Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Nouveau venu à la dérive.

Jalousie
#
Profil

Ltfox

le mardi 03 septembre 2019 à 11h44

Je me suis inscrit sur ce site il y a quelques dizaines de minutes. Disons que je ne suis pas du genre à chercher de l'aide auprès des autres en général, je suis un indépendant j'analyse et réfléchis beaucoup par moi même mais aujourd'hui je suis face à l'une de ces situations où tout ça ne fonctionne plus.

J'ai entendu parler de polyamour pour la première fois il y a quelques mois, d'un ami proche que j'avais perdu de vue pendant quelques années. C'est aussi un très bon ami de ma femme et il nous a expliqué ce mode de vie qui l'exaltait et à ce moment ni ma femme ni moi n'imaginions que nous pourrions être concernés, bien que nous trouvions le concept beau et intéressant. Quelques mois plus tard, ma femme commençait à me parler de libérer un peu notre couple et voir d'autres personnes. Quelques semaines plus tard, elle m'avouait être amoureuse de cet ami (et réciproquement) tout en étant toujours très amoureuse de moi et qu'elle pensait être polyamoureuse.

Je suis un être réfléchi je décide donc d'ouvrir la discussion en accueillant cette nouvelle avec la plus grande ouverture d'esprit possible. Ma femme (appelons la Janet) et moi avons toujours eu une relation basée sur une confiance aveugle en l'autre et en contrepartie on ne se cache jamais rien. Après une discussion assez longue sur l'état de ses sentiments pour lui, pour moi et le fait que cet ami (appelons le Mike) me considère comme beaucoup plus que juste "le mari d'une de ses relations" et qu'il se sent penaud d'avoir été l'instigateur de tout ça. Mike et moi avons en effet une relation très forte, une sorte de bromance platonique (c'est comme ça que nous nous amusons à décrire notre relation) et quand je l'appelle après que Janet et moi ayons eu notre discussion, je n'ai aucun mal à lui dire que leur amour ne me dérange pas et que je veux bien essayer. Il accueille la nouvelle avec un grand soulagement heureux que je ne veuille pas le perdre, je lui avoue même que je l'aime ce jour là, et je le pense. Hélas quelques jours plus tard je me confronte à un adversaire terrifiant auquel Mike à donné le nom de NRE. Il me dit que c'est un phénomène courant dans les relations polyamoureuses et qu'il a lu pas mal de témoignages de personnes dans ma situations ayant du mal à supporter ça, mais que ce n'est qu'une phase. Je rigole et je le taquine en lui disant que je suis capable de gérer ça.

Cependant hier soir il est arrivé à la maison pour y passer une semaine (comme c'est déjà arrivé avant toute cette histoire), et là j'ai vu mon meilleur ami et ma femme en pleine retrouvailles dopés par un cocktail d'adrénaline et d’endorphine et l'horrible visage de la jalousie, celle qui glisse des pensées absurdes dans votre tête celle qui aimerait vous voir malheureux et pitoyable. Je sais que ce n'est qu'une phase et j'ai même commencé la lecture de "La salope éthique" pour apaiser mes angoisses. Mais voir ce jeune couple constitué des deux personnes qui me sont le plus proches retombés en adolescence s'est avéré beaucoup plus compliqué que je ne l'imaginais. Normalement dans une situation où je vais mal c'est à Janet ou Mike que je parlerais ce sont réellement les deux seules personnes à qui je peux tout dire et nous en avons discuté tous les trois mais je ne peux pas les considérer comme impartiaux dans cette histoire parce que, même s'ils veulent que tout se déroule pour le mieux, leurs cerveaux habituellement si brillants sont drogués à la NRE et pas le mien, comme si nous parlions deux langues différentes.

En regardant les posts d'autres membre dans des situations similaires, je me disais que les messages étaient longs et je me rend compte que je ne fais pas exception... Désolé du roman mais comme c'est tout frais et que je me sens perdu je crois que j'avais vraiment besoin de déballer mon sac.

#

Isard (invité)

le mardi 03 septembre 2019 à 12h15

Je pense que ça va trop vite et que vivre cette autre relation au sein du domicile n'est pas une bonne idée.

J'ai également l'impression que tu es oubliés dans cette situation. La NRE est un ouragan émotionnel dans lequel tu n'as pas de place.

A toi de dialoguer et demander un ralentissement dans cette autre relation, histoire que tu puisses reprendre ton souffle.

#
Profil

Ltfox

le mardi 03 septembre 2019 à 12h20

Merci de cette réponse. En effet, avec ma femme nous avions établi des règles au sujet de notre domicile, et autres restrictions, mais Mike était déjà le bienvenu chez nous quand il était notre ami et nous voulions peut-être nous rassurer au sujet de notre relation à 3, qui avant cette histoire était très forte et maintenant est un peu bizarre, comme déséquilibrée. Ils partent en vacances tous les deux la semaine prochaine, mais avant ça on voulait vraiment se voir à 3 et mettre les choses à plat. Ce matin je leur ai soumis l'idée de passer quelques jours tous les deux avant qu'on ne se voit pour qu'ils puissent se libérer de la tension et de la frustration de ne pas se voir.

#

Isard (invité)

le mardi 03 septembre 2019 à 12h36

Mike n'est plus un simple ami et je pense que les règles établies pour l'intimité du couple devaient évoluer.

Ta femme et lui doivent partir ensemble et toi que deviens tu?
Effectivement cet autre couple va trop vite et ils ne se rendent pas compte de tes errances que tu devrais exprimer.

#
Profil

Ltfox

le mardi 03 septembre 2019 à 12h40

En fait ils partent ensembles et moi je vais rester à la maison. Cela ne me dérange pas, je sais habituellement m'occuper seul, je sais qu'ils ont déjà eu des rapports sexuels et qu'ils font des trucs minions de jeune couple et ça ne me dérange pas, c'est le vivre en direct et de devenir simple spectateur un peu délaissé qui me chagrine.

#
Profil

Mark

le mardi 03 septembre 2019 à 12h48

Ltfox
En fait ils partent ensembles et moi je vais rester à la maison. Cela ne me dérange pas, je sais habituellement m'occuper seul, je sais qu'ils ont déjà eu des rapports sexuels et qu'ils font des trucs minions de jeune couple et ça ne me dérange pas, c'est le vivre en direct et de devenir simple spectateur un peu délaissé qui me chagrine.

Bonjour, bravo pour ton ouverture d'esprit et la bienveillance à leur égard.
Ils sont comme tu le soulignes très justement en plein NRE et de ce fait ne percoivent pas forcément les choses de la même manière. Il me semble donc important que tu verbalises les choses pour ne pas te sentir exclu et spectateur délaissé. Le tout demande un peu de temps et de discussion pour trouver un modus operandi qui convient à tous.

#

Isard (invité)

le mardi 03 septembre 2019 à 12h52

Ces ressentis sont à partager avec Mike et ta femme histoire d'adapter la situation avant quelle dégénère.
Au début, tu penses que tu as un problème à trouver ta place, mais faut il qu'ils te laissent l'opportunité de t'en faire une et la NRE écrase beaucoup de chose.

#
Profil

Ltfox

le mardi 03 septembre 2019 à 12h52

Oui en fait le plus dur c'est qu'on aimerait tous qu'il y ait un mode d'emploi magique pour qu'on soit tous libérés de la culpabilité et pleinements heureux ensembles ou séparément mais le temps est inflexible ^^'

#

Isard (invité)

le mardi 03 septembre 2019 à 13h39

Le temps est un ingrédient commun à tous.
Il faut justement l'exploiter pour que chacun s'exprime.

Il n'y a pas de notice magique, mais écouter l'autre est déjà un bon début.

Pour revenir aux vacances, pourquoi ta femme ne passerai pas la moitié avec Mike et l'autre avec toi?

#

Isard (invité)

le mardi 03 septembre 2019 à 14h00

Pour revenir au temps, il faut en profiter et non vouloir aller trop vite.

#
Profil

Ellehar

le mardi 03 septembre 2019 à 14h28

Une partie de la salope éthique en parle assez bien au début (voir plus tard selon les gens ) tu peux avoir des règles avec ton/tes partenaires et même si elles ne sont que temporaire ça m'a vraiment aider dans ma transition !
Par exemple dans mon cas pas dans notre lit et toujours me prévenir 24h en avance de changement de plan ou d'organisation

Dans ton cas tu peux demander le temps de t'habituer a l'idée de ne pas vous voir tout les trois ou pas plus d'un certain temps d'affilé ou autres, a vous d'en discuter !

Cette transition est très rapide et tu peux demander à ta femme de ralentir un petit peut si tu en a besoin !

En tout cas bonne chance a vous et je trouve formidable le travail sur toi que tu entreprend pour elle !

#
Profil

Ltfox

le mardi 03 septembre 2019 à 21h00

Cet après midi, j'ai eu quelques heures en privé avec Mike pour discuter, on avait pas eu ça encore depuis son arrivée et on a pu dénouer un truc. Il restait en fait un secret que lui et Janet partageaient et qui mettait un malaise dans la relation, mais elle a finit par me le dire et les bases sont à nouveau plus saines. Notre grosse erreur hier soir a été d'utiliser un "lubrifiant social" en pensant que ça délierait les langues et qu'on parlerait plus librement... pas du tout.
Ensuite quand Janet s'est réveillée on a discuté tous les 3 pendant un bon moment, puis Mike est parti s'occuper d'un truc perso et j'ai pu avoir un moment en tête à tête avec elle.
Toutes ces discussions ont permis de dénouer beaucoup de tensions qui ont vu le jour hier soir et se sont dissipées dans la journée. Je dois quand même travailler sur le contrôle de ma jalousie pendant le reste de la NRE mais avoir pu discuter avec des gens ici m'a aidé à sortir de la bulle dans laquelle j'étais piégé. A ce titre je remercie également coin et Cinnamon sur le chat qui m'ont aidé à cibler certaines choses et en apprendre un peu plus sur moi et la (les) dépendance(s) relationnelle(s) que je pouvais entretenir. Pour le moment j'ai pu retrouver un vrai moment de complicité avec les deux personnes auxquelles je tiens le plus et je ne pouvais demander mieux. Après je suppose que cela prendra quand même du temps pour que tout soit réglé, le temps de trouver les bonne règles à établir, les comportements à éviter, je me suis même décidé à essayer un café poly qui se passe pas trop loin de chez moi en Octobre.

Merci à tous je continuerais à venir sur le site pour continuer mon instruction surle polyamour.

#
Profil

Cinnamon

le mardi 03 septembre 2019 à 21h40

Je suis contente de lire que les choses avancent pour toi et commencent si vite à se dénouer grâce à votre communication qui semble vraiment constructive. Bravo! :-)

#

Polyarthrite (invité)

le mardi 03 septembre 2019 à 23h04

Le secret se devine aisément, ils ont commencé une relation avant de t'en parler je suppose ? D'où le fait que ton ami te parle de poly devant ta femme et qu ensuite elle se dise intéressé pour finir par te dire qu'elle l'aime, non ? Enfin je me trompe peut être.

Par contre je trouve que cela va trop vite et on a l'impression que tu te force, pourquoi devait tu as tout prix faire des efforts sur ta jalousie pendant la NRE. Alors qu'ils pourraient essayer de se contrôler (surtout devant toi) pour te ménager.

C'est comme la semaine de vacance, cela parrait précipité vu la nouveauté de la relation.

#

Amande amère (invité)

le mercredi 04 septembre 2019 à 00h00

Bonjour à toi, je trouve au contraire d'autres messages que les choses semblent se passer plutôt naturellement et dans le respect. Félicitation à vous trois de mettre en avant l'importance de vos sentiments respectifs et le désir de poursuivre vos relations.
Oui la NRE peut être délicate même si on dialogue bien. Et c'est une transition. C'est important de pouvoir se remettre en tête la chance de vivre des sentiments puissants et d'être aimé fortement. Et comme on l'a dit, ne pas s'auto-censurer et se rappeler toujours que les autres ne sont pas dans notre tête et ont des réactions et ressentis propres qu'on n'imagine pas forcément.
Le fait d'avoir des moments à deux permet peut en effet permettre d'être plus facilement concentré sur les moments à trois ensuite ; en tous cas je trouve ça chouette de s'autoriser à tenter des choses.
A vous les grands espaces !

#
Profil

alinea7

le mercredi 04 septembre 2019 à 07h32

Ltfox
Il me dit que c'est un phénomène courant dans les relations polyamoureuses et qu'il a lu pas mal de témoignages de personnes dans ma situations ayant du mal à supporter ça, mais que ce n'est qu'une phase. Je rigole et je le taquine en lui disant que je suis capable de gérer ça.

Je trouve que ce que vous vivez est très beau et que tu gères super bien la situation. Ce passage me fait tiquer : pourquoi ce serait à toi intégralement de gérer les effets de leur NRE ?
La formulation me donne même l'impression que Mike suggère que la NRE est ingérable du côté de ceux qui la vivent et que c'est la jalousie des autres qui doit être contrôlée. Peut-être aussi qu'il s'inquiétait que ça se passe bien pour toi mais ça me donne quand même l'impression qu'il te demande si tu pourras gérer qu'ils vivent leur NRE librement. Et que tu plaisantes là dessus par fierté mais que tu risques de te sentir engagé à gérer tout seul maintenant que tu as dit que tu en étais capable.

Est-ce que les polys qui supportent bien la NRE de leur partenaire gèrent bien ou bien est-ce que ce sont ceux qui vivent la NRE dans blesser leur partenaire qui gèrent bien ?
Il me semble que c'est forcément une énergie de prendre soin de l'autre qui doit être partagée par tous les protagonistes.

En tout cas la suite semble montrer que ta femme et Mike passent aussi du temps de qualité avec toi et semblent se soucier de comment ça se passe pour toi. Donc je tique sûrement pour rien. Je le souhaite :-)

#
Profil

Ltfox

le mercredi 04 septembre 2019 à 09h00

Polyarthrite
Le secret se devine aisément, ils ont commencé une relation avant de t'en parler je suppose ? D'où le fait que ton ami te parle de poly devant ta femme et qu ensuite elle se dise intéressé pour finir par te dire qu'elle l'aime, non

En fait ils ont commencé une relation une semaine avant de m'en parler, mais au moment où Mike m'a parlé de poly amour c'était presque un an avant, il n'était pas encore au fait de ses propres sentiments pour Janet (autres qu'amicaux), il était juste super content de nous retrouver et voulait partager ça avec nous.

En fait effectivement je ne gère pas leur NRE à moi seul, quand on est tous ensembles on s'arrange pour que tout le monde passe un bon moment et c'est pas compliqué puisqu'on est quand même de très bons amis, et eux ils grignotent sur leur temps de sommeil pour laisser exprimer la NRE en faisant des ballades nocturnes jusqu'à 3-4 heures du matin. Après on a discuté du reste de cette semaine ensemble, planifié des activités à 3 comme à 2 (avec l'un comme avec l'autre) et samedi ils partent pour la semaine. Je suis vraiment content que Mike soit le premier contact de Janet dans le polyamour parce que lui et moi on était déjà très ouvert l'un à l'autre pour parler de nos sentiments et ça facilite grandement les choses.

#

Intermittent (invité)

le mercredi 04 septembre 2019 à 23h25

"Je pense que ça va trop vite et que vivre cette autre relation au sein du domicile n'est pas une bonne idée."

Tout à fait d'accord.
On ne démarre pas une nouvelle relation avec la passion qui va avec, devant le nez de celui qui, dans les faits, en est exclu ...
Le domicile est de mon point de vue un sanctuaire de la relation initiale.

Je ne sais pas comment le postant a fait pour supporter cela.

#

Globule (invité)

le jeudi 05 septembre 2019 à 08h26

Il me semble qu'il l'a accepté avec brio et avec une exceptionnelle 'intelligence de cœur' - je serais fier d"en faire autant !
Personnellement, je suis très ému et heureux de voir ma très chère partenaire aimée par une autre personne que j'apprécie, et son amour pour l'autre me réchauffe le cœur aussi. Que cela s'exprime chez nous ne m'exclue pas du tout, c'est même tout le contraire : qu'ils se trouvent confiants de ma complicité en est une belle preuve. (et non, je ne suis pas 'candauliste'... :) )

#
Profil

Ltfox

le jeudi 05 septembre 2019 à 11h54

Merci à tous pour vos messages et pour vous tenir au courant, depuis la grosse crise qui m'a amené ici, on a prit le temps de discuter de ça (ça prend d'ailleurs pas mal de notre temps libre) pour le moment nous partageons le même espace de vie jusqu'au départ en vacances de Mike et Janet dans la mesure où aucun d'entre nous ne s'y sent mal. Je commence à retrouver la personne que j'étais en dehors de mon couple mono, ça fait du bien et j'ai hâte d'explorer un peu plus cet aspect de moi, et ce soir je sors juste avec Mike pour garder une relation de qualité lui et moi.
Je prends la situation comme elle vient au jour le jour, et merci pour ton joli témoignage Globule je le leur ais lu et on a tous les trois trouvé ça super mignon.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion