Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Comment passer de la monogamie au polyamour ?

Besoin d'aide
#
Profil

Miss33

le mercredi 27 janvier 2021 à 14h46

Bonjour !

Je viens aujourd'hui écrire cet article simplement car je ne sais plus comment avancer dans ma vie de couple et peut être ici je trouverai des réponses...

Ma vie actuelle à tout pour faire envie... Un conjoint depuis 7 ans avec qui j'ai une incroyable petite fille de 20 mois, une maison, une voiture, un bon travail, des animaux, des amis, une famille.... Sauf que là où le bas blesse c'est qu'il y a un autre homme actuellement dans ma vie... Mon amant, mon amitié amoureuse ou je ne sais pas comment l'appeler.

Mon conjoint n'est pas au courant de cette relation.... Je lui ai fait part il y a quelques mois de mon besoin de vivre d'autres choses (sans préciser que je le faisais déjà...) mais le "problème" est que pour moi ce n'est pas juste un amant d'un point de vue sexuel... J'ai vraiment des sentiments pour lui... Et pour mon conjoint..

Avec mon conjoint c'est une vraie belle complicité, on a énormément de points en commun d'un point de vue éducation de notre fille, activités, sport, rires, etc... Mais d'un point de vue affectif c'est compliqué depuis le début (je suis très demandeuse en terme d'affection) et pour lui c est quelque chose qui n'est pas du tout prioritaire, il n'est pas affectueux et démonstratif du tout...

D'autre part, mon "amitié amoureuse" lui, est très démonstratif, admiratif, attentionné, câlin, intelligent, doux... Mais, je ne me verrais pas vivre avec lui car peu de point commun niveau vie quotidienne.... Cela fait 3 ans que nous travaillons ensemble et que nous nous tournons autour... Qu'on joue un "jeu de séduction", qu'on est de très bons amis... Mais voilà 6 mois que nous avons été beaucoup plus loin... On se voit régulièrement en cachette...

Et mon problème aujourd'hui c est que je n ai pas du tout envie de choisir entre l un ou l autre, j ai la certitude que j ai besoin des deux dans ma vie et je trouve injuste de devoir prendre une décision...

Quand j avais fait part à mon conjoint de mon besoin d autre chose, il avait plutôt interprété cela comme "une crise passagère" ou plutôt dans le sens libertinage... J essaie régulièrement de tendre la perche pour essayer d en parler, j ai acheté des livres sur le polyamour, je lui en ai prêté un mais il ne l a pas encore commencé...

Comment faire pour ouvrir la discussion ? Comment lui faire comprendre que je n ai pas juste envie de sexe à gauche à droite, mais plutôt de me permettre de vivre d autres émotions/relations profondes....

J ai peur de le perdre, de perdre ma vie de famille, et qu il s arrête juste à mon "infidélité" alors que j ai pas du tout envie de me séparer de lui et de priver ma fille de son père... Je suis perdue...

#

Polyarthrite (invité)

le mercredi 27 janvier 2021 à 18h44

Le problème comme tu le dis c'est que tu as été infidèle avant même d'en parler avec lui et qu'on dirait que le poly va servir de caution pour justifier tes actes et te déculpabiliser.

C'est jamais une bonne démarche de vouloir ouvrir son couple alors qu'on a déjà un amant ou un potentiel amant.
Les valeurs poly se retrouvent faussé car l'ouverture devient un moyen égoïste de faire accepter un amant alors qu elle devrait être permettre au couple entier de prendre un nouveau chemin en pensant à son conjoint.

Ça va être compliqué d'ouvrir ton couple au poly et le risque de rupture est grand.

#
Profil

Caoline

le jeudi 28 janvier 2021 à 12h22

En effet il s'agit là de passer d'une situation de mensonges, de tromperie, d'infidélité sans guillemets et non d'une relation monogame à une ouverture vers le polyamour. Le reconnaître clairement au lieu d'essayer de le minimiser me semble une première étape. Pour la suite je n'ai pas d'expérience. Bon courage.

#
Profil

kill-your-idols

le vendredi 29 janvier 2021 à 10h57

1) Votre vie actuelle n'a pas tout pour faire envie. Bien au contraire, elle ne me fait pas envie du tout. Heureusement que le nouvel amant est arrivé, sinon ça aurait été l'ennui total.

2) Si vous êtes demandeuse en termes affectifs, votre conjoint n'est pas du tout démonstratif et votre amant vous donne toute l'affection que votre conjoint ne vous donne pas, tout le monde est content. Pour votre conjoint c'est un problème de moins.

3) La différence entre le libertinage et le polyamour est toute dans la tête de ceux qui les pratiquent. Depuis l'extérieur on ne voit rien. Donc, si votre conjoint est ok avec du libertinage et vous êtes plutôt dans le polyamour, personne ne se rendra compte à part vous-même.

4) Il n'est pas nécessaire de tout expliquer à tout le monde dans les moindres détails. Les gens détestent les discussions, mais s'habituent vite aux changements.

5) Étant donné que maintenant vous avez deux chéris, il faudra donner à chacun des deux la juste dose d'attention. Faites gaffe à ne pas négliger un des deux et de donner toute l'attention à l'autre.

6) Si vraiment votre conjoint ne supporte pas votre amant, et veut mettre fin à la vie de couple, esseyez, plutôt que de divorcer, de négocier un temps partiel: 2-3 jours de vie de couple, et 4-5 jours où chacun est célibataire et fait ce qu'il veut de son côté. Les couples à temps partiel sont très stables: j'en connais qui fonctionnent comme ça depuis plusieurs années.

#
Profil

Miss33

le vendredi 29 janvier 2021 à 20h19

Merci d avoir pris le temps de me lire et me répondre....

Effectivement actuellement je suis dans une situation telle (mensonges, tromperie)mais de là a dire que je cherche un moyen de me déculpabiliser ce n est pas juste. Je n ai pas donné les explications de toute ma vie amoureuse car on y passerait la nuit et je pensais qu avec un trop long texte personne ne me lirait jusqu au bout..

Cela fait bien passé une dizaine d année maintenant que je me questionne sur la monogamie, que je souffre de ne pas pouvoir assumer mes amours (j ai déjà perdu un homme a qui je tenais énormément "a cause" de la monogamie, car j avais dû faire un choix )... Et je n ai pas envie que cela se reproduise aujourd'hui..

Je pensai que j avais un problème, et me répétais que cela était mal, pas bien, etc. Et c est à force de lire et me renseigner (suivi sexologue y compris) que j ai entendu parler du polyamour et que je me retrouve complètement dans ce que j ai pu lire/entendre ...Aujourd'hui j ai envie d assumer qui je suis et la manière dont je pense... J ai juste peur de perdre à nouveau quelqu'un que j aime sincèrement.....

Message modifié par son auteur il y a un mois.

#
Profil

Miss33

le vendredi 29 janvier 2021 à 20h55

kill-your-idols
1) Votre vie actuelle n'a pas tout pour faire envie. Bien au contraire, elle ne me fait pas envie du tout. Heureusement que le nouvel amant est arrivé, sinon ça aurait été l'ennui total.

2) Si vous êtes demandeuse en termes affectifs, votre conjoint n'est pas du tout démonstratif et votre amant vous donne toute l'affection que votre conjoint ne vous donne pas, tout le monde est content. Pour votre conjoint c'est un problème de moins.

3) La différence entre le libertinage et le polyamour est toute dans la tête de ceux qui les pratiquent. Depuis l'extérieur on ne voit rien. Donc, si votre conjoint est ok avec du libertinage et vous êtes plutôt dans le polyamour, personne ne se rendra compte à part vous-même.

4) Il n'est pas nécessaire de tout expliquer à tout le monde dans les moindres détails. Les gens détestent les discussions, mais s'habituent vite aux changements.

5) Étant donné que maintenant vous avez deux chéris, il faudra donner à chacun des deux la juste dose d'attention. Faites gaffe à ne pas négliger un des deux et de donner toute l'attention à l'autre.

6) Si vraiment votre conjoint ne supporte pas votre amant, et veut mettre fin à la vie de couple, esseyez, plutôt que de divorcer, de négocier un temps partiel: 2-3 jours de vie de couple, et 4-5 jours où chacun est célibataire et fait ce qu'il veut de son côté. Les couples à temps partiel sont très stables: j'en connais qui fonctionnent comme ça depuis plusieurs années.

Merci pour le retour.... Je ne connais pas le concept de couple à temps partiel. Il est vrai qu avec une petite fille en bas âge il est évident que si je devrais faire un choix, celui ci se porterait vers son papa. Simplement car je n ai pas envie de la priver de la présence de son papa au quotidien (une séparation impliquerait logiquement une garde partagée), quitte à mettre mes envies/besoins au second plan... Finalement comme je l ai fais jusquà présent...

Il est difficile pour mon conjoint actuellement de se positionner, il vient d'une famille chrétienne très croyante, pour lui, il faut rester coûte que coûte.... Moi j ai été élevée par une mère célibataire féministe, on n a pas les mêmes points de vue de base.... Donc j essaie d en parler, régulièrement de relancer le sujet.... On verra où cela nous mène... Dans tous les cas cela m a fait du bien de "vider" mon sac ici....

#
Profil

alinea7

le vendredi 29 janvier 2021 à 21h32

Dady39
... J ai juste peur de perdre à nouveau quelqu'un que j aime sincèrement.....

Quand les gens sont libres et informés, ils peuvent prendre des décisions pour leur propre bien-être, comme tu l'as fait pour toi. Ton mari actuellement n'est pas libre et informé, il est enfermé dans ce mensonge de vie exclusive.
Et si tu souhaites la liberté d'aimer pour toi, peut-être peux tu aussi souhaiter sa liberté d'aimer à ton mari y compris si c'est dans un cadre qui t'exclue. Souhaites-tu qu'il soit heureux ou bien qu'il t'appartienne ?

La liberté d'aimer c'est aussi la liberté de quitter.

Car quand il va apprendre ton infidélité s'il l'apprend, c'est ta liberté qu'il va se prendre dans la figure. Et ce que tu crains c'est de recevoir la sienne en retour.

Je comprends qu'il soit difficile de ne pas se culpabiliser dans notre société normée tout ça tout ça, et en plus apparemment ton mari se met des oeillères. Simplement, ça se peut que de son point de vue, soit ton amant est une personne tellement géniale que tu n'as pu résister à lui mentir et le tromper AVANT de lui en parler (et là il se peut que le mensonge décuple la menace que représente cet amant et que le quitter soit la condition sine qua non à toute réflexion d'ouverture ultérieure), soit qu'il se dise que lui mentir n'était pas grave pour toi et que votre lien ne compte donc plus pour toi. Dans les deux cas le rassurer va être délicat puisque tu peux mentir et cacher donc ta parole et ton comportement comme systèmes de communication auront perdu tout crédit.

Vu les oeillères et le choc, je doute qu'il saute de joie à l'idée de pouvoir prendre la même liberté affective et sexuelle que toi. Mais juste pour que tu y penses, tu serais confortable à l'idée qu'il ait des amantes ?

En l'état actuel des choses et en attendant de voir sa réaction il me semble que mettre en pause ta relation (voire la stopper si tu penses vraiment le polyamour comme quelque chose qui te correspond bien au delà de cet amant : c'est violent pour vous deux c'est injuste, ça donne juste de meilleures chances à la transition avec ton mari sans garantie non plus) serait une première étape, et c'est injuste pour ton amant. Mais lui est libre et informé depuis le début, peut-être peut-il comprendre et patienter ?
Ensuite, aborder ce qui s'est passé, que ce n'est plus d'actualité mais que tu voudrais vraiment à la fois le rassurer, lui montrer que ça ne change rien pour vous et voir ce qui serait acceptable pour lui.
Je dis pas que c'est la meilleure solution pour vous ni d'une manière générale, je pense juste qu'en tant que mono/personne à qui on a menti, ça serait ce qui aurait les meilleures chances d'être écouté et pas rejeté en bloc par la violence de la trahison.

Voilà je pense pas que ce soit agréable à lire, je suis désolée. Dans l'absolu je te souhaite que ça se passe tout en douceur et que ton mari soit serein à l'idée d'ouvrir votre couple. Ou même un intermédiaire. :-/

Message modifié par son auteur il y a un mois.

#
Profil

Miss33

le vendredi 29 janvier 2021 à 22h12

Merci d avoir pris le temps de m écrire.... Effectivement ce n était pas brillant de ma part d'avoir cédé avant d avoir pris le temps d en parler avec mon conjoint...

Actuellement l idée qu il ait d autres relations ne me pose pas de problème étant donné que j ai cette vision des choses. Je pense que j ai essayé ces années de me convaincre que cela me convenait, un peu en mode "arrête d être éternelle insatisfaite, sois contente de ce que tu as, etc" étant donné que sous pleins de points de vues on s entend très bien...

Il est vrai que l idée qu il me quitte en apprenant la vérité me terrifie.... J ai peur pour notre fille, peur d avoir brisé notre famille pour assouvir mes besoins... Mais le mal est fait. Je pense effectivement mettre entre parenthèse ma relation avec mon amant (même si celle ci n est pas sexuelle) elle me perturbe dans ma réflexion et dans la mise en place de quelque chose de sain avec mon conjoint....

Merci pour les conseils!

#
Profil

alinea7

le samedi 30 janvier 2021 à 07h25

Ne te culpabilise pas trop non plus, on nous vend un bonheur prêt à porter, c'est normal d'avoir un temps de malaise en sentant que ça devrait être super mais qu'en fait y a un problème.
Et ce bonheur prêt à porter je crois qu'il n'y a personne qui s'y retrouve à 100%.

Par ailleurs, tout le monde ne place pas la notion d'infidélité au même endroit. Ce serait intéressant de savoir quel comportement est une infidélité pour ton mari : être attiré ? Être amoureux ? Se toucher ? S'embrasser ? Coucher ? Une combinaison ?
Etre attiré et amoureux, ça ne se contrôle même pas, donc ce sont souvent plutôt les comportements normativement associés qui posent souci même si parfois les comportements sans l'attirance ou l'amour, c'est OK.
Je digresse. En tout cas avec l'absence de sexe il y a au moins un comportement normativement étiqueté comme infidèle qui n'a pas eu lieu.

#
Profil

Sophie72

le samedi 30 janvier 2021 à 12h06

Bonjour
Ta situation est complexe. Tu es probablement une personne qui ne peut s'épanouir dans un couple exclusif mais...tu es aussi dans la situation de l'adultère et statistiquement, l'aveu d'un adultère entraîne le plus souvent la séparation, même lorsque la personne qui a commis l'adultère met fin à sa relation. Cela entraîne quoi qu'il en soit une crise au niveau du couple. Je pense qu'il ne faut pas prendre de décision précipitée au risque d'avoir des regrets. Connais-tu le livre d'Esther Perel "Je t'aime , je te trompe"? Je pense que cela pourrait vraiment t'éclairer. Il ne parle pas que de l'adultère mais prend l'angle de l'adultère pour comprendre ce qui se joue dans les couples qui y sont confrontés et même dans les couples en général. Bon courage pour les semaines à venir.

#
Profil

kill-your-idols

le samedi 30 janvier 2021 à 13h55

Dady39
Merci pour le retour.... Je ne connais pas le concept de couple à temps partiel. Il est vrai qu avec une petite fille en bas âge il est évident que si je devrais faire un choix, celui ci se porterait vers son papa. Simplement car je n ai pas envie de la priver de la présence de son papa au quotidien (une séparation impliquerait logiquement une garde partagée), quitte à mettre mes envies/besoins au second plan... Finalement comme je l ai fais jusquà présent...

Pour ne pas priver les enfants de ses deux parents, on peut toujours avoir une rerlation à temps partiel et deux maisons dans le même quartier (c'est ce que j'ai fait, et ce qui ont fait tous les gens que je connais qui vivent de cette manière). Comme ça, les parents et les enfants peuvent organiser leur journée de manière libre et spontanée.

Dady39
Il est difficile pour mon conjoint actuellement de se positionner, il vient d'une famille chrétienne très croyante, pour lui, il faut rester coûte que coûte.... Moi j ai été élevée par une mère célibataire féministe, on n a pas les mêmes points de vue de base.... Donc j essaie d en parler, régulièrement de relancer le sujet.... On verra où cela nous mène... Dans tous les cas cela m a fait du bien de "vider" mon sac ici....

Si son but est de rester "coûte que coûte" tant mieux. C'est une qualité rare aujourd'hui.

#
Profil

Aki

le dimanche 31 janvier 2021 à 02h06

On ne peut pas mentir ou cacher des choses éternellement. Et plus on attend, plus ça risque d'être douloureux. Il faut arrêter cette situation dès que possible.

Avant de parler de polyamour ou d'ouverture de couple (c'est-à-dire "en rajouter une couche"), je pense qu'il faudrait déjà assumer la situation actuelle, c'est-à-dire le fait d'avoir trompé, en expliquant les raisons qui ont poussé à faire ça. En parler me semble incontournable (et responsable, surtout), en se préparant à ce que ton conjoint puisse se sentir blessé, trahi et mette potentiellement fin à votre relation (ou du moins sous sa forme actuelle).

Pour repartir sur de bonnes bases vers le polyamour (ou toute autre forme de relation), avec de la confiance mutuel, c'est vraiment très mal parti, on ne va pas se mentir. Peut-être que lui expliquer ce que tu as dis dans ton premier message (la vérité) est le plus simple à faire. Peut-être qu'il comprendra.

#
Profil

Miss33

le dimanche 31 janvier 2021 à 19h17

Merci à tous d avoir pris le temps de me lire et de me répondre. Effectivement pour moi il est temps de dire la vérité.. Même si aujourd'hui je parle d'une "amitié amoureuse" dans le sens où on n'a pas été jusquà coucher, je pense qu'il sera à même de comprendre mon infidélité sentimentale (et un peu plus, mais effectivement où sont les limites...)..

Nous avons déjà eu une grosse discussion depuis l'écriture de mon poste. Il a très bien compris que je suis qqn qui écoute beaucoup mes besoins/ressentis etc.. À contrario de lui qui a tendance à ne pas prêter attention à ce genre de chose. Il a compris que j avais besoin de vivre d autres choses avec d autres personnes, même si lui ne se verrait pas faire de même. Il veut mon bonheur quoi qu il arrive.... J étais très touchée....
Il sait aussi que je ne suis pas du genre à m envoyer en l air avec le premier venu (finalement le sexe je m en tape un peu, c est un bonus) et que je ne ferais pas n importe quoi...

Alors oui cette discussion j aurais dû l avoir AVANT de partir en cacahuètes avec mon collègue mais..... Ce qui est fait est fait.... Je vais tenter de trouver les mots pour pouvoir le lui expliquer...

#
Profil

Intermittent

le lundi 01 février 2021 à 22h38

Actuellement l idée qu il ait d autres relations ne me pose pas de problème étant donné que j ai cette vision des choses.

Ca, c'est une chose que tu sauras vraiment en l'ayant expérimenté.
Être du côté de celui qui a une deuxième relation (adultère ou autre)ou de celui qui le subit n'est pas du même ordre émotionnel.

Par exemple, serais tu prête à le laisser avoir une deuxième relation sans en profiter toi-même ?
il vient d'une famille chrétienne très croyante, pour lui, il faut rester coûte que coûte.... Moi j ai été élevée par une mère célibataire féministe, on n a pas les mêmes points de vue de base....
Ce qui m'étonne, c'est le fait de se mettre en couple en ayant des enfants, avec des divergences de base aussi importantes sur la vision du couple ....
Tu ne t'en étais pas aperçue au début de cette relation ?

#
Profil

Miss33

le mardi 02 février 2021 à 07h25

Bon il est clair qu ici vous n avez pas toute l histoire et comme je l ai dit il m aurait fallu des heures pour tout expliquer.

J ai déjà vécu de mon côté avec un conjoint "qui allait ailleurs" et moi pas, j'étais plus jeune certes mais cela ne me posait pas de problème car il était honnête avec moi. Cependant, lui c'était purement sexuel et sans attachement.

Pour ce qui est des divergences entre mon conjoint et moi, bien sûr que je m en étais rendue compte avant, mais que voulez vous, on ne contrôle pas ses sentiments... De plus, hormis notre éducation qui a été différente sur le point de vue du couple, nous avons énormément de points en commun, de passions communes et de valeurs communes...

On verra ce que le temps nous dira, nous en parlons beaucoup....

#
Profil

Aki

le mardi 02 février 2021 à 13h25

Lui as-tu déjà simplement dit ce que tu as écrit plus haut : " je n ai pas juste envie de sexe à gauche à droite, mais plutôt de me permettre de vivre d autres émotions/relations profondes." ? As-tu posé ça clairement (au lieu de faire comprendre ou deviner) en t'assurant qu'il a bien compris ton besoin ?

#
Profil

Miss33

le mercredi 03 février 2021 à 19h06

Aki
Lui as-tu déjà simplement dit ce que tu as écrit plus haut : " je n ai pas juste envie de sexe à gauche à droite, mais plutôt de me permettre de vivre d autres émotions/relations profondes." ? As-tu posé ça clairement (au lieu de faire comprendre ou deviner) en t'assurant qu'il a bien compris ton besoin ?

Oui justement c est vraiment un point sur lequel j insiste énormément, car lui à tendance à me dire :" moi je ne me sentirais pas capable de coucher avec la première venue, j ai besoin de connaître la personne et je n ai pas le temps aujourd'hui avec mon travail de faire des connaissances"... C est là où je le reprends direct en disant que le sexe pour moi c est du "bonus", vraiment, ce n est pas ce que je cherche..... Mais du coup, je ne dis pas que ca n arriver jamais, mais aujourd'hui mon infidélités est plutôt affective que sexuelle.... Il a du mal à comprendre car lui est très indépendant affectivement... Mais je crois qu il comprends..

#
Profil

Cha

le jeudi 04 février 2021 à 22h23

En tout cas, je comprend ta situation car jai été dans la même situation affective et ca a été super dur d'en parlé a mon conjoint (on a pas d'enfant, ca met quand meme une pression en moins). On avait déjà parler de couple libre (sans jamais l'avoir concrétisé car pas ressenti l'envie ou le besoin) mais sans imaginer la présence de sentiments. Sauf que là, je devais lui parlé de quelque chose de concret et pas de concept et ca fait tres peur car une fois l'info livrée, il y a un point de non retour et on ne connait pas les conséquences.
Pour ma part, pour être sur de ne pas être maladroite dans mes paroles, jai préféré lui ecrire une lettre. Au moins c'est posé et il lit les infos au rythme qui lui convient et il ne m'interompt pas dans mon explication.
Il a tout compris et accepté naturellement (sans en resentir le besoin de son côté), ca m'a énormément soulagé et je me suis épanouie dans ma double relation jusqu'à présent. Je retrouvais dans cette relation (que je concidaire aussi comme une amitié amoureuse) l'affection et l'attention que je n'avais pas assez (selon mes besoins) chez mon conjoint et ca a beaucoup apporté et fait murir notre couple!
Cest chouette déjà si il comprend et j'espère de tout coeur que tu vas pouvoir vivre tes relations sereinement.
Pour moi, ce qui a été le plus dure, ca a été de m'avouer à moi même et d'accepter d'aimer 2 personnes en meme temps(et de l'avouer à mon conjoint^^). Mais ca c'est à cause des normes de la société....

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion