Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Découverte?

#
Profil

verdad76

le dimanche 17 octobre 2010 à 15h24

mmm vous comprenez pas, en effet elle a envoyé un sms, mais le ton du sms m'a clairement choqué, c'était même pas une phrase bordel!!

jusque là ce week-end je l'avais bien vécu, aucun souci qt à son départ ou quoi rien, mais cet épisode oui me fait mal

mais vous avez raison c'est MON problème.....
gin ce n'est pas toi qui m'énerve non....mais oui le contrat qu'on avait établi n'est pas respecté, et pour moi si on veut que ça marche et bien oui il faut être clair et droit avec l'autre, et elle ne l'a pas été

la prochaine fois c moi qui part en week-end, et croyez bien que si elle veut que je lui envoie un sms, je le ferai, car j'estime que si moi je passe un bon moment, c'est pas pour ça que je dois l'oublier elle, car elle est importante pour moi voilà tout...

#
Profil

titane

le dimanche 17 octobre 2010 à 15h30

Tout est dans ta dernière phrase... la peur de ne plus être important et donc d'être oublié...

Le ton du sms est dans la projection de cette peur là... je suis sur que dans deux semaines tu pourrais relire ce même sms avec un sourire au lèvre... super, elle est bien arrivée et j'en suis vraiment heureux pour elle...

#
Profil

Drya

le dimanche 17 octobre 2010 à 15h33

Hum... tu lui a demandé clairement "pourquoi" ça s'est pas passé comme prévu et pourquoi le fait que tu lui rappelles ne lui visiblement pas plu? Pas pour lui faire le reproche, mais pour la comprendre, pour toi, pour savoir quoi en penser, parce que visiblement, c'est la question que tu te poses, et c'est elle qui a la réponse. Et lui faire comprendre que ce n'était pas par volonté d'être intrusif, mais parce que tu t'inquiétais, et pourquoi tu t'inquiétais. Un peu de franchise désamorce bien des conflits couvés.

Message modifié par son auteur il y a 10 ans.

#
Profil

verdad76

le dimanche 17 octobre 2010 à 15h39

et bien je compte bien lui demander quand elle sera rentrée....ce qui n'est pas encore le cas, et d'ailleurs je sais pas du tout à quelle heure elle va rentrer....mais je sais qu'en lui demandant je vais forcément être chiant, car ça sera le dur retour à la réalité des choses....

et titane je doute que dans 2 semaines je relise son sms avec le sourire aux lèvres, vraiment....

#
Profil

Gin

le dimanche 17 octobre 2010 à 15h39

j'aurais mal comme toi à ta place, c'est sûr...
quand on attend un petit message sympa et qu'on reçoit 2 mots secs, c'est dur.

cependant je me permets de continuer dans cette histoire... et de grossir un peu le trait !

il y a plein de moments où je passe un bon moment et où je ne fais pas savoir aux gens avec qui je ne suis pas sur le moment que je ne les oublie pas même si je suis en train de passer un bon moment avec d'autres personnes qu'eux...

enfin merde, non, quoi....

"salut chéri, Stéphane vient de me raconter une blague trop drôle, je rigole comme une folle, je te la raconterai en rentrant"

"coucou mon amour, je viens de prendre un pied géant au lit, on fait une pause on remets ça dans 10 minutes, mais je me rends compte que je t'aime toujours quand même, alors je te l'écris de suite !
ps : n'oublie pas les raviolis dans le frigo pour les enfants !"

"c'est encore moi, là je m'emmerde un peu, il dort et y'a rien à la télé, alors je voulais juste te souhaiter une bonne nuit à toi aussi"

je n'aimerais ni envoyer ce genre de messages, ni en recevoir... !!
mais je ne suis pas une grande sentimentale sans doute...

Message modifié par son auteur il y a 10 ans.

#
Profil

titane

le dimanche 17 octobre 2010 à 15h41

ça sera le dur retour à la réalité des choses....

Pas forcément, ce sera dur car tu lui imposeras TA réalité alors que ce n'est pas forcément la sienne...

Lâche le morceau... déjà là... pardonne lui... comme ça... et tu verras que tu te sentiras mieux... pardonne la et pardonne toi en passant...

Tu verras que tes bras s'ouvriront plus facilement et du coup qu'elle sera heureuse de rentrer et de te dire (ou te faire) et même sans dire ou sans faire... un je t'aime bien réel !

Message modifié par son auteur il y a 10 ans.

#
Profil

verdad76

le dimanche 17 octobre 2010 à 15h43

Mais je lui demandais pas de me raconter quoi que ce soit!!

juste de me dire de façon "normale" qu'elle était bien arrivée, c'est tout!
et oui quand à 20h j'ai vu que j'avais toujours rien ça m'a énervé!

voilà tout.......mais vous avez raison c'est moi qui suis lourd, intrusif et chiant
allez rideau

#
Profil

Gin

le dimanche 17 octobre 2010 à 15h45

et tu sais pas à quelle heure elle rentre ?
ça aussi, ça pourrait être précisé avant de partir...

y'a de quoi être maleuleu avec de tels fonctionnements....
je ne suis pas une fana des règles mais il en faut un minimum... et les respecter !

#
Profil

Gin

le dimanche 17 octobre 2010 à 15h47

verdad76

voilà tout.......mais vous avez raison c'est moi qui suis lourd, intrusif et chiant

non on n'a pas dit ça.

c'est pas toi le problème, c'est votre mode de fonctionnement qui n'est pas clair, pas facile à suivre dans la réalité des faits... quand on rejoint son amant, c'est pas si normal et facile de penser à son mari.... c'est donc facile de négliger la règle convenue au départ de se donner des nouvelles

Message modifié par son auteur il y a 10 ans.

#
Profil

Drya

le dimanche 17 octobre 2010 à 15h50

verdad76
voilà tout.......mais vous avez raison c'est moi qui suis lourd, intrusif et chiant
allez rideau

Mouarf, pas tant que ça, enfin, moi ça va, et vous? on dit juste que ta réaction est compréhensive, mais que pour éviter d'envenimer les relations à son retour, le mieux est de l'accueillir avec plaisir et en essayant de mettre ensuite la question qui te préoccupe sur le tapis pour que vous vous sentiez tous les deux libérés des accusations sous-jacentes, ou que le problème de fond puisse émerger, sinon il ne sera jamais réglé et ce sera de pire en pire.

#

(compte clôturé)

le dimanche 17 octobre 2010 à 19h23

Vous etes dur avec verdad.... moi je le comprends parce que je suis comme lui celle qui attends, sagement à la maison que mon compagnon revienne a moi,

et l'attente est d'autant plus longue, alors un petit sms avec de simple mot comme je suis bien arrivée mon coeur passe une bonne nuit, m'aurais rassuré et j'aurais mieux dormi...

Ce que fais mon compagnon, le dimanche quand il est en compagnie de la 2eme.

#
Profil

titane

le dimanche 17 octobre 2010 à 19h30

tu as raison... nous attendons tous de façons multiples et nous sommes aussi attendus de façons multiples...

Un sms est toujours le bienvenue... quand il ne vient pas nous restons confiants et avant de nous coucher nous en envoyons un et sommes heureux de recevoir même un rapide "bien arrivée"...

On se juge soi-même par nos intentions, mais on juge toujours mes autres par leurs comportements perçus... ce n'est pas juste... c'est tout...

Message modifié par son auteur il y a 10 ans.

#
Profil

Romy

le dimanche 17 octobre 2010 à 22h45

Verdad, peut-être as-tu déjà parlé avec ta copine depuis.
Mais je voulais te dire que je te comprends. En fait, le msm n'est pas en cause. Peut-être que déjà au départ tu te sentais triste, jaloux, fébrile en tout cas. Dans ce contexte, un petit rien peut faire basculer l'humeur complètement. J'ai souvent fait des crises, du genre appeler mon mari sur son cell à répétition et rager parce qu'il était fermé. Je ne considère pas que j'avais tort, même si en réalité, c'est à moi que je faisais plus de mal. Mais c'était ma façon de réagir. Je suis un peu tragédienne... L'important pour moi est de savoir si l'autre fait ça pour se débarasser de moi, et qu'il ne respecte pas ma souffrance et ma façon de la gérer, ou si c'est simplement qu'il a une autre façon de faire et que sa façon de faire n'a pas nécessairement les mêmes significations pour lui que pour moi (par exemple, s'il n'a pas pensé à appeler ou n'avait pas envie).

hum...je suis compliquée là...

#
Profil

Drya

le dimanche 17 octobre 2010 à 23h11

Mais C'EST compliqué de toute façon! mais c'est humain.
Quand on ne sait pas ce qu'un silence signifie, c'est normal d'imaginer, entre autres, quelquechose qui nous inquiète, même si ça n'a qu'une faible probabilité, elle existe quand même. Et on se sent tellement mieux dès que l'interprétation est infirmée, et même parfois confirmée, au moins on sait à quoi s'en tenir. C'est le silence qui est terrible, on ne sait pas quoi en faire et toutes les peurs remontent trop facilement.

#
Profil

Siestacorta

le dimanche 17 octobre 2010 à 23h56

Ben moi, que je sois dans les bras d'une autre ou en train de faire une nuit de beuverie avec des amis, si j'envoie un texto tant mieux, mais si je l'envoie pas je n'ai pas envie qu'on me le reproche...

Oui, quand je prend mon pied ailleurs, j'oublie parfois complètement quelqu'un qui peut-être pense à moi. Et que cette personne insiste pour me le rappeler ne me prouve pas qu'elle m'aime, mais qu'elle veut que je pense à elle "sur commande". Je marche pas comme ça, en fait personne ne marche vraiment comme ça, c'est juste que c'est valorisé dans l'amour romantique contemporain.

Tant qu'en revenant je montre de l'attention et de la tendresse à l'autre, je ne crois pas avoir grand-chose à me reprocher, et j'ai confiance de pouvoir donner du bonheur en plus

Et par ailleurs, les téléphones portables, c'est comme le reste. Si on s'en sert pour envoyer du positif, du supplémentaire, tant mieux. Mais si c'est pour ressentir du manque ? Autant ne pas s'en servir du tout.

Message modifié par son auteur il y a 10 ans.

#
Profil

Romy

le lundi 18 octobre 2010 à 02h17

Je crois que la situation peut-être différente pour un couple qui était mono et qui devient polyamoureux, comme c'est le cas chez moi. Les habitudes se modifient peu à peu, mais pas d'un coup sec. Je comprends ceux qui ne sont pas en couple de ne pas se sentir obligés de donner des nouvelles à tous leurs amoureux. Mais lorsqu'on vit en couple, on peut ressentir le désir de conserver certains réflexes reliés à la notion de couple traditionnel.

#
Profil

LuLutine

le lundi 18 octobre 2010 à 08h11

Rappelons-le aussi, le problème n'était pas qu'elle n'ait pas envoyé de nouvelles, mais qu'elle se soit engagée à le faire (sans même une demande de verdad, ce n'est pas comme s'il l'avait forcée !) et qu'elle semble le faire à contrecoeur (après avoir dans un premier temps "oublié" de le faire).

Siesta, tu dis que tu n'aurais peut-être pas envoyé de message, mais sachant cela sur toi-même, tu ne te serais sans doute pas engagé à le faire, si ?

Comme verdad, je fais partie des gens qui n'apprécient pas qu'on ne tienne pas un engagement.

#
Profil

titane

le lundi 18 octobre 2010 à 09h45

et pourquoi pas ?... quel le ressenti caché de ne pas aimé un engagement... sincèrement!

Il arrive parfois de ne pas pouvoir, ou d'oublier et alors ?

Les "engagements" sont comme la jalousie, une façon déguisée de repprocher, cacher, déplacer, culpabiliser et autres artifices de mal aimer... bien "naturels", bien "compréhensibles"... mais le résultats est là!

On se fait du mal tout seul et on se donne une excuse pour culpabiliser l'autre... dommage...

#
Profil

Siestacorta

le lundi 18 octobre 2010 à 10h37

Je pourrais m'engager à un truc comme ça, et ne pas le tenir... Dans ce cas, je m'en excuserai si ça créait un incident de ce genre.
Mais si ça monte en graine, que je sens l'autre encore fâché, "bon je te pardonne mais la prochaine fois je te surveille", je crois que je comprendrai pas bien.

Pour la suite, il faudrait que chacun s'adapte... Moi à pas m'engager sur ce genre de point si je n'y accorde pas d'importance, l'autre à savoir que mes engagements (faire un texto ou revenir après) n'ont pas tous la même valeur.

#
Profil

Goffio

le lundi 18 octobre 2010 à 10h56

verdad76
oui je sais l'amour.... mais j'estime que le respect dans l'amour doit être réciproque, et là ben je le vois pas....

Je vais mettre les pieds dans le plat de ce long fil, que je n'ai pas du tout lu intégralement... Bon, moi aussi je suis marié, j'ai des enfants.

S'il y a bien un concept avec lequel j'ai beaucoup de mal, c'est celui du "respect" en "amour"... Parce que c'est d'une sophistication extrême, dans l'idée !!! Quand on aime véritablement, il y a une notion fondamentale d'empathie : c'est ça, l'amour véritable et sincère.

Introduire la notion de "respect" en "amour" : c'est déjà admettre que l'empathie est durablement rompue, et que la relation en question est rendue dans la composition de rôles, dans la politique du relationnel. C'est par là que s'introduisent les petites hypocrisies du quotidien, quant à celui qui veut garder l'ascendant sur l'autre, par sa manière d'être de composition ou répression émotionnelle.

Ainsi donc on lance un appel dans le style "je t'enverrai un sms" et puis plus tard, un fois que l'on a changé d'état et de sensibilité, bien dans la logique de cloisonnement de notre société : on effectue l'acte manqué, de ne pas envoyer le sms !

Si c'est occasionnel, question de compréhension mutuelle : ça peut passer...

Mon expérience pour ma part, dans la rupture durable de l'empathie au sein de mon mariage : c'est de constater ô combien ma conjointe apprécie de me mettre en demande relationnelle de la sorte, pour régulièrement oublier de s'assumer après, comme au pieu... Mais l'effet d'induction pour la suivre en énergie, comme dans un énervement ou une substitution de soi-même, peut-être redoutable sur le long terme.

C'est là toute la lutte de mon "vieux couple", qui prétend s'aimer alors que c'est en réalité : une forme permanente de rivalité qui s'exprime. Rivalité que je refuse pour ma part, je ne suis pas dupe.

La question fondamentale qui se pose pour toi Verdad : existe-t-il encore une notion d'empathie, dans la durée de ton couple ?

Pour ma part, là ou cela me fache : c'est quand je réalise que ma femme fuit cette notion d'empathie, depuis plusieurs années maintenant... Parce qu'au fond d'elle-même elle me veut à son image, qui est exclusive et possessive, en définitive.

Alors certes nous ne sommes pas dans le même cas de figure, mais je serai très étonné que ton "vieux couple" échappe à cette notion d'induction émotionnelle ou comportementale, parce que c'est un classique. Pouvoir énerver l'autre, c'est une garantie d'ascendant sur lui-même.

J'en suis au stade où je comprends : que ce n'est pas bon de continuer d'élever des enfants ensemble dans ce contexte, parce qu'émotionnellement cette rivalité larvée n'est pas épanouissante, et cela revient à bien leur inculquer la notion de devoir d'amour, alors qu'en réalité la flamme n'est plus partagée... Il va bien falloir qu'on en tire les conclusions ensemble, pour savoir avancer quoiqu'il en coûte ! Tout le reste, n'est que prétextes à mon sens...

Bon, j'espère être parvenu à t'apporter un éclairage nouveau sur le potentiel de cette situation Verdad, au départ de mon expérience perso. Parce que je perçois vraiment des similitudes, dans ce que je qualifierais d'attitude spirituelle ou manière d'être, des protagonistes de longue durée sous le même toit.

Bien à toi,

Message modifié par son auteur il y a 10 ans.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion