Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Couples-mono bien établis qui découvrent le polyamour

Poly/Mono
#
Profil

TruthTreeOfLife23

le jeudi 16 avril 2020 à 10h35

Bonjour à toutes et tous,

Tout d'abord j'espère que vous vous portez tous bien ainsi que vos proches en cette période de confinement assez délicate. :)

Je sais que le titre de ma discussion a plus que sûrement dû être abordé quelque part.
C'est la raison pour laquelle je souhaiterais savoir si des modérateurs peuvent me faire parvenir le ou les fils de discussion(s) lié(s) à ce titre s'il vous plaît ? ^^

Merci d'avance. ;)

#
Profil

bonheur

le jeudi 16 avril 2020 à 11h30

Bonjour TruthTreeOfLife23,

Tu disposes d'un moteur de recherche sur la droite de ton écran. Tu te places sur "discussion" puis tu indique par exemple "mono poly" dans "Chercher". On peut aussi trouver à transition mono poly...

Cette discussion par exemple !

/discussion/-bNS-/Passage-mono-poly/

#
Profil

TruthTreeOfLife23

le jeudi 16 avril 2020 à 11h50

@bonheur merci beaucoup pour le lien ! :)

Nouvelle dans cette communauté, j'essaie tant bien que mal de m'y retrouver dans tous les méandres de discussions qu'il y a sur ce forum. ^^

#
Profil

bonheur

le jeudi 16 avril 2020 à 12h45

Pas de soucis ! Et puis, tu auras peut-être d'autres retours ici :-D

Je me suis aperçu concernant le lien en question, que j'indiquais des références de livres. Si tu lis, je continue à les recommander.

#
Profil

artichaut

le jeudi 16 avril 2020 à 14h38

au moins le sujet est bien posé !

bienvenue ici.

#
Profil

Caoline

le jeudi 16 avril 2020 à 18h35

Bonjour,

Je ne sais pas si on peut dire que notre couple était vraiment mono puisque je n'ai jamais caché être poly dans l’âme mais notre couple était exclusif dans les faites depuis 20 ans.
Tu trouveras notre témoignage là : /discussion/-bEZ-/Temoignage-transition-relation-e...

#
Profil

TruthTreeOfLife23

le vendredi 17 avril 2020 à 13h57

Merci à tous pour vos réponses ! :)

Message modifié par son auteur il y a 2 mois.

#
Profil

TruthTreeOfLife23

le dimanche 26 avril 2020 à 15h08

Bonjour à toutes et tous,

Ce n'est pas la première fois que j'écris sur ce forum mais je suis toujours restée en retrait et assez évasive sur ma situation personnelle. (peur comme beaucoup de l'incompréhension, du jugement...)
Veuillez d'avance m'excuser si mon monologue est un peu long et parfois confus. (J'essaierais de respecter une chronologie assez logique)

Je suis en couple monogame depuis onze ans avec un homme (je vais le nommer "L"). Nous nous sommes mis ensemble jeunes (nous avions 18 ans), c'était durant nos années lycées et comme de nombreux couples nous avons eu des hauts et des bas.
Du moins je pensais (jusqu'à il y a quelques mois) que c'était "normal" ce que l'on vivait.

L'été dernier j'ai fait un burn-out suite à des soucis professionnelles, surmenage complet et toutes les casseroles qui vont avec...
Cette crise m'a permis d'ouvrir les yeux sur beaucoup de sujets dont mon couple. Je me suis mise à suivre une thérapie pour comprendre comment j'avais pu en arriver là et une des premières choses dont j'ai parlé lors de la première séance fut de mon couple alors qu'au départ je pensais parler de mes soucis pro'... (c'était au mois de juillet)

Au mois d'octobre j'ai dû prendre la décision de faire un break dans notre histoire (je suis partie de chez nous, j'ai dû retourner vivre chez mes parents)...
Les raisons sont simples mais douloureuses, depuis plusieurs années que nous étions ensemble notre sexualité n'était pas au beau fixe (très peu de rapports, blocages sur certaines choses), je ne me sentais pas désirée, ni désirable.
Ce fut des années très difficiles et douloureuses pour moi... J'en souffre encore un peu aujourd'hui.
J'en suis arrivée à cette extrémité car malgré de nombreuses tentatives de discussions, "L" n'entendait pas ma souffrance et ce qui était devenu un problème majeur dans notre histoire...
Cette décision fut une des épreuves les plus douloureuses et difficiles que j'ai eu à affronter. Rien que d'y repenser cela me serre le cœur...

Suite à cette décision je lui avais expliqué que si j'étais amenée à rencontrer quelqu'un durant cette période et qu'il devait se passer quelque chose de plus intime alors je ne voulais pas hésiter. (Il faut savoir que nous n'avons connu que nous deux en ce qui concerne les rapports sexuels, nous n'avons pas eu de rapports avec d'autres personnes, ni avant que l'on se mettre ensemble, ni pendant.)

Peu de temps après mon départ, "L" a décidé lui aussi de suivre une thérapie pour comprendre également ce qui pouvait être fait pour qu'il soit heureux et dans la finalité que l'on soit heureux tous les deux et le summum heureux ensemble.
Nous prenions notre temps pour nous revoir et j'ai vu les changements et efforts. J'étais très émue et touchée par ces attentions et j'y ai mis aussi du mien pour nous donner une seconde chance.

Il s'est avéré que j'ai fait cette fameuse rencontre (je vais le nommer "A"), j'ai eu plusieurs rapports intimes (étalés sur plusieurs mois) avec lui et bien évidemment l'affect est venu s'y mêler... L'histoire avec cet autre homme est assez tumultueuse, il y a eu des moments où il a voulu y mettre fin afin de ne pas me faire souffrir davantage mais n'a apparemment pas pu s'y résoudre. ("A" est aussi en couple mono mais avec une difficulté de couple proche de la rupture, il est aussi plus âgé que moi.)

De mon côté avec le temps, j'ai appris à mettre un peu plus de distance avec lui pour me protéger mais aussi afin d'avoir du recul sur la situation et ce que je ressentais vraiment.
Durant ces quelques mois, j'avais une double vie et honnêtement je n'ai pas eu souvenir d'avoir ressenti autant de bien être. (A part le fait que je ne pouvais pas partager ce bien-être avec mon partenaire de vie et de cœur "L"... :/)
"A" m'a permis d'avoir à nouveau confiance en moi, de me sentir belle et désirable.
En parallèle j'ai continué à travailler avec "L" afin de voir s'il était possible de réparer et d'évoluer.

La problématique dans tout ça c'est que je tiens énormément à "A" également...

"L" est pour moi mon partenaire de vie, je l'aime (et je ne doute pas de mes sentiments envers lui car j'ai déjà fait un travail là-dessus afin d'être sûr que ce n'était pas un pansement affectif pour moi).
"A" est pour moi celui déclenche des envies de l'ordre du charnel, je le considère comme un ami avec des avantages et il dit la même chose de son côté.

"L" a fini par découvrir l'existence de "A" car il s'est retrouvé à aller fouiller dans mon téléphone portable... Je sais ce que vous devez vous dire, que j'aurais dû l'informer de la situation surtout avec le travail que nous essayons de faire ensemble.
Mais je n'ai pas pu m'y résoudre, la raison est toujours la même pour beaucoup de monde, je ne voulais pas le faire souffrir davantage surtout encore une fois avec les efforts que nous faisions.
Je sais que la souffrance a quand même été là et du coup cela a remis en question la confiance qu'il avait pour moi...

J'ai fini par avouer à "L" que je ne me sentais pas de retourner dans une relation uniquement monogame avec lui mais que je n'avais pas encore les réponses sur ce que j'attends réellement pour la suite car cela fait beaucoup d'événements et changements pour moi, pour nous...

"L" m'a dit que comme moi il souhaite que l'on trouve des solutions ensembles pour avancer. Que l'on s'aime mutuellement et que l'on ne veut pas gâcher ça...

Mais par moment il a des périodes où il est moins bien, où il se pose des questions... Il a moins confiance en lui, en moi, en nous je crois.
Je ne sais pas quoi faire, je me sens perdue. Je crois que je serais capable de ne plus me tourner vers personne d'autre mais je sais qu'à terme cela risque à nouveau d'engendrer de la souffrance.

Je suis triste, malheureuse et stressée par tout ça...

Que dois-je faire pour que l'on puisse avancer positivement vers l'avenir ?

Merci pour votre lecture et attention.

Message modifié par son auteur il y a un mois.

#
Profil

TruthTreeOfLife23

le mercredi 29 avril 2020 à 13h59

Personne pour me donner un peu de conseils et de bienveillance ? :/

#
Profil

Mark

le mercredi 29 avril 2020 à 14h31

Bonjour @TruthTreeOfLife23

ce que j'ai retenu de ton post:

Une pause et séparation temporaire dans ta relation avec ton partenaire de longue date, L.

Un travail chacun de vôtre coté pour vous retrouver et retrouver les liens de vôtre relation.

Pendant cette pause, une rencontre avec A qui t'apporte du bien être et une relation à laquelle tu ne veux pas renoncer, même si tu as mis un peu de distance pour te protéger.

qu'L renconte des moments de doutes, de questionnement, tout comme toi visiblement, me semble faire partie de ce cheminement introspectif que vous faites. Apprendre que tu aies pu avoir une autre relation pendant cette pause peut contribuer à son sentiment d'insécurité. Il essaye de reconstruire et se rend compte que ce n'est à priori plus sur les mêmes bases que tu souhaites le faire. ça doit ajouter à ses questionnements. "Ou es ma place la dedans?" me semble une question légitime.

Question, est ce que tu pourrais considérer ta relation avec A comme une relation "pansement", un bien être rassurant, temporaire née d'un besoin plutôt que d'une envie? c.a.d, plus dans l'apaisement que la situation t'apporte, ou une réelle envie de construire une/d'autres relations dans la durée?

La notion de désir et confiance retrouvée que tu évoques ressentir avec A, -et ne plus avoir avec L?- penses tu vouloir/pouvoir la retrouver avec L?

Voilà quelques questions, pensées et pistes de réflexion en vrac. Les réponses sont en vous et viendront de vos échanges.

Le principal à mon sens est que vous arriviez à maintenir la communication avec L, (comme avec A du reste, mais ton questionnement porte plus sur ta relation à L?) à cerner et exprimer vos besoins réciproques et de déterminer si une nouvelle vision et manière de vivre vôtre relation convient à chacun. D'en fixer les règles de départ. Le tout évidemment, ne se fait pas en un jour, un mois... ça demande du temps. Il est important de s'autoriser à te/vous l'accorder.

Message modifié par son auteur il y a un mois.

#
Profil

TruthTreeOfLife23

le jeudi 30 avril 2020 à 12h06

Bonjour @Mark,

Tout d'abord merci de t'être donnée la peine de me lire mais aussi de me répondre. :)

Tu as assez bien résumé la situation bien que toute relation soit toujours plus complexe qu'il n'y paraît.

Je comprends et ai conscience qu' "L" se retrouve dans une situation qui est inquiétante et le plonge dans une insécurité pour la suite. Qu'il essaie de comprendre tout ça mais que c'est loin d'être évident pour lui.
J'essaie de mon côté de le rassurer du mieux possible de l'amour profond que j'ai pour lui et que malgré notre "break" et cette période compliquée pour nous, je souhaite continuer ma route avec lui à mes côtés.

Mais je sais aussi que j'ai envie/besoin d'autres choses dans ma vie. Depuis mon enfance je me suis toujours préoccupée des autres et de leur bien être sans mettre en avant le mien et ce que je pouvais réellement désirer pour moi et moi seule.

J'aime la gente masculine, j'aime ce qu'ils dégagent et cette barrière dans ma relation "non-ouverte" m'empêche je crois de m'épanouir pleinement.

Vis à vis de "A", j'ignore si c'est une relation "pansement" comme tu dis, surement que oui mais je dois l'être également pour lui je pense.
Mais plus le confinement s'étale et plus j'apprends à me faire à l'idée qu'il n'y aura surement plus rien entre lui et moi, même si cela me fait un pincement au cœur.

Je pense malgré tout que si ce n'est plus lui, ce sera peut-être quelqu'un d'autre et encore une fois sans me dire qu' "L" n'est pas à la hauteur. Cela n'a rien à voir, ce n'est pas une compétition.

Tu me parles de temps et d'attente mais sache que le temps et l'attente de mon histoire avec "L" ce sont les mots qui résument mon acharnement et en même temps ma souffrance qui a fait que nous en sommes arrivés là où nous en sommes aujourd'hui... :/
J'ai sans arrêt tenté la communication mais cela n'a pas toujours été évident et crois moi lorsque tu as attendu pendant presque 9 ans que les choses changent et évoluent cela peut expliquer qu'au bout d'un moment, on souhaite dire stop à cette attente lorsque l'autre ne peut entendre l'urgence de la situation... :'(

C'est pour cela que j'en suis arrivée à cette pause entre nous, il avait besoin (il me l'a dit lui même) de cet ultimatum pour se réveiller et réaliser l'ampleur de notre situation.

Aujourd'hui je suis prête à m'investir, à persévérer pour moi, pour lui et pour reconstruire un "nous" mais sous conditions que l'on se sente heureux individuellement pour à la finale être heureux ensemble.

Message modifié par son auteur il y a un mois.

#
Profil

Petitcrapaud

le jeudi 30 avril 2020 à 13h50

Hello,

J'ai lu ta confidence avec beaucoup de compassion et de compréhension. Ca raisonne en moi et fait echo avec mon histoire. (Sauf que mon 'monsieur A' refuse de me partager et donc de vivre cette histoire polyamour ce qui complique tout et me brise le coeur, enfin l'un de mes 2 coeurs).

Parfois mes interventions paraissent un peu fleures bleues et sans reel "outils" factuel.

Mais, je pense que te te mets vraiment beaucoup de pression. Tu as déjà fait un très bon boulot de développement personnel. Ne t'arrêtes pas en s'y bon chemin.
Soit bienveillante avec toi même.

Il te faut accepter de ressentir des émotions. (Tristesse, doutes ou memes joie)
Si tu essaies de les combattre je pense que ca n'aurait pas l'effet escompté.
Il faudrait aussi que acceptes que monsieur L, puisse avoir des doutes. Mais ton roles serait de le conforter dans l'amour que tu as pour lui depuis toutes ces années. Que ta relation avec A n'efface pas les sentiments que tu as pour lui.

C'est aussi se role que tu dois avoir (selon moi) ce n'est pas simple ni pour toi ni pour lui. Mais il faut que vous puissiez respecter les aleas de ce changement de vie.

Dans la mesure où il a trouvé cela dans ton téléphone. Il doit certainement douter de ta sincérité. Tu pourrais peut-être essayer, de vous asseoir autour d'un verre et lui exprimer tout l'amour que tu lui porte. Et que tu voudrais pouvoir lui parler ouvertement sans craindre de le faire souffrir... afin que cette nouvelle vie soit honnête en tout point. Sans cachotteries.

La communication est l'une des clefs. Et la sincérité également.

Je comprend tellement ta souffrance. Mais écoute tes sentiments, tes ressentis sans aucunes batailles contre toi meme.

J'espère t'avoir aidé.

#
Profil

TruthTreeOfLife23

le vendredi 01 mai 2020 à 13h37

Bonjour,

@Petitcrapaud je te remercie pour ton témoignage. Je suis touchée que mon histoire fasse écho à la tienne car dans ce genre de situation on se sent moins seule, moins "fou"...

J'ai effectué quelques modifications sur ma réponse à @Mark sur la fin car à mon sens je l'ai rédigé trop rapidement, elle méritait quelques modifications temporelles. :)

Tu as raison, je me met beaucoup de pression et mes amies proches me le répètent régulièrement... J'ai énormément de difficulté à "lâcher prise" et à vivre dans le moment présent.
Je veux essayer de dire les choses à "L" de manière claire mais je suis encore dans la peur de le blesser, de lui faire du mal et le pire pour moi qu'il ne me comprenne pas et par dessus le marché me rejette... :'(

Vis à vis de ton intervention je ne te trouve pas trop "fleurs bleues" comme tu dis, tu es toi même et c'est ça qui est le plus important à mes yeux.
Je suis triste pour toi que ta situation avec ton M. "A" ne puisse évoluer comme tu le souhaiterais, malheureusement il faut parfois savoir/apprendre à accepter que notre grand cœur et ouverture d'esprit n'est pas l'adage de tout le monde et que vouloir une exclusivité qui plus est monogame se respecte tout autant. :)

#
Profil

Mark

le vendredi 01 mai 2020 à 13h40

TruthTreeOfLife23
Bonjour @Mark,
Tout d'abord merci de t'être donnée la peine de me lire mais aussi de me répondre. :)
Tu as assez bien résumé la situation bien que toute relation soit toujours plus complexe qu'il n'y paraît.

Chaque relation est unique. Les réponses tout autant ;-)


Je comprends et ai conscience qu' "L" se retrouve dans une situation qui est inquiétante et le plonge dans une insécurité pour la suite. Qu'il essaie de comprendre tout ça mais que c'est loin d'être évident pour lui.

Je suis le premier à défendre l’approche d’aller à la vitesse du plus lent, mais la théorie a également ses limites. Si l’autre utilise (souvent inconsciemment) cette zone d’attente pour retarder l’échéance, ça ne fait que maintenir la peur du changement d’un côté, et la frustration de l’autre.


J'essaie de mon côté de le rassurer du mieux possible de l'amour profond que j'ai pour lui et que malgré notre "break" et cette période compliquée pour nous, je souhaite continuer ma route avec lui à mes côtés.

Je n’en doute pas une seconde en lisant tes mots. Je pense qu’il y a un temps pour l’écoute et les discussions mais aussi celui des actes. Je reste convaincu que la meilleur réassurance que l’on peut offrir est celle de démontrer au quotidien que dans la durée, rien ne change fondamentalement. Que tu n’aimes pas moins, que tu n’es pas moins à l’écoute ni plus distante. Il faut parfois le vivre pour en prendre pleinement conscience, le reste n’est que théorie. Et tout comme tu es libre de trouver réponse à tes besoins, L restera libre ne pas pouvoir ou vouloir y adhérer. Les réponses ne peuvent pas s’écrire d’avance. (attention à la perception de la NRE..La compersion c’est généralement pas tout de suite..)


Mais je sais aussi que j'ai envie/besoin d'autres choses dans ma vie. Depuis mon enfance je me suis toujours préoccupée des autres et de leur bien être sans mettre en avant le mien et ce que je pouvais réellement désirer pour moi et moi seule.

Tout besoin peut se faire jour et évoluer dans le temps.- Mais doit être entendu et respecté par l’autre. L’accepter reste une option. C'est souvent la que ça coince, l'accueil des besoins qui ne sont pas dans les normes possessives que nous connaissons. Il n'est pas forcément facile de s'en extraire d'autant que le premier à exprimer son besoin de liberté à souvent déjà fait son cheminement et l'expression en est l'aboutissement. Et donc, déjà un décalage temporel à surmonter.


J'aime la gente masculine, j'aime ce qu'ils dégagent et cette barrière dans ma relation "non-ouverte" m'empêche je crois de m'épanouir pleinement.

C’est donc un besoin auquel tu n’as pas pu accéder librement/sereinement jusqu’à présent. Je suis conscient du frein que peut constituer le fait que l’autre le vive mal. C’est une conséquence, pas une cause mais qui impliquera parfois de faire des choix difficiles. Comme le souligne @Petitcrapaud, oser écouter tes besoins avec bienveillance envers toi-même.


Vis à vis de "A", j'ignore si c'est une relation "pansement" comme tu dis, surement que oui mais je dois l'être également pour lui je pense.
Mais plus le confinement s'étale et plus j'apprends à me faire à l'idée qu'il n'y aura surement plus rien entre lui et moi, même si cela me fait un pincement au cœur.

Aucun jugement de valeur la dedans, c’est parfois très bien, du moment que c’est identifié et ne fausse pas les attentes d’une relation. De ton dernier message, je comprends que ton besoin de liberté est bien antérieur à ta relation avec A.


Je pense malgré tout que si ce n'est plus lui, ce sera peut-être quelqu'un d'autre et encore une fois sans me dire qu' "L" n'est pas à la hauteur. Cela n'a rien à voir, ce n'est pas une compétition.

Dans l’identification de ses besoins, c’est aussi de savoir si cette « recherche d’ailleurs » correspond à un besoin de liberté et/ou d’un besoin non satisfait dans sa relation. (complément vs remplacement pour faire court) Mon propos n’était pas axé sur la comparaison/compétition mais sur la compréhension de tes besoins.


Tu me parles de temps et d'attente mais sache que le temps et l'attente de mon histoire avec "L" ce sont les mots qui résument mon acharnement et en même ma souffrance qui a fait que nous en sommes arrivés là où nous en sommes aujourd'hui... :/
Je tente sans arrêt la communication mais ce n'est pas toujours évident et crois moi lorsque tu as attendu pendant presque 9 ans que les choses changent et évoluent cela peut expliquer qu'au bout d'un moment, on souhaite dire stop.

Je comprends, cf mes remarques plus haut. Parfois, il faut prendre son courage à deux mains et dire Go ! pour aller à l’exploration de ses besoins. Vous vivez aujourd’hui séparément ou ensemble ? Les absences ne sont pas ressenties de la même manière.


C'est pour ça que je suis prête à me donner du mal pour moi, pour lui, pour nous mais qu'il y aura des limites...

9 ans de patience, avant de partir à l’exploration de tes besoins ? c’est plus de la patience, c’est un sacerdoce! edit: insérer smiley: Je te souhaite sincèrement de trouver réponse à tes besoins, de pouvoir les vivre pleinement et si possible accompagné par L, ce que tu souhaites. Haut les coeurs, yolo!

Message modifié par son auteur il y a un mois.

#
Profil

PointG

le samedi 02 mai 2020 à 23h17

Bonsoir @TruthTreeOfLife23

(Pourquoi certain.e.s choisissent des pseudos compliqués à écrire ... ? Mdr)

Les précédents commentaires ont déjà presque tout dit. Mais je note que la situation est complexe. Alors pour L mais à mon sens encore plus pour toi.

9 ans à "s'oublier" c'est extrêmement long. Et pour des raisons sûrement nobles, la peur du regard des autres, la vie professionnelle, ... Je ne te féliciterais pour cela car à mon sens, dans ce ras le bol, tu as ta part de responsabilités, dans ta souffrance.

Mais on ne peut pas refaire le passé. Et libre a toi d'être heureuse maintenant. Mais pour cela il faut que tu apprennes à être honnête avec toi d'abord car sinon tu ne le seras jamais pleinement avec L. Oui je parle d'honnêteté avec toi même car la lecture de ton histoire, et notamment le fait que tu mettes, a contrecœur, ce mode de vie en sursis pour quelqu'un, même si c'est L, me laisse penser que de nouveau tu fais le choix de t'oublier ... et cela va te bouffer. Tu risques alors d'éprouver pour Le du ressenti plus que l'amour au fil du temps et L, malgré son manque d'écoute, ne mérite pas de devenir fautif de ta souffrance, de ton manque d'honnêteté et de ton manque de responsabilités.

Oui je parle de responsabilités car l'honnêteté que tu auras pour toi, si elle te fait voir que ce mode de vie est celui que tu veux, alors tu es en droit de dire stop à votre relation entre L et toi. Aussi triste que celui puisse paraître. Car vous avez le droit d'être tous les 2 heureux, séparés par exemple, plutôt qu'ensemble mais a demi heureux. Mais cette décision de dire stop en va de ta responsabilité par l'honnêteté que tu auras envers toi toi même. Et par la prise de responsabilité, tu seras aussi honnête avec L au lieu de lui laisser croire que la monogamie et l'exclusivité, que tu pourrais choisir a contrecœur, semble te combler de joie alors que pour toi il n'en ai rien et que tu te sens à moitié vivante, heureuse et que plus le temps passe et plus tu éprouves du ressenti face à ce L que "t'emprisonnes". Une prison qu'elle soit dorée ou non reste une prison

Voilà aussi ce qu'est la transparence dans le PA. C'est aussi de la transparence vis a vis de soi même.

#
Profil

PointG

le samedi 02 mai 2020 à 23h32

Je sais que ma réponse peut sembler un peu cash mais ce que vous vivez L et toi c'est malheureusement ce que ma partenaire et moi avons vécu.

Je sais que je n'ai pas été très à l'écout, je m'en suis rendu compte trop tard mais personne n'a le droit de vivre le manque d'honnêteté de son partenaire. Et l'honnêteté c'est pas seulement avouer des actions mais c'est aussi parler de toutes les inactions. De la souffrance que l'on ressent. Et a un moment si le partenaire n'entends pas faire le choix de partir au.lieu de se perdre, d'éprouver du ressenti puis du desamour
On a tous nos responsabilités mais il faut aussi savoir prendre son courage à 2 mains

#
Profil

TruthTreeOfLife23

le lundi 04 mai 2020 à 11h51

Bonjour à tous :)

@Mark, j'ai reçu ton second message (à nouveau dans les spams haha) et effectivement tu venais de rédiger ta réponse parallèlement ! ;)

Encore une fois je suis touchée et je tiens à vous remercier pour le temps que vous prenez à lire mon histoire et mes réponses afin par la suite d'y répondre de votre côté. <3

Pour revenir @Mark, je réponds à une de tes interrogations, nous vivons à nouveau ensemble "L" et moi. J'ai pris cette décision lors de l'annonce du début de confinement. Je m'étais dit que c'était l'occasion de voir ce que cela pouvait donner de re-vivre ensemble et le fait que l'on soit à la maison (lui en télétravail et moi au chômage partiel) à passer du temps ensemble.
L'objectif était dans un premier temps qu'il puisse comprendre qu'il peut toujours avoir confiance en moi. Que cette relation parallèle que j'ai eu n'a en rien changé les sentiments et l'amour que j'ai pour lui. Je voulais le rassurer sur ces faits et cela prends du temps, c'est le genre de blessure (plus les remises en question qui vont avec) qui ne guérit pas en un tour de main...

Le temps fait son oeuvre -je crois-, dernièrement je lui ai dit que c'était important pour moi qu'il me dise lorsqu'il se sentait mal, tourmenté, triste afin que l'on puisse en discuter.
Hier soir encore il m'a dit que le rythme du confinement n'était pas évident qu'il avait le sentiment de "s’ensuquer", ce que je comprends puisque j'ai cette impression également.
Il m'a aussi dit qu'il voulait vraiment que l'on arrive à être heureux et que l'on puisse répondre à nos envies mutuelles même si elles ne paraissent pas évidentes à gérer car lui comme moi voulons y parvenir ensemble.

C'est là que je rebondis sur ta réponse @PointG ;)

Tout d'abord excuse moi pour mon pseudo à rallonge (mais je fais rarement dans la simplicité xD) et je renouvelle mes remerciements cités plus haut. :)

Ensuite rassure toi, je ne compte pas me laisser à nouveau dépérir.
Je suis bien consciente que la situation dans laquelle je me suis retrouvée est autant de ma responsabilité que de la sienne et c'est l'adage dans un couple.
Il est rare que lorsqu'il y a des difficultés, il n'y ait qu'une seule personne de responsable... Je sais très bien qu'il faut que je sois honnête envers moi et ce dont j'ai réellement envie pour la suite.
Tu peux me croire, "L" et moi en discutons et sommes conscients que nous ne voulons pas revivre cette "routine" et difficultés en mode bis !
Je ne compte pas le rendre responsable de ma non prise de décisions ou d'actions sur la suite des événements. A plusieurs reprises je lui ai dit que malheureusement malgré tout l'amour que nous nous portons peut-être que nous devrons nous séparer parce-que nous ne réussirions pas à trouver d'équilibre acceptable...
Et je trouve (pour ma part) que c'est assez courageux de lui avoir dit cela à voix haute et dans les yeux.
Tu sais je l'ai dit plus haut, je suis toujours en thérapie donc il y a quand même beaucoup de prise de conscience et de réponses que j'ai eu durant ces mois qui se sont écoulés.

Tu m'as dit que tu as vécu une situation similaire à la mienne avec ta partenaire, quelle est ton histoire (si tu as envie de la partager) ? Où en es-tu aujourd'hui ?

En tout cas j'essaie de rester optimiste pour la suite même si en cette période particulière ce n'est pas toujours évident... <3

Message modifié par son auteur il y a un mois.

#
Profil

PointG

le lundi 04 mai 2020 à 18h28

@TruthTreeOfLife23

Ma conjointe c'est oublié dans une situation qui ne lui convenait pas, à supporter plus qu'elle ne le pouvait, et finalement tout ça a conduit à du désamour.

Moi de mon côté je me suis perdu aussi en reniant mes besoins par peur d'abandon

Et finalement rien de bon pour notre couple n'en est ressorti de cette phase poly qui n'était qu'une façade à un désamour déjà implanté.

Finalement, en analysant le passé, nous aurions du plus nous pencher sur nos problèmes et mettre fin à notre relation , plutôt qu'ouvrir notre couple et nous faire plus souffrir.

Les besoins sont importants. Pour citer une youtubeuse, nous n'aimons pas une personne pour sa seule présence mais pour ce qu'elle nous apporte, pour les besoins qu'elle comble chez nous.https://youtu.be/txOG7bMuVTQ

#
Profil

TruthTreeOfLife23

le lundi 04 mai 2020 à 21h02

@PointG merci pour ton partage. Je crois comprendre ce que tu veux dire sur ton ancienne relation.
J'espère sincèrement que vous êtes plus heureux l'un et l'autre aujourd'hui.

#
Profil

cactus

le lundi 04 mai 2020 à 22h35

PointG
Et finalement rien de bon pour notre couple n'en est ressorti de cette phase poly qui n'était qu'une façade à un désamour déjà implanté.

ça me rappelle ce qui était dit pas mal à une époque sur ce forum, à savoir que le choix du polyamour type "ouverture du couple", ça n'est pas une solution miracle pour qu'un couple aille mieux, ça fait même plutôt l'effet inverse si au départ il y a un problème...
et aussi certaines erreurs relatées sur cette page (qui devrait d'après moi être lue plus souvent), notamment "Ne vous lancez pas dans une nouvelle relation si vos autres relations sont en difficulté" :

/-dr-/Erreurs-courantes-en-polyamour/

Il y a aussi cet article d'Audren : https://lesfessesdelacremiere.wordpress.com/2014/0...

Après, perso, j'ai du mal à associer la notion de couple et avec celle de la polyamorie, vu que de ma fenêtre, c'est vraiment pas une histoire de choix de couple, mais une histoire de choix individuel tout à fait personnel.

C'était un aparté hein, pas une réaction au post dans sa globalité et à ce que vous vivez @TruthTreeOfLife23 et @PointG, juste cette phrase m'a évoqué ce truc.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion