. La femme eu le droit de garder les trois enfants, et l'homme eu le droit de payer une pension conséquente à sa femme pour subvenir aux besoin de la famille. L'homme se remaria et sa nouvelle femme voulu avoir un enfant. Fort de son expérience en la matière, il s'exécuta avec plaisir, mais en vain. Ils finirent par consulter. Diagnostic du docteur House : Monsieur est stérile de naissance. Défaut de fabrication, comme tu dis si bien. Toi qui est dans la médecine Popol, explique moi comment trois spermatozoïdes chanceux ont pu passer à travers trois capotes solides que madame et ses amants avaient pris la précaution de ne pas mettre ? Je te laisse réfléchir, et en attendant, j'exprime mon émerveillement devant le cadeaux non pourri que madame a fait à monsieur, avoir des enfants. Attraper tant d'amour de la parts de libertins inconnus.

#
Profil

Clown_Triste

le mercredi 14 mars 2012 à 00h17

Popol
Hé bé... j'ai deux choses à dire : ras-le-bol des polyamoureux persécutés par le monde entier.
[...]
Si ça continue à vous brancher de vous plaindre que les puissants, les mandarins ou les extraterrestres ne sont pas gentils avec vous, votre sang ou je ne sais quoi encore, je dis, moi : marre, zutre et merdoume chiarem.

Attention, Popol, à force d'emportement tu vas finir par dévoiler l'identité que tu tiens tant à maintenir dans le flou...

(Pour ma part, je suis un peu triste - mais il paraît que ça me va au teint - de découvrir que je ne suis pas censé pouvoir donner mon sang pour cause de non-exclusivité sexuelle même passée, même passagère.)

C.T.

Message modifié par son auteur il y a 9 ans.

#

Popol (invité)

le mercredi 14 mars 2012 à 07h05

Clown Triste, ce que je cache sous mon pseudo, ce n’est que mon genre, à bon entendeur…
Les gens projettent les uns sur les autres leurs propres histoires. Si par ta remarque tu entends que je fais partie des médecins extraterrestres ivres de puissance, donc les ennemis déclarés des pauvres polyamoureux, c’est pas mon problème.

Mais juste ceci: plus un ennemi est décrit comme fondu dans une masse indistincte, plus il y a de chances que le discours ainsi tenu le soit par des personnes qui cherchent tout prétexte pour nourrir leur fantasme de brimades. Ca va faire, le trip « martyr de la cause ».

Mais on est HS, encore une fois.

Eric, franchement, moi contestataire, MDR... on est toujours le contestataire de quelqu'un, et c'est la même étiquette qui m'est donnée dans mon milieu pro bien carré…

La révolte des polys-donneurs devant la recherche maximale de sécurité de la communauté qu'ils prétendent servir avec le don de leur sang, encore une fois, ne doit pas être confondue avec le jugement de mœurs individuelles source de joie et de plaisir, mais aussi de risques.
Ma parole mais c’est une manie, de ramener le débat là où il n’est en tous cas pas ! Par exemple, le droit de penser autrement. Qui le conteste ici ? Tu me le contestes, même en argumentant qu’il y a de la place pour tout le monde. Par exemple aussi, ce vocabulaire de persécuté : suspect, jugement, verdict, Popol est dans la médecine, etc. Tu interprètes ce que tu lis, balançant tes scénarios comme des vérités, encore une fois le débat est excentré. C’est pourquoi je ne vois pas l’intérêt de te répondre plus. Va ouvrir un fil sur la liberté de penser, mais vazy… Je pense que tu devrais éviter de lire, en suivant ton propre raisonnement.

Et la contestation, ici, est plus largement pratiquée par les mêmes plaintifs au sujet de l’entité ennemie, le monomaoureux qui aurait tous les droits, y compris celui de faire chier les polys. Ce qui équivaut à rendre responsable autrui de sa propre insécurité intérieure. Renforcez-vous, au lieu de fustiger de supposés méchants, encore une autre entité menaçante pour le confort moral, celui du polyplaintif !

HS, encore une fois.

Et pour ta gouverne, les virus et les spermatozoïdes ont des tailles si différentes qu’un matériau poreux peut laisser passer les uns, mais pas les autres – va pas dans des argumentaires aussi faciles à balayer. Et le rapport entre la procréation et la mise en danger potentielle et délibérée de ceux à qui l’on pense faire un DON…
… encore une fois… HS.

Je m’emporte parce qu’à cause d’inconscients égoïstes, je suis en train de contacter tous les endroits où j’ai un dossier médical pour préciser que je ne veux pas de transfusion, et de chercher comment je peux le signaler à des urgentistes qui n’iront pas forcément fouiller dans mes affaires si j’arrive en miettes chez eux. En tous cas, le débat me donne des idées : je vais aller poser noir sur blanc ma volonté en complément sur la carte précisant mon choix en matière de don d’organes.

Par curiosité, les donneurs de sang qui seraient refusés pour cause de mœurs sexuelles, vos organes vous les offrez aussi ? C’est du même tonneau, comme débat.

#
Profil

Boucledoux

le mercredi 14 mars 2012 à 07h34

je ne vais pas réenchaîner pour relancer un débat pourris et déjà mené mais merci Junon :)

#
Profil

Clown_Triste

le mercredi 14 mars 2012 à 11h03

Popol
Clown Triste, ce que je cache sous mon pseudo, ce n’est que mon genre, à bon entendeur…
Les gens projettent les uns sur les autres leurs propres histoires. Si par ta remarque tu entends que je fais partie des médecins extraterrestres ivres de puissance, donc les ennemis déclarés des pauvres polyamoureux, c’est pas mon problème.
[...] Par curiosité, les donneurs de sang qui seraient refusés pour cause de mœurs sexuelles, vos organes vous les offrez aussi ? C’est du même tonneau, comme débat.

Popol, il s'agissait plutôt d'une taquinerie, à vrai dire. J'ai une idée assez claire de ton genre et une autre théorie personnelle quant à ton identité possible. Mais, non, ce n'est pas celle d'un médecin extraterrestre ivre de puissance.

Et, oui, pour ma part je suis donneur d'organes.

C.T.

#

(compte clôturé)

le mercredi 14 mars 2012 à 14h17

Ce n'est pas ça qui va enrichir le débat mais tant pis : LittleJohn (+)

Message modifié par son auteur il y a 9 ans.

#
Profil

pierre

le mercredi 14 mars 2012 à 15h42

LittleJohn
Donc on peut se fier au sang d'un monogame sexuellement pratiquant qui, sur les déclarations de fidélité de son unique partenaire, se pense (jamais de certitude, hein, si j'ai bien compris) sain mais pas d'un multi-partenaire qui, sur les déclaration de bonne conduite de ses partenaires se pense sain ? Voire se sait sain parce qu'il a fait des tests ?

Si on veut être vraiment sûr du coup, il faudrait interdire le don de sang à toute personne ayant une sexualité active (hors masturbation), parce qu'on sait jamais, l'adultère étant, parait-il un sport national.

Comme pour le refus du don au homosexuels monogames, il n'y a sans doute pas loin entre la nécessité sanitaire et la morale (rappelons quand même que la médecine est, plus surement que l'église encore, le grand contrôleur de la sexualité des masses).

(+) (+) (+)

#

Popol (invité)

le mercredi 14 mars 2012 à 17h49

Concernant le don d'organes: étant irrigués par le sang, si le sang est impropre aux transfusions selon les critères ETS/CTS, les organes le sont aussi.

Mais si nulle part ne figurent les particularités liées à l'état sanitaire des personnes, conditionnées par leurs modes de vie, des greffes d'organes ne présentant pas toutes les garanties de sécurité sont donc possibles.

A méditer.

#

Popol (invité)

le mercredi 14 mars 2012 à 19h51

"Si on veut être vraiment sûr du coup, il faudrait interdire le don de sang à toute personne ayant une sexualité active (hors masturbation)"

Si on veut être absolutiste, plutôt. Mais l'équilibre du sensiblement raisonnable se fait autour de la notion de partenaire unique, dans un délai respectant la fenêtre sérologique.

On n'est pas dans une histoire de morale, mais de sécurité maximale compte tenu d'un environnement présentant un certain nombre de risques.

Vivement le sang synthétique, et ça avance de ce côté, grâce aux travaux sur les cellules-souches.

Perso, je préfère mourir exsangue que vivre en charognant sur la contraction d'une affection, à cause d'une transfusion. J'ai eu une belle vie riche et pleine, elle peut s'arrêter maintenant, sans regret.

#
Profil

PolyEric

le mercredi 14 mars 2012 à 20h08

Imaginons que dans l'histoire vrai que je relates ci-dessus, l'home mono et fidèle donne son sang pendant 14 ans à raison de 6 fois par an, sans savoir que sa femme couche sans préservatif avec toute la région. Il peut être séro-positif et n'en rien savoir, car persuadé que sa femme est fidèle, il ne fait pas de test.

Ce mono, est plus dangereux que les libertins qui se protègent.

Si tu ne comprend pas ça, on ne peut rien faire pour toi.

Même si tous les libertins s'abstenaient, les transfusions seraient quand-même dangereuses.

Dans mon exemple, on peut même imaginer que l'homme pousse sa femme a donner son sang pour le bien de l'humanité et que celle-ci n'ose pas refuser car elle avouerait ainsi qu'elle est infidèle. Bref, si tu n'as pas compris, je t'explique. La fidélité officielle est bien plus dangereuse que le libertinage, pourtant ce sont les libertins qui ne doivent pas donner leur sang. Si ça ne fait pas naître un doute dans ton raisonnement, on ne peut rien faire pour toi non plus.

Popol
Et pour ta gouverne, les virus et les spermatozoïdes ont des tailles si différentes qu’un matériau poreux peut laisser passer les uns, mais pas les autres – va pas dans des argumentaires aussi faciles à balayer.

En fait, c'est surtout l'absence de préservatif sous prétexte de fidélité, et non la taille des spermatozoïdes qui rend le don de sang dangereux. Hors, ce sont les monos qui se promettent fidélité, pas les libertins, ni les polyamoureux.

Message modifié par son auteur il y a 9 ans.

#

Popol (invité)

le mercredi 14 mars 2012 à 20h12

En somme , c'est ce que je dis.. comparer ce qui est comparable. Ce qui y aide bien, c'est de rester dans le sujet.

#
Profil

PolyEric

le mercredi 14 mars 2012 à 20h43

:-)

Et le sujet c'est "donneur de leçon" ?
Je vois que je ne suis pas le seul à interpréter ce que je lis.

Message modifié par son auteur il y a 9 ans.

#

Popol (invité)

le jeudi 15 mars 2012 à 01h58

Si ça te chante. Pour moi, c'est HS !

#
Profil

Junon

le vendredi 16 mars 2012 à 23h34

p'tite julie
Et ptite Julie, je serai ravie que tu puisses, là de suite, me dégainer ton CV médical, je suis sûre qu'il y a bon nombre de contre indications au don que tu ignores !

bien sur, je n'ai pas la science infuse comme cougar, qui d'ailleurs depuis que je lui ai dit qu'elle n'osait pas tout dire sur les posts n'écris plus !! ! bizarre, bizzare !! !
Mais revenons à nos moutons, si tu as lu ce que je pense à propos du don, je pense que si certain(e)s, avaient l'intelligence de réfléchir à leurs actes, avant de faire un don, ce serait d'une mieux pour le corps médical, et de deux plus sécurisant, je te retourne la question, si c'était toi qui a besoin d'une transfusion et qu'on te balance du sang contaminé, que tu te retrouves avec une hépatite, qu'en penses tu ? et c'est à vie cette maladie ! et pire si c'est des enfants, tu devrais aller passer une semaine dans un hôpital et côtoyé ces malades , peut être changerais tu d'avis, ils se battent contre la maladie tous les jours avec courage et envie de s'en sortir et leur donner du sang contaminé aggrave parfois leur cas !

Mildiou, personne ne réagis plus à ça, je n'y crois pas !
Je suis de plus en plus déçue par la lâcheté des gens !
Je ne peux plus donner mon sang, je le regrette, j'aurais pu mentir, aussi, mais je ne le voulais pas, parce que je respecte les gens qui reçoivent !!!!!!!!!!! !
Depuis deux opérations graves, (accident), j'ai été transfusée, par bonheur avec du sang sain, je n'ose penser à mon avenir si le contraire s'était produit !

On va tous mourir un jour, mais profiter de la vie un max et en bonne santé, c'est quand même mieux, non !

Alors réfléchissez, mesdames, à vos actes, et la prochaine fois que vous donnerez pendant que vous verrez partir votre sang dans la poche, imaginez le receveur "lambda", qui le recevra et faites votre auto analyse, ça fait du bien quelquefois de remettre les pendules à l'heure, ça n'a jamais fait mourir personne la remise en question de soi-même !! !

Et sache, junon, que je n'est pas la prétention d'avoir un CV médical, long comme le bras, je ne suis qu'un tout petit maillon de la chaine, mais je suis fière d'aider mon prochain avec les moyens que l'on me donne et si je peux apporter modestement une pierre à l'édifice ! j'en suis heureuse, c'est tout;

Que chacun pense ce qu'il veut, j'aime la vie et les gens

Tu ne retiens de mon intervention que ce que tu veux en lire. Je vais prendre mon propre exemple: mettons que je ne rencontre pas une contre indication majeure (en l'occurrence la possibilité de transmettre des métastases au receveur, ce que je me refuse évidemment à faire parce que je suis quelqu'un de responsable). Je suis en pleine forme, je pratique le safe sex, je n'ai aucune MST, IST ou autre saloperies, je me teste au minimum une fois par an pour le HIV et autres maladies sexuellement transmissibles, je m'informe régulièrement médicalement, je suis inscrite sur différentes listes de dons donc pas mal au fait de ce genre de démarches. Je ne vois pas bien en quoi je suis un danger pour les gens en attente vitale de transfusions...mais éclaire donc ma lanterne, je te prie.
Et si JE dois bénéficier d’une transfusion, je pense que je me réjouirais plutôt d'être encore en vie, fût-ce avec une hépatite. Quand à l’argument des chtits n'enfants malades, je t'en prie...arrête les jets de guimauve, j'y suis allergique. Et le fameux "affronter sa maladie avec courage" me fait grincer des dents. On affronte une maladie ou une pathologie comme on le peut parce qu'on pas le choix, je suis bien placée pour le savoir.
De plus, il me semble que jusqu'à présent la majorité des contaminations par transfusion sont le fait de médecin pourri qui ont sacrifié leurs patients sur l'autel du fric, pas celui d'une poignée d'irresponsables donneurs...dont je suis certaine que la plupart sont des gens tout à fait considérés comme "respectables" par ailleurs.

(oui je m'agace mais le sujet me tient foutrement à coeur!)

Message modifié par son auteur il y a 9 ans.

#
Profil

Junon

le vendredi 16 mars 2012 à 23h36

p'tite julie
et ton acharnement fait peine a lire.
Ca n interesse personne ca ne fairt rien avancer
Meme pas toi helas.
Alors si tu veut te defouler ce sera desormais sans moi.
Trouve une autre tete de turc !

pas un acharnement, simplement une vérité !
Et le viel adage "y a que la vérité qui blesse" est donc vrai et tu le prouves ici !

Mais le question du jour est :pourquoi tu t acharnes sur moi ?

Je ne m'acharnes pas, je te réponds et surtout, je parle à ta "petite voix de la raison, si tu peux l'entendre" quelquefois,
Je donne mon point de vue comme tout un chacun, si ça te blesse, cherche la raison ! !
"Carpe diem"

Pitié, épargnons nous les dialogues de cour de recré à base de "qui se sent morveux se mouche"...moi aussi, tu m'irrites et pourtant je ne suis pas "pourrie" sur le plan sanguin...

#

p'tite julie (invité)

le samedi 17 mars 2012 à 00h00

tu mélanges du "cougar avec du "p'tite julie", chose à éviter !!!
et je t'irrite peut être, mais toute vérité est bonne à dire, je ne veux pas m'étendre sur mes sujets persos et médicaux, j'en n' ai eu plus que mon compte, et c'est le pourquoi de mon insurrection,travaillant dans ce milieu.
Tous les jours, on se blinde, pour justement ne pas jouer les "guimauves", mais c'est dur aussi, de ne rien pouvoir faire contre la bêtise humaine, quand des cas se présentent et qu'on suit leur mauvaise ou bonne évolution ! Et, on se réjouit quand l'issue est heureuse !
On se bat avec eux, et tant pis si je passe pour une guimauve, je m'en fout !!!
Des inconscient(e)s, y en aura toujours, on peut simplement essayer de faire prendre conscience, dans la mesure du possible de ses responsabilités, d'accord que le sang de "cougar" peut, peut être sauvé une vie, mais peut être pas non plus, le risque est présent !

CARPE DIEM

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion