Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Se protéger - le refrain à la mode (sous-titre: faites comme je dis, parce que comme je le fais, c'est parfois autre chose)

Social
#

(compte clôturé)

le jeudi 22 octobre 2009 à 09h13

Bon voilà... en polyamoureux, c'est clair que si la transparence est de mise (dans la théorie, hein, entendons-nous, on fait ce qu'on peut...), ben sur la difficile question des présés, des digues et autres articles au rayon latex... c'est pas toujours top-comme-on-voudrait.

Chacun son petit système bien mis au point,

(compter sur la loyauté / toujours se protéger / avoir son réseau de potes de baise ou d'amoureux(es) / se faire dépister régulièrement, etc, etc)

mais il suffit souvent d'un grain de sable pour enrayer la mécanique.

J'ouvre ce fil en espérant éviter les discours déjà souvent entendus, genre "nyakà" et "fauke"; ainsi que les recommandations d'ordre sanitaire et autres redirections sur les sites "sidaction" ou "checkyourlovelife". J'espère voir sortir plutôt les difficultés qu'on peut avoir et les uns et les autres, à confronter de grands moments de solitude en l'absence de sécurité absolue, ou devant une ambiance de sécurité relative qui peut se transformer après coup en insidieux regret, et attente d'un résultat la peur au ventre.

Nous on a le choix, mais je me souviens de situations où le fait de pouvoir bouffer le lendemain dépendait, pour une de mes sœurs putes, du fait d'accepter un rapport non-protégé. J'imagine que la question peut se transposer dans d'autres situations où le rapport à la sécurité est moins évident...

A vous lire, bien volontiers.

#
Profil

lutevain

le jeudi 22 octobre 2009 à 09h57

UNE PETITE STATISTIQUE :

Dans le mois qui suit la contamination, un rapport sur trois est contaminant… (c'est le stade de la multiplication maximale du virus)
Dans le cas de relations avec un séro-positif en tri-thérapie à charge virale non détectable, un rapport sur 400 est contaminant! C'est peu et beaucoup trop à la fois…

Si les 2 protagonistes sont séro-positifs ne pas oublier qu'il peut y avoir sur-infection en cas de rapport non protégé…

Message modifié par son auteur il y a 10 ans.

#
Profil

Noemi

le jeudi 22 octobre 2009 à 10h52

lutevain
UNE PETITE STATISTIQUE :

[...] un rapport sur 400 est contaminant! [...]

Et alors?
Ça reste très théorique, ton posting.
Quelle conclusion tires-tu de ces statistiques?

Perso, je pense que le sida est la pire maladie sexuellement transmissible, mais elle n'est pas la plus répandue.
J'ai fait des dépistages de VIH à peu près tous les ans, puis la dernière fois je me suis fait tester sur toutes les MST: hépatites, syphillis, gonorrhée, chlamydiose,...

En centre de dépistage financé par le département (il me semble), c'était gratuit, anonyme, très professionnel et en plus ils ont insisté de m'offrir une poignée de capotes et fémidoms (=préservativ féminins).

Après avoir lu des statistiques de pourcentages de la population atteint de certains de ces MST sans le savoir (porteur de virus etc.), je m'attendais à avoir choppé quelque chose aussi. Ouf, non, tout était OK.

On ne peut pas se protéger à 100%, l'hépatite B peut même être transmis par des baisers. Donc oui, j'ai pris certains risques, j'ai exposé mes partenaires à certains risques et je continuerai à le faire.

Et pour répondre à ta question, Clémentine, oui ça pourri parfois légèrement l'atmosphère, quand les hormones sont bien partis (mhhh!) et puis la raison intervient (baf!) et nous rappelle ces risques.
Bref, j'ai déjà eu des pensées aux risques et bien sûr des discussions au lit autour de ces questions. Le p'ti cunni sans protection, oui ou non? (qui a envie de lécher une digue dentaire?) Le liquide pré-éjaculatoire, ça présente combien de risque, je le prends, ce risque?

J'essaie de les minimiser, les risques: capote, dépistages, discussions avec mes partenaires,... Mais on est jamais à l'abri de chopper quelque chose. J'ai déjà eu des "accident de capote" (oui oui, ça peut se déchirer).

Ce que je ne comprends vraiment pas est cette attitude de croire qu'on peut "voir" si quelqu'un est "en bonne santé". Ou bien les "oui, bien sûr, rapports protégés!!" qui mettent une capote pendant les premiers rapports et puis, quand il y a "confiance", il font sans...
Hého, les MST, on les voit rarement, et si une personne est infecté de quoi que ce soit, quand on choisit de ne plus utiliser la capote, elle sera toujours infecté...

#

(compte clôturé)

le jeudi 22 octobre 2009 à 11h04

lutevain
UNE PETITE STATISTIQUE :

Dans le mois qui suit la contamination, un rapport sur trois est contaminant… (c'est le stade de la multiplication maximale du virus)

Dans le cas de relations avec un séro-positif en tri-thérapie à charge virale non détectable, un rapport sur 400 est contaminant! C'est peu et beaucoup trop à la fois…

Si les 2 protagonistes sont séro-positifs ne pas oublier qu'il peut y avoir sur-infection en cas de rapport non protégé…

Message modifié par son auteur il y a une heure.

Tu vois, c'est justement ça que je voudrais dépasser, comme discours :-)

Message modifié par son auteur il y a 10 ans.

#

(compte clôturé)

le jeudi 22 octobre 2009 à 11h12

Noemi

Ce que je ne comprends vraiment pas est cette attitude de croire qu'on peut "voir" si quelqu'un est "en bonne santé". Ou bien les "oui, bien sûr, rapports protégés!!" qui mettent une capote pendant les premiers rapports et puis, quand il y a "confiance", il font sans...

Hého, les MST, on les voit rarement, et si une personne est infecté de quoi que ce soit, quand on choisit de ne plus utiliser la capote, elle sera toujours infecté...

Je pense que souvent, ce type d'évaluation des risques est une réponse "interne" qui justifie qu'on va se laisser imposer un rapport non-protégé, de peur de manquer l'occasion, de peur de voir la relation remise en question... c'est une affaire de se sentir assez droit dans ses bottes pour mettre la limite.

Et à part ça, pour ma part, ne pas avoir accès aux fluides de mes partenaires est une frustration, ça fait partie de mon plaisir à moi...

#
Profil

lutevain

le jeudi 22 octobre 2009 à 11h14

Clementine
Tu vois, c'est justement ça que je voudrais dépasser, comme discours :-)

Message modifié par son auteur il y a 10 minutes.

Justement nous pouvons le dépasser à partir du moment où il n'y a pas de "fantasmes" sur les faits…
J'ai été pendant des années membre du conseil d'administration d'un lieu de vie qui accueillait des malades atteints du sida. Quand j'arrivais là je faisais la bise à tout le monde, c'est une première approche qui établit bien les choses!

#

(compte clôturé)

le jeudi 22 octobre 2009 à 11h53

Les faits et les statistiques, on y a plus facilement accès qu'aux profondeurs de nos propres peurs et insécurités.

Ca, c'est ce qui détermine la position finale en matière de prévention, malgré tous les discours du monde sur les risques.

J'ai vécu en direct à l'hôpital les soins aux premières personnes atteintes, on ne savait rien de ce qu'on sait à présent... un malade a toussé et j'ai reçu des projections sur le visage, imaginez le flip et le branle-bas de combat, les consultations en médecine du personnel, les analyses à répéter trois mois plus tard, la psychose, l'ostracisme, les collègues qui osent à peine dire qu'elles ont peur de bosser avec toi...

De nos jours, un bisou sur la joue d'un pote HIV +, ce n'est pas une marque de courage ou de témérité, mais juste de l'amitié frappée au coin du bon sens!

Maintenant, on est très bien renseigné... l'effet retors, c'est que plus on est renseigné, plus on commence à dealer avec soi-même et les situations.

#
Profil

Dreltak

le jeudi 22 octobre 2009 à 12h06

Les coïncidences sont très étranges: je suis en train de lire ce fil après avoir été cherché mes résultats (négatifs rassurez vous).

On a eu droit aux leçons de moral du docteur soutenu silencieusement par son assistante sur le PA. Alors tenez vous bien, y paraitrait que ce site serait en fait une secte, qu'il faut faire très attention a tout ce qui serait suceptible d'inverser certaines valeurs construites depuis des siecles (rah quel revelation!).

Ah oui, soit disant ce docteur très éclairé, je serait aussi celui qui "manage" (c'est son terme) notre couple! (t'entend ça mon croco, je suis ton coach! mdr)

Alors c'est sur qu'entre ses beaux discours moralisateurs et la réalité, ya un monde.

Mais aussi entre les discours sur le fait qu'il faut se protéger a tout prix et le moment ou tu te retrouve pour ainsi dire a poil lol.

#

(compte clôturé)

le jeudi 22 octobre 2009 à 12h10

Et tu vas changer de docteur? :-)

(Au fait, j'attends toujours ta contribution semestrielle à ma cagnotte perso de gouroute... comment je vais faire pour acheter mes cadeaux de Noël, moi???)

#
Profil

Dreltak

le jeudi 22 octobre 2009 à 12h14

C'est pas notre docteur attitré donc..... Quoique ca pourrait être marrant d'le faire tourner en bourrique (oui je sais, je suis très taquin comme garçon lol).

#
Profil

lutevain

le jeudi 22 octobre 2009 à 12h18

Interlude :

Quelle est la différence entre une secte et la franc-maçonnerie? :

La franc-maçonnerie c'est très difficile d'y entrer et très facile d'en sortir! (extrapolable au PA)

Une secte c'est très facile d'y entrer et très difficile d'en sortir!

Et un autre (pour Clem) : la préférée de Jean Ziegler :

Quelle différence y-a-t-il entre un banquier suisse et un pigeon?

Le pigeon, lui, s'arrête de temps en temps de voler! (extrapolable à tous les banquiers)

#

(compte clôturé)

le jeudi 22 octobre 2009 à 12h21

Dreltak
C'est pas notre docteur attitré donc..... Quoique ca pourrait être marrant d'le faire tourner en bourrique (oui je sais, je suis très taquin comme garçon lol).

Hé hé, l'inviter à une soirée de PA... et bloquer la porte, mmpppffff.

#
Profil

Dreltak

le jeudi 22 octobre 2009 à 12h23

Clementine
Hé hé, l'inviter à une soirée de PA... et bloquer la porte, mmpppffff.

hi hi hi j'nous vois bien faire une mise en scène, avec Guilain sur une croix (bein voui, une secte, faut un prophète lol) et toi en grande prêtresse lol (j'te laisse imaginer, ça pourrait choquer les âmes sensibles ^^)

#
Profil

bohwaz

le jeudi 22 octobre 2009 à 12h51

Dans le genre truc chiant y'a le HPV aussi, qui est à l'origine du cancer du col de l'utérus. On estime que près de 30% des personnes sont porteuses. Dans la majorité des cas le virus est éliminé automatiquement par l'organisme, heureusement. Par contre le tabagisme augmente beaucoup le risque de cancer avec ce virus. Mais ça se transmet par contact de la peau, et le préservatif n'est pas vraiment efficace.

Sinon, même si je m'oblige à effectuer au moins un test par an (et à utiliser un préservatif avec tout le monde en général), il faut relativiser les frayeurs, le risque est quand même minime en europe pour le HIV, en tout cas suffisamment minime pour ne pas avoir à faire une dépression. Et perso il m'est impensable de faire du sexe oral protégé, il y a quand même une notion de plaisir que je ne peux négliger, c'est un choix personnel mais je me vois mal lécher un bout de plastique... Si faire du sexe devient trop chiant autant ne pas en faire !

Les autres MST sont elles par contre plus courantes, mais globalement facilement traitables. Et il y a aussi ce qui ne sont pas des MST, genre la galle ! J'ai plusieurs amis qui l'ont eu, ça s'échange assez facilement (vêtements, literie, contact physique, etc.), et c'est assez chiant à traiter.

#

(compte clôturé)

le jeudi 22 octobre 2009 à 13h16

Dreltak
hi hi hi j'nous vois bien faire une mise en scène, avec Guilain sur une croix (bein voui, une secte, faut un prophète lol) et toi en grande prêtresse lol (j'te laisse imaginer, ça pourrait choquer les âmes sensibles ^^)

Je vais réfléchir à un costume inspiré, hu hu. Guilain, faudra me dire jusqu'où je peux pas aller trop loin, hein... Les pinces à tétons, je peux, dis? Je peux?

#

(compte clôturé)

le jeudi 22 octobre 2009 à 13h20

bohwaz
Sinon, même si je m'oblige à effectuer au moins un test par an (et à utiliser un préservatif avec tout le monde en général), il faut relativiser les frayeurs, le risque est quand même minime en europe pour le HIV, en tout cas suffisamment minime pour ne pas avoir à faire une dépression. Et perso il m'est impensable de faire du sexe oral protégé, il y a quand même une notion de plaisir que je ne peux négliger, c'est un choix personnel mais je me vois mal lécher un bout de plastique... Si faire du sexe devient trop chiant autant ne pas en faire !

Entre ça (que j'aurais pu écrire) et les messages de media concernant le renouveau de la terreur et la recrudescence des contaminations, s'y retrouver peut être assez déroutant.

En tous cas, je suis reconnaissante de lire autre chose que du matraquage en forme de gros présé rose ou de Femidom... c'est rassurant.

#
Profil

Junon

le jeudi 22 octobre 2009 à 13h32

Moi ce qui me défrise, c'est le mensonge systématique que je suis obligée de sortir lorsque je souhaite donner mon sang: "oui, oui, monsieur, je suis hétéro et monagame, pompez moi".
Alors oui, j'ai parfois pris des risques en connaissance de causes mais voilà un moment que ce n'est pas arrivé et mon dernier test (6 mois) était impeccable.
Perso, le risque de grossesse me fait bien plus flipper que le risque de MST ou d'IST!

#
Profil

El.Nino

le jeudi 22 octobre 2009 à 14h12

PPPffffff... Bon je sais pas si j'ai le courage d'intervenir là... Trop de truc à dire, trop peut-être aussi sur le coeur. Peur de m'exposer aussi sur un forum à propos de cette question. Et en plus, c'est mon taf (certains le savent, je bosse à Aides).

Je vais me fumer un pet, je vais réfléchir, et je verrais peut-être + clair. :-/

#

(compte clôturé)

le jeudi 22 octobre 2009 à 14h32

Junon
Moi ce qui me défrise, c'est le mensonge systématique que je suis obligée de sortir lorsque je souhaite donner mon sang: "oui, oui, monsieur, je suis hétéro et monagame, pompez moi".

Alors oui, j'ai parfois pris des risques en connaissance de causes mais voilà un moment que ce n'est pas arrivé et mon dernier test (6 mois) était impeccable.

Perso, le risque de grossesse me fait bien plus flipper que le risque de MST ou d'IST!

Ouais! Faut avoir prononcé ses vœux pour pouvoir donner son sang, bientôt...

#

(compte clôturé)

le jeudi 22 octobre 2009 à 14h37

El.Nino
PPPffffff... Bon je sais pas si j'ai le courage d'intervenir là... Trop de truc à dire, trop peut-être aussi sur le coeur. Peur de m'exposer aussi sur un forum à propos de cette question. Et en plus, c'est mon taf (certains le savent, je bosse à Aides).

Je vais me fumer un pet, je vais réfléchir, et je verrais peut-être + clair. :-/

J'ai hâte de te lire... tu sais, ça replace bien les choses aussi, quand quelqu'un censé être super au clair et non-faillible dit qu'il a des gaps, des doutes et des rebouillages internes.

Ca aide justement à clarifier les débats, à ne pas catégoriser les gens de part et d'autre d'une barrière bien nette.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion