Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

J'hésite à recommencer. besoin de conseils

Besoin d'aide
#
Profil

NorahSpinozi

le mercredi 08 septembre 2021 à 23h10

Bonjour,

J'ai une jolie possibilité avec un homme qui me plaît beaucoup. Je ne sais pas si je saute le pas.. Et j'ai besoin d'avis..
Je vous fais mon speech d'abord :

Je suis en couple depuis plusieurs années, j'aime sincèrement mon chéri actuel.
Nous disons que nous sommes ouverts, on ne sait plus vraiment comment qualifier notre relation a vrai dire, je ne sais pas si on peut appeler ça un couple.
Mon chéri est plus libertin. Il a des aventures avec d'autres femmes et ne développe pas de sentiments. En tout cas il ne l'a pas encore fait.
De mon côté j'ai faim de nouvelles histoires la majorité du temps. Le souci est que je rentre facilement dans l'état des débuts amoureux qui fait que je suis un peu droguée de mes nouvelles conquêtes. Même si je peux aussi me passer de sentiments de temps en temps.
Il y a peu (3-4mois) j'ai eu une aventure assez douloureuse. J'ai eu un amant. Il est tombé amoureux, je suis tombée amoureuse. Il voulait tout le temps me voir, j'étais totalement sous hypnose et je l'écoutais et ne voyais plus mon chéri qui souffrait.
Cette histoire a fini par s'arrêter, ce n'est même pas moi qui y ait mis un terme mais mon amant, qui souffrait trop de passer au second plan. Nous n'avons gardé aucun contact depuis.

Depuis, on a bien parlé avec mon chéri, je suis sortie de ma torpeur amoureuse. Il a eu de nouvelles conquêtes depuis et semble confiant que tout est ok pour lui et ma liberté est mienne etc. Nous allons au mieux nous nous aimons nous nous amusons, c'est parfait.

Mon chéri est parti pour quelques semaines, et j'ai une super touche avec un homme. J'hésite juste à franchir le pas.
Je pense être en mesure de protéger ma relation avec mon chéri, je suis prête à poser des limites dans mes nouvelles relation pour ne plus le faire souffrir, et qu'il ne se sente plus en danger. Je n'ai plus envie de m'oublier totalement comme je l'ai fait quand j'étais envoûtée. Je suis assez confiante là dessus.
Cependant j'ai l'impression que ce nouvel homme s'emballerai facilement. Nous avons parlé ensemble, il est ok avec le fait d'avoir plusieurs relations en même temps. Il m'a aussi dit s'attacher très facilement, et cela me fait peur.
Je suis très très treeees tentée mais
J'ai peur qu'il souffre comme a souffert mon dernier amant. Ce n'est pas ce que je recherche.
J'ai l'impression que cette deuxième place est difficile à gérer.

Au fond je n'ai pas envie de m'engager avec quelqu'un d'autre que mon chéri. Un engagement c'est déjà beaucoup pour moi alors pas besoin d'un deuxième.
Je vois sur le forum beaucoup de gens qui parlent de "consommateurs" et "consommatrices" qui enchaînent sans se préoccuper des autres. Je m'y reconnais beaucoup. Je pense qu'au fond de moi j'ai une grande envie de consommation car tout le temps envie de nouvelles conquêtes. Il faut dire que je suis dans un métier où je rencontre souvent des nouvelles personnes et beaucoup sont très intéressantes et me plaisent..
Avez vous une idée de comment je pourrai faire ? Assouvir mes envies en consommant ethniquement ?
J'ai envie de nouvelles conquêtes tout le temps, sans faire souffrir mon chéri, sans que les "n°2" souffrent. Pensez vous que cela est possible ? Puis je essayer une nouvelle relation en étant claire des le début que c'est un contrat court et que ça n'ira pas plus loin que quelques semaines? Puis avec plaisir rester amis par la suite. Ou est ce vain ?
Après, peut être qu'au final il ne voudra pas et je me prendrai un râteau. Mais vos conseils m'intéressent tout de même énormément peu importe l'issue de ma situation

Bonne soirée à vous

#
Profil

Aki

le jeudi 09 septembre 2021 à 08h51

Bonjour,

tout ça semble bien compliqué. Il serait pragmatique, avant toute chose, de faire le point sur ta relation avec ton compagnon, le point sur tes désirs, ta façon de relationner, ton envie de conquête, ta confiance en toi, ton autonomie affective, tes limites, etc. Avant toute chose.

Quand un frigo tombe en panne, c'est le pire moment pour le remplir, il faut d'abord le réparer.

Sans ce travail préalable, comme tu le pressens bien, plusieurs personnes risquent de souffrir. Il faudra ensuite bien poser un cadre avec tes amants et surtout réfléchir aux suites à donner en cas de "coup de foudre". Si tu veux juste le frisson de la chasse, le désir et/ou le sexe, oriente-toi vers des personnes qui connaissent et acceptent ce jeu-là. Elles existent, il y a des lieux pour ça. Si tu es capable de ne pas démarrer une relation dans laquelle tu sens que la personne ne respectera pas les règles, ça devrait aller.

Message modifié par son auteur il y a 13 jours.

#
Profil

bonheur

le jeudi 09 septembre 2021 à 11h23

@NorahSpinozi,

Je t'invite à réfléchir à la notion d'apprivoisement.

Je trouve que @Aki a raison. Tu peux réparer le frigo et apprivoiser simultanément.

#
Profil

NorahSpinozi

le jeudi 09 septembre 2021 à 13h32

Merci pour vos réponses rapides et intéressantes :)
@bonheur qu'est ce que la notion d'apprivoisement ? Je n'en ai pas encore entendu parler.

#
Profil

RnR

le jeudi 09 septembre 2021 à 14h21

Il n'existe pas de contrat stipulant qu'il sera interdire de souffrir, ni de tomber amoureux...Il faut peut-être accepter l'inattendu et les possibles souffrances, puisqu'en face de nous il y aura toujours des gens avec leurs caractéristiques propres, qui peuvent évoluer avec le temps sans qu'on sache trop ni la direction ni le pourquoi.
Etre éthique ne veut pas dire automatiquement ne pas souffrir ou ne pas faire souffrir.
Si l'éventualité d'une souffrance fait trop peur, il ne faut pas jouer avec le feu peut-être. Si la souffrance subie ou provoquée malgré soi est acceptable, alors on peut jouer avec le feu.
D'expérience, la souffrance peut-être tellement dure qu'il faut vraiment se poser la question en amont.

#
Profil

bonheur

le jeudi 09 septembre 2021 à 14h42

Ma perception (et application) est la suivante (en résumé) : une personne et moi nous rapprochons. Il y a quelque chose d'important et intense. Je laisse le rapprochement opérer sous un mode amical en indiquant que le temps fera son office. J'apprends alors à connaître, à découvrir, à équilibrer, à comprendre. L'apprivoisement ne tue pas l'enthousiasme, l'écoute, l'attention... Simplement, dans l'intention, je modère les actes et les mots.

Je ne tue pas l'amour, non surtout pas. Si amour il y a, je le reconnais. Sauf que je demande le temps de l'apprivoisement. Evidemment, comme je ne sexualise de toute façon pas mes relations, la question ne se pose pas. Je suis sans doute un cas à part. Même à distance (mon cas actuellement) j'entretiens possiblement un lien fort.

Afin de faire comprendre à mon amoureux actuel :-D <3 je l'ai invité à lire "Le Petit Prince" d'Antoine de Saint-Exupéry. Il m'avait déclaré m'aimer, à ma grande surprise. En effet, j'avais de mon côté ressenti quelque chose de troublant, sauf que j'imaginais ce jeune homme, ayant la moitié de mon âge, dans l'optique de venir achever ses études supérieures en France, m'aimer sachant que j'avais indiqué rapidement mon statut de femme mariée. Ce ne fut pas un obstacle pour lui et sa déclaration fut inattendue. A ma grande surprise, il a lu (il ne connaissait pas, il vient d'Afrique), s'est imprégné de moi, de mon souhait. J'ai parlé polyaffectivité, de mon passé, de mon présent. Il m'a présenté sa vie là-bas, puis partagé ses difficultés (visa, Covid, avion, logement, trouver une alternance encore aujourd'hui...). J'ai découvert sa facette d'écologiste. Son soucis du droit des filles et des femmes dans son pays. Sa volonté de vivre en démocratie et d'apprendre loin du tumulte politique qui anime son pays (encore récemment avec un coup d'Etat militaire). Il dit que je suis importante, qu'avec moi il est plus fort et il a un but désormais, un objectif de plus. Tenir une promesse faite en 2020, venir me rendre visite, en "vrai". Nous ne sommes pas pressés, nous avons toute la vie. Nous construisons déjà de nombreux souvenirs, immuables. Un soutien l'un l'autre sans faille. Un amour que j'ai accueilli comme tel, un an après sa déclaration (à la dernière St Valentin : il ne connaissait pas et ce fut une belle surprise pour lui).

Peut-on dire, placer le romantique, l'émotionnel intense (modérément), en début de relation et laisser venir, gentiment, tranquillement, sans excès (sauf intérieur), avec régularité, présence... Cet homme a une grande place dans mon coeur, dans ma vie. Je parle volontiers avec mon entourage (mon chéri de vie, nos jeunes adultes qui vivent encore chez nous), mes ex-collègues de travail, etc, de ses aléas de vie, de ses victoires, de ses désarrois, de nous.
Nous avons vraiment une place importante dans la vie de l'autre. Nous pouvons chambouler notre vie pour l'autre (s'il en a besoin, il aura un toit, à manger... chez nous). C'est défini avec mon chéri de vie, y compris si c'est fait dans l'urgence, dans le cas où il ne pourrait poursuivre ses études sur Bordeaux (moi je vis près de Dijon). J'illustre avec l'exemple que je connais, mon vécu.

Message modifié par son auteur il y a 12 jours.

#
Profil

NorahSpinozi

le jeudi 09 septembre 2021 à 20h30

Merci de vos réponses, c'est super d'avoir vos retours. A chaque nouvelle discussion je découvre des histoires c'est passionant.

@RnR je me retrouve dans ce que tu dis. J'essaye de programmer au maximum pour pouvoir réagir à tous les scénarios possibles, mais finalement la vie est souvent très imprévisible. La souffrance est une étape, sans doute qu'il est bien de l'accepter. Cela fait partie de la vie.
Cela me fait penser à une précédente relation que j'ai eue. Un amoureux ne voulait plus me voir, ne plus avoir de sexe avec moi. Il voulait privilégier sa relation avec sa chérie principale. J'étais très triste, sur le coup, j'ai pleuré comme une madeleine. Mais il m'a quittée si gentiment ... Il a été très clair, et cool avec moi. J'ai été assez admirative et grâce à ça je n'ai pas été triste longtemps. De plus, je le comprenais plutôt bien dans sa décision. Nous avons gardé une relation sympathique amicale, et c'est assez agréable.
@bonheur je comprends mieux ce que tu veux dire par le concept d'apprivoisement. Ton histoire est touchante. C'est vrai qu'il faut laisser du temps au relations pour qu'elles se développent. De mon côté j'ai envie de contact physique très rapidement, même avant de développer des sentiments forts. Au final on fait tout un pataquès du sexe, mais c'est une étape comme une autre dans une relation. La relation peut se poursuivre ou s'arrêter ensuite, selon la réaction de la personne.. Avec ce garçon j'ai l'impression que nous avançons naturellement de plus en plus loin. Je pense que je vais me lancer avec cet état d'esprit, en laissant les choses se faire naturellement.

Du côté de mon chéri, le frigo a l'air tout réparé, je pense que ça devrait aller a ce niveau là.

Nous avons beaucoup parlé, bien pris le temps de faire le point. Nous nous étions beaucoup disputés, et la paix est revenue à nouveau. Nous avons passé plein de bons moments depuis, je suis contente de ça.

En résumé ça me semble complexe comme programme, mais quand même bien sympathique. Je vais essayer de gérer tout ça au mieux ^^, en étant la plus claire possible, et on verra bien avec le temps. Bonne continuation à vous tous

Message modifié par son auteur il y a 12 jours.

#
Profil

bonheur

le vendredi 10 septembre 2021 à 10h58

Je lis ici depuis de nombreuses années. Je constate (et ce n'est aucunement un jugement) le lien entre précipitation et sexualité. Il apparait que ce soit, dans certains cas, un perturbateur relationnel, plus qu'un bienfait. Y aurait-il un côté "tout, tout de suite" ? J'ignore si cela empêche la sérénité ?

@NorahSpinozi : heureuse que ton frigo soit au top (+)

Tout programme est complexe, cela fait son "charme" :-D

#

Dubitatif (invité)

le vendredi 10 septembre 2021 à 18h21

Citation :
En effet, j'avais de mon côté ressenti quelque chose de troublant, sauf que j'imaginais ce jeune homme, ayant la moitié de mon âge, dans l'optique de venir achever ses études supérieures en France, m'aimer sachant que j'avais indiqué rapidement mon statut de femme mariée.
Ce ne fut pas un obstacle pour lui et sa déclaration fut inattendue. A ma grande surprise, il a lu (il ne connaissait pas, il vient d'Afrique), s'est imprégné de moi, de mon souhait.

J'ai parlé polyaffectivité, de mon passé, de mon présent. Il m'a présenté sa vie là-bas, puis partagé ses difficultés (visa, Covid, avion, logement, trouver une alternance encore aujourd'hui...).

J'ai découvert sa facette d'écologiste.

Son soucis du droit des filles et des femmes dans son pays.

Sa volonté de vivre en démocratie et d'apprendre loin du tumulte politique qui anime son pays (encore récemment avec un coup d'Etat militaire).

Il dit que je suis importante, qu'avec moi il est plus fort et il a un but désormais, un objectif de plus.
Tenir une promesse faite en 2020, venir me rendre visite, en "vrai". Nous ne sommes pas pressés, nous avons toute la vie.

Fin de citation

Il a toutes les qualités ce garçon : jeune, études supérieures, compatible avec le polyamour, écologiste, féministe, démocrate.
Surement pas un profil très courant dans les pays africains.

Même beaucoup trop de qualités pour que ce soit crédible.

Par contre, il coche toutes les cases du "brouteur" d'Abidjan qui est tout à fait capable de savoir quel discours tenir à une femme occidentale de ton âge et avec tes attentes ....

#
Profil

bonheur

le vendredi 10 septembre 2021 à 20h20

@dubitatif : merci de ton analyse anonyme (dommage). Que signifie pour toi le terme "brouteur" ?

Si tu entends par là, escroc (pognon), ben c'est comme les carottes, "rappés". Pas un centime n'est sorti de ma bourse.
J'ai eu aussi ce réflexe de me dire que je me faisais avoir. Sauf que voilà, il n'obtient rien de moi, à part un soutien moral et de l'amour.

Du coup, je me rends à l'évidence : il a de réelles qualités et elles transparaissent dans nos échanges. Avec le temps, il se serait lassé, autrement. Et puis, mes 52 ans ne font pas de moi une femme naïve et crédule, si c'est l'allusion.

En réaction, je me fais justement presque importuner par un type bien occidental, bien français, et pour le coup je suis tellement dans la méfiance que je pense que je finirais dans la défiance. Et lui, il sait parfaitement que dire à une femme occidentale de mon âge. Quand à mes attentes ? Tu es qui dubitatif pour penser que j'en ai et si oui, lesquelles ? Si tu as une opinion sur moi, dis les. Au même titre que celle que tu as de ce jeune homme. Cela me ferait plaisir que tu étoffes tes affirmations !

#

Dubitatif (invité)

le vendredi 10 septembre 2021 à 21h15

En Côte d'Ivoire, les "brouteurs", ces pros de l’escroquerie sentimentale sur Internet
https://information.tv5monde.com/afrique/en-cote-d...

Pour certains, ils sont assez malin pour attendre des mois avant de demander de l'argent.

On en reparlera le jour ou cette personne te demandera de l'argent pour payer l'avion pour venir te voir.

Mais je pense que ce jour là tu ne viendras pas me l'annoncer sur ce site.

Cela dit, je te souhaite que j'ai tort ...

#
Profil

NorahSpinozi

le samedi 11 septembre 2021 à 09h04

@dubitatif je comprends tes doutes, l'amour fait faire des folies, et il est bien de rester méfiant pour soi même. En effet ce jeune homme pourrait avoir des intérêts à cette relation, la situation s'y prête. Mais cela peut tout autant être sincère. @bonheur est la mieux placée pour savoir. C'est dommage de se faire avoir, mais c'est dommage aussi de gâcher une relation chouette parce qu'on a trop peur.

@bonheur c'est vrai que le sexe est une étape qui "perturbe" la relation. Dans le sens où ça fait un sacré chamboulement. Je me demande parfois a quoi ça sert, et des fois j'aimerai ne plus en avoir autant envie car j'aime la relation amicale que j'ai avec ce garçon. Après le sexe, c'est un tournant dans la relation, et tout peut se finir, même l'amitié. Je ne pense pas que j'y viens trop vite, je prends généralement le temps de connaître la personne avant (en l'occurrence quelques mois). Peut être que dans notre société nous y voyons trop quelque chose de sacré, de précieux.. Si deux personnes en ont envie, pourquoi attendre et patienter autant. C'est si bon, et au final ça n'engage à rien.

Je me dis que si quelqu'un n'est pas capable de rester en bons termes avec moi parce que je ne veux pas d'engagement, même après le sexe, alors c'est qu'il s'en fout de moi tout court, de l'amitié qu'on avait avant, et qu'il voulait juste me posséder. Donc sans regrets. Au final on peut dire que ça fait le tri rapidement.

Message modifié par son auteur il y a 11 jours.

#
Profil

bonheur

le samedi 11 septembre 2021 à 11h25

@NorahSpinozi : Merci de comprendre et surtout de penser que j'ai une capacité de réflexion suffisante. Et oui, je crois que cet homme est sincère.

@Dubitatif : Il EST désormais en France (Bordeaux), donc non il ne me demandera pas de financer le "voyage" pour venir en France. Il y a eu un article de journal français, vérifiable, en lien avec le fait qu'il ai trouvé à se loger d'une façon intergénérationnelle. J'ai pu le consulter sur internet.

Je lui ai proposé de faire office de "sauvegarde" s'il perdait des données. Aussi, j'ai un certain nombre de documents officiels qu'il m'a confié précieusement. Si c'est une vie inventée, alors c'est super bien fait avec des papiers faux, etc...

Au cas où certains penseraient que les africains se moquent de l'écologie, voici un lien. Il a été le Président de cette ONG jusqu'à son départ pour Bordeaux ( https://www.facebook.com/jeunesdeguineepourleclima... ). Ok, sur facebook, on peut mettre n'importe quoi. Je doute que des brouteurs se donnent cette peine. Nous avons fait des visios, de nombreux échanges. J'ai pu interagir un peu avec son employeur (en France) via LinkedIn. Là encore ça reste du réseau social auquel on peut faire dire n'importe quoi, c'est vrai. J'ai une copie de son admission à son Ecole, qui c'est vrai peut-être un faux. J'ai une copie de documents de l'attestation d'élection de domicile avec le cachet du centre d'action social de Bordeaux. Bon ok, ça pourrait être un faux. Ce document était trop important pour qu'il n'y ai pas une sauvegarde quelque part, puisque c'est son justificatif d'adresse en France. J'ai même la copie de son passeport...

Bon, oui, ça peut être de l'arnaque. Ce serait tout de même déployer beaucoup de moyens (pas impossible, c'est vrai) pour ne rien obtenir de moi, sauf le loger en cas de nécessité. Il SAIT que je ne distribuerai pas d'argent, même par amour.

Alors je comprends que l'on puisse être dubitatif et me considérer comme naïve. Sauf que voilà, j'ai déjà eu, comme je suis quelqu'un d'ouverte et de communicante, à faire à des escrocs. Je me rappelle d'un qui voulait que j'investisse pour lui dans des mines d'or au Maroc, qu'il me signerait une reconnaissance de dettes, etc (là oui, on me prenait pour une bille). Un autre actuellement, pour lequel je ne sais que penser, sauf que son attitude m'oppresse. Cet hiver aussi, une soi-disant amie de longue date (adresse mail avec un "i" remplacé par un "r") à l'identique, qui voulait que j'aille en bureau de tabac acheté des tickets et que je communique les codes... Euh ? Là encore, prend moi pour une bille !

Mon téléphone sonne : ça tombe bien, c'est mon petit renard adoré. Je lui avais communiqué hier le lien sur ce fil de discussion. Il a eu peur que cette histoire nuise à notre lien. Je lui ai dit qu'il avait eu raison, d'ailleurs je pensais faire de même plus tard dans la journée. Ce fut aussi une occasion de se donner des nouvelles toutes fraiches :-D .

De sa part, j'indique qu'il est un petit renard adoré, et non un âne. Il ne broute pas.

Du coup, il se sent obligé de justifier encore et encore. Il va me transférer copie d'un mail... Faut arrêter ! Les étudiants en bavent déjà assez comme ça, et ceux qui viennent d'Afrique davantage. Il m'a confirmé que le lien de @Dubitatif était intéressant et que oui, il faut être vigilant. J'invite chacun-e ici à concevoir que des personnes qui font de leur mieux, avec leurs moyens pour avoir une vie meilleure, sans faire le mal autour d'elles, puissent vivre humainement. Le mal n'est pas partout.

Mon petit renard adoré comme moi-même sommes choqués par le caractère "invité" de @Dubitatif. Il a eu peur que ce soit une personne proche de moi (mon chéri de vie ou un des garçon) qui me mette en garde par ce biais. Il ne veut surtout pas de cela. Alors, je ne remercie pas de l'avoir placé en insécurité. Il m'a indiqué que si @Dubitatif avait été membre, il l'aurait joint directement. J'avais eu cette même idée.

@NorahSpinozi : je te prie de bien vouloir m'excuser, et excuser mon petit renard adoré, sauf qu'il est difficile de réagir autrement. Lui comme moi, nous sommes sentis visé directement, et d'une façon agressive. En tout cas, cela nous a permis de clarifier. C'est toujours inconfortable à mener ce type de discussion, sauf que ça soulage. Du coup, merci @Dubitatif !

Message modifié par son auteur il y a 11 jours.

#
Profil

bonheur

le samedi 11 septembre 2021 à 11h28

NorahSpinozi
C'est dommage de se faire avoir, mais c'est dommage aussi de gâcher une relation chouette parce qu'on a trop peur.

(+) <3

NorahSpinozi
Je me dis que si quelqu'un n'est pas capable de rester en bons termes avec moi parce que je ne veux pas d'engagement, même après le sexe, alors c'est qu'il s'en fout de moi tout court, de l'amitié qu'on avait avant, et qu'il voulait juste me posséder. Donc sans regrets. Au final on peut dire que ça fait le tri rapidement.

(+)

#
Profil

bonheur

le samedi 11 septembre 2021 à 17h31

J'ai ouvert un fil de discussion dédié aux brouteurs ou autres arnaques sentimentales
/discussion/-cwp-/Arnaques-aux-sentiments-brouteur...

#
Profil

Zohari

le jeudi 16 septembre 2021 à 10h09

Ça peut sembler contre-intuitif mais je pense que si tu poses la question, c'est que tu sais déjà que tu n'es pas prête à t'arrêter de consommer les gens comme ça, et tu cherches probablement juste une validation pour le faire sans culpabiliser. Effectivement, prévenir les gens de ce que tu recherches, des relations à court terme sans engagement, semble déjà être un pas vers plus d'éthique. À partir du moment où les choses sont claires dès le début, ça n'empêche pas forcément les gens de développer des sentiments les uns envers les autres, mais si les bases sont posées, on peut aussi considérer que les gens sont adultes et capables de savoir ce qu'ils sont prêts à accepter ou pas, donc ça devient leur problème.
Ou alors peut-être ne consommer que des gens qui ont les mêmes envies de consommation que toi, donc consommer et être consommée (c'est ce que ton chéri semble faire). Mais ça rendrait certainement la phase de conquête beaucoup moins intéressante donc il est probable que malheureusement, ce qui te plait dans le fait de consommer les gens disparaisse avec des relations purement charnelles.

NorahSpinozi
Je me dis que si quelqu'un n'est pas capable de rester en bons termes avec moi parce que je ne veux pas d'engagement, même après le sexe, alors c'est qu'il s'en fout de moi tout court, de l'amitié qu'on avait avant, et qu'il voulait juste me posséder. Donc sans regrets. Au final on peut dire que ça fait le tri rapidement.

Là par contre, tu sous-estimes le simple respect que les gens ont pour eux-mêmes. Beaucoup de gens ne sont pas capables d'avoir des relations uniquement sexuelles, et quoiqu'ils en disent, s'engagent toujours un peu émotionnellement dans leurs relations physiques avec les autres. Et ça n'a pas forcément de rapport avec toi ou avec le fait de vouloir te posséder, mais juste avec le fait de respecter leurs propres besoins : ielles ont besoin de plus d'engagement que tu n'es prête à en donner => ielles souffrent => ielles refusent de rester en bons termes avec toi non parce qu'ils sont vexés de l'issue de la relation mais bien parce qu'ils ont besoin de panser leurs plaies et que ça leur fait mal de te revoir, tout simplement.
C'est un peu culotté d'ailleurs de reprocher à tes conquêtes de ne pas s'intéresser à l'amitié qui vous lie et de ne vouloir que te posséder alors que toi, sans aucun égard pour l'amitié qui vous lie, tu es prête à les consommer pour ton bon plaisir ;) Peut-être qu'ils ne veulent plus te parler parce qu'ils se disent la même chose que toi en fait (je te cite) : que tu t'en fous d'eux, de l'amitié que vous aviez avant, et que tu voulais juste les consommer. Donc sans regret, ils passent à autre chose. C'est vrai que le tri est vite fait ;)

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion