Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Où sont les hommes activement polyamoureux?

Social
#
Profil

Noemi

le mardi 25 août 2009 à 14h13

Leonidas a remarqué:
"je vois beaucoup de polyamoureuses avec plusieurs hommes par ici mais peu de polyamoureux avec plusieurs femmes ... y'a-t-il un fil qui traite de ça ?"

Peut-être les hommes qui ont plusieurs femmes ont-ils peur de s'afficher en public, par peur qu'on les traite de "maître de harem"?

#
Profil

Leonidas

le mardi 25 août 2009 à 14h37

Merci Noémie ... oui, la question part d'une simple constatation, il me semble qu'on lit pas mal de femmes activement poly sur le site, par là j'entends avec plusieurs hommes en relations suivies ...
On lit moins d'hommes avec plusieurs relations suivies avec plusieurs femmes ...

J'avoue qu'en ce qui me concerne, je n'ai pas réussi à "stabiliser" les autres relations (hors celle avec ma femme), j'en souffre quelque part et sens que je n'assume pas aussi bien mon polyamour que celui de ma femme ... bizarre, bizarre ... qu'en pensez-vous ? smptôme lié au genre ?

#
Profil

Asta

le mardi 25 août 2009 à 15h00

Je m'était fais exactement la même réflexion.

"Mais ou sont les hommes?"

Pour ma part, c'est tout frais le poly-amour mais pour l'instant je vis beaucoup de bonheurs dans les deux relations que j'ai.

Avant de découvrir le PA, j'ai fréquenter pas mal de forums et autre sur le net. Et je m'étais fait une réflexion pas si éloignée en lisant quelques postes sur l'adultère quand je me posais la question si je franchirais le pas ou non.

Voici le résumé des réponse typique au mec qui parle de sa double vie (pardonnez mois le language cru mais c'est ce qu'on lit): "T'es qu'un connard", "t'as même pas le courage d'en plaquer une avant d'aller en voir une autre"

Voici le résumé des réponse typique à la filel qui parle de sa double vie: "Réfléchis bien, t'es peut être entrain de gacher ta vie"

Alors avec une pareille différence de réaction c'est peut être un élément de réponse pour savoir pourquoi les hommes s'affichent peut être moins.

#
Profil

Noemi

le mardi 25 août 2009 à 15h31

ah, et question bonus:
où sont donc les femmes qui "partagent" (langage monogame?) un homme avec une autre femme?

Et quel regard la société a sur elles?
"La pauvre"? "Quelle conne"?

#
Profil

Junon

le mardi 25 août 2009 à 15h41

Effectivement, je pense qu'autant les préjugés concernant les femmes poly sont plutôt "bienveillants" ("elle s'amuse, elle au moins", "elle est libérée", etc.), autant ceux concernant les hommes menant de front plusieurs relations sont agressifs. Sans compter ceux concernant les hommes polys bisexuels, nettement plus durs...
Pour répondre à ta question, Noémi, lorsque j'ai dans mon entourage entendu parler de ménage à trois, on évoquait toujours l'aspect abusif de ces relations pour les femmes, l'homme étant le pacha du lot...

#
Profil

amorgen

le mardi 25 août 2009 à 15h57

Ils sont juste peut être un peu moins diserts sur le forum^^ ce qui est mon cas, et puis être activement polyamoureux, ça laisse moins de temps pour écrire sur un forum d'autant plus que je ne suis pas un grand théoricien^^
J'ai une relation suivie depuis bientôt sept ans avec l'une de mes amoureuses, environ quatre ans avec l'autre et n'étant pas un animal très social je n'ai pas de problème pour afficher quoi que ce soit... Pour paraphraser un homme de petite taille : ma vie amoureuse, tu l'aimes ou tu la quittes ;)
Ma non-exclusivité fait partie d'une démarche globale pas uniquement liée à mon comportement amoureux mais aussi à mes convictions politiques, spirituelles, à mon choix de vie social, c'est peut être pour cela que je l'assume sans me poser la question du regard de la société.

#

(compte clôturé)

le mardi 25 août 2009 à 16h40

La femme PA se libère d'un carcan, l'homme PA est un salaud officialisé... Bien vu...

Tiens, encore un joli cliché caché, là.

#
Profil

Pinklady

le mardi 25 août 2009 à 19h56

Je ne constate pas dutout les meme reactions concernant les femmes polyamoureuses sur les sites dit de rencontres .. je suis personnellement sur netlog . Quand j'ai decouvert votre site , j'ai publie un extrait d'un article du site sur ce qu'est le polyamour... et j'ai juste annote que cela permettrait de mieux comprendre ce que j'expliquais ds mes propre com . J'ai été insultée en retour : je vous fait copie de ces msg parce qu'ils revelent la grande intolerance dont nous souffrons.... moi j'entends bien davantage que les hommes sont eventuellemen des salaups mais surtout des don juan et les femmes sont forcement des salopes et des briseuses de couples. Voici les com en question :
""Je pense que la plupart des personnes connaissent différentes sortes de relations et en apprécient aussi diverses. Toutefois en vous lisant, on a l'impression d'une femme se vantant et surtout cherchant à se vendre. Il y a des photos vulgaires sur ce site , mais dans votre cas c'est vous qui l'êtes. Je parie qu'en plus vous êtes vénale, car d'après les photos si ce sont les vôtres, vous paraissez dans la moyenne question beauté donc vous n'avez théoriquement pas besoin de site pour vous vendre ......" "Cela fait pute qui a besoin d'un site pour rencontrer des personnes pour des parties de jambes en l'air" "Une prostituée qui ne se trouve plus de clients sur le trottoir." BEURK" "slt j ai lue ton com si tu veus du sexe cam virtuel laisse moi ton msn bisous a plus

Mon blog est pourtant tres sage , aucune photo vulgaire juste ma vie , mes coups de gueule et ma facon de pensée libérale....
Même si cela declanche chez moi tjs bcq de colere face à autant d'intolerance, je resterai tjs "droite ds mes bottes " vu que je ne pousse personne à faire comme moi et que je sais que mes relations humaines sont tjs saines , respectueuses des libertés d'autrui... j'ai une pensée émue pour les femmes qui se sont battues pour les droits fondamentaux des femmes. Leur vie a du etre tres difficile... L'essentiel est de se sentir ds le vrai avec soi même, les normes d'une societe n'etant que des codes...

[MODERATION : Pas de données personnelles dans les messages.]

#

(compte clôturé)

le mardi 25 août 2009 à 20h36

Hé oui, que veux-tu, les supposées bonnes causes des uns sont les diables peints sur la muraille des autres.

Et même, se faire traiter de vendu à l'ennemi quand on ne colle pas tout-à-fait à un modèle militant et qu'on suggère des variantes, c'est assez courant.

Ma politique: rester au chaud avec ma tribu, et poser ailleurs juste l'adresse du site comme amorce. :-)

#

(compte clôturé)

le mardi 25 août 2009 à 20h39

Je me demandais quand même... si les hommes semblent aussi moins diserts juste par contraste, les filles pratiquant un peu plus la conversation (ce qui ne les empêche pas de vivre les histoires, il paraît qu'on est multitâches, huhu). Conclusion, comme Amorgen: ils sont silencieux, mais n'en pensent pas moins, et en vivent autant.

Ou alors, comme Leonidas le suggère, c'est le genre qui est en cause.
Mais dans le sens qu'en tant qu'homme, tu es moins crédible de vouloir sauver l'équilibre de plusieurs relations toutes ensemble? Les femmes me semblent en général plus enclines au compromis, par égard pour l'équilibre des enfants; en tous cas c'est un poncif assez palpable au quotidien des femmes que je côtoie.
Par contraste, il me semble que beaucoup de femmes de mon entourage, qui décident de sortir d'une monogamie instisfaisante, le font en éjectant le "bourdon".

Message modifié par son auteur il y a 10 ans.

#
Profil

bohwaz

le mardi 25 août 2009 à 20h55

Peut-être qu'ils vivent plutôt que de causer ;)

#

(compte clôturé)

le mardi 25 août 2009 à 20h57

Alors on est trois à le dire, mais je suis la seule qui parle de la faculté "multitâches" des femmes... ;-)

Message modifié par son auteur il y a 10 ans.

#
Profil

Leonidas

le mardi 25 août 2009 à 21h45

C'est vrai que les réactions des personnes "à froid" ne sont pas très compréhensives, mais je retrouve souvent la situation suivante:
- l'homme poly profite et avilit les pauvres femmes et ferait mieux de choisir
- la femme poly est une dangereuse nymphomane

Jules et Jim ont-ils rendu plus compréhensible une polygynie qu'une polyandrie ? (si je ne me trompe pas de termes ;) ...)

Un volontaire pour tourner "Juliette et Jimette" ? :P

#
Profil

LuLutine

le mardi 25 août 2009 à 21h45

Oui Clém, moi aussi je suis multitâches !!! ;)
C'est sans doute une conséquence de la culture et de l'éducation (en partie), mais je pense comme vous que les hommes parlent moins (ce qui n'empêche pas que nous, les femmes qui parlons encore et encore, en vivions autant qu'eux !).

Un homme doit être fort et ne pas montrer ses sentiments (conditionnement de la société). Lorsqu'on parle de nos relations (poly)amoureuses, on parle de sentiments. Même si ça n'apparait pas toujours directement et explicitement, je pense qu'on est en plein dedans.
Alors comment peut être vu un homme qui met à jour ses sentiments ? Consciemment ou non, n'aurait-il pas peur de paraître plus faible, moins viril, "pas un homme" ?

La femme papote (voire donne l'impression de ne faire que ça - ce qui est rarement vrai à en juger d'après les femmes que je connais et qui agissent : par exemple ma mère, moi et plein d'autres...).
L'homme agit. Pas de temps pour la parlote, en somme : ce serait du temps perdu.

Et sinon rien à voir mais :

gg0125
L'essentiel est de se sentir ds le vrai avec soi même, les normes d'une societe n'etant que des codes...

Comme je me retrouve dans cette phrase !

#

(compte clôturé)

le mardi 25 août 2009 à 22h24

Leonidas

- l'homme poly profite et avilit les pauvres femmes et ferait mieux de choisir

la position de non-choix signifiant, alors, quelque par (toujours à partir des conversations que j'aie eu avec des femmes), que l'engagement ne peut être présent lors de multiplicité. Et dans cette considération, il me semble retrouver la crainte de voir les enfants moins bien protégés si l'homme lie un autre lien susceptible d'engendrer d'autres enfants, donc de disperser le patrimoine, l'énergie, la vigilance...

Leonidas
- la femme poly est une dangereuse nymphomane

Comme la précédente considération, c'est l'endroit le plus fragile de la construction du genre que le poignard est planté. Le point faible chez les hommes c'est la peur de l'engagement, sous-entendu, dans un lien unique (ça a donné moult films et littérature, dont la figure de Peter Pan), chez les femmes, le sexe (l'hystérie, quoi.)

#

(compte clôturé)

le mardi 25 août 2009 à 22h38

LuLutine
[...]Un homme doit être fort et ne pas montrer ses sentiments (conditionnement de la société). Lorsqu'on parle de nos relations (poly)amoureuses, on parle de sentiments. [...]
Alors comment peut être vu un homme qui met à jour ses sentiments ? Consciemment ou non, n'aurait-il pas peur de paraître plus faible, moins viril, "pas un homme" ?

Alors c'est tout un tas d'autres choses qui sont appelées à disparaître avec cette croyance de l' "homme viril = fort = cachant ses sentiments".

Si un père aimant fait de son mieux pour donner la même somme d'amour à chaque personne de son entourage, et non pas de protection au sens matériel, il reste dans un engagement qui change simplement de vecteur pour s'exprimer.

S'il s'avère qu'il est aussi capable qu'une femme de manifester ainsi son engagement, alors en toute logique, la femme a aussi l'opportunité de se manifester comme protectrice "autrement".

Ce qui me rappelle un autre débat sur la peine, pour les femmes, à lâcher le pouvoir de l'intendance... être la fée du logis, ça c'est tenir un sacré dicastère!

Bref, un potentiel remaniement de valeurs... à travers ce qui paraît juste centré sur un problème d'amours multiples.

Message modifié par son auteur il y a 10 ans.

#
Profil

LuLutine

le mardi 25 août 2009 à 22h50

Petite parenthèse...

Clementine
Ce qui me rappelle un autre débat sur la peine, pour les femmes, à lâcher le pouvoir de l'intendance... être la fée du logis, ça c'est tenir un sacré dicastère!

Moi je veux bien laisser (une partie de) l'intendance à mon homme, mais vu le temps moyen (deux semaines, voire +) qu'il lui faut pour faire les choses...j'avoue qu'il ne me laisse pas vraiment le choix !
Alors en attendant de vivre avec quelqu'un qui ne laisse pas les saletés s'accumuler pendant des jours, je m'occupe d'une grande partie du nettoyage (ce qui me laisse rarement le temps de ranger le bazar, mais la propreté, c'est quand même + prioritaire, alors on fait c'qu'on peut, hein !).

#

(compte clôturé)

le mardi 25 août 2009 à 23h21

Ben voilà, on y est en plein, chacun sa vision et sa tolérance au bordel et à la saleté. A moins d'avoir les moyens de me décharger sur une tierce personne de cet aspect hautement litigieux de la relation, je préfère habiter seule.

Mais c'est à croire qu'il y a une échelle de valeurs selon le genre... Par ailleurs, celui qui a une moindre tolérance tient une arme extrêmement puissante pour faire peser sur la relation un truc que je trouve plein d'implications dépassant largement la problématique.

Y'a plein de trucs comme ça, qui partent dans les décors quand on y réfléchit, qui ne sont là que parce qu'on a toujours fait comme ça. On parle polyamour, mais c'est carrément le chapelet de merguèzes qui vient quand tu tires sur la saucisse "polyamour". Ou alors je divague ;-) et dites-le moi... si je suis pas kasher.

Message modifié par son auteur il y a 10 ans.

#
Profil

bohwaz

le mercredi 26 août 2009 à 00h56

Marrant moi je trouve que les filles sont beaucoup plus crades que les garçons ^^

Limite si je passe pas pour un maniaque à faire le ménage au moins une fois par mois...

Je pense que déléguer ce qu'on veux faire c'est une mauvaise chose car on a souvent une vision bien précise de ce qu'il faut faire, quand et comment le faire. Qui sera forcément différente de la vision de la personne à qui on délègue. Perso j'ai toujours été déçu quand j'ai délégué le ménage de mon appart à des filles (la plupart du temps lors de longues absences, je prête souvent mon appart), c'était rarement fait et quand c'était fait c'était à moitié seulement. Et pourtant j'ai des exigeances de propreté plutôt basses je pense, je dois faire le ménage une fois par mois en moyenne.

Mais du coup c'est subjectif tout ça et je pense que pour des trucs comme ça, il vaut mieux avoir chacun son appart (et donc *sa* responsabilité) ou la même vision du truc, sinon ça va finir en bain de sang ^^ Ou alors si on a des sous, faire faire le ménage au moins ça déporte le souci :-D

Enfin je me demande encore pourquoi je viens raconter ma vie sur ce sujet, enfin bref.

#
Profil

Siestacorta

le mercredi 26 août 2009 à 01h12

Je me demande si il n'y a pas, parmi les réponses, un contrepoids d'un autre cliché que celui de l'homme qui ne parle pas...
A savoir que le discours sentimental quotidien (pour différencier du prestigieux littéraire) est investi par les femmes depuis... hm... les salons littéraires, tiens, ou l'intégration de l'alphabétisation dans l'éducation des femmes.

Je veux dire que les premières ont du soulever une chappe de plomb. Que nos contemporaines n'ont pas complètement renversé. Avec ce mouvement, elles ont investi la définition des rapports sentimentaux... Et les rôles, comme souvent, ce sont sclérosés dans le temps.

Et comme parler de polyamour, c'est quand même parler d'amour... Ce serait, dans cette logique, un rôle féminin.

Je ne dis pas que c'est bien, je suis même pas sûr de l'intérêt de mon hypothèse.
Cela dit, on a vu que certains hommes polyamoureux, mettons... moi (vu que les deux monsieurs de la fondation du site sont des feignasses du forum) aiment parler, exposer... Qu'ils sont sensibles aux besoins du discours sentimental, jusqu'à truster le forum, certains mois.
Alors...
(vite, je me sens seul, là...)

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion