Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Belle rencontre qui déstabilise beaucoup ma vie de monogame

Monogamie
#
Profil

Fleurdelotus

le lundi 10 novembre 2014 à 17h19

Amour et Moi (1)
je suis en couple mariée depuis 17 ans avec le même homme qui est le père de mes enfants. Appelons-le Amour. Nous formons avec Amour un couple très fusionnel, c'est a dire que nous faisons a peu près toutes nos activités ensemble (voyages, sorties, sports ...). Par contre, au fil du temps, ma libido a beaucoup diminué, au point de devenir une tache a l'agenda (deja trop rempli avec une petite famille ;-) !) . Nous sommes passés par une zone de turbulence très intense il y a 3 ans quand Amour m'a avoué avoir eu une relation sexuelle non-préméditée avec une prostituée (il me l'a annoncé une semaine après l'acte). Je suis bien sur passée par toute une gamme d'émotions (perte de confiance, humiliation, etc...) mais j'ai choisi de lui pardonner (pas d'oublier), et je suis restée car je ne voulais pas remettre en cause une relation aussi profonde que la notre pour un one shot deal. Nous avons attribué ce dérapage à la consommation que nous faisions à l'époque de pornographie afin d'alimenter notre libido. Nous avons donc arreté cette consommation, ce qui a été difficile au début, et réappris a nous faire l'amour pour nous même, juste nous deux. Il reste que dans ma relation avec Amour, ce n'est pas l'aspect sexuel qui prend la première place, en fait même, nous sommes si proches que je le considère comme mon meilleur ami, mon frère, un merveilleux père. Même si on fait l'amour régulièrement et que nous sommes satisfaits de la fréquence et du plaisir que nous nous donnons mutuellement, disons que je ne suis pas a être exitée d'avance, comme je pouvais l'être les premières années de vie commune ! Mais je me dis qu'apres 17 ans c'est le lot de beaucoup de couple.

Joli Coeur et Moi (1)
je rencontre jolicoeur lors d'un repas professionnel. Clairement, une chimie réciproque...les phéromones sont a fond. Mais, je ne conçois pas de tromper Amour, j'avoue donc a JoliCoeur qu'il me plait mais que c'est impossible puisque je suis en couple avec Amour et que je n'envisage pas l'infidélité comme une option. JoliCoeur m'avoue que je lui plait beaucoup aussi, et me demande de réfléchir, qu'on pourrait au moins discuter ensemble comment cela pourrait se passer entre nous. ok, why not ?

Amour et Moi (2)
Très troublée par l'intensité de ce que je ressens pour Jolicoeur , je choisi d'en parler immédiatement à Amour. Amour est de nature assez jalouse, donc il ne prend pas très bien la chose... sauf que comme ma libido est juste dans le plafond, juste a penser à Jolicoeur (ah c'est bon d'avoir 20 ans a nouveau ;-) ...)
Amour en profite ;-) et est très heureux des effets que Jolicoeur provoque sur notre couple. il considère que au final c'est avec lui que je fais l'amour et que donc ce n'est pas grave si c'est Jolicoeur qui allume l'interrupteur.

Moi (1)
je me pose beaucoup de questions. En particulier faire l'amour avec Jolicoeur de plus en plus insistant , j'ai l'impression d'eprouver beaucoup de culpabilité rien que d'y penser !!!! et si oui, comment cela peut il s'inscrire dans un respect d'Amour, en gardant la confiance qu'on a l'un pour l'autre? j'en arrive a envisager le polyamour puisque cela semble correspondre a ce que j'ai vraiment envie de vivre.
Aimer Amour, et vivre le sentiment Amoureux avec Jolicoeur. Mais bcp de culpabilité, pas prête à sauter dans le vide.

Jolicoeur et moi (2)
je commence a préparer Jolicoeur au fait que je ne pourrais pas lui donner d'exclusivité, et que si on est clair la dessus, alors on pourrait continuer a se rencontrer. Jolicoeur est ok au debut, on continue a se voir a l'occasion de quelques soirées (sans faire l'amour, et Amour le sait, je suis transparente). Mais Jolicoeur semble prendre cela comme une compétition entre Amour et lui (qu'il va forcément remporter) et il juge que si je regarde de côté (c'est à dire lui ...) et bien c'est que je n'aime plus Amour ...Jolicoeur me dit qu'il veut une relation exclusive ou rien.

Moi (2)
et bien moi je suis perdue ... je me demande si Jolicoeur n'a pas raison et si mon couple avec Amour va si bien que cela. En même temps je me dis que Jolicoeur a le beau role ... on ne partage pas les brassées de lavages, les gastros des enfants, la routine..., et Jolicoeur il est tout nouveau tout beau. mais de la a quitter Amour ? comme ça? euh ... non ... Alors je décide de prendre de la distance et de ne plus revoir Jolicoeur.

Amour et moi (3)
Et la patatra ... ma libido revient au point mort avec Amour. Et j'ai même de la difficulté a ce qu'il me touche, et ça ça n'améliore pas mes questionnements. On dialogue énormément sur ce que je ressens et on s'interroge sur ce qu'il se passe. je demande moins de fusion. je sors plus avec mes copines, je fais des activités différentes. Comme ma libido ne revient pas, on se dit que peut-etre la non-cohabitation pourrait etre quelque-chose qui nous aide à nous repercevoir plus comme des amants, et à éliminer la routine. On a donc décidé de louer une garçonnière pour 3 mois a partir du 15 decembre, voir si cela améliore les choses. Amour est très ouvert, le dialogue n'a jamais été aussi fort entre nous. Mais je le sens anxieux, anxieux que je le quitte, et il a tendance a m'etouffer alors que justement j'ai besoin d'espace. et je n'ai plus de désir du tout, ça c'est vraiment le pire.

Moi (3)
mes rencontres avec Jolicoeur me manquent énormément. Ma meilleure copine me dit qu'il a été placé la pour me montrer quelque-chose. ....
Beaucoup de doutes m'assaillent, jai l'impression que j'ai du faire un choix beaucoup trop vite (forcée par La perception de Jolicoeur sur mon couple, et du coup qui me mettait en danger, la perception de la société aussi, il faut choisir ...) Mais en réalité, je ne veux pas choisir, car cela reviendrait a établir une comparaison qui ne peut exister (je ne peux pas comparer Jolicoeur et Amour, ce serait comme comparer des pommes et des oranges !!!!) . J'aimerai vivre ce que j'ai à vivre avec Jolicoeur, sans quitter Amour, mais je suis paniquée quant aux attentes de Jolicoeur (exclusives déjà alors que cela n'a même pas vraiment commencé!) , et je ne suis pas certaine que mon couple soit assez solide avec tous les doutes qui m'assaillent.

Jolicoeur et Moi (3)
Jolicoeur me dit qu'il est malheureux de ne plus me voir. une certitude : j'aime être avec lui et il me manque, et il aime etre avec moi et je lui manque. Il reste que son approche noire et blanche de l'amour m'inquiète et que même si j'arrive a avoir une discussion franche avec lui sur le fait que dans un premier temps notre relation ne pourrait s'inscrire que dans une relation parralelle, j'aurai l'impression de jouer un jeu dangeureux, puisqu'il recherche une conjointe exclusive, et que par le fait même, j'ai peur qu'il fasse tout ce qu'il puisse pour détruire mon couple, même si il essaye au départ.

Amour et Moi (4)
Amour voit bien que je suis malheureuse, il accepterait que j'ai une liaison avec Jolicoeur, si cela me rend heureuse (là on s'entend que c'est théorique ... Amour est anxieux et possessif, alors j'ai du mal a imaginer réellement comment cela pourrait vraiment fonctionner,à moins d'être non cohabitant). Faut-il que je m'autorise à le vivre enfin au risque qu'il boulverse encore plus mon histoire avec Amour ? faut-il d'abord que je stabilise mon histoire avec Amour (en même temps, ce qui est difficile c'est que j'ai l'impression que Jolicoeur fait aussi partie de l'équation) avant d'envisager de revoir Jolicoeur et d'aller plus loin ?

Avez vous eu des expériences similaires ? est-ce réellement possible d'aimer deux personnes a la fois? est-ce que vous avez des conseils ? est-ce que la relation parrallele a été le déclencheur d'une rupture ? ou au contraire un ciment pour repenser les bases de la relation principale ? comment faire pour que tout le monde y trouve son compte et soit a l'aise dans ses attentes ?

merci d'avance

#

Balthazard (invité)

le mardi 11 novembre 2014 à 09h11

Vous seule avez la réponse à vos questions. A votre place, j'essaierai de faire résonner en moi, au plus profond, tout ce que chacun de ces hommes apporte ou peut apporter, la vibration singulière que chacun suscite en moi, les attentes qu'elles font émerger en vous. L'idée est d'être au plus clair sur VOS attentes, même inavouables... Ne tenez pas trop compte de leurs demandes, ou plutôt tenez en éventuellement compte une fois que vous serez au clair avec vous. Bon courage !

#

(compte clôturé)

le mardi 11 novembre 2014 à 11h04

Il est tout à fait possible d'aimer plusieurs personnes, ce site vous en donnera moult exemples, et vous en êtes déjà un puisqu'à l'évidence vous êtes amoureuse de Jolicoeur et aimez Amour. Cependant, le polyamour n'est pas un remède pour sauver le couple, ni même juste la possibilité "d'aller voir ailleurs". Par exemple, si Jolicoeur est exclusif alors que vous ne souhaitez pas quitter Amour, les deux paramètres sont incompatibles. Si vous donnez la priorité à Amour, Jolicoeur sera malheureux dans sa relation avec vous, si vous privilégiez Jolicoeur, cela vous oblige à rompre avec Amour. La question n'est donc pas d'être ou non polyamoureuse, elle est de savoir ce que vous désirez dans un avenir immédiat et plus lointain. Peut-être un troisième homme, qui ne serait pas exclusif et vous rendrait la libido qui vous manque? Peut-être une relation moins fusionnelle avec Amour, qui vous rendrait le sentiment que la vie n'est plus aussi routinière?
Votre description de votre vie conjugale:

fleur de lotus
dans ma relation avec Amour, ce n'est pas l'aspect sexuel qui prend la première place, en fait même, nous sommes si proches que je le considère comme mon meilleur ami, mon frère, un merveilleux père. Même si on fait l'amour régulièrement et que nous sommes satisfaits de la fréquence et du plaisir que nous nous donnons mutuellement, disons que je ne suis pas a être excitée d'avance,

C'est une description qui rendrait heureuses beaucoup de femmes: un lien solide, des affinités affectives, intellectuelles, complices et une sexualité somme toute satisfaisante même si elle ne vous fait plus monter aux rideaux (logique après 17 ans...) il y a de quoi être heureuse. Si vous ne l'êtes pas tout à fait, il serait important de réfléchir à ce qui vous manque vraiment, en gardant à l'esprit que l'état amoureux excitant que vous connaissez avec Jolicoeur, ce que sur ce site on appelle NRE (new relationship energy, énergie donnée par une nouvelle relation) est par nature provisoire, précaire, pas fait pour durer. Ce n'est pas sur cette excitation que vous devez fonder votre décision, mais sur la recherche de vos vrais désirs, et de vos manques actuels. En en parlant clairement avec Amour, et même Jolicoeur.
Je vous donne le lien d'un texte que j'ai récemment écrit sur l'importance et la nature du désir après quinze ou vingt ans: blogborygmes.free.fr/blog/index.php/2014/11/01/172...

#
Profil

Fleurdelotus

le mercredi 12 novembre 2014 à 13h07

Merci pour ces deux belles réponses. Et le lien aussi... La chanson est très belle, j'ai pleuré ... Je suis très émotive ....Je prends le temps de réfléchir à tout cela.

C'est difficile de reconnaitre en soi qu'est-ce qui nous fait vibrer exactement dans telle ou telle rencontre. Les gestes, le regard, la nouveauté, la découverte, l'aventure, la surprise dans le cas de Joliceur, la confiance, la complicité, l'honneteté, l'apaisemement, la stabilité avec Amour ... En fait, le tout et son contraire !

Et oui, le dilemne de la situation me semble de devoir renoncer a l'un pour ne pas faire souffrir l'autre.

Néanmoins, Amour ne me demande pas de renoncer a Jolicoeur, pour lui, on ne met pas en cause 17 ans de vie commune comme la notre pour quelqu'un de tout nouveau tout beau, qui, on est tous d'accord, sera moins nouveau après quelques mois ... Et on ne parle pas de 17 ans ... lol !!! J'avoue que je me sens pareille...

Prendre quelqu'un de moins exclusif que Jolicoeur, et bien j'avoue que j'y ai pensé dans mes nombreuses interrogations. Mais c'est Jolicoeur qui me fait fondre présentement pas quelqu'un d'autre. Donc, le dilemne principal revient a renoncer a Amour pour pouvoir vivre une relation immediate avec Jolicoeur, puisque c'est Jolicoeur qui souhaite l'exclusivité. Une discussion bien franche avec Jolicoeur s'impose je crois.

#

(compte clôturé)

le jeudi 13 novembre 2014 à 12h08

Fleurdelotus
Jolicoeur semble prendre cela comme une compétition entre Amour et lui (qu'il va forcément remporter) et il juge que si je regarde de côté (c'est à dire lui ...) et bien c'est que je n'aime plus Amour ...Jolicoeur me dit qu'il veut une relation exclusive ou rien.

Si tu as lu qq fils sur ce site, tu sais déjà que ce n'est pas parce qu'on est troublée et qu'on aime ailleurs que cela signifie qu'on n'aime plus son partenaire précédent. Dans la discussion que tu auras avec Jolicoeur, il est important de savoir ce que signifie pour lui t'aimer. Est-ce juste la conquête, le fait de gagner la compét' contre Amour, l'envie d'être sacré meilleur amant? Ou un réel sentiment/attirance pour toi? Si c'est ce dernier cas, il faut quelque temps pour savoir si ce sentiment existe réellement ou s'il n'est qu'un fantasme. Disons au moins six mois. ( je dirai même un an) Puisque Amour semble relativement ouvert à ce que tu aies une relation avec Jolicoeur, convenir que pendant six mois tu aurais cette relation sans exclusivité, et qu'après six mois vous faites le point pour savoir où vous en êtes tous les trois peut être un bon compromis, qui laisse au temps le temps de décanter les choses. Si Jolicoeur maintient sa pression "exclusivité ou rien", à toi de réfléchir sur ce que signifie cette pression, car dans une relation amoureuse, accepter six mois de patience, ce n'est pas grand chose.

#

galimba (invité)

le jeudi 13 novembre 2014 à 13h32

Bonjour à tous. Je me retrouve un peu dans la même situation que Amour (enfin y'a de nombreux points communs). Je pense qu'il ne faut pas oublié une chose, ce que renvoie une relation ce n'est pas que les conséquences de la rencontre. L'inconscient est le maître d'oeuvre, et le messager à travers la situation que l'on vit. Quand on est entièrement tourné vers l'externe on ne peut pas faire ces relations. Ce que dégage quelqu'un et qui nous attire fait référence à un manque en nous non? Et si faire ce travail à l'intérieur de nous nous libérait de ces attaches/attentes extérieures? Les relations sont elles basées sur le manque? Alors elles sont basées sur tot ou tard sur la souffrance. A mon avis faire cette étude est indispensable. Il faut faire attention et ne pas perdre la relation avec la solitude intérieure, car nous sommes avant tout des êtres duels composés nous aussi de féminin et de masculin, et c'est cette relation là qui se joue vraiment sur la scène de l'existence. Car c'est avant tout pour nous même que nous trouvons de l'intéret à etre en relation, à partager, car sinon nous ne pouvons pas évoluer, ou plutot dire plus positivement nous AMELIORER. Non?

#

galimba (invité)

le jeudi 13 novembre 2014 à 13h55

Vivre longtemps avec quelqu'un donc, si on va dans cette amélioration, nous aura apporté beaucoup, jusqu'au moment ou les choses baissent en intensité, ou en convenance selon les manques entre notre personnalité et notre "âme" (lumière). C'est sans doute un seuil critique ou la relation est en danger. Si on ne comprend pas ces manques, ou plutôt ces besoins de développer certaines qualités afin de pouvoir concrètement accueillir notre énergie profonde, afin de pouvoir la laisser circuler, se former à l'extérieur, alors la vie nous secoue. Notre âme nous réveille. Pour un couple à mon avis il y a deux solutions: soit en prendre conscience de ce phénomène et nous mettre en relation avec ce qui réellement nous habite (les éléments, le soleil, la terre, la vie, nos ancêtres, et par voie de conséquences nos souffrances et nos ombres passées et actuelles à mettre en lumière, à fluidifier), ou bien se confier aux relations extérieures en tant que moyen de compréhension. Il me semble qu'au final il est plus simple de dialoguer en interne qu'en externe car au moins nous avons tous les accès possible par l'intérieur, alors que dans une relation l'intérieur de l'autre nous échappera toujours.
Si nous parvenons un jour, avec le courage et le désir de connaitre, comprendre, aimer vraiment la vie non pour un être, mais en entier, la mort comprise, alors celui ou celle ou ceux ou celles qui seront à nos côtés intîmes le seront non pas par le désir, mais comme un arbre et un autre sont cote à cote.
Nous sommes des petits enfants. Nous n'avons sans doute pas encore compris vraiment comment faire de la vie qui nous est donnée un acte constructif, de création pour l'univers. Les choses peuvent évoluer plus vite par l'observation intérieure, car on recherche tous l'harmonie non? Et cette harmonie est plus une danse, qu'une posture, une place chaude. Ca se cultive, ca se défend, ça se gagne, il faut s'y donner pour qu'elle vienne.

#

galimba (invité)

le jeudi 13 novembre 2014 à 14h30

Enfin je veux dire faire l'étude intérieure nous amène à mieux vivre les relations extérieures quelle attitude est juste pour la vie, alors que si c'est la relation le véhicule primordial qui nous ramène à nous même, c'est plus douloureux...

#
Profil

Fleurdelotus

le vendredi 14 novembre 2014 à 02h44

Eh bien ... Finalement, de moi-meme, je me suis dit que avant d'avoir une discussion avec Jolicoeur, il fallait que j'ai une discussion avec moi-même, comprendre en effet qu'est-ce que Jolicoeur avait réveillé en moi. Quel était le manque en effet qu'il allait combler...
Ce qui est fou, c'est qu'en l'espace de quelques jours, j'ai l'impression de faire d'énormes découvertes sur moi-même. J'ai conscience que le chemin sera encore long, ce n'est pas facile ...
Je vous explique quand j'ai un peu plus de temps ce que j'ai compris sur moi...
Merci a tout ceux et celles qui sont intervenus dans la discussion avec tant de respect... Merci

#

galimba (invité)

le vendredi 14 novembre 2014 à 08h46

bonjour fleurdelotus, y'a pas de hasard, pour moi aussi ça tombe bien:)

#
Profil

Fleurdelotus

le vendredi 14 novembre 2014 à 19h56

Je vais essayer d'exprimer ce que je ressens le mieux possible.

En fait, j'ai voulu ressentir, à part le coté "nouveau" , pourquoi Jolicoeur me faisait vibrer comme ça... 1 ere idée qui me passe par la tête ... je me sens "Femme" ...tellement cliché .... sauf que ça ça veut rien dire en soi! Oui je suis bien une femme (je n'ai jamais remis en question mon genre ...lol!) . Quelle est la premiere chose que j'ai faite après ma rencontre avec Jolicoeur ... acheter toute une panoplie de lingerie fine sexy ... Ah alors ça c'est autre chose , "Femme" chez moi est-ce que ça ne voudrait pas dire tout simplement être désirée sexuellement, ou/et désirer sexuellement?

Si je regarde mes relations passées d'avant Amour, je me rend compte que j'ai vécu des relations diamétralement opposées dans le sens que:
1) soit je n'envisageai aucune vie commune de couple pour différentes raisons avec ce partenaire et => je m'autorisais a le désirer sexuellement très fortement (appellons là ma personnalité Natasha = Femme - Maitresse)
2) soit j'envisageais une union, vie commune de couple, d'avoir des enfants => j'avais une toute autre personnalité (appelons là ma personnalité Marie = Mère), dans mon inconscient je crois que Marie ne s'autorise pas le désir sexuel ou d'être désirée sexuellement.

Donc, inconsciemment, depuis toujours, je suis différente en fonction des hommes avec qui je partage le chemin, en fonction de la perception que j'ai eu d'eux et du type de regard qu'ils posent sur moi. Mais ces deux personnalités sont en moi. En fait, en cet instant précis, je pense que si je m'autorise consciemment à vivre ces deux personnalités avec Amour, et que lui me renvoie le regard qui correspond a cette personnalité précise, peut-être alors nous aurons le meilleur des deux mondes. Le blocage vient de moi accepter de pouvoir être mère, femme, et maitresse tout à la fois avec le même homme.

Pourquoi suis-je comme ça ? pourquoi ai-je découpé ma personnalité à ce point là? Évidemment je crois que mon histoire familiale a énormément contribué á cette construction mentale que je me suis faite de la maternité et de la sexualité. Je dénoue beaucoup de neuds, et cela va sans doute continuer, mais quel beau voyage finalement de se comprendre mieux. Je comprends mieux certains acte que j'ai posés aussi, c'était Natasha qui criait "laisse moi exister". Jolicoeur lui il l'a tout de suite reconnue Natasha, mais il est hors de question qu'il rencontre Marie bien sur. Alors même si je sautais dans ses bras et que je quittais Amour, je perdrais une partie de moi.

et Amour... Amour, lui, il voit les deux en moi, Natasha et Marie. Cependant, depuis la naissance des enfants, j'ai mis complètement Natasha est en veilleuse et comme moi je crois que Natasha est incompatible avec Marie et bien, j'etouffe Natasha, et donc .... je m'etouffe...et j'empeche Amour d'avoir acces a Natasha (déséquilibre pour lui aussi qui peut tres bien etre aussi a l'origine de son adultère avec une prostitué)

Suite à toutes ces reflexions, j'ai regardé comme il faut notre chambre a coucher à moi et Amour, et j'ai eu tout un choc. Il y a des photos des enfants partout (je les aime, ce n'est pas la question), mon enfant qui allaite sur mon sein, hum .....un environnement tout a fait propice a passer une folle nuit d'amour. Il y a un mois j'ai voulu acheter un tableau d'un visage de femme tres sexy, le titre "panthere passion" , je n'arretais pas de dire a Amour, je veux mettre ce tableau au-dessus de notre lit ... (le message inconscient était-il assez clair ??? Natasha veut sa place).

Parrallelement a ma rencontre avec Jolicoeur, nous avions de la visite et nous avons laissé notre chambre aux invités, nous sommes donc descendus Amour et moi au sous-sol (différenciation physique, nous n'étions plus sur le même étage que les enfants)... et là ma libido dans le plafond. J'ai attribué cette montée d'energie à mon envie de Jolicoeur, mais je réalise que c'est beaucoup plus facile pour moi de laisser Natasha s'exprimer lorsqu'elle n'est pas dans l'univers physique de Marie.

Avec tout ça, en ce moment précis, je crois qu'avant d'essayer quoique ce soit avec Jolicoeur (ce qui serait simple dans l'immédiat puisqu'en fait Natasha aurait tout le loisir de s'exprimer) , je crois que j'ai plus a gagner à accepter de laisser revenir Natasha dans ma relation avec Amour. Comment ? alors c'est là que le travail continue mais nous avons deja des idees (amenager le sous-sol en "garconniere", faire des nouvelles activités en indépendante, s'offrir une chambre d'hotel pour quelques heures.... ) .Et aussi travailler sur moi afin de mieux m'accepter avec ces deux personnalités très différentes qui sont en moi, et de savoir reconnaitre et exprimer leurs besoins et accepter de les donner au même homme ...

J'ai pensé à un moment donné que je réfléchissais bien trop et qu'au lieu de tout analyser comme ça j'aurai du sauter le pas avec Jolicoeur et profiter de l'instant présent ... je suis tellement heureuse de ne pas avoir commis d'adultère, car le dialogue avec Amour même si il n'a pas été facile, était basé sur la confiance et l'honneté, et j'ai pu me reposer sur lui pour cheminer et avancer, c'est une chance tellement précieuse.

Quant a savoir poly, pas poly, au final, peut-etre que mon Amour amoureux va me permettre d'exprimer totalement qui je suis (avec Natasha et Marie) et en fait de m'assumer telle que je suis vraiment à l'intérieur d'une même relation ... juste en changeant de nom, d'attitude et d'étage , je ne sais pas encore, un jour à la fois ... :-)

a suivre donc ...

#

galimba (invité)

le vendredi 14 novembre 2014 à 20h10

Ce qui est fou c'est que c'est exactement ce que je traverse, tu sembles parler pour ma compagne disons "Maria" que je comprend pas. J'ai très mal lorsqu'elle me dit qu'elle n'est pas satisfaite sexuellement et qu'elle envisage d'aller plus loin avec l'homme qu'elle est en train de rencontrer. J'ai beaucoup de mal à accepter pour tout un tas de raisons (histoire etc...) et atteignant mes limites, je suis en train d'arriver à l'évidence qu'il va falloir nous séparer. Pourtant ca me déchire le coeur, mais je peux pas lui donner ça. Nous avons un ptit de 2 ans et demi. Elle veut tout simplement que j'accepte. Mais moi la simple idée qu'elle rentre (je suis aussi insatisfait sexuellement parlant) comme si de rien n'était après avoir pris tout son plaisir, juste etre pere, compagnon sans la faire vibrer je crois que je peux pas. En plus je connais cet homme bien sûr. Pfff. Mon coeur bat fort, ca me tiraille et je me comporte pas nickel. Aucune sécurité, juste accepter et puis voila. Je suis pas obligé quand même? Je comprend pas cette douleur.

#

galimba (invité)

le vendredi 14 novembre 2014 à 20h13

Ah! Je te souhaite le meilleur Natascha, merci pour ta patience et ton amour...

#
Profil

Juliejonquille

le samedi 15 novembre 2014 à 11h00

Je ne sais pas s'il y a une solution miracle "retour à la monogamie" avec les bénéfices de ton expérience avec Jolicoeur et ce qu'il t'a fait apprendre/réaliser sur toi-même.
Ce serait l'idéal mais le désir peut être vraiment capricieux et s'endormir en couple même si on s'aime très très fort. Je te souhaite d'être heureuse mais il n'y a pas qu'un seul chemin. Ne prend aucune décision trop rapidement, prend du temps.

Ce n'est pas forcément parce qu'il y a un manque ou une faille dans un couple qu'on va voir ailleurs. C'est le hasard d'une belle rencontre, une personne qu'on ne pouvait pas laisser passer en détournant les yeux.
Jolicoeur est passé et tu n'as pas pu refuser cette rencontre, cette chance et ce moment de bonheur. Ce n'est ni ta faute, ni la faute de ton mari, c'est la vie.
Pour certains, c'est une aspiration à une liberté, une éthique, une philosophie de vie et une réalisation plus profonde.

Je sais que dans mon cas, je ne peux pas revenir en arrière et me dire que je suis la propriété d'un seul homme et lui imposer de suffire à mon bonheur, combler mes désirs etc... Je vois cela comme une forme de despotisme que je ne veux plus subir ni faire subir. Je suis passée de l'autre côté du miroir, j'ai réalisé des choses et je ne peux plus revenir à mon état d'innocence où je croyais qu'on n'aimait qu'une personne pour toute la vie sinon ce n'était pas du vrai amour.

Bien sûr, c'est l'occasion de grandir, de réaliser aussi que la vie est pleine de surprises et qu'il faut être autonome. (J'ai été très fusionnelle)

J'espère que tu n'as pas de regret du type : "si j'avais enlevé plus tôt les photos de mes enfants de notre chambre conjugal, tout cela ne serait pas arrivé"
Le désir est capricieux et la vie beaucoup plus complexe. Nous ne contrôlons pas tout.

Une petite fille m'appelle, je ne peux pas articuler correctement tout ce que je voudrais te dire... Je reviendrai.

#
Profil

Fleurdelotus

le samedi 15 novembre 2014 à 14h47

Merci joliejonquille,

Non je ne regrette rien et encore moins pour les photos car elles sont tres belles :-)

Ce que tu dis résonne très fort en moi aujourd'hui. Cette porte qui s'est ouverte... J'essaye de la refermer, mais j'ai en même temps très envie de passer de l'autre coté. Et tu as raison, je dois prendre mon temps.
Les jours se suivent et ne se ressemblent pas... Jolicoeur me manque terriblement aujourd'hui, et j'aimerai être avec lui. Dans le désir que j'ai pour lui il y a l'aspect sexuel c'est évident, mais pas seulement... J'aime nos échanges, j'aime partager avec lui, j'aime être en sa présence. Et vivre ma journée avec Amour alors que j'aimerai être a l'instant T avec Jolicoeur, c'est difficile aussi ...
Un jour a la fois.

#

(compte clôturé)

le dimanche 16 novembre 2014 à 12h48

Fleur de Lotus, tu as parcouru un beau chemin en peu de temps, mais je suis d'accord avec Julie Jonquille: ce n'est pas un hasard si tu vibres pour Jolicoeur, ce n'est ni mal, ni bien, ça existe, tout simplement, et surtout cela veut dire quelque chose. Qu'il te faudra du temps pour comprendre.
A propos du désir, ou plutôt de la baisse du désir dans le couple: c'est naturel après dix, quinze ou vingt ans de sexualité avec la même personne et ça n'a rien à voir avec l'amour. Si une personne passionnée d'alpinisme, qui y a consacré tout son temps pendant des années te dit soudain "j'arrête l'alpinisme (ou je me calme un peu) parce que je n'ai pas la même forme que quand j'étais jeune, ou parce que j'ai envie d'essayer autre chose", personne ne s'en offusque. On admet aussi de moins voir des amis pendant quelque temps, ou que ses propres enfants n'aient plus envie de passer tout leur temps avec papa-maman. Mais ne plus avoir de désir- ou en tout cas en avoir moins- catastrophe! Eh bien non, ce n'est pas une cata, ça arrive, et ça peut revenir. On a des périodes "avec" et des périodes "sans". Par expérience, la lassitude sexuelle survient aussi avec des amants, pas seulement des compagnons...
La sexualité est qq chose de compliqué, avec des zones d'ombres, des envies qui perturbent... Elle est différente avec chaque partenaire- ça ne veut pas dire meilleure avec l'un ou moins bonne avec l'autre, mais pas pareille- et peut-être que ce que tu ressens, c'est le sentiment qu'avec d'autres amoureux, tu découvriras non pas leur façon de faire, mais d'autres facettes de toi que pour des raisons diverses tu ne peux pas exprimer dans ton couple. Ce qui n'a rien de dramatique: le couple n'est pas le lieu où 100% de tes besoins et de ceux de ton compagnon doivent être satisfaits, pas plus que ton amoureux ou tes amoureux éventuels ne combleront 100% de ce que tu es. Après, le choix entre être monogame ou polyamoureuse dépend de toi et des hommes de ta vie.

#
Profil

LuLutine

le jeudi 20 novembre 2014 à 11h04

Fleurdelotus
est-ce réellement possible d'aimer deux personnes a la fois ?

Quelle réponse pensais-tu obtenir en postant ici ;) ?
C'était une question rhétorique :P ?

Fleurdelotus
comment faire pour que tout le monde y trouve son compte et soit a l'aise dans ses attentes ?

Ca dépend. Et aussi, c'est compliqué !
(Deux expressions très prisées des polyamoureux.)

Mais pas de souci, y a tout un forum qui parle de ça. Ca s'appelle polyamour.info ;)

aimerplusieurshommes
La sexualité est qq chose de compliqué

Oh que oui.
On ne peut pas tirer des conclusions certaines.
Faire quelques hypothèses oui, et encore....mais dire "ça c'est passé comme cela uniquement parce que" me semble bien trop simplificateur. Il y a bien trop de paramètres.

Encore que Fleurdelotus, tu es certainement la personne la mieux placée pour comprendre ta propre sexualité, évidemment (enfin, moi ça me semble évident) ! Tu es celle qui a le plus de clefs, parce qu'elles sont en toi !
J'aurais donc tendance à te dire de suivre ton ressenti.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion