Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Monogame jusqu'à présent, mais.... ?

#

(compte clôturé)

le samedi 03 juillet 2010 à 20h57

.

Message modifié par son auteur il y a 10 ans.

#

(compte clôturé)

le dimanche 04 juillet 2010 à 00h06

Rosalie
Ce qui l'en empêche ? Peut-être la conviction qu'elle fera souffrir son conjoint.
La conviction que la relation d'amitié entre son conjoint et l'ami se terminera.
La peur que son conjoint cesse de l'aimer à cause de ce qui se passe entre elle et l'ami.
La peur de tout foutre en l'air.

tout juste !

#

(compte clôturé)

le dimanche 04 juillet 2010 à 00h30

avec en plus le fait de séparer en ayant des enfants
et la peur de tous les côtés matériels de la séparation
la maison est à mes bp, donc c'est moi qui devrait partir, retourner chez papa/maman avec 2 enfants
l'ami qui perdrait certainement son boulot, puisque mon conjoint est son patron
...

peur de tout foutre en l'air oui

la situation, pour l'instant, ne rend personne malheureux
alors autant attendre

#

(compte clôturé)

le dimanche 04 juillet 2010 à 01h18

.

Message modifié par son auteur il y a 10 ans.

#

(compte clôturé)

le dimanche 04 juillet 2010 à 06h42

Les chaines on se les met soi meme et c'est que nous qui pouvons les enlever.
Nous seuls avons les clefs;
La serrure ne s'ouvre que par notre propre volonté.
Facile a dire et pas toujours facile a faire.
Sans compter qu 'elles sont tres lourdes ces chaines.

#
Profil

titane

le dimanche 04 juillet 2010 à 11h12

Rosalie.... Je ne crois pas que ce soit la peur de dire dont il s'agit.... On parlais je crois au contraire de la non nécessité de savoir et de laisser l'autre nous dire ou pas selon ce que l'on veut entendre ou pas...

Je proposais juste de commencer par soi. Voir pourquoi on aurait "besoin" de savoir et comment s'en libérer.

Un cheminement intime et personnel...

#
Profil

titane

le dimanche 04 juillet 2010 à 11h14

choupette
Les chaines on se les met soi meme et c'est que nous qui pouvons les enlever.

Nous seuls avons les clefs;

La serrure ne s'ouvre que par notre propre volonté.

Facile a dire et pas toujours facile a faire.

Sans compter qu 'elles sont tres lourdes ces chaines.

Et qu'on finit par s'identifier à nos chaînes !

#
Profil

titane

le dimanche 04 juillet 2010 à 11h15

On croit toujours que ce qui est lourd a plus de réalité que ce qui est léger.... Pourquoi?

Ce sont l'eau et l'air qui façonnent nos paysages...

#

(compte clôturé)

le dimanche 04 juillet 2010 à 11h23

oui, pour toutes les réponses que tu donnes subimago

j'attend que mon ptit deuz entre à l'école pour retravailler
déjà ça me fera du bien, je verrais du monde, j'aurais une vie en dehors de mon couple et de ma famille, des choses à partager, ou pas, avec mon compagnon

lorsque j'aurais le cran de lui parler du polyamour, soit ça passe, et ce serait le mieux !
soit ça passe pas, il me dit de partir, mais j'aurais du boulot

le déménagement, oui, j'aimerais ! et mon conjoint aussi, parce que nos deux loulous sont dans la même chambre, dans l'idéal on aimerait plus grand , on avait pour projet d'acheter ensemble un jour, mais c'est en stand-by tant que je suis sans emploi
en vrai, je ne suis pas vraiment chez mes bp, mais on est locataires d'une maison qui leur appartient, donc oui, chez eux quand même...

le changement d'emploi de notre ami, oui, il y pense, il m'a dit qu'il voulait déménager loin
ce qui voudrait dire ne plus se voir, ça, ça fait mal !

est ce que mes sentiments comptent pour du beurre ? non
pour l'instant, je ne suis pas malheureuse de la situation, mais ça ne pourra pas durer éternellement
ce qui allège la balance ? le fait qu'on partage un peu de tendresse quand même, quelques ptits bisous, quelques calins, des mots doux, quelques discussions téléphone et msn
c'est peu, mais bon...

si je ne vais pas plus loin avec mon ami/amoureux, c'est justement dans l'optique d'en parler un jour à mon compagnon
pouvoir lui dire que je suis amoureuse d'un autre, mais qu'il ne se soit encore rien passé
c'est mieux que de lui dire que j'ai couché avec son meilleur pote, mieux aussi que de lui dire il ne s'est rien passé si c'est faux

je ne veux pas perdre mon compagnon, mais je ne peux pas me résoudre à l'idée de renoncer à ce nouvel amour
donc oui, tu as raison, je ne peux pas rester à attendre, juste pour attendre

mais je suis un peu paumée, et j'ai la trouille, et je retourne la situation dans tous les sens... et j'imagine les réactions, alors qu'en vrai, j'en sais rien !

c'est quand même plus facile de commencer une relation en ayant abordé le polyamour, que de changer en partant d'une relation exclusive...

j'ai pensé aussi à ça, concernant mon ami
si révéler mon amour pour lui faisait que mon conjoint me quitte, et que je me retrouve finalement en couple avec mon ami, et bien, on saurait tous les deux, nous, qu'on peut aimer plusieurs personnes en même temps...

quoique je ne sais même pas si j'ai vraiment besoin ou envie du polyamour pour être bien
et si en étant séparée de mon compagnon, et en couple avec mon meilleur ami/amoureux j'aurais envie d'avoir quelqu'un d'autre
je ne veux pas spécialement deux (ou plus) amours
je veux ces deux là, parce que c'est EUX, et que je les aime, tous les deux

#

(compte clôturé)

le dimanche 04 juillet 2010 à 12h32

.

Message modifié par son auteur il y a 10 ans.

#
Profil

LuLutine

le dimanche 04 juillet 2010 à 23h51

subimago
j'étais différente de la femme qu'il croyait aimer. et ça me gênait. [...]
mais dans tous les cas, il saurait avec qui il était en couple. ou pourrait refuser d'être en couple avec moi.

Exactement le constat que j'ai fait quand je me suis mise en couple avec un amoureux il y a 7 ans. A l'époque je n'envisageais pas de voir d'autres hommes, ou alors en dernier recours si l'on peut dire, mais j'étais déjà consciente que j'étais faillible, pas forcément 100% "fidèle".
En effet lors de l'histoire que j'avais eue avec mon premier amour, j'avais fait ce constat après lui avoir avoué une infidélité : il ne m'aimait pas moi, il aimait une image qu'il avait de moi. Cela ne me semblait pas sain.
Je me suis surprise moi-même (je veux dire, le "moi" de 4 ou 5 ans plus tôt a surpris le "moi" de l'époque) lorsque mon amoureux et moi avons commencé à évoluer vers une relation plus ouverte il y a environ deux ans, et que j'ai retrouvé une lettre que je lui avais écrite 4 ou 5 ans plus tôt. Dans cette lettre j'expliquais que je ne pouvais pas lui promettre fidélité absolue, puisque j'avais déjà failli (il le savait, je lui avais raconté toute ma vie sentimentale passée) ; que la seule chose que je pouvais lui promettre, c'était la profondeur et la sincérité de mes sentiments pour lui.
Aujourd'hui je me dis qu'elle était là, la vraie fidélité...

lyly
je ne veux pas spécialement deux (ou plus) amours
je veux ces deux là, parce que c'est EUX, et que je les aime, tous les deux

Tout pareil. (+)

#
Profil

Romy

le mardi 06 juillet 2010 à 04h36

Subimago:
comme toi, si je pouvais, je ne prendrais que ces deux là. le reste de ma personnalité, je l'analyse comme du libertinage. c'est pour ça que je dis que je suis poly ET libertine.

Je comprends mieux maintenant ta position (ça explique notamment ta prise de position sur le fil "Dire non"). Et je crois que je suis aussi, tout comme toi, poly ET libertine. Moi aussi je n'ai eu que deux ou trois amours qui ne se sont pas concrétisés (sauf pour mon mari!), ce qui ne m'empêche pas d'avoir l'envie ou la curiosité d'autres hommes par pure gourmandise, même s'il n'y a pas de désir amoureux. Je me découvre tranquillement. Je devrai encore changer mon profil :-)

Je suis hors sujet là, mais c'est ça qui embêtait mon mari: le libertinage, on l'a toujours fait à deux et ça l'embête un peu que je le fasse seule. Et le polyamour, ben il n'est pas certain d'aimer d'amour sa copine, bien que ce ne soit pas non plus du libertinage. Ce qui fait que finalement, tout ça est nouveau pour lui (que l'un de nous deux aime véritablement quelqu'un d'autre, et que l'un de nous deux soit libertain sans l'autre). Et donc, qu'il est peut-être normal qu'il se sente préoccupé et qu'il se fasse un peu de bile (en ce sens que ce n'est pas un manipulateur qui se permet des choses et qui ne me les autorise pas)... Dans tous les cas, nous avançons, écoutons mieux ce que chacun avons à dire, et je suis heureuse (fin du témoignage pas rapport sur ce fil :-)).

Message modifié par son auteur il y a 10 ans.

#
Profil

Jules

le mardi 13 juillet 2010 à 09h09

Boucledoux
*soupir*
*frisson sous un courant d'air glacé, pas si mal en ces temps de canicule*
:-/

Mwouais. Arrête de faire ton délicat, je ne trouve pas cette attitude très mature. C'est quoi, la fidélité qui te fait peur à ce point ? L'acte d'amour ? Le dévouement ? J'ai le cas aussi d'un soldat des forces spéciales homosexuel (1er RPIMA) mort au combat (en Afghanistan, me semble t'il) dont l'ami a réclamé le droit d'être "veuf de guerre". L'Etat lui a refusé, alors que les camarades de régiment de ce soldat d'élite (qui étaient au courant de son homosexualité) se sont cotisé et battu pour qu'il ait ce droit. Médite !

#
Profil

Jules

le mardi 13 juillet 2010 à 09h11

Le polyamour c'est donc la caution morale du libertinage ?

#

(compte clôturé)

le mardi 13 juillet 2010 à 21h05

Le polyamour c'est pas juste du cul c'est de l'amour tout court avec plusieurs personnes certes mais de l'amour libre et déclaré.

#

(compte clôturé)

le mardi 13 juillet 2010 à 22h14

oui, de l'amour !

j'ai commencé à en parler avec mon chéri...

#

(compte clôturé)

le mardi 13 juillet 2010 à 22h21

En parler c'est déja mettre un pied a l'etrier!
La suite c'est du gateau.
La vie est pas toujours simple alors droit au but et vivons pendant qu on est jeunes et beaux!

#

(compte clôturé)

le mardi 13 juillet 2010 à 22h27

merci de ton enthousiasme !!

je ne lui ai pas dit que j'étais amoureuse d'un autre

mais que j'envisageais comme possible le fait d'être amoureux de plusieurs personnes en meme temps, et donc possible qu'un de nous deux, ou les deux, tombe amoureux de quelqu'un d'autre
et que si ça lui arrivait, ce qui compte pour moi est la sincérité de ses sentiments, et que si il avait une nouvelle amoureuse tout en continuant à m'aimer et à vouloir vivre avec moi, je l'accepterais et on arriverait à vivre comme ça

enfin, je résume là, parce que la discussion a été assez longue en vrai !
je ne sais pas si il a changé d'avis, mais il a bien écouté et compris ce que j'essayais de lui expliquer en tout cas

#

(compte clôturé)

le mardi 13 juillet 2010 à 22h37

c'était il ya 2 ou 3 jours cette discussion, je ne sais plus exactement...

mais aujourd'hui, on s'est retrouvés seuls un moment avec mon 2ème amoureux, moment qu'il a provoqué... quel joie d'avoir un ptit moment rien qu'à nous ! mais trop dur d'être sages, ça a un peu dérapé...

#

(compte clôturé)

le mardi 13 juillet 2010 à 22h50

Jules
Le polyamour c'est donc la caution morale du libertinage ?

Ho oui ! c'est de l'amour , le polyamour. Si c'était que du cul, ça serait parfois plus simple. Mais c'est des sentiments, parfois beaucoup de sentiments, avec des personnes différentes, et ça peu être beau, bon , agréable.... et aussi parfois compliqué.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion