Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Besoin de lumière

Besoin d'aide
#
Profil

Loshana

le mardi 02 mars 2021 à 20h57

Bonjour à tous,
Je vous lis depuis quelques jours et je ressens aujourd’hui le besoin d’écrire.
J’ai 31 ans, je suis en couple depuis 10 ans. Avant cela, j’ai vécu deux histoires d’amour qui ont compté, et des aventures. J’ai compris assez tôt que je pouvais aimer aussi bien un homme qu’une femme, je voyais l’amour au sens large. Ça me tombait dessus et j’accueillais ces émotions à bras ouverts, sans que le genre de la personne aimée soit un frein, malgré mon éducation assez stricte et limitante. J’ai toujours été curieuse et étant hypersensible, je ne me sens réellement vivante que lorsque que je ressens quelque chose de fort, que ce soit négatif ou positif. J’ai beaucoup de mal à gérer la routine, j’ai besoin d’émotions, de folie parfois, d’insouciance. J’ai compris depuis longtemps que je pouvais aimer plusieurs personnes, d’un million de façons différentes, et je n’ai jamais vraiment imaginé pouvoir être heureuse avec une seule personne pour le reste de ma vie. C’est pourtant mon éducation, et le schéma monogame est clairement ma référence. Jusqu’à assez récemment, je pouvais ressentir de la jalousie de manière assez intense par moments. Quand j’étais ado/jeune adulte, j’associais systématiquement le sexe aux sentiments. Je me sentais extrêmement vivante dans la séduction, mais je m’attachais très vite et pouvait très mal le vivre si la personne en question ne partageait pas mes sentiments. Je crois qu’à l’époque j’imaginais un avenir commun à presque chaque «  aventure sexuelle » que j’ai pu vivre. J’avais un besoin de protection évident, certainement dû à un déséquilibre familial et au fait non négligeable d’avoir subi une agression sexuelle dans l’enfance. J’avais besoin d’être rassurée fréquemment sur le fait de compter vraiment pour l’autre, d’être la seule. Mes relations sexuelles ont toujours été compliquées, ayant de grosses douleurs quasiment à chaque rapport. Et pourtant, je ne peux me résoudre à ça. J’aime le sexe, j’aime les rapports charnels. Aujourd’hui j’ai avancé par rapport à ce que j’ai subi petite, c’est récent mais je sens que je retrouve petit à petit un équilibre psy. Dans ma relation actuelle, nous n’avons que très peu de relations sexuelles, qui ne me satisfont pas. Les premières années, j’avais mal à chaque fois, je l’ai beaucoup caché par peur de perdre mon amoureux, comme les précédents. Lui a fini par ne plus me toucher, ayant j’imagine associé le fait de me faire l’amour à me faire mal. Et ce n’est pas quelqu’un d’entreprenant, qui se satisfait d’à peu près n’importe quelle situation même inconfortable, ce qui n’aide pas. Je suis la seule à provoquer des discussions au sein du couple, rien ne change, je ressens depuis des mois un bon paquet de frustrations, qui grandissent et ont fini par amoindrir l’amour que j’éprouve pour mon conjoint. Ces derniers temps nous avançons tout de même à pas de fourmi vers une compréhension mutuelle et des remises en questions, mais de mon côté je me rends compte que je ne sais plus ce que je veux.
Je crois que ce schéma de couple exclusif ne me convient pas. J’ai trop besoin de ressentir, de vibrer, de séduire. Et aussi de découvrir le sexe d’une autre manière, car je suis persuadée que mon histoire n’est pas une fatalité. Mais je fais ce triste constat, je ne crois pas pouvoir vivre ça avec mon conjoint actuel, en tout cas pas dans l’immédiat. On a trop de choses à réparer, à reconstruire.
Vous pourriez me conseiller de me séparer de mon conjoint, avec qui la communication est très difficile, le sexe inexistant, l’amour de mon côté bien caché sous des couches de frustrations. Mais il se trouve que je crois aussi que l’amour n’est pas constant, que l’entretenir nécessite parfois du travail au sein d’un foyer, et que nous avons une petite fille ensemble, et que pour ça aussi j’ai envie de me battre. Je crois que l’on pourrait vivre heureux ensemble, si les «  règles » n’étaient pas les mêmes. Je l’ai vraiment aimé, très fort, et je crois que notre famille vaut le coup, que ce serait trop facile de juste baisser les bras.
Mais voilà, je suis perdue. Entre les choses à reconstruire dans mon couple, et mes propres besoins. J’aimerai me sentir libre d’aimer. Libre d’avoir des relations sexuelles si l’occasion se présentait, sans lendemain, ou pas. Libre d’embrasser une femme. Libre de dormir avec un ami, juste en ami, sans que cela pose un problème de bienséance. Je me sens enfermée dans toutes ces règles. J’ai envie des deux, de construire mon foyer, et d’être libre de vivre d’autres amours, si ça me tombait dessus.
Parce qu’il se trouve que ça m’est tombé dessus, il y a quelques mois. Ce qui a j’imagine contribué à ce que je me pose toutes ces questions... Mais ce sera peut être l’objet d’un second post.
Aujourd’hui je me plonge dans vos écrits, dans des podcasts qui me passionnent et je ne compte pas m’arrêter la. J’ai besoin de comprendre, je connaissais déjà le concept de polyamour via mon frère et sa femme qui le vivent, mais sans en comprendre le sens profond, et en le découvrant réellement je me retrouve beaucoup là dedans.
Mais voilà, que faire? Comment en parler? Comment être sure que je ne me plante pas complètement de chemin? Je suis très lucide sur le fait que je ne veux pas «  compenser » les lacunes de mon couple en aimant ailleurs, ce sont deux choses bien différentes.
Je suis preneuse de conseils, de témoignages, de lectures... bref tout ce qui pourrait m’aider à y voir plus clair ;)
Merci de m’avoir lue!

#

Nadine (invité)

le mardi 02 mars 2021 à 21h26

Bonsoir Loshana

Cela m est difficile d imaginer ta souffrance dans toute cette histoire, et bravo pour le courage de ton récit.

A mes yeux, aucune femme (ou homme bien entendu) ne devrait à souffrir de la sorte, avoir des rapports douloureux par peur de perdre son amoureux.... Je ne connais pas votre situation exacte et la nature de vos rapports et discussions, mais je pense que la priorité va à cela : ne plus avoir mal. Il y a pleins pleins pleins de manière d'aborder la sexualité en couple (hétéro ou homo) pour avoir du plaisir différemment...... Pour cela il te faut absolument engager la discussion avec ton homme... Tu n as pas à avoir des douleurs, cela est injuste.

Pour ce qui est de tes envies, certains ici te diront que cela relève plus du libertinage que du polyamour. Mais peu importe, moi je te comprends. Je suis aussi hypersensible et j ai, comme toi, ce besoin (vital) de vibrer. Je me suis enfermée dans une routine de couple, et j en sors gentiment...mon mari a été ouvert a la discussion et a compris le fond de mon message.... Il faut sauter le pas, en gardant a l esprit qu il y aura un avant et un après discussion.. Mais cela est nécessaire..... Nécessaire à ton bien être physique ET mental...

Je te souhaite beaucoup de courage, c est un long processus mais il en vaut le coup.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion