Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Accepter qu'elle aime aussi un autre

#

(compte clôturé)

le lundi 29 décembre 2014 à 15h23

Prendre du temps pour respirer... Voilà où j'en suis... Où nous en sommes ! Nous avons décidé de prendre du temps, de profiter de la vie. Elle le reverra probablement dimanche prochain, moi, je vais aller voir d'autres amis d'ici là et prendre le temps de m'occuper de moi et de mes envies.
Un peu de calme et de sérénité, ça ne peut que nous faire du bien. Je me concentre sur ce qui est important pour moi, à elle de dire ce qui l'est pour elle.
Merci pour tes messages Maximum, peut-être que cet état d'esprit pourrait te faire du bien à toi aussi. Ne plus chercher à se projeter, ou d'absolus... Ce doit être le fameux "lâcher prise" dont certains de mes proches me parlent depuis plusieurs jours.

Bon courage, bonne fin d'année à tous

#

(compte clôturé)

le mardi 30 décembre 2014 à 13h18

Salut,

Je passe aussi sur ta discussion, j'ai vécu sensiblement la même chose il y a un an, le cheminement à été différent mais le résultat est le même. Et se laisser du temps, je peux te dire qu'il en faut, en un an, nous avons encore des moments difficiles, ce n'est pas facile tout les jours à gérer...

En tout cas, ce site permet de se sentir moins seul, et surtout de voir les choses autrement, même si mes vieux démons se réveillent de temps en temps...

#

(compte clôturé)

le mardi 30 décembre 2014 à 19h35

Bonsoir,
J'essaie de rester serein et comme tu le dis Monsieurpirate de laisser le temps passer, mais une échéance a été fixée, elle le revoit dimanche, c'est sûr... Ils veulent parler car leur situation n'est pas claire, lui ne veut pas se lancer dans une relation, juste lui proposer des "moments cadeaux" comme il dit, elle, se sent amoureuse de lui.
Elle n'est pas au clair avec le concept de relation ouverte entre nous, elle a l'impression d'abuser. Elle doute de m'aimer encore, elle pense devoir faire un choix.
Je suis partagé entre l'impatience de voir arriver cette date pour être un peu plus fixé sur mon sort et la peur de l'abandon. Certains me diront que c'est parce que je n'ai pas assez confiance en elle, je crois qu'il y a un peu de vrai, mais je crois que je n'ai surtout pas assez confiance en moi.
Ces jours vont être longs, presque envie de trouver la touche "marche rapide"...

#
Profil

Chupapink

le mercredi 31 décembre 2014 à 16h59

Shamal
Pour finir Alkekenge, on dirait que ta compagne est perturbée par ta réaction ouverte et ta volonté d'avancer ensemble. Je ne pense pas que cela veuille dire que tu la manipules, juste que tu essaies de trouver des solutions avec elle pour poursuivre votre relation.
Peut-être a-t'elle du mal à concevoir que tu puisses accepter la situation, peut-être s'était-elle dit qu'il lui faudrait forcément choisir entre la relation avec toi et sa nouvelle relation et ton ouverture d'esprit l'oblige à envisager un autre point de vue, ce qui peut être perturbant pour elle. Elle a peut-être besoin de temps pour envisager elle aussi cette "troisième voie".

Bonjour à toi Alkekenge, et merci pour ton témoignage car je me suis retrouvée un peu dans la même situation (mais en sens opposé).
La citation que j'ai repris de Shamal m'a beaucoup interpelé car effectivement, lorsque mon mari m'a parlé du polyamour en découvrant ce terme sur google après quelques recherches, j'ai d'abord réagi négativement. Mais comme toi, dans un premier temps, je n'ai pas voulu perdre la part d'amour qu'il restait entre nous et je me suis penchée sur le sujet. Ce que j'y ai trouvé a été (j'exagère un peu) presque comme une révélation. Lorsque je suis retournée vers lui en lui disant : pourquoi pas il faut essayer pour voir ce que ça donne, j'ai bien vu dans ses yeux qu'il ne s'y attendait pas. Pour lui, c'était comme pour ta compagne, il s'était mis en tête de devoir faire un choix à un moment donné car je ne pourrais jamais accepter une vie comme celle ci. Il m'est arrivé de me demander s'il ne m'avait pas parlé du polyamour en espérant que je rejette totalement l'idée pour reporter sur moi le choix de la séparation définitive. Mais cette idée m'est assez vite sortie de la tête car je me trouvais mieux. Restait plus qu'à lui faire comprendre que la situation pouvait être aussi inverse.

En parlant de polyamour à ta femme et en lui proposant de vivre son idylle librement, tu lui as offert un cadeau de confiance et d'amour. Car l'amour, ce n'est pas vouloir celui ou celle qu'on aime heureux ? Il te reste à faire le chemin inverse de ton côté, mais la petite part de liberté qu'on retrouve est assez vite acquise et permet de se retrouver soi-même, car effectivement on s'enferme dans une petite vie tranquille standard sans forcément s'en rendre compte (je parle en connaissance de cause). Et se retrouver avec soi-même est valorisant et redonne confiance en soi aussi.

Je continuerai à lire le fil de ton histoire car c'est intéressant de voir un peu la même histoire que soi, vécue par le sexe opposé. Bon courage pour la suite

#
Profil

maximum

le jeudi 01 janvier 2015 à 16h27

bonjour à tous et que 2015 nous apporte les bonheurs dont nous serions acteurs!
Alkekenge
Je reprends ton image du bouton avance rapide, j'aimerais aussi pouvoir faire "pause" de temps en temps.
Mais lorsque l'on se trouve depuis peu dans ce genre de situation, on a tout le temps envie dans parler.Ce forum sert à cela ,mais c'est un piège aussi.
De mon côté je ne peux m'empêcher de reprendre la discussion avec ma femme.J'en est besoin et il me semble que je vais un peu plus loin en moi à chaque fois.Elle il lui semble que je fais un peu du sur place.
Mes réflexions sont en ce moment sur ma place, mon statut, dans son esprit.
Elle me dit avoir besoin de cette nouvelle relation pour trouver les sensations qu'elle n'a pas connues depuis très longtemps: peut-être presque jamais avec moi ( tendresse, attention..).ça, déjà, c'est délicat à entendre.( mais je le reconnais, je n'ai pas été très doué sur ce plan, trop jeune et issue d'une famille ou la communication n'est pas le fort )Si je demande moi, comment retrouver ou trouver ce qui pourrait lui faire ressentir avec moi cet état amoureux, elle me dis que ce n'est plus possible, on en est plus à nos débuts (C'est vrai !) .Ce sera forcément autre chose qui se développera entre nous; mais moi, j'ai toujours envie qu'elle soit amoureuse de moi, Il faudra que je trouve des solutions, sans que cela semble artificiel.J'ai du boulot!
Autre sentiment: Il est vrai que depuis qu'elle est dans cette démarche nous discutons de thèmes très profonds, nous nous sommes fortement rapprochés physiquement après une longue période de désert.Il y a du mieux de ce côté, mais j'ai l'impression que je n'y suis pour rien.C'est venu d'elle et de sa démarche.Cela aussi c'est dur à vivre.
Je ne veux pas avoir l'impression d'être l'objet seulement d'une forte affection basée sur la vie du quotidien et sur notre histoire, alors qu'elle vivrait son "état amoureux" dans son autre histoire.je veux être "privilégié" dans son esprit.
Sur ces dernier points, on a du mal à se comprendre.
Elle parle de 2 histoires différentes , complémentaires sans doute et moi je continue de penser à une certaine exclusivité.
J'espère que le chemin en cours (nous venons de le débuter) nous emmènera vers du mieux.Pour le moment, c'est dur pour nous deux, culpabilisant,exténuant..

A bientôt

#
Profil

Chupapink

le jeudi 01 janvier 2015 à 16h50

maximum
Autre sentiment  : Il est vrai que depuis qu'elle est dans cette démarche nous discutons de thèmes très profonds, nous nous sommes fortement rapprochés physiquement après une longue période de désert.Il y a du mieux de ce côté, mais j'ai l'impression que je n'y suis pour rien.C'est venu d'elle et de sa démarche.Cela aussi c'est dur à vivre.

D'abord, une bonne année également et qu'elle t'apporte le bonheur de pouvoir vivre heureux.
Quand j'ai lu le rapprochement dont tu parles, je me suis revue envers mon mari. Lorsqu'il m'a parlé de Polyamour, nous nous étions déjà rapprochés quelque temps après avoir fait une réelle séparation, et cela après presque 1 an de désert intime. Allez savoir pourquoi, on redésire ce que l'on perd ! Tout ça pour dire que aujourd'hui, où il semble accepter que je puisse avoir une autre relation, je ne l'en aime que davantage, et c'est peut-être ce que ta femme ressent. Donc si, tu y es pour quelque chose puisque tu lui permet de s'épanouir dans ses sentiments. Je discutais avec mon mari hier soir sur tout ça justement, et il me demandait comment j'arrivais à supporter tout ça. Je lui ai simplement répondu que je savais maintenant qu'il m'aimait toujours et que j'avais confiance dans ce sentiment.

maximum
Elle parle de 2 histoires différentes , complémentaires sans doute et moi je continue de penser à une certaine exclusivité.

Tout simplement parce que c'est vrai, c'est différent. Peut-on vraiment aimer 2 personnes d'une façon identique ? Je compare avec l'amour que l'on porte à nos enfants. On les aime, tous autant qu'ils sont, mais on les aime à notre façon et chacun à la leur. Ils ont chacun un tempérament et un caractère différent, du coup, les sentiments que l'on a envers eux est en rapport avec ça. Et je pense qu'avec l'amour que l'on peut avoir pour 2 hommes ou pour 2 femmes c'est pareil. C'est différent. Lorsque j'ai réellement constaté que l'amour qu'il avait encore pour moi était différent de celui qu'il a pour sa Mlle, je me suis sentie mieux car j'ai eu confiance sur les sentiments qu'il me portait.

J'espère ne pas trop être à coté de la plaque en te parlant de ça, mais il me semblait intéressant que je puisse te donner la vision d'un point de vue féminin qui ressemble un peu à celui de ta femme. En espérant que ça puisse t'éclairer un peu !

#
Profil

maximum

le jeudi 01 janvier 2015 à 17h15

Jezebel

Merci de ta réponse.
Elle me fait du bien car tu parles avec une expérience installé dans le temps.
Ce que tu dis est très proche de ce que peut dire ma femme .( l'exemple des enfants, elle me l'a donné- peut-être lu sur le site !)
Je dois moi, me faire à cette idée sans me perdre, j'ai mes idées : il y a effectivement une notion de confiance, mais comme évidement on est pas dans l'intimité de l'autre histoire, c'est compliqué.
Une petite question: Pour toi et ton mari, vous avez tous les deux une relation "extra"?

Merci d'avoir réagit aussi vite

#
Profil

Chupapink

le jeudi 01 janvier 2015 à 18h47

Et bien, pour répondre à ta question sans faire trop long. Il s'est avéré que mon mari a eu une aventure amoureuse cachée dans un premier temps et que, lorsque je l'ai découverte ça a été un énorme choc pour moi. Quelques temps plus tard je l'ai mis dehors de chez nous car à l'époque c'était elle ou moi, il ne pouvait pas y avoir d'alternative. Avant qu'il ne me parle de polyamour, il était déjà revenu vers moi en me disant qu'il m'aimait toujours mais qu'il l'aimait aussi elle (mais différemment pour revenir sur le sujet de la différence). J'ai pu avec le temps constater par moi-même qu'il m'aimait effectivement encore et que je ne voulais pas le perdre (pour reprendre aussi ton expression du début).
Et lorsque je me suis penchée de plus près sur le polyamour, qui semblait correspondre à ce que nous vivions (car il n'envisageait pas de la quitter et de l'autre de ne plus me voir), j'ai découvert que la vie valait vraiment pas le coup de se prendre la tête avec tous ces soucis de jalousie et de possessivité que présente un couple mono.

Aujourd'hui, avec le temps et surtout le dialogue et le compréhension, j'en suis arrivée à reprendre ma vie en main. J'ai rencontré un homme depuis peu avec qui tout se passe très bien, qui accepte ma situation en me disant simplement : "Ce n'est pas parce que tu ne m'appartiens pas que je ne peux pas t'aimer." Et mon mari est au courant depuis hier. C'est un peu dur pour lui car il n'envisageait pas vraiment la situation inverse mais c'est à moi de lui montrer que ça ne change rien à mon amour pour lui. D'où la confiance des sentiments. S'il fini par croire, comme moi j'ai cru en lui, que je l'aime toujours autant mais que je peux aussi donner de l'amour à un autre homme sans que cela ne change quelque chose entre nous, il aura passer le cap que j'ai surmonté auparavant. C'est long, il faut de la patience, et encore il parait que pour nous ce fut rapide, mais notre histoire n'est pas terminée et il y aura encore des hauts et des bas. Mais je suis confiante.

N'hésite pas si tuas d'autres questions et que je peux t'aider dans tes réflexions. Ça m'aide aussi beaucoup, et le forum m'a aussi beaucoup aidé à surmonter les "bas" et toutes mes questions.

#
Profil

maximum

le jeudi 01 janvier 2015 à 21h51

VRAIMENT merci Jezebel

Tu ne peux pas savoir comme tes mots me font du bien ce soir.
L'histoire est en route , il faut bien la vivre et réagir quand il le faut.
Je te souhaite le meilleur dans ton histoire et serai attentif si du donne d'autres nouvelles sur son évolution.
Juste une petite question pour terminer: depuis combien de temps votre "révolution" poly a-t-elle commencé ?

A bientôt

#

(compte clôturé)

le vendredi 02 janvier 2015 à 11h15

En vous lisant Maximum et Jezebel, je réalise que ma situation n'est finalement pas si similaire à la votre... Mon couple traverse une crise qui dure depuis plusieurs années et qui atteint un paroxysme avec l'arrivée d'une autre histoire pour elle, mais comme quelqu'un me l'avait écrit il y a quelques jours, nous avons des problèmes de couple à régler en plus d'envisager la possibilité de relations poly.
Ma Compagne me dit qu'elle ne ressent plus de sentiments forts pour moi alors que je l'aime profondément. Nous ne sommes pas égaux dans notre vécu et notre sensibilité. Elle est entièrement tournée vers l'extérieur, vers l'autre et ne réussit pas à me voir autrement que comme une présence étouffante, qui l'empêche de vivre, d'être libre.
Puisqu'elle ne croit plus en nous, en notre histoire, en notre capacité de faire évoluer notre relation. Elle me fige dans un rôle et rejette mes propositions. Aujourd'hui, la solution devient évidente, partir et la laisser vivre son autre relation. La notre n'existe plus, du moins pas assez à ses yeux. Pas question de "polyamour" pour elle, rien qu'une nouvelle histoire qui vient conclure l'ancienne. J'étais pourtant prêt à vivre librement, sans la posséder en envisageant une histoire ouverte.
Il me reste à me retrouver et à creuser de mon côté ma vision des amours plurielles quand je serai à nouveau prêt à aimer quelqu'un d'autre, quand j'aurai réussi à l'oublier.
Je ne suis pas sûr d'être légitime pour continuer à écrire ici puisque finalement la problématique que j'avais ciblée n'est peut-être pas la bonne. Merci à vous pour votre soutien et vos messages passés.

Message modifié par son auteur il y a 4 ans.

#
Profil

Chupapink

le vendredi 02 janvier 2015 à 12h18

Je suis un peu triste en lisant ton dernier post mais je constate aussi que les sentiments vont et viennent d'un jour à l'autre et à n'importe quelle étape des relations que l'ont peut avoir. Ça a été pareil pour moi, un jour c'était l"idéal, et l'autre ça n'allait plus du tout, ce n'était plus possible. Je pense que ça doit faire ça quand on commence justement à se poser des questions et à se remettre en question sur la vie que l'on veut vraiment vivre.

Pour répondre à ta question Maximum, nous sommes dans notre révolution depuis le mois d'avril de l'année dernière. C'est pour cela que je disais que ça a été assez rapide pour moi cette évolution de mes sentiments.

Tu dis qu'il n'est pas question de polyamour pour ta femme mais peut-être faut-il lui laisser le temps. Le temps de voir qu'elle peut retrouver cet amour qu'elle a pour toi tout en pouvant vivre son nouvel amour. Mais il est vrai aussi, et je l'ai découvert sur ce forum, que le polyamour n'est pas une "solution" aux problèmes de couples. Il y a des fois autre chose qui fait que l'on peut accepter la liberté de l'amour mais pour cela il faut que les sentiments soient toujours présents.

Message modifié par son auteur il y a 4 ans.

#

(compte clôturé)

le samedi 03 janvier 2015 à 08h48

Bonjour Jezebel,
Merci pour ton message, d'autant que tu traverses toi aussi des moments compliqués.
Oui les sentiments et la manière de vivre notre histoire vont et viennent, aujourd'hui, je suis plus confiant, je me dis que les mots qu'elle a prononcé lui ont peut-être été soufflés par le "surinvestissement affectif" qu'elle met dans son autre relation qui débute juste. Elle a admis qu'elle ressentait des sentiments pour moi, mais comparés au tsunami d'émotions qui la submerge dans son autre histoire, c'est... ténu.
Je vais essayer d'être plus serein et de plus "faire avec" ces vagues d'émotions contradictoires qui montent et descendent sans cesse. Je dois nous laisser du temps pour voir ce qui subsiste de nos liens, ce qui est important pour chacun de nous.

#
Profil

maximum

le samedi 03 janvier 2015 à 10h14

Bonjour Alke

Je me retrouve de nouveau dans ce que tu décris ce matin.
Le sentiment d'être "petit" voir gênant alors que l'on sait l'état émotif ( amoureux?) que ressent l'autre dans sa nouvelle histoire.A ces moments là, je lui disais "je ne peux pas lutter".Puis le calme revient, on pense à l'entièreté de notre histoire, on re re parle retrouve la confiance et ça va mieux.Oui les vagues, c'est une bonne image parfois elles te font perdre pieds parfois elles s'apaisent.

Laissons du temps

A bientôt

#

(compte clôturé)

le samedi 03 janvier 2015 à 17h41

@Alkekenge : Début 2015 difficile pour moi, finalement un peu la même chose. A part que moi elle part par manque d'amour pour moi, par désamour. Mais pas par amour pour quelqu'un d'autre, par besoin de se sentir elle, de se découvrir autrement qu'en la femme de J******* ...

Il n'en reste que, comme toi, je suis éperdument amoureux d'elle et le déséquilibre de ces derniers mois devenait invivable. La "sentir" épanouie dehors et complètement "amorphe" avec moi était terrible. Et je reste persuadé, que son autre à légèrement poussé le raisonnement dans son sens. Il semble qu'il passe parfois ici, se reconnaîtra-t-il ?!

Pour 2015, ma première résolution sera de me remettre debout ;) Courage.

Message modifié par son auteur il y a 4 ans.

#

(compte clôturé)

le samedi 03 janvier 2015 à 20h37

monsieurpirate
@Alkekenge : Début 2015 difficile pour moi, finalement un peu la même chose. A part que moi elle part par manque d'amour pour moi, par désamour. Mais pas par amour pour quelqu'un d'autre, par besoin de se sentir elle, de se découvrir autrement qu'en la femme de J******* ...

Il n'en reste que, comme toi, je suis éperdument amoureux d'elle et le déséquilibre de ces derniers mois devenait invivable. La "sentir" épanouie dehors et complètement "amorphe" avec moi était terrible. Et je reste persuadé, que son autre à légèrement poussé le raisonnement dans son sens. Il semble qu'il passe parfois ici, se reconnaîtra-t-il ? !

Pour 2015, ma première résolution sera de me remettre debout ;) Courage.

Bonsoir Monsieurpirate, je crois que je suis de plus en plus dans la même situation que toi, elle m'a dit aujourd'hui qu'elle pensait être plus heureuse seule que avec moi. C'est rude...
J'ai du mal à ne pas me dire que ses paroles sont liées au fait qu'elle revoit "l'autre" demain et qu'elle n'ait plus aucun espace pour notre histoire dans sa tête ou dans son cœur.
Juste envie de disparaître. J'aimerais pouvoir dire comme toi que je veux me remettre debout, mais je n'en ai pas la force ce soir.

Message modifié par son auteur il y a 4 ans.

#

(compte clôturé)

le dimanche 04 janvier 2015 à 11h38

Je compatis l'ami... Nous sommes effectivement quasi dans la même situation. Elle n'est pas la non plus aujourd'hui, nous cohabitons dans l'appart tant qu'elle n'a pas trouvé de logement et passer d'époux à coloc, c'est pas facile... Pour ma part, quoi qu'elle en dise, je pense que c'est forcément lié à "son autre" puisqu'en discutant hier, il semblerait qu'ils avaient déjà évoqué le fait de se mettre ensemble, et que lui, de son coté, soit proche du divorce aussi..

Je vais aller flâner dans Rouen, j'ai besoin de marcher, de me changer les idées!

#

(compte clôturé)

le dimanche 04 janvier 2015 à 12h05

Bonne balade, ça fait du bien parfois de prendre l'air. Désolé si ça fait un peu "clan des esseulés"...

#
Profil

Florine

le dimanche 04 janvier 2015 à 12h50

Bon Courage monsieur pirate ...

#

(compte clôturé)

le dimanche 04 janvier 2015 à 13h28

Merci MissFlo, un petit café place du vieux marché ça fait du bien ;)

#
Profil

LuLutine

le lundi 05 janvier 2015 à 03h17

Alkekenge
Je ne suis pas sûr d'être légitime pour continuer à écrire ici puisque finalement la problématique que j'avais ciblée n'est peut-être pas la bonne. Merci à vous pour votre soutien et vos messages passés.

Si les sujets t'intéressent, si tu ne viens ni troller ni essayer de convertir les poly à l'exclusivité sentimentale et sexuelle, alors il me semble que tu es tout-à-fait légitime à intervenir.

Nul besoin de vivre une situation de polyamour pour parler du polyamour. Etre simplement intéressé par les questionnements qu'il soulève me semble suffire.

Alkekenge
Elle a admis qu'elle ressentait des sentiments pour moi, mais comparés au tsunami d'émotions qui la submerge dans son autre histoire, c'est... ténu.

Ca, il me semble que c'est la fameuse "NRE", "New Relationship Energy", "énergie de la nouvelle relation", ou en tout cas quelque chose du même acabit.
Ca me semble donc peu surprenant.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion