Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Besoin « d'en parler »

Témoignage
#
Profil

boucledor

le mercredi 18 avril 2012 à 18h47

Besoin d'"en parler"...

Voilà plusieurs mois que je visite périodiquement ce site en y cherchant quelques éléments de "réponse" et de compréhension de la situation que je vis actuellement. J'ai déjà trouvé parmi les nombreux témoignages des situations assez comparables à la mienne, mais bien sûr chaque "cas" étant unique, je fais face à des problèmes qui me paraissent parfois insurmontables et je me sens seule... Je vais tenter de commencer par le "début" (c'est plutôt logique...) sans pour autant m'étaler...

J'ai 36 ans et suis mariée depuis 9 ans. J'ai deux filles âgées de 7 et 8 ans. Il y a environ 6 mois, j'ai retrouvé, à mon initiative, une personne rencontrée il y a ... 25 ans, en colonie de vacances... A l'époque, nous avions entretenu une petite "correspondance" sans suite, mais même si je n'étais qu'une gamine, cette "rencontre" avait laissé une trace dans mon coeur et j'ai régulièrement pensé à cette personne pendant toutes ces années. J'avais tenté de retrouver sa trace il y a près de 2 ans et cela n'avait pas abouti. Bref, nous nous sommes donc revus et avons eu tout de suite un "bon feeling" et la drôle d'impression de déjà se connaître. A notre 2ème rendez-vous, j'ai "franchi le cap" et il est devenu mon "amant". Ce qui m'a tout de suite surprise c'est que cette relation " parallèle" ne remettait pas du tout en cause, pour moi, l'amour que je porte à mon mari.

C'est ce sentiment de "double amour" qui m'a fait me tourner vers les ouvrages de F.Simpère que j'ai lus et qui ont complètement ébranlé ma façon de voir. Je me suis très vite sentie convaincue par cette manière d'envisager les relations amoureuses, d'autant que, comme elle, je me suis toujours mieux "entendue" avec les hommes qu'avec les femmes. Ces lectures ont été pour moi comme une "révélation à moi-même", mais entre la théorie et la pratique, il y a un monde.... Au mois de janvier, j'ai décidé de parler à mon mari de cette relation que j'entretenais avec un autre.Cette révélation a eu l'effet d'une bombe car nous avons toujours fonctionné dans notre couple sur le mode "monogame exclusif". Pourtant, assez rapidement, mon mari a cherché à me déculpabiliser et lorsqu'il a compris que ce n'était pas qu'une "aventure", il a essayé de l'accepter. Il s'est efforcé, lui aussi, de lire les ouvrages traitant du "polyamour" en imaginant que cela pouvait devenir une voie possible pour l'épanouissement de notre couple. Mais il se heurte à tout un tas de barrières culturelles, mentales, familiales et traverse une période de dépression (il a maigri de 10kg), il a très souvent évoqué la séparation comme seule issue possible.

Parfois, il arrive à une acceptation pure et simple de la situation telle qu'elle est, d'autres fois, il me dit qu'il ne pourra accepter cela qu'en le vivant lui aussi (mais en me disant qu'il n'en a pas envie) ou encore qu'il ne pourra jamais l'accepter.... Le problème, c'est que même si je comprends que le cheminement qu'il fait est nécessairement difficile et qu'il faut du temps pour changer si fondamentalement de façon de vivre et de penser, je souffre de ces changements de position que par ailleurs j'impose aussi à mon "amant". En effet, j'ai "rompu" avec lui à deux reprises, entre temps, on s'est revus (avec l'accord de mon mari) puis je lui ai proposé mon "amitié" à la place de mon "amour" sans pour autant croire que cela fût possible.... Bref, tout cela devient à la limite de l'absurde et ne fait plus sens.... Je suis perdue...tiraillée entre mon envie très forte de me fixer comme priorité la pérennité de mon couple, la stabilité de ma famille, et l'attachement à ma relation avec mon "amant" qui en plus de cela traverse une période très difficile de sa vie.

Je m'en veux de toute cette souffrance induite par la situation et dont je suis à l'origine. Au lieu de rendre heureux les personnes que j'aime, j'ai l'impression de "chercher des compromis" qui au final ne semblent satisfaire personne. J'aimerais tellement que tout soit plus simple, je me sens capable de donner de l'amour aux deux et de me sentir heureuse ainsi. Je ne sais pas quelle est la meilleure solution : me séparer de mon mari même en sachant que cela nous rendra profondément malheureux tous les deux (sans parler de nos filles), sortir définitivement de la vie de mon "amant" alors même que je sais qu'il a besoin de mon amour (surtout en ce moment), croire que l'amitié entre lui et moi est possible "en attendant" que mon mari se retrouve lui-même en situation de "franchir le cap" pour le vivre à son tour ?

#
Profil

Polyamour.info

le mercredi 18 avril 2012 à 19h55

Modération : ajout de paragraphes, merci d'éviter les pavés de texte à l'avenir.

#
Profil

Pinklady

le jeudi 19 avril 2012 à 08h35

Bonjour mimi , bienvenue à toi sur ce site....ton arrivée commence avec une toujours très sympatique remontrance facon maitre d'école de nos modérateurs.. c'est toujours très agréable quand on est en souffrance. Ton texte est loin d'être illisible, paragraphe ou non . En tant qu'enseignante je sais de quoi je parle.. bref !
Pas de reponse miracle à t'apporter malheureusement mais je pense que tu as fait les bons choix en allant vers la transparence. Il faut du temps à chacun pour accepter , comprendre. Garde ton cap à savoir entretenir ta double relation . C'est en étant authentique dans ton comportement et tes sentiments que tes amoureux pourront trouver leur place. Fait ce qui est bon et essentiel pour toi d'abord. A eux ensuite de prendre ou non , de se positionner par rapport à cela. Tu ne peux pas choisir pour eux. Il y a une nouvelle donne dans le jeu de la vie , il faut que chacun s'adapte mais vu que c'est toi qui a change un peu les regles soit coherente le plus possible et ne te laisse pas tirailler par les desirs de retour en arriere des uns et des autres cela va vous empecher d'avancer vers un mieux être.
Bon courage et bravo à toi pour cette courageuse démarche.

#
Profil

boucledor

le jeudi 19 avril 2012 à 09h48

Merci pour cette réponse rapide! Hier soir, j'ai vécu un moment quelque peu "surréaliste", mon mari ayant voulu téléphoner à mon "amant" pour lui expliquer où il en était dans sa démarche de transformation... J'appréhendais cela car j'imaginais que ça tournerait mal et se transformerait en "combat de coqs". Finalement, mon mari s'est senti soulagé d'avoir pu lui parler directement et dire ce qu'il avait sur le coeur... Par contre, mon "amant" n'y croit plus et reste persuadé que mon mari n'acceptera jamais la situation. Je n'essaie plus de le convaincre du contraire car je commence aussi à en douter alors même que je sais qu'un retour en arrière n'est plus vraiment possible et signerait sans doute, pour mon mari et moi, la fin de notre amour...

#
Profil

Plusssdamour

le jeudi 19 avril 2012 à 11h44

Bonjour mimi,
Ton histoire m'a émue, tu pourrais vous laisser un peu de temps à vous trois, avant d'arriver à cette situation de séparation douloureuse pour ta famille !
Ton mari a fait un premier pas, en téléphonant à ton amant, sa démarche est un pas en avant, et de taille pour toi, il te comprends et, apparemment n'y est pas opposé !!!
Ton amant peut voir cela, comme une acceptation, réfléchir, s'il veut que tu sois heureuse.
Ce n'est pas aisé de trouver un équilibre, ça passe par de nombreuses discussions, acceptations, remises en questions de chacun et énormément de temps !
Garde le moral et vis pour ce que tu as choisi !

#
Profil

LuLutine

le jeudi 19 avril 2012 à 16h51

Bonjour mimi,

Pour ma part l'un de mes amoureux est exclusif. Il refuse de voir mes deux autres amoureux (il connaissait l'un il y a des années et a croisé l'autre une fois, ce qu'il a mal vécu).

Ce que ton mari a fait est un pas énorme, surtout s'il a su réellement dialoguer avec ton amant (et pas lui dire qu'il allait te "récupérer", ou ce genre de discours...).

Je pense que toi comme ton amant devez en être conscients. Je le répète, à moins qu'il l'ait menacé ou se soit placé en position de "concurrent", c'est vraiment quelque chose de positif.

Je regrette que deux de mes amoureux (en effet l'un n'est pas exclusif mais ne tient pas non plus à entrer trop souvent en contact avec les autres) ne soient pas capables de ça. Mais chacun fait avec ses possibilités bien sûr.

Ton mari se bat contre une part de lui-même, et c'est difficile parce que c'est sûrement viscéral (et donc pas logique, et donc difficile à contrôler). Note bien que comme le dit gg0125, "tu ne peux pas choisir pour eux", et ce n'est donc pas à toi de tenter d'y faire quelque chose. (A part être à l'écoute bien sûr.)

#
Profil

boucledor

le vendredi 20 avril 2012 à 09h30

Bonjour à vous qui avez eu la gentillesse de répondre à mon "appel"! Ce qui est difficile pour moi, c'est que mon amant investit (sur-investit...) beaucoup notre relation et je me sens responsable de l'espoir qu'il y a mis pour l'aider à surmonter les difficultés qu'ils rencontrent dans sa vie. Le problème c'est qu'il n'a en quelque sorte "que moi" dans sa vie et c'est assez lourd à porter. Je sais bien, et c'est ce que je lui dis, que je ne peux pas être à moi seule LA solution d'autant plus que je lui ai toujours dit que notre relation aurait toujours des limites, notamment par rapport au temps passé ensemble, puisque ma "relation prioritaire" demeure celle que j'entretiens avec mon mari. Le problème est aussi qu'avec cette période de changements et de bouleversements, ce qui est vrai un jour, ne l'est plus forcément le lendemain car souvent je m'"adapte" au cheminement de mon mari: prenant de la distance par rapport à mon amant (ce qui le fait souffrir...) quand je sens mon mari en souffrance, me laissant "plus aller" dans cette deuxième relation lorsqu'il semble aller mieux et l'accepter. Mais peut-être n'est ce pas la bonne attitude... Parfois je me dis qu'il faudrait "maintenir le cap" et continuer à affirmer et à assumer ce que je veux vraiment, à savoir poursuivre cette relation qui par ailleurs contribue à nettement enrichir notre vie de couple aussi (ce que reconnaît volontiers mon mari...). Ce qui m'en empêche parfois, c'est la peur d'une séparation....

#
Profil

coquelicot

le vendredi 20 avril 2012 à 10h17

Tu as toi meme repondu a toutes tes question:
maintenir le cap de ce que tu veut vraiment.
Si toi tu n est pas heureuse ca se repercutera forcement.
Quand a la peur de la separation c est celle ci qui peut l engendrer.
Tout ce qui emane de toi l autre le ressent alors n envoie que du positif et ca te reviendra en retour.
Je sait que c est facile a dire mais c est du vécu.

#

pr1cess (invité)

le mardi 21 janvier 2014 à 22h35

Bonjour , je vie un enfer jai rompue avec mon amour . C une femme mariée je suis follement amoureuse d elle , je pète un cable sans elle , ca me dérange pad quelle soit mariée c quil me gène c qu elle a d autre aventure avc ds filles ,. Quoi faire jsuis si triste sans et bien avec.,

#
Profil

PolyEric

le mercredi 22 janvier 2014 à 00h39

Ca m'étonnerait qu'on puisse te trouver une solution. Essaye de savoir pourquoi ça te gêne, et si tu peux t'y faire ou pas.

#

pr1cess (invité)

le mercredi 22 janvier 2014 à 21h52

Salut eric c ki me gêne c juste plus elle a de conquête moins on c verra . J'ai rompue c week end dernier , elle me manque terriblement , je prends des anti depresseurs tellement jsuis mal .
je sais qu on a pas d avenir mais j ai les boule vu qu on c croise tou ls jours je la voi tout gaie et moi .....,
elle a jouée avec mes sentiments .

#
Profil

PolyEric

le jeudi 23 janvier 2014 à 06h05

je vois je vois

Moi je me dirais :

"Elle a joué avec mes sentiments, elle ne mérite pas mon amour. Je croyais que j'étais bien avec elle, mais c'était avec la belle image que j'inventais que j'étais bien. "

Et là, je me mettrais à chercher la femme (que je n'ai pas encore trouvée) qui mérite que je lui colle cette belle image.

Ou alors j'essayerais de la transformer si elle en a secrètement envie. Mais je ne te conseille pas cette seconde solution, mais alors pas du tout, vu ton état, et le siens. Cette solution serait jouable (bien que très coûteuse) seulement si c'était toi qui était bien et elle qui était décomposée. Et il te faudrait des indices de son espérance de changer. Comme elle baigne dans le bonheur, elle n'a probablement pas envie de changer, donc laisse tomber cette solution.

En plus, tu a besoin d'aide, donc recentre toi sur ta propre vie, pour repartir sur une voie compatible avec tes valeurs.

Donc opte plutôt pour la solution qui consiste à chercher la femme (ou les femmes) qui ont la beauté intérieure que tu recherches, et qui vont te rendre heureux. En général, elles sont justes à côté de nous et on ne les vois pas, faute de bien regarder.

Message modifié par son auteur il y a 4 ans.

#
Profil

LuLutine

le jeudi 23 janvier 2014 à 19h06

Bonjour pr1cess, je plussoie Eric, il faut prendre soin de toi avant toute chose !

Une petite question : pourquoi n'arrives-tu pas à te sentir bien sans elle ? Je peux comprendre qu'on se sente mieux près d'une personne aimée, mais de là à se sentir mal parce qu'elle n'est pas là...il y a un monde, non ?

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion