Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Les hommes qui se croient polys sans l'être / Les femmes qui se croient monos sans l'être

Témoignage
#
Profil

Anarchamory

le dimanche 29 décembre 2013 à 11h29

Bonjour,

J'ai l'impression de lire souvent des témoignages de ce genre sur la découverte du polyamour : une femme et un homme se mettent en couple. L'homme (peut-être pour d'obscures raisons) propose à la femme d'ouvrir leur couple aux amours plurielles. La femme, parfois avec réticence au début, accepte. Puis, finalement :
- soit la femme trouve quelqu'un avant lui, voire même se rapproche simplement de quelqu'un sans aller vraiment très loin, se rend compte que ça lui plaît beaucoup, respecte le principe d'honnêteté du polyamour et en parle à son conjoint qui, lui, pique une super crise de jalousie ;
- soit l'homme trouve quelqu'un, mais est finalement réticent à être honnête vis-à-vis de sa femme à ce sujet, parfois va jusqu'à la négliger totalement ou la laisser tomber pour l'autre (surtout si cette dernière, comme de "pas de bol", est monogame).
Au final :
- la femme aura découvert le polyamour et aura trouvé ça super alors qu'au début l'idée ne venait pas d'elle ;
- l'homme se sera dégonflé et se sera vautré dans l'adultère classique et l'abandon conjugal...

Est-ce que ce schéma type est répandu ?

#

(compte clôturé)

le dimanche 29 décembre 2013 à 11h58

C'est aussi le schéma qu'on trouve normalement dans le libertinage: l'homme propose à la femme d'essayer, puis se retire dès qu'il comprend qu'elle y prouve plus de goût que lui.

#
Profil

coquelicot

le dimanche 29 décembre 2013 à 12h12

Sauf si l homme et la femme y vont ensemble et decident de rester solidaires; de vivre une experience a deux et non chacun pour sa pomme;

SInon c est vrai que vu la loie de l offre et de la demande les femmes sont avantagéés car beaucoup moins nombreuses .

#
Profil

bouquetfleuri

le dimanche 29 décembre 2013 à 13h10

Ce sujet de discussion mériterait de connaître une extension : les poly-amoureux qui se croient poly-amoureux sans l'être, ou qui s'imaginent mono-amoureux sans l'être, ou comment instrumentaliser le statut de poly-amoureux pour tenter de régler son rapport au sexe, ou encore comment la complaisance sert de cache-sexe au poly-amour...

Bref, un sujet qui permet des sauts périlleux à loisir. En période de fête, une petite vrille peut remettre d'applomb

Hahahaha !

#
Profil

SERPENT

le dimanche 29 décembre 2013 à 13h39

Bonjour, il semblerait également qu'entre théorie et pratique, beaucoup de difficultés surgissent au quotidien. L'équilibre est difficile à trouver pour que chaque membre du couple soit heureux... L'équilibre ne serait-il pas rompu parce que le bonheur de l'un ne fait pas le bonheur de l'autre ?

#
Profil

coquelicot

le dimanche 29 décembre 2013 à 13h49

Le grand principe etant de trouver ce qui peut faire le bonheur des deux en meme temps . pas forcement le meme bonheur mais le bonheur de faire son bonheur afin de le partager emotionnellement du moins.

Ensuite il faut etre tres en phase avec l autre et meme tres "en amour" pour etre simplement heureux qu il le soit et vice versa!!

Encore une "boucle"

#
Profil

KittyN

le dimanche 29 décembre 2013 à 14h58

@metazet
je connais un couple ainsi, après avoir eu une aventure de 4 jours avec V., un certain K a fait des critiques terribles à sa femme S comme quoi elle est frustrée, pas marrante, etc...et résultat, quand S a commencé sa relation avec moi, voilà K venu me chercher pour régler mes comptes comme tout bon mari jaloux le ferait, au point que j'ai dû le menacer d'appeler les flics pour éviter une esclandre.
je te le dis, ces gens là ne sont pas des polyamoureux, mais des mono exclusifs qui veulent devenir des polygames.
forcément, qui n'a pas envie de coucher avec plein de monde, mais au final quand chérie ou chéri veut faire pareil, badaboum les crises de jalousie arrivent.

Message modifié par son auteur il y a 5 ans.

#
Profil

Green-Man-Outside

le dimanche 29 décembre 2013 à 17h41

SERPENT
Bonjour, il semblerait également qu'entre théorie et pratique, beaucoup de difficultés surgissent au quotidien.

C'est tout le principe de l'écart entre théorie et pratique.

Et je me méfie de l'angélisme du polyamour : bien que j'eusse été amoureux de deux femmes en même temps et eusse vécu dans ma chair cette double affection, je ne me qualifie pas de polyamoureux.

Je préfère l'idée de non-exclusivité. Néanmoins, quel que soit le mot, pour avoir expérimenté pas mal de combinaisons (moi et elle mono, moi et elle non-exclusifs, moi mono elle ouverte, moi ouvert elle mono) je comprends très bien les contradictions que certaines - pas toutes - personnes peuvent ressentir.

C'est à chacun de faire le tri en soi et de s'introspecter. Moi la compersion c'est pas mon truc. La présence d'un autre partenaire peut réveiller mes insécurités. C'est humain, faut assumer son idéologie. De toutes manières les insécurités relevant d'un rapport entre soi et soi-même, elles sont simplement occultées (et encore) dans les relations exclusives.
C'est comme la jalousie : c'est une marque d'insécurité, pas une marque d'affection. Pour cela qu'un partenaire jaloux le sera même si vous ne fréquentez personne d'autre, même si vous n'aimez que lui. Une fois de plus on retrouve le rapport à soi-même et la question : "savez-vous recevoir (l'affection qu'on vous porte) ?"

Message modifié par son auteur il y a 5 ans.

#
Profil

regis13

le dimanche 29 décembre 2013 à 17h45

Mon expérience perso est plutôt inverse ! c'est ma femme (27 ans avec elle) qui a ouvert le couple au polyamour en voulant vivre une autre expérience (un bonus dans notre vie). auparavant j'avais vécu des expériences adultérines mais n'ai jamais osé lui en parlé. Aujourd'hui elle reste droit dans ses bottes aussi certaine d'elle, son autre amour ne doit en aucun cas remettre en cause notre couple (bon il est marié avec de jeunes enfants ça aide !). Moi je suis tombé sur une célibataire et monogame et donc le danger pour mon couple viendrait plutôt de moi parce que l'amour que j'ai trouvé auprès d'elle est intense et en plus nos ébats charnels je dirai magique !

#
Profil

Green-Man-Outside

le dimanche 29 décembre 2013 à 22h31

regis13
Moi je suis tombé sur une célibataire et monogame et donc le danger pour mon couple viendrait plutôt de moi parce que l'amour que j'ai trouvé auprès d'elle est intense et en plus nos ébats charnels je dirai magique !

L'ocytocine ça aide. ^^

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion