Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Pourquoi êtes vous jaloux/jalouse ?

Jalousie
#
Profil

artichaut

le jeudi 21 janvier 2021 à 11h18

Je voudrais vous/nous poser cette question : Pourquoi êtes vous jaloux/jalouse ? Ou si l'on veut comment sommes nous jaloux/jalouse ?

Une amie hier me disait être particulièrement jalouse en début de relation (tant que ladite relation n'est pas "stabilisée"). A la fois je comprenais très bien ce qu'elle me disait, à la fois je sentais bien que ça ne me correspondait pas du tout.

Du coup ça a éveillé ma curiosité sur les différentes formes possibles de jalousie.

Ce fil n'a pas directement pour objet de savoir comment ne plus être jaloux/jalouse, mais bien pourquoi ou comment nous le sommes.
Ok ça peut être la première phase de comment ne plus l'être. Mais là c'est vraiment+ en terme de sondage et d'exploration des variétés possibles que je m'interroge.

Je préférerais que ce fil ne servent pas à déballer votre jalousie ou raconter dans le détail vos crises de jalousie ou celles de vos partenaires, mais bien plutôt à faire preuve d'introspection, de pousser +loin la réflexion et de tâcher de repérer et résumer ce qui précisément et à coup sûr vous rend jaloux/jalouse.
Je ne vous demande pas non plus une analyse psychologique que comment fonctionne la jalousie en vous, mais plutôt des faits/contextes/situations.

…et je vais bien sûr me prêter au jeu (ce qui au passage, donnera un exemple type de ce que j'attends).

#
Profil

artichaut

le jeudi 21 janvier 2021 à 11h21

Pas la peine non plus de venir dire ici que vous n'êtes pas jaloux/jalouse ou très peu. On s'en fiche. Et je pense que tout le monde l'est (au moins un peu et/ou dans certaines situations précises).

Au passage ça tordra le coup à cette fausse idée selon laquelle les poly ne seraient pas jaloux/jalouse.

(Merci aussi de ne pas confondre compersion et absence de jalousie).

#
Profil

bidibidibidi

le jeudi 21 janvier 2021 à 11h42

Personnellement ça m'arrive dans deux cas d'être jaloux.

Le premier cas, c'est quand je sens que je ne suis pas (ou plus) "unique". Quand il n'y a (plus) rien de spécial que je partage avec un partenaire, que la seule chose qui reste c'est le lien. Chez moi, ça génère un désintéressement de la relation. Je n'ai pas fondamentalement besoin de grand chose mais j'ai besoin d'unicité. C'est un besoin d'ailleurs assez fort et qui fait que certaines formes de relations très légères ne m'intéressent pas (coup d'un soir, par exemple), parce que sans cette unicité je me désintéresse.

Le deuxième cas, c'est quand je sens que je perds mon partenaire. Donc c'est moins de la jalousie que la sensation que la relation touche à sa fin. Ca n'est d'ailleurs pas nécessairement une jalousie envers quelqu'un, mais ça peut être une jalousie vis-à-vis d'une situation.

#
Profil

Caoline

le jeudi 21 janvier 2021 à 11h48

C'est un peu complexe pour moi car je ne sais pas exactement ce que veux dire être jalou.se.x. Mais si c'est être angoissé quand notre partenaire est avec un.e autre, avoir peur que l'autre entraîne la fin de notre relation...

Dans ce cas moi j'ai été jalouse au début d'une de mes relations avec un partenaire qui avait déjà une relation. Ils étaient en relation libre, mais elle comprenait ça comme sexuellement, alors que notre relation a de suite était amoureuse. J'ai donc su qu'elle le vivait mal, elle a eu la possibilité de me contacter et ne l'a pas fait... C'est ce climat qui a fait que les premières fois où je savais qu'ils étaient ensembles je ne me sentais pas bien, javais peur qu'elle réussisse à le convaincre de me quitter. Quand j'ai eu confiance dans son amour et donc dans notre relation, quelques semaines plus tard en fait, je n'ai plus ressenti cela mais de la compersion.

Il a encore souvent l'impression que je suis jalouse car je ne l'imagine jamais avec des femmes alors que je l'imagine avec des hommes, mais c'est juste ma fantasmagorie qui entraîne ça. La seule chose qui me fait peur c'est qu'il ai une autre relation qui entraîne qu'il passe encore moins de temps avec moi car nous n'en passons déjà pas du tout assez à mon goût. Si mes besoins de sa présence étaient comblés, je me réjouirai qu'il ai d'autres relations sur le reste de son temps ou même avec des moments partagés. Donc ça je ne pense pas que ce soit de la jalousie, ça n'a rien à voir avec les éventuelles autres personnes.

Dans les relations où mes envies sont comblées, ou si c'est des circonstances exceptionnelles indépendantes de notre volonté qui empêchent qu'elles le soient, je ne ressens que de la compersion.

P.S. Je m'autorise quand même à dire que je pense vraiment que mon compagnon historique, et probablement le second aussi, ne ressentent jamais de jalousie.

#
Profil

artichaut

le jeudi 21 janvier 2021 à 13h37

j'avais écrit ici (en 2018) :

artichaut
Le contraire m'arrive aussi (ressentir de la douleur, de la jalousie, en souffrir, etc), quoique plus rarement et c'est toujours lié à des causes très spécifiques, en l'occurrence si ces 3 conditions sont réunies :
- je me compare à l'autre,
- je suis au courant très exactement de quoi et quand ça se passe,
- je suis en insécurité dans ma relation.
Si ces 3 causes ne sont pas réunies, de mon expérience, ça ne m'arrive pas.

#
Profil

Sophie72

le jeudi 21 janvier 2021 à 14h42

J'espère que cela ne dérange pas que j'apporte ma petite contribution même si je n'ai jamais vécu des relations plurielles au vrai sens du terme.
Je ressens de la jalousie quand je suppose que l'autre à quelque chose que je n'ai pas (donc effectivement comparaison)
Je ressens de la jalousie quand la personne peut vivre des moments que moi je ne peux vivre avec l'homme aimé en quantité et en qualité (exemple: plus de moments ensemble, plus de moments ludiques, plus de moments agréables)
Et je pense aussi qu'un troisième élément peut me rendre jalouse c'est la peur de perdre une partie de l'affection qui m'était octroyée. Ca je crois vraiment que cela nous vient de l'enfance et cette peur ressentie quand arrive les frères et sœurs.

#

Cepseudoestilprisnonok (invité)

le vendredi 22 janvier 2021 à 01h53

D'après ce que j'ai remarqué je suis jalouse dès que j'ai l'impression qu'on envahit mon espace personnel : quand je suis en train de passer du temps avec quelqu'un et que d'un seul coup une autre personne arrive sur le tapis (dans la discussion voir en vrai) alors que je ne m'y attendait pas et que je pensais avoir un moment d'intimité avec la personne. Enfin c'est plus que si ce genre d'événements arrivent de manière répétés je devient furax contre la personne que j'estime s'introduire dans des moments de ma vie, sans faire en sorte que cette soudaine apparition soit une intrusion. Et aussi furax contre celle qui introduit la personne.

#
Profil

artichaut

le vendredi 22 janvier 2021 à 19h47

J'ai parfois été jaloux quand
- j'avais un rendez-vous avec une partenaire ;
- cette partenaire annule notre rv pour voir un·e de ses autres partenaires.

Je suis parfois jaloux quand une de mes partenaires a une relation avec un·e mono qui ne veut ni connaître mon existence ni rien savoir sur moi.

J'ai déjà été jaloux de la complicité entre 2 metamours avec qui j'étais également metamour, ou qu'on m'oublie en tant que également-metamour.

Caoline
La seule chose qui me fait peur c'est qu'il ai une autre relation qui entraîne qu'il passe encore moins de temps avec moi car nous n'en passons déjà pas du tout assez à mon goût. Si mes besoins de sa présence étaient comblés, je me réjouirai qu'il ai d'autres relations sur le reste de son temps ou même avec des moments partagés. Donc ça je ne pense pas que ce soit de la jalousie, ça n'a rien à voir avec les éventuelles autres personnes.

J'aurais tendance à dire que ça peut en être quand même (de la jalousie). Un besoin non comblé peut suffire à générer de la jalousie. A fortiori si c'est la nouvelle relation qui indirectement provoque ce manque de disponibilité.

#
Profil

tx512

le mardi 19 octobre 2021 à 20h40

Je suis jaloux quand je me sens en insécurité et quand j'ai peur de l'abandon. C'est probablement lié au fait que je n'ai pas eu de figure maternelle dans mon enfance.

En plus de ça, je suis de nature très exigeante avec moi-même et donc un peu vis-à-vis des autres. Alors quand me femme sort de l'image idéale que je me suis faite inconsciemment, ça me fait peur car je me rends compte que je n'ai pas le control et que j'ai peur de perdre une relation qui compte énormément (probablement trop) pour moi.

#
Profil

MathieuFV

le mercredi 20 octobre 2021 à 16h54

Hello tous!

Super sujet :) je suis en plein dedans personnellement car je débute une relation (enfin ça fait déjà quelques mois, à vous de voir ce que vous voulez appeler débuter!) et je me heurte donc de manière régulière au sentiment de jalousie.

Bon ça a déjà été cité mais pour apporter ma pierre et contribuer à affiner les statistiques, je crois que ce qui me provoque ce sentiment c'est surtout le fait de me comparer avec ses autres partenaires.

Par ailleurs je relève que souvent on parle de la comparaison et de la crainte de perdre notre partenaire comme deux choses distinctes mais pour moi il s'agit bien d'une seule problématique. On se compare et on trouve toujours de bonnes raisons de conclure que "l'autre est mieux" donc on se dit que tôt ou tard ça jouera, probablement en mal, sur la relation qu'on a avec notre partenaire commun(e).

(Parenthèse pour quelqu'un qui cherche à gérer ce sentiment même si j'ai compris que ce n'est pas tout à fait le sujet: Dites-vous que vous pouvez tout à fait choisir de penser à l'inverse du schéma ci-dessus, la situation est symétrique pour l'autre partenaire de votre relation! Soyez accueillant envers votre sentiment de jalousie car il témoigne en partie de votre attachement pour votre partenaire. Ecrivez-vous un mantra qui vous rassure, vous donne confiance en vous et l'envie de témoigner de votre confiance à votre partenaire. Quand ça va mal, relisez le quelques fois, et soyez indulgent envers vous-même, vous le méritez :) )

Peut-être plus spécifiquement dans mon cas, je n'ai pas d'autres relations que celle citée plus haut en ce moment, forcément ça exacerbe un peu les craintes.

Pour préciser aussi, ce problème de comparaison peut se manifester de plein de manières: sur des critères intrinsèques à la personne ("plus drôle", "plus intelligent", "meilleur au lit", etc.) ou bien sur des signaux qu'on interprète comme tel ("iel préfère passer du temps avec l'autre", "iel fait tel projet avec l'autre", etc.).

En somme de ma compréhension: peur de l'abandon => comparaison => sentiment d'insécurité.

Amicalement :)

#
Profil

Topper

le vendredi 22 octobre 2021 à 09h55

Bonjour,

Lorsque j'ai ouvert mon couple avec ma compagne il y a deux ans et demi, j'étais quelqu'un de très jaloux et possessif. J'étais jaloux pour à peu près tout : du flirt, une rencontre, un sourire, un regard, une complicité, des rires au téléphone, un baiser, des caresses, le sexe, des projets... Autant dire que je pars de loin, que c'était tumultueux dans ma tête et j'ai beaucoup serré les dents en apprenant à gérer et raisonner ce sentiment.

Aujourd'hui, j'ai considérablement avancé là dessus et je m'aperçois que je n'ai pas les mêmes ressorts de jalousie selon la personne concernée.

Je ne ressens plus de jalousie en rapport à ma compagne. En me projetant, je peux imaginer que je pourrais en ressentir si je sentais qu'elle s'éloignait trop de moi au profit de quelqu'un d'autre.

Par contre, j'ai une autre partenaire avec qui je ressens de la jalousie. On ne se voit pas aussi souvent qu'on le voudrait, et surtout qu'elle le voudrait, en raison de contraintes de mon côté. C'est très insécurisant pour moi. Cela génère un sentiment de jalousie léger, très loin d'une angoisse qui tord le bide mais ça me provoque beaucoup de tristesse. Cela arrive lorsque je suis mis au courant qu'elle voit un autre partenaire. Cela survient également lorsque je suis témoin d'activités sexuelles qu'elle a prévu de faire, soit parce qu'elle m'en parle, soit parce qu'elle le partage sur les réseaux sociaux, tout comme elle peut relater à quel point elle a passé un bon moment, que ça lui a fait du bien, et que c'était léger.

Pour résumer : je ressens de la jalousie lorsqu'elle voit d'autres partenaires alors qu'elle ne peut pas me voir.

#
Profil

lau93

le mardi 26 octobre 2021 à 22h06

Quand on est tout les deux dans un moment assez proche sinon intime et que les échanges de sms se multiplient entre eux deux... Je me sens rejetée et en colère. J'essaie de me calmer en me disant que c'est bien car ils ont peu l'occasion de se voir et que se parler c'est important...ça marche pas toujours :-/
L

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion