Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Monogame jusqu'à présent, mais.... ?

#

(compte clôturé)

le samedi 03 avril 2010 à 12h02

Bon sujets ! Je ne suis pas assez polyamoureuse pour avoir des pistes sur ces questions, qui cependant me sont bien sûr déjà venues à l'esprit (relation primaire/secondaire, on en a parlé ici ou là depuis des mois). J'observe et je lis ici, pour tenter de comprendre. En espérant que ça me servira. Parce que pour l'instant, ma question serait plutôt "comment bâtir une relation stable tout court" ! :-)

#
Profil

Drya

le mardi 06 avril 2010 à 18h42

Bonjour lyly,
je réfléchis aux mêmes questions que toi, et plus j'avance, moins ça me semble possible de vivre comme avant en faisant "semblant" pour rassurer son conjoint qui ne veut pas comprendre que quelquechose a radicalement changé dans notre notion du "couple". Paul-Eaglott donne, je trouve, une clé essentielle: "soyons partenaires pour résoudre un problème que je ne peux plus ignorer, évoluons ensemble, parce qu'on veut continuer d'être heureux ensemble".
Tu as un grand atout avec toi: ton amant est déjà d'accord avec toi, et ton mari vous aime tous les deux: ça l'aidera à avoir envie de ne pas tout gâcher par fierté. Le but est de préserver vos amours/amitiés tout en préservant la confiance et le soutien mutuel.

#

(compte clôturé)

le mardi 06 avril 2010 à 22h11

merci pour ton message drya
je ne sais pas, je suis toujours aussi paumée
je crois que j'ai tout simplement la trouille...

il est en vacances depuis ce soir, il part après demain, on ne va pas se voir pendant au moins 10 jours
je ne vais être qu'avec mon conjoint et les ptits loups
on verra à son retour...

#

(compte clôturé)

le lundi 28 juin 2010 à 14h11

coucou tous !

toujours là, et toujours dans la même situation...

#
Profil

PolyEric

le lundi 28 juin 2010 à 14h30

Pas avancé ?
Mais qu'est ce que tu fous ?

#

(compte clôturé)

le lundi 28 juin 2010 à 22h51

j'attends...

#

(compte clôturé)

le mardi 29 juin 2010 à 08h34

lyly
j'attends...

Bonjour lyly, est-ce que tu as pu au moins avancer dans ton cheminement personnel, dans tes réflexions ?

#

(compte clôturé)

le mardi 29 juin 2010 à 21h13

Mais tu attend quoi en fait?

#
Profil

Jules

le mercredi 30 juin 2010 à 11h40

Bonjour Lyly
Tu vas mettre les doigts dans la machine et tu vas te faire bouffer.
Tu as connu ton mari très jeune, tu n'as connu que lui, c'est normal que ton couple tourne en rond. Il lui faut un nouveau souffle... le fameux nouveau souffle des 10 ans, un CAP. Cependant chercher ailleurs et avec le meilleur copain... et avec deux gosses. Tu as peur ? Prends le temps d'en parler avec ton mari, essaye de trouver un pis aller, faites des choses chacun de votre côté... Tout le monde est de bon conseil ici, mais quelqu'un t'explique que tu vas dans le mur ? Et qu'après, tu seras seule pour ramasser les morceaux, parce que ton meilleur copain (ton amant ?) lui ne connaîtras pas les affres qui vont bousiller ton couple...
A+

Message modifié par son auteur il y a 10 ans.

#
Profil

LittleJohn

le mercredi 30 juin 2010 à 11h46

Je vois, Jules, que tu essaies effectivement de comprendre le polyamour et que tu en as tiré un enseignement qui te permet de donner de forts judicieux conseils.
Merci encore pour ta contribution :/

#
Profil

Siestacorta

le mercredi 30 juin 2010 à 11h52

Jules
Tout le monde est de bon conseil ici, mais quelqu'un t'explique que tu vas dans le mur ?

Message modifié par son auteur il y a 10 minutes.

Jules, tu vas p-ê pas me croire, mais ça arrive. Selon le contenu de l'histoire qu'on vient nous raconter et ce qu'on devine de la personne derrière, il m'arrive fréquemment de souligner que "le poly n'est pas fait pour tous".

Bon, merci quand même d'avoir réagi, je suppose que tu t'identifies, ça se comprend...

#
Profil

PolyEric

le mercredi 30 juin 2010 à 12h33

Bousiller un couple ? Quel importance.
L'important, c'est de sauver l'amour.

#
Profil

Jules

le jeudi 01 juillet 2010 à 08h17

Si, j'ai compris ce qu'est le polyamour.
Madame a connu son mari jeune. Son couple s'essouffle 9 ans après.
Madame n'a pas eu d'adolescence, ses enfants lui ayant pris tout son temps.
Elle tombe amoureux du meilleur ami de son mari.
Tout ça est normal. Si on prend compte de sa situation.
Après c'est elle qui décide, de toute façon. Si elle est là c'est qu'elle se pose des questions.
Donnez des conseils, c'est judicieux dans la gestion de son amour.
Nonobstant, Madame sera seule à gérer.
Moi je lui dis juste: attention, il a 99% de chance pour que tu ailles au mur.
Parce que derrière il y a des gosses, il y a une famille.
C'est ça l'amour. Madame n'est pas seule, elle va faire un choix.
C'est clair que le "moi je" et l'individualisme, je le vomis de toutes mes tripes.
Oui, le polyamour n'est pas fait pour tout le monde.
Alors ne calquez pas vos ressentis, vos frustrations, vos désirs, etc... à chaque fois que quelqu'un fait appel, mais considérez chaque cas par cas.
Sauver l'amour ? Tiens y'a Balavoine !!

#
Profil

Siestacorta

le jeudi 01 juillet 2010 à 09h36

Jules

Nonobstant, Madame sera seule à gérer.
Moi je lui dis juste : attention, il a 99% de chance pour que tu ailles au mur.
Parce que derrière il y a des gosses, il y a une famille.
C'est ça l'amour. Madame n'est pas seule, elle va faire un choix.

Une partie des réponses qu'on donne ici disent qu'effectivement, ce genre de choix n'est pas facile... Il faut assumer, assurer pour l'entourage. On prend sur soi à la mesure de ce qu'on espère gagner.
Si le choix est individualiste, la façon d'agir peut n'avoir rien d'égoïste, tout de responsable.

#
Profil

Boucledoux

le jeudi 01 juillet 2010 à 11h15

Jules

Moi je lui dis juste : attention, il a 99% de chance pour que tu ailles au mur.
Parce que derrière il y a des gosses, il y a une famille.
C'est ça l'amour. Madame n'est pas seule, elle va faire un choix.

99% ? fichtre, alors il faut immédiatement arrêter ces dangeureux utopistes qui pensent que c'est possible de trouver son bonheur en dehors des sentiers battus !

mais en même temps, je me demande : tu as des stats à présenter ? elles viennent d'où ? quelle étude scientifique, quel échantillon représentatif ? tu peux citer des sources ?

moi j'en ai quelques unes des stats et des sources, par exemple
fr.wikipedia.org/wiki/Divortialité
www.insee.fr/fr/themes/document.asp?ref_id=ip1195
www.insee.fr/fr/ppp/bases-de-donnees/irweb/sd2006/...

Mais ça dit des choses assez différentes. Par exemple que 30% (au moins) des mariages (tu sais, le truc très très mono-orienté censé assurer une gestion saine de son amour qui ne mène pas les gens dans le mur) se finissent par un divorce. Ou que 17% des enfants vivent dans des familles mono-parentales... dont 85% ou le parent est "Madame" comme tu le dis avec une condescendance que je trouve assez désagréable.

Mais 99% d'échec des polyamoureux ? ou ca ? Pas sur ce site en tout cas ou on ne nie pas les difficultés, ou on essaie de les discuter et de les comprendre mais ou on voit des gens, Messieurs et Mesdames d'ailleurs, qui cherchent leur voie à elles/eux avec la plupart du temps un grand respect des autres et de leurs points de vue.

Alors moi je pense que tes "avertissements" ne sont guère informés que par tes préjugés et la reproduction des normes et de la morale ambiante. Parle nous de tes interrogations à toi, de tes difficultés, de tes doutes, tous le monde sera près à discuter et à les comprendre. Mais pas de leçon de morale et surtout pas d'appel à la responsabilité vis-à-vis "des gosses et de la famille" et surtout surtout pas avec ce ton de culpabilisation (des femmes évidemment, c'est elles qui doivent penser à la famille bien sur) pour le coup en plus franchement sexiste.

Message modifié par son auteur il y a 10 ans.

#
Profil

Jules

le jeudi 01 juillet 2010 à 12h03

Bonjour
Madame n'est pas condescendant, c'est un terme. On ne dit plus madame ? On dit ma grosse ? ma louloute ? désolé, je suis paumé !
Sexiste ? Tiens le revoilà celui-là ! Il me semble que dans le couple de Lyly c'est elle qui parle, donc je m'adresse à elle, et non à son compagnon ? mari ? époux ? mec ? jules ?
Je parle de la situation de cette personne, en pesant le pour et le contre, non de vous.
Et si cette jeune femme arrive à gérer sa situation, tant mieux pour elle !
Mais ça n'a pas l'air, non ?
Oui, morale il y a parce qu'enjeu il y a.
Personne ne parle des gosses ici.
Culpabilisation ? Ha bon ?
"Satan t'habite, sors de ce corps !!" N'importe quoi !! :-)

Message modifié par son auteur il y a 10 ans.

#
Profil

titane

le jeudi 01 juillet 2010 à 15h24

Parfois un mur est plus une illusion qu'autre chose... plus une trouille qu'un vrai mur... vaut donc mieux y foncer droit dessus !

En effet l'amour multiple n'est pas toujours confortable, surtout au début... ça fait mal de se sortirde ses propres prisons... ça fait aussi mal autour de soi c'est sur...

Madame se pose des questions... c'es déjà super ça... sa "frosse louloute" a peur ?... c'est aussi bon signe... c'est qu'il y a une vraie opportunité de "changement"...

sans chercher à analyser ton passé... je crois que ta jeunesse est surtout un avantage... tu as le "temps" d'essayer", de te "tromper" et de rebondir...

Pour ceux qui se sont poser ces questionsà piges c'était peut-être moins évident je crois...

Message modifié par son auteur il y a 10 ans.

#
Profil

Jules

le vendredi 02 juillet 2010 à 08h42

Quelles prisons ?
Aimer une seule personne est un défi, parce qu'il faut sans cesse renouveler la flamme.
C'est un défi que j'aime, parce qu'il est l'ossature de ma relation.
J'ai vécu un an séparé de ma femme, en ne la voyant qu'épisodiquement sur cette année, avec les difficultés matérielles et financières inhérentes à cette séparation, plus le barrage de sa famille. 800 km de distance. Quand on a pu enfin se retrouver, j'ai du dormir dans une cave pendant 6 mois, et on ne se voyait que quelques heures. La facilité eut été de tout laissé tomber, d'aller lutiner avec les collègues de travail.
Un ami, hier, m'a dit qu'il pensait comme moi (je ne suis donc pas seul, ouf ! et je ne suis pas un "père La Vertu") Question d'éducation, et non de culture, parce que lui vient des Iles. "Tout est consommable, tout est périssable" m'a t'il dit, railleur; sur la conception contemporaine des choses, dans-laquelle rentre aussi l'amour. TOUT EST CONSOMMABLE, TOUT EST PÉRISSABLE !
Oui, j'ai une question, tenez:
Comment apprendre à son mari qu'on a eu une relation avec son meilleur copain ?
Là je pense que la situation est difficilement gérable. C'est pourquoi je disais plus haut: tu vas dans le mur, et ce n'était pas une question de statistiques. N'en déplaise.
D'autant plus que le mari va se retrouver devant le fait accompli, sans préparation.

#
Profil

Jules

le vendredi 02 juillet 2010 à 08h49

Entendons nous bien. Je n'ai rien contre le polyamour si chacun s'y retrouve, et si chacun arrive à gérer ce type de relations. J'apprends beaucoup en étant sur ce forum. Mais le polyamour ne fonctionne qu'avec des personnes qui ont réfléchi à la question, sinon c'est un exercice de très haut vol, et c'est très case-gueule.
Pour les divorces, peu importe les statistiques, parce que finalement les chiffres sont représentatifs de quoi ? Qui interroge t'on ? On prend 1000 personnes, on leur pose des questions orientées aux-quelles on répond mal, et apprend nos statisticiens en chef nous pondent de grandes théories. C'est comment les audits dans mon taf en ce moment de privatisation, pour prendre la température sociale. Questions orientées, possibilités de réponses très restreintes, etc... audits desquels "ma" Société va tirer de grandes leçons.

#
Profil

Jules

le vendredi 02 juillet 2010 à 08h59

Les couples actuels, contemporains, n'ont pas appris à affronter les difficultés, ils cèdent devant le premier obstacle, parce que chacun était persuadé que le l'Amour est plus fort que tout ! (comme le dit la chanson, n'est-ce pas ?) Eh bien non, si un couple repose juste sur l'amour, c'est comme prendre l'autoroute avec une voiture sans freins (l'image m'irrite, mais c'est la seule qui me vient à l'esprit maintenant) Un couple c'est aussi la solidarité, c'est aussi un enfermement (parce qu'être solidaire c'est nier son individualité un moment, devoir admettre la fragilité de l'autre, devoir admettre qu'on va traverser des épreuves non seulement en se supportant soi mais en supportant l'autre -c'est un exemple, je ne vais pas développer ici) Quand je regarde en Europe la façon dont implose les couples devant la moindre difficulté, j'ai beaucoup d'admiration pour les Inuits, dont la femme était capable de gérer son foyer dans l'isolement le plus complet alors que son mari partait à la chasse avec tous les risques que cela comportait. Toute proportion gardée, mais quand même... Et j'admire aussi la femme de mon ami militaire qui part en Opération Extérieure pendant X mois à l'autre bout du monde, dans les pires endroits de la planète, laissant sa femme et ses enfants en Métropole, en sachant qu'il peut compter sur elle les yeux fermés. Oui, la fidélité est aussi une valeur, peu importe qu'elle puisse paraître réactionnaire sur ce forum (réactionnaire = attachée au passé)

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion