Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Mono amoureuse d’un poly

Monogamie
#

Natty dread (invité)

le vendredi 01 novembre 2019 à 12h01

Bonjour à toutes et à tous.

J’ouvre ce fil car j’ai besoin de conseils et même si j’ai parcouru plusieurs discussions sur ce thèmes ou connexe, j’espère avoir votre guidance en parlant de ma situation.
J’ai rencontré un poly, il m’a expliqué cela dès le départ. Une rencontre profonde, forte intense puissante il y a un mois. Il a une autre relation depuis 3 mois, à distance, ce qui lui plaît, une fille de 24 ans, il en a 41. Moi j’ai 37 ans, mono, pas du tout intéressée par le polyamour. Il a besoin de cet espace, mais je ne supporte pas qu’il puisse coucher avec l’autre fille. Ils sont apparement bien dans ce mode relationnel à distance, quand il lui a parlé de moi, elle lui a signifié qu’elle ne serait pas une entrave à notre relation.
Il me dit qu’il veut faire l’expérience d’une relation exclusive épanouissante quand il y sera prêt, mais que pour l’instant il sait qu’il ne pourra pas la vivre bien, il travaille sur lui et il cela prendra du temps pour y être prêt. Pour lui entre cette fille et moi c’est une configuration parfaite, il ne cherche pas à “ajouter” une autre amoureuse, que ces deux relations sont très différentes et lui permettent de s’épanouir à différents niveaux.
Moi j’aurais juste aimé pouvoir vivre cette histoire sans entrave, sans cette interférence qui me gêne viscéralement.
Je suis accro à ce mec pour un tas de raisons, depuis le départ j’essaie de me sortir de cette histoire, j’avais naïvement esperé éclipser l’autre, il n’en est rien.
Je suis dépitée, chaque week-end qu’il passe avec elle me dévastent, me déchirent.
Pour lui c’est au top, un week-end avec l’une, le week-end d’apres avec l’autre...
Bien entendu cela soulève beaucoup de choses enfouies chez moi, et je suis pas réfractaire au travail sur soi et au dépassement de soi.
Mais c’est trop. À chaque fois je prends mon courage à deux mains pour cesser la relation. Mais ça ne dure pas, son contact, parler avec lui, et le plaisir d’etre Ensemble, l’envie de lui l’emportent.

Lui bien sûr ne va pas prendre les choses en mains, puisque la situation est d’apres Lui idéale.
Comme il dit, nous sommes respectivement nos pires peurs.

Je suis quelqu’un de solide mais là je navigue à vue, débordée par la passion amoureuse, et la frustration...

Je lisais ce matin un article ici /-cM-/Entretenir-une-relation-polyamoureuse-avec-u...

Mais bon, ça ne résout pas mon tourment...

Merci par avance pour vos éclaircissements et partage d’experience.

#
Profil

Rosie

le vendredi 01 novembre 2019 à 15h21

Hello Natty dread, je vis EXACTEMENT la même chose que toi. Si tu veux on peut s'écrire par message privé.
Courage...:-)

#
Profil

Caoline

le vendredi 01 novembre 2019 à 21h24

Il me semble que le problème n'a rien à voir avec le polyamour. Il me semble que le souci c’est que tu n'aimes pas réellement cet homme pour ce qu'il est puisque il est poly et que tu ne le supportes pas. Tu voudrais qu'il change car tu es incapable de le quitter. Ca me semble totalement irrespectueux et signe d'un souci sur lequel tu devrais te pencher.

Bon courage.

Pour info pour Rosie, les MP sont impossibles avec les personnes non inscrites.

#
Profil

Natty

le samedi 02 novembre 2019 à 09h41

Salut Caoline,
Merci pour ton message !
Je comprends ma maladresse peut être en mentionnant mon désintérêt pour le polyamour.
Grâce à ta réaction je comprends que le polyamour est une orientation au même titre qu’une orientation sexuelle Là dessus je ne m’aventurai pas car je n’ai pas les codes, ni les termes, ni la culture et je ne voudrais pas susciter de réaction négative, pardon par avance si c’est le cas, je ne suis pas sensibilisée au polyamour, ça a fait irruption dans ma vie de manière brutale. Chacun son engagement et terrain militant, moi c’est l’agriculture bio ? ça m’empeche pas de cultiver la tolérance et de faire mon possible pour être dans le respect de chacun.

Pour en revenir à mon post.
Je ne sais pas si on peut juger totalement irrespectueux ce que j’eprouve en ce moment pour cet homme. Cela bouscule profondément, ce n’est pas facile à gérer, d’où ce mouvement que je fais en postant ici.

Tu pointes quelque chose d’intéressant, que je ne l’aime pas vraiment... mais on pourrait très bien inverser les rôles. Donc ça ne m’aide pas trop, si ce n’est en réalisant qu’en effet je pourrais tenter de l’accepter tel qu’il est, en travaillant sur moi pour ne pas souffrir et vivre cette expérience en me dépassant, si je l’aime vraiment.

Oui, faut voir, je n’ai aucune certitude sur le succès de l’operation, le temps est sans doute le facteur clé, cela est très récent !

J’ai avoué sans détour mon manque de culture sur le polyamour, ce n’est pas quelque chose que j’ai étudié, probablement car je n’avais pas ce genre de schéma en tête ou nature personnelle profonde.
Alors je n’ai sans doute pas les codes, mais je ne suis pas quelqu’un de superficiel qui vient chouiner sur ce forum pour une situation sans volonté de trouver de solution. Tout est en mouvement, c’est une configuration nouvelle pour moi et il me semble que pas mal de monde ici passe par différentes phases pour trouver sa place (puisqu’il s’agit de ça) dans une relation polyamoureuse.
J’ai foi en ma capacité d’adaptatIon, faudrait peut être que j’arrive à lire le guide des amours plurielles peut être que ça serait une bonne entrée en matière ?

Merci pour ce que vous faites ici et ailleurs. ?

Et bon week-end

#

SomethingLikeThat (invité)

le samedi 02 novembre 2019 à 09h44

Caoline : "Tu voudrais qu'il change car tu es incapable de le quitter. Ca me semble totalement irrespectueux et signe d'un souci sur lequel tu devrais te pencher."

Pas plus irrespectueux que de dire qu'un jour il fera l'expérience d'une relation exclusive épanouissante quand il y sera prêt. ça pue la promesse impossible à tenir. Et entretient un vain espoir.

Ne perds pas de vue Netty Dread qu'il ne changera pas.

Tu ne pourras jamais le comprendre pas plus qu'il ne pourra te comprendre. C'est la particularité des relations mono-poly, incompréhension totale de part et d'autre. Dialogue de sourds.

Ne te reste plus que la bienveillance et l'étonnement voire l'émerveillement que peut générer ces différences. Des moments intenses, tu l'as dit toi-même, mais pas de projection. Prendre l'autre comme il est, sans attendre quoi que ce soit en retour. ça peut durer quelques mois, ou quelques décennies.

Si c'est totalement inenvisageable pour toi, alors je te conseille de mettre fin à cette histoire. Tu es jeune, ne perds pas ton temps.

#
Profil

Rosie

le samedi 02 novembre 2019 à 09h48

@Caoline Pour info pour Rosie, les MP sont impossibles avec les personnes non inscrites. oui c'est vrai... un peu tête en l'air... ;o)

je pense que ce qui fâche c'est cette phrase " j’avais naïvement esperé éclipser l’autre, il n’en est rien." Perso, je n'ai jamais voulu éclipser personne. Et je pense effectivement qu'il faut s'adapter ou partir mais en tout cas pas essayer d'éclipser qui que ce soit.

Ceci dit je comprends tout à fait la souffrance que Natty dread peut ressentir et je donnerais n'importe quoi pour ne pas "penser en mono" (même si j'ai bien évolué dans ce sens, mais ça prend du temps...). J'imagine aussi que si Natty dread pouvait voir les choses différemment et donc diminuer sa souffrance, elle le ferait. C'est d'ailleurs pour cela qu'elle a écrit sur ce forum.

#

SomethingLikeThat (invité)

le samedi 02 novembre 2019 à 09h55

Je n'ai pas vu ton message avant d'envoyer le mien Natty Dread ! Si tu as foi dans ta capacité d'adaptation, alors raye la dernière ligne de mon message ;-)

Je te souhaite de bons moments et de belles découvertes dans cette univers mystérieux du polyamour :-)

#
Profil

Natty

le samedi 02 novembre 2019 à 09h58

Merci something like that pour ton message.
Je ne parle pas de tous les aspects de sa personnalité et de la mienne et de comment nos névroses communiquent et se reflètent... ?

Une promesse impossible à tenir, peut être, lui il est pour la première fois dans le concret d’une relation poly, c’est pas genre il a toujours été dans les relations poly. Ce dont il parle c’est «  pour l’instant » polyamoureux, dans son processus, régler des choses, la peur de faire foirer la relation en étant enfermé dans l’exclusivité amoureuse (pour lui ça passe par la sexualité) et qu’il a cette relation avec l’autre personne et qu’il a besoin et envie de cette relation car elle le fait avancer sur d’aiytes Choses. En ce moment il éprouve un certain équilibre.
Il évoque son envie de faire l’experience D’une relation mono épanouissante, notamment car il est en pleine réflexion sur la paternité, un cheminement qui le renvoit à son histoire personnelle.
Il dit aussi qu’il voudrait repasser en mode poly après.
Tout ça c’est en l’etat Actuel, personne peut savoir, même pas lui en fait ?

Merci pour :
Ne te reste plus que la bienveillance et l'étonnement voire l'émerveillement que peut générer ces différences. Des moments intenses, tu l'as dit toi-même, mais pas de projection. Prendre l'autre comme il est, sans attendre quoi que ce soit en retour. ça peut durer quelques mois, ou quelques décennies.

#
Profil

Natty

le samedi 02 novembre 2019 à 10h44

Rosie
je pense que ce qui fâche c'est cette phrase " j’avais naïvement esperé éclipser l’autre, il n’en est rien." Perso, je n'ai jamais voulu éclipser personne. Et je pense effectivement qu'il faut s'adapter ou partir mais en tout cas pas essayer d'éclipser qui que ce soit.

C’était une intention illusoire et très naïve, comme quand tu rencontres quelqu’un qui te correspond de ouf et que c’est une évidence.

Seulement au départ on se découvrait, on est toujours en train de se découvrir d’ailla, apprendre à ce connaître. Il exprimait comment notre rencontre était bouleversante, stimulante, riche etc, donc je me suis imaginé une sorte de suite logique...

Ça fait partie de l’apprentissage.

#
Profil

Caoline

le samedi 02 novembre 2019 à 11h45

J'essaye de développer un peu ma réponse. Si j'ai été plutôt réactive hier c'est parce que j'ai vécu une situation semblable il y a quelques mois.
Un homme a qui j'ai pourtant clairement présenté la situation et que je n'envisageais absolument pas de quitter mon compagnon historique (bientôt 29 ans de relation, 5 enfants) a espéré que je le quitte si la relation était vraiment épanouissante entre nous sans me le dire.
Résultat moi je suis amoureuse de lui et je souffre que la relation ne soit pas possible car il a vite compris que je ne quitterai pas mon compagnon initial et qu'il est fondamentalement mono :-(

Pour ce qui est d'avoir des périodes en ayant une seule relation même en étant fondamentalement poly, si c’est possible, je l'ai fait pendant 20 ans pour diverses raisons dont celle de ne pas avoir su argumenter à 15 ans quand j'ai embrassé un autre garçon et qu'il m'a dit qu'il pouvait pardonner si ça s'arrêtait là, bien formaté dans la norme qu'il était à l'époque. J'ai toujours eu d'autres attirances ou sentiments mais pendant 20 ans, pas seulement pour cette raison, aussi les enfants bébés, un manque de confiance en ma capacité à plaire... je ne me suis pas autorisée à les vivre.

Ce qui m'inquiète plus c'est quand tu dis "Je ne parle pas de tous les aspects de sa personnalité et de la mienne et de comment nos névroses communiquent et se reflètent... ?". Je crains que ce type de relation soit enrichissante au départ car on se sent compris mais toxique sur la durée si on ne soigne pas chacun ses névroses de son coté.

Bon cheminement.

#
Profil

Natty

le samedi 02 novembre 2019 à 12h05

Caoline


Ce qui m'inquiète plus c'est quand tu dis "Je ne parle pas de tous les aspects de sa personnalité et de la mienne et de comment nos névroses communiquent et se reflètent... ?". Je crains que ce type de relation soit enrichissante au départ car on se sent compris mais toxique sur la durée si on ne soigne pas chacun ses névroses de son coté.

Justement on est du genre à se prendre en mains, on est conscient et sommes dans le travail d’analyse.

Je prends note pour le passage poly mono poly....

#
Profil

Caoline

le samedi 02 novembre 2019 à 12h12

Natty
Je prends note pour le passage poly mono poly....

Je ne le dirais pas comme ça, j'ai toujours été poly, sans connaître le mot découvert il y a 8 ans et ne m'en suis jamais cachée. J'ai juste fait le choix temporaire de ne pas le vivre au départ car l'homme de ma vie n'y était pas prêt puis... Et il y a 9 ans j'ai éprouvé le besoin de vivre mes envies.

#
Profil

Rosie

le samedi 02 novembre 2019 à 13h01

C’était une intention illusoire et très naïve, comme quand tu rencontres quelqu’un qui te correspond de ouf et que c’est une évidence. Seulement au départ on se découvrait, on est toujours en train de se découvrir d’ailla, apprendre à ce connaître. Il exprimait comment notre rencontre était bouleversante, stimulante, riche etc, donc je me suis imaginé une sorte de suite logique...

Pareil pour moi. C'est comme un deuil à faire. C'est ce que j'ai fait et que je continue de faire. Après il faut aussi que j'arrive à me rentrer dans la tête que s'il en aime d'autres, ça ne l'empêche pas de m'aimer. ça c'est quelque chose de très dur à concevoir pour moi.

Je te conseille de lire "Bienheureuse infidélité" de Paule Salomon. Moi ça m'aide.

#

SomethingLikeThat (invité)

le samedi 02 novembre 2019 à 13h10

Son désir de paternité fait-il écho à un désir de maternité chez toi ? auquel cas, on est pas seulement dans la situation d'une simple histoire d'amour (situation suffisamment ardue déjà), il y a un enjeu supplémentaire et de taille.

"Il évoque son envie de faire l’experience D’une relation mono épanouissante, notamment car il est en pleine réflexion sur la paternité, un cheminement qui le renvoit à son histoire personnelle.
Il dit aussi qu’il voudrait repasser en mode poly après.
Tout ça c’est en l’etat Actuel, personne peut savoir, même pas lui en fait ?"

ça me fait un peu tiquer, j'ai quand même l'impression que quelque part il te vend du rêve (plus tard, je redeviendrai poly) ou que tu t'auto-illusionnes, ou que vous vous auto-illusionnez !

In my own opinion il est poly et le restera. Je ne suis pas certaine qu'une relation mono toute épanouissante soit-elle (tout le monde recherche une relation épanouissante, mono ou pas) suffise à mettre en veilleuse sa nature profonde. Et je ne suis pas certaine non plus que ce soit un bon plan pour lui. Ne le perds pas de vue... Si tu t'engages avec lui sur un projet de parentalité, t'en prends pour quelques années quand même. Alors il faut être bien certaine que tu sois capable de le supporter.

#

Lena Harrison (invité)

le dimanche 03 novembre 2019 à 07h41

Caoline
J'essaye de développer un peu ma réponse. Si j'ai été plutôt réactive hier c'est parce que j'ai vécu une situation semblable il y a quelques mois.
Un homme a qui j'ai pourtant clairement présenté la situation et que je n'envisageais absolument pas de quitter mon compagnon historique (bientôt 29 ans de relation, 5 enfants) a espéré que je le quitte si la relation était vraiment épanouissante entre nous sans me le dire.
Résultat moi je suis amoureuse de lui et je souffre que la relation ne soit pas possible car il a vite compris que je ne quitterai pas mon compagnon initial et qu'il est fondamentalement mono :-(

Pour ce qui est d'avoir des périodes en ayant une seule relation même en étant fondamentalement poly, si c’est possible, je l'ai fait pendant 20 ans pour diverses raisons dont celle de ne pas avoir su argumenter à 15 ans quand j'ai embrassé un autre garçon et qu'il m'a dit qu'il pouvait pardonner si ça s'arrêtait là, bien formaté dans la norme qu'il était à l'époque. J'ai toujours eu d'autres attirances ou sentiments mais pendant 20 ans, pas seulement pour cette raison, aussi les enfants bébés, un manque de confiance en ma capacité à plaire... je ne me suis pas autorisée à les vivre.

Ce qui m'inquiète plus c'est quand tu dis "Je ne parle pas de tous les aspects de sa personnalité et de la mienne et de comment nos névroses communiquent et se reflètent... ?". Je crains que ce type de relation soit enrichissante au départ car on se sent compris mais toxique sur la durée si on ne soigne pas chacun ses névroses de son coté.

Bon cheminement.

Caoline, bonjour, juste une réflexion au passage. Le fait que tu aies eu d'autres coups de coeur pendant ta relation mono n'indique pas spécialement que tu es poly., selon moi. La plupart des êtres humains en relation mono vivent cela. Un coup de coeur est une loi
émotion , pas un acte. C'est un argument que je lis souvent pour indiquer a posteriori une identité et il me semble faux. Monogamie et polyamour sont des types de relation que l'on devrait pouvoir choisir ou non , selon moi, pas des identités. C'est pourquoi je pense que l'on peut naviguer de l'une à l'autre.

#
Profil

Natty

le dimanche 03 novembre 2019 à 21h21

Honnêtement je ne sais pas pour le moment si je pourrais le supporter. Pour ce qui est de l’aspect parentalité, oui sa réflexion sur la paternité fait écho à mon désir de maternité, mais on en est clairement pas là...
Est-ce qu’on s’illusionne, ce n’estbpas Impossible, pour l’indtant Y’a un truc à vivre, aucune idée de comment ça va tourner.

Merci beaucoup pour vos avis qui alimentent ma réflexion.

#
Profil

Natty

le vendredi 08 novembre 2019 à 09h40

Il est avec elle, ça me rend folle, cela ne m’inspire que des sentiments négatifs et je n’ai aucune envie de me réjouir pour eux.

Message modifié par son auteur il y a 8 jours.

#

SomethingLikeThat (invité)

le vendredi 08 novembre 2019 à 12h21

Keep cool.
T'es pas obligée d'éprouver de la compersion. Si tu arrives à supporter qu'il se partage, pour un début de relation avec un poly, c'est déjà pas mal !

#
Profil

Natty

le vendredi 08 novembre 2019 à 13h23

Merci mais je suis en train de bosser, j’arrete Pas de me dire que c’est pas pour moi, qu’il faut que ça cesse.
Je crois pas que ce soit si bien pour un début.
Vaudrait peut-être mieux que j’arrive à couper le lien. C’est ça le plus dur.
T’as vu où que je supporte qu’il se partage ? Ça me met en colère...

Message modifié par son auteur il y a 7 jours.

#
Profil

Natty

le vendredi 08 novembre 2019 à 13h56

J’ai aussi des doutes sur sa gestion de la relation poly, il n’y a pas vraiment de cadre, nous en avons pourtant parlé, mais je ne crois pas qu’il soit suffisamment dans la communication ou dans le «  care ».
Lui son truc c’est la liberté, il serait sans doute plus un anarchiste polyamoureux, dans le sens il a décrété que cette fille et moi sont pour lui deux relations sérieuses, amoureuses, qu’il ne cherche pas à ajouter de relation. Pour autant, que l’autre meuf soit plus indépendante et n'ait Pas les aspirations que j’ai, c’est formidable pour elle ou pour lui, du coup.

Moi je suis juste perdue dans un marasme de sentiments. Ça titille tout sauf la noblesse du cœur que j’essaye de développer par ailleurs.

Ils planifient de se voir, ils s’organisent, alors qu’en ce qui me concerne c’est toujours dans la spontanéité, il vient, il passe 3 jours, il se repose, on baise comme des fous, on parle sans fin, et puis il repart, sachant qu’ il verra l’autre tel jour, pendant 3 jours.

Alors oui on se comprend, oui il y a ce magnétisme de fou entre nous. Mais j’ai l’impression d’etre Livrée à moi même avec des émotions hyper fortes, vers le très haut et par la suite vers le bas.

Désolée de bougonner....

Message modifié par son auteur il y a 7 jours.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion