Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Je suis presque honnête.

Engagement
#
Profil

Siestacorta

le mercredi 11 mai 2011 à 02h28

Presque.

Oyez, les copains, j'ai besoin de vos lumières.

Après les bien bonnes leçons de morales que j'ai balancées, en plus récemment... je dois dire que je me sens très con de pas savoir mieux gérer que ça la situation que je m'en vais vous narrer.

Parce que, moi aussi, comme certains à qui j'ai répondu en disant "menfin c'est simple tu vois pas ?", j'ai mon éléphant dans le salon.
en.wikipedia.org/wiki/Elephant_in_the_room
Même tout un troupeau, dans un sens.

Voilà deux ans (merde, j'ai un doute... Trois ? Non ? Deux.) que j'ai emménagé dans l'appart où je vis.
Je suis... Pffff... maladivement procrastinateur. Non mais maladivement, quoi. Je me soigne, et j'ai pas fini.
Du coup, j'ai installé dans mon appart' à peu près de quoi survivre (cuisine, lit, réseau, écran TV pour les séries).
Mais... physiquement... C'est crade. Dégueulasse. Bordélique. Genre squatt pour toxicos. Il y a des endroits et des meubles que je ne peux pas exploiter, parce que ça fait des bruits avant qu'on les touche. Un peu comme le reste de raclette de Boulet.
puis , pis , et enfin en bas à gauche de là.

Alors... Ben depuis deux ans et demi que j'y vis, Loulou, ma fille de 6 ans, n'y est jamais entré. Premier éléphant (pas ma fille, crétins, le fait de pas l'avoir fait venir).

Récemment Kapuchette, une ex maintenant excellentissime amie (certains l'ont croisé), a rompu avec son mec.
Bon, le temps qu'elle trouve où se loger, je lui dis "viens chez moi, j'habite chez une raclette".

Avec Kapuchette, on était encore ensemble, quand j'ai emménagé. Et je lui ai jamais présenté ma fille... parce que... arg... éléphant deux... Avoir un enfant quand on a pas le projet d'être dans le même foyer, c'était déjà space... mais lui dire "non mais papa en fait il a plusieurs copines et quand il vient pas te voir il a une vie trop super mais tu peux pas comprendre"... Ca me semblait tordu. Plus que d'omettre. Mais on fait pas d'omettre sans se cacher les yeux... peut être.

Je sais pas si c'était bien jugé, mais avec sa maman, on a préféré rien dire de trop complexe à notre fille. Rien qui dépasse sa sphère directe. On a dit qu'on voulait pas vivre ensemble, mais qu'on l'aimait très fort. On a fait comme des divorcés, mais en moins grinçant, puisque c'était "prévu comme ça".
Donc du coup, ma fille n'a jamais rencontré aucune de mes copines. Et sa maman, avec qui je ne suis plus "en couple", mais un papa-ami qui vient dormir à la maison deux fois par semaines, ne les rencontre pas non plus. L'idée, c'était que tant que ma vie ne changeait pas fondamentalement, c'était pas la peine de faire entrer et sortir des gens dans la vie de ma néofamille. Si quelqu'un s'engage à mes côtés de façon durable, pourquoi pas, mais en attendant, on voulait pas montrer quelque chose de complexe. Et en même temps, ben ma responsabilité d'avoir cloisonné mes vies, sur un plan pratique.

Voui mais voilà. Histoire d'avoir la place, de pas chopper le thétanos en posant un pied nu sur mon sol, et pour me filer un gros coup de main, en guise d'échange de bon procédés, Kapuchette a déblayé l'essentiel de mon merdier avant d'amener ses affaires.

Ce qui me fait un appart' dont j'ai un peu moins honte.
Je me suis empressé d'inviter Loulou et à sa mère à jeter un oeil, pour en finir avec une partie de l'absurdité et du "silence toxique". Ou au moins commencer à me colleter un peu avec la réalité.
Et... J'ai dis à Kapuchette "oué mais bon, vu que c'est la première fois qu'elle voit ma maison, qu'elle a jamais rencontré mon entourage, à part mon frère et ma grand-mère. Mon père l'a vue quand elle avait trois ans.

Oh... Elephant numéro 3.
Je lui avais pas dit que j'étais papa, en 2005, parce que ça allait pas, parce que je savais ce que je faisais mais que je craignais qu'il me comprenne pas, parce que peu d'années avant j'avais perdu ma mère et que les relations avec mon père était tendures...
Mon père la donc rencontré une fois, mais ne veut pas la connaître... Dans son optique, je suis plutôt irresponsable, c'est pas sérieux tout ça... Bon, c'est un dossier-racine, mais il est pas pertinent, puisque sur cette partie-là, pour le moment, j'ai pas de pouvoir.

Alors bref... Ma fille ne sait de mon bordel que "papa t'aime même si il est pas là tous les jours à ta maison". Je ne voulais pas que Kapuchette, qui a pourtant assuré comme une superhéroïne, puisse être vue par Loulou comme faisant partie des meubles. De mon mode de vie. Puisque c'est pas le cas, déjà, et parce que je crois que ça ferait beaucoup d'infos en une seule fois. J'ai demandé à kapuchette : "heu, tu pourras t'absenter, une heure ou deux, ce w-e; le temps que je montre mon chez moi ?"

Ce qui est... abusif.
Du coup, j'ai proposé un moyen terme, un peu jésuite... Que K. soit là quand j'irai chercher ma néofamille au métro, mais qu'elle rentre pas avec nous chez moi.

Mais... L'affaire me travaille. Si, si, je vous assure, je fais pas des tartines comme ça sur moi juste pour parler de ma vaisselle pas faite.
Je ne sais pas bien ce que je peux faire, dire.
Je vous demande pas de solution (enfin si vous avez des idées de génie, 100 € et un mars, je prend)... Mais du feedback. Que vous m'aidiez à penser un peu, me filiez un peu du recul que je n'ai pas, parce que j'ai le nez dedans.
Bref... à mon tour de toquer au bureau des pleurs !

Qui est là ?

Message modifié par son auteur il y a 9 ans.

#
Profil

tentacara

le mercredi 11 mai 2011 à 03h18

Présente! :) (Oué, ma fille portative fait une partie de foot intra-utérine. Insomniaque, comme sa mère. ça promet! Brèfle..)

Bon, il a l'air vaste ton appartement pour contenir autant d'éléphants!

C'est vrai qu'elle n'est pas facile ta situation, mais dans l'ensemble, je te trouve plutôt responsable, en ce sens que tu fais attention à ne pas faire porter tes casseroles sales à ta fille.
Ton schéma familial (côté ascendants) a l'air assez douloureux et manque, pour ce que j'en vois, de repères et de tendresse.
J'ai l'impression que c'est précisément ce que tu essayes d'épargner à ta fille.

Une femme dans ta vie amoureuse, c'est une figure maternelle au sens freudien, c'est la chérie de papa, c'est une rivale, c'est un repère qu'il faut accepter, intégrer, apprivoiser.. le voir disparaître est très déstabilisant, surtout à 6 ans. Vouloir t'assurer que les femmes que ta fille rencontre sont celles qui sont amenées à rester dans ta vie me semble plutôt sain. Mais ça m'a tout l'air d'être le cas de K. Même si elle n'est plus dans ta vie amoureuse, c'est une amie proche, quelqu'un sur qui tu peux compter et dont la pérennité dans ta vie est probablement plus sûre en l'état actuel des choses que tes amoureuses (d'après ce que j'ai compris, hein!). Je ne vois pas où serait le problème à la présenter à ta fille comme l'amie qu'elle est. C'est bien aussi que Loulou sache que son papa a une vie dans sa vie, qu'il a quelqu'un en qui il a confiance, qui le connaît, avec qui il partage des choses.

Connaître les gens que son papa aime, ça aide aussi à mieux connaître son papa. En tout cas, pour moi, ça a été comme ça, ça m'a aidée à voir en mes parents des personnes sociales qui partageaient différentes choses de différentes intensités avec différentes personnes.

Et puis c'est toujours bien de connaître une superhéroïne.

Voilà, c'était mon "allô Macha" spécial insomnie.
Bisous.

#
Profil

Boucledoux

le mercredi 11 mai 2011 à 03h28

:)

au prix de l'ivoire au marché noir, ça vaut une vraie fortune ta petite affaire là mon très cher Siesta :-D

Bon alors quelques pistes qui me viennent comme ça parce qu'on a l'air aussi insomniaque l'un que l'autre ce soir mais
1 je retourne au plume tout de suite après voir si le sommeil s'y est mis
2 je m'y connais mieux en procrastination (bon, pas à ton niveau quand même j'ai l'impression) qu'en mômes, ça j'ai jamais essayé. Donc je tente mais ça vaut ce que ca vaut, peut-être pas lourd...

Le premier truc c'est que tu as l'air entouré de gens chouettes qui sont partie prenante de ton histoire et qu'il manque un peu leur feeling dans ce que tu dis. Kapuchette elle est à l'aise comment avec l'idée "on se dit coucou au métro et je laisse la petite famille tranquille pour une petit moment d'intimité chez papa ?". Et même question pour la maman. Parce que si elles ça leur va, c'est quoi le pépin ? Moi je dirais en m'appuyant sur mon expérience perso que les quelques trucs que j'ai fait de plus malin dans mon existence c'est en faisant confiance aux conseils de mes amis en général et de mes ex en particulier...
Pis rien ne vous empêche de poser ça comme un premier acte et on choisira la scène suivante à la fin de la première par ailleurs...

Ensuite Loulou. Bon moi le premier réflexe (mais encore une fois hein, moi les mômes les plus proches c'est mes neveu et nièces, elles vivent à 2000 bornes et je les vois deux fois par an et encore...) c'est que ça me semble sain que tu n'ai pas de confidence à lui faire sur la manière dont tu mènes ta barque. C'est une histoire de grand, ça se règle entre grands, ce qui est important pour elle c'est se qui se passe entre elle, sa mère et toi et au niveau consensus, affection, respect tout ça, à première vue, ça a l'air plutôt cool quand même.

Par contre, lui cacher et monter des bateaux pour ne pas qu'elle voie ça me semble un peu plus embêtant. Parce que à 6 ans ta gamine avec l'hérédité qu'elle a, elle est surement tout sauf débile. Et l'éléphant, même si tu mets un drap devant, elle va voir qu'il y a un gros truc qui bouge derrière.

Alors que bon. Ben oui, papa il rend service à une copine qui a un problème et qui n'a plus de maison pour l'instant. Et après ? Il me semble que ce qui peut lui poser le plus problème là dedans en fait, c'est que ça te pose problème si tu vois ce que je veux dire....

Et pareil sur ton mode de vie. Tu vas te cacher jusqu'à quel age ? pis lui faire une grande déclaration à sa majorité sur qui tu es vraiment ? mmmh non, pas bon ça.

Encore une fois, je ne crois pas que tu ais quoique ce soit à lui dire. Par contre, qu'elle puisse se faire une image elle même, poser des questions quand elle en aura, et ce sera facile parce que tout est cool et décontract, c'est peut-être mieux que de commencer par lui apprendre qu'on ne parle pas des éléphants...

allez, hope this help,

bon courage, bonne nuit
bises

#
Profil

dragonphoenix

le mercredi 11 mai 2011 à 09h35

c'est mignon, les éléphants, mais faut pas que ça devienne trop envahissant non plus ! :-)

Alors. Le fait que tu ne veuilles pas faire passer 50 personnes dans la vie de ta fille, effectivement, c'est très sain. Ça évite qu'elle s'attache, soit déçue, ne veuille plus s'attacher et, le jour où ça sera "la bonne", ne veuille pas lui laisser sa place. Ça évite aussi qu'elle pense que "aimer, ça fait mal". Les relations sociales et amoureuses sont déjà suffisamment complexes comme ça, sans lui rajouter un boulet de plus.

Par contre, concernant Kapuchette, c'est ton ex, certes, mais c'est surtout quelqu'un qui fait partie de ta vie depuis plusieurs années, et qui est donc amené à en faire encore partie longtemps d'après ce que je comprends, donc il est peut-être temps de la "sortir du placard"...
De toute façon, tu ne pourras pas continuer à ne rien montrer à ta fille éternellement, parce que,n si montrer trop c'est pas bon, ne rien montrer, c'est louche, et les gamins ont la sale manie de poser les questions qui tuent ("papa ? t'as pas de chérie ? t'as pas d'amis ? mais t'es tout seul ?...")

Enfin bon, pour en revenir au "problème Kapuchette", le plus simple, c'est peut-être de dire la vérité, non ? "c'est pas la chérie de papa, c'est juste une copine, et comme elle avait plus de maison, papa il l'héberge quelque temps. Si une de tes copines a plus de maison, tu vas pas la laisser dormir dehors ? Tu vas l'aider, hein ?" (et une petite leçon de solidarité au passage... Et toi, tu es le gentil qui aide ses amis...).
en plus, si tu ne lui dis rien, tu risques encore une autre question qui tue (ah, les enfants...) : "dis papa, pourquoi y a des affaires de fille chez toi". Parce que même bien planquées sous 50 millions d'autres choses, elle est bien fichue de trouver quelque chose à Kapuchette, les gosses ont le chic pour voir ce qu'il ne faut pas !!!

Donc bon, tout ça pour dire : en général, le plus simple, c'est la vérité, parce qu'au moins comme ça on évite d'avoir à se justifier.

#
Profil

dragonphoenix

le mercredi 11 mai 2011 à 09h39

Sinon, concernant les relations amoureuses, il faut pas qu'elle en voit 50 et s'y attache, mais si elle comprend ton mode de vie, ne pas oublier non plus que les enfants n'ont pas encore les préjugés des adultes. La plupart des enfants ont d'ailleurs plusieurs amoureux/ses, alors pourquoi leurs papas et mamans ?

#
Profil

kadah

le mercredi 11 mai 2011 à 10h13

alors... le soucis avec les gosses, c'est que si on ne leur explique pas, ils fantasment beaucoup, et si on leur explique, ils captent de suite, sans chercher la ptite bête!
ex : "Kapuchette a pas de maison, alors papa lui prette son canap' le temps que ça aille mieux"
ta fille ne se dira jamais ce que pourrait se dire un adulte, à savoir "hinhin, papa couche avec!", elle sera même plutôt contente que son papa ait des amis.
pour ce qui est de tes relations amoureuses, évidement, tu ne peux pas tout mélanger, mais il est très important pour un enfant de construire son schéma sentimental et sexuel, et cela passe par les parents en premier lieu, et là pour le coup, vous lui faites le coup des parents asexués... qu'elle connaisse tout le monde, bien sûr que non, mais qu'une de tes amoureuses ( pas forcement là même) de temps à autre la rencontre de façon naturelle, ça peut être positif.

le seul soucis, c'est l'attachement de ta fille aux personnes que tu lui présenteras...c'est là qu'il faut pas faire n'importe quoi

sinon, procrastination est mon deuxième prénom, mais je me soigne, mais j'ai pas envie

Message modifié par son auteur il y a 9 ans.

#
Profil

Siestacorta

le mercredi 11 mai 2011 à 12h26

Je suis là et je vous lis !
Avec beaucoup de profit.
Je remercie déjà les premiers qui m'ont répondu !

Je développerai mes réflexions un peu plus tard.

Mais en attendant, hésitez pas à écrire encore, même des points de vue plus rudes, et à poser des questions. Je répondrai comme ça vient. Tout bientôt.

#
Profil

Boucledoux

le mercredi 11 mai 2011 à 13h50

Siestacorta

Mais en attendant, hésitez pas à écrire encore, même des points de vue plus rudes,

ben on voudrait pas que tu prennes peur et que tu reviennes pas, non plus...

:-D :-D :-D

non, bon, ok, je sors....

Message modifié par son auteur il y a 9 ans.

#
Profil

Siestacorta

le mercredi 11 mai 2011 à 14h19

héhé... Non, peu de chances que je fuie ! Esprit dialectique... J'ai besoin de la contradiction pour penser clairement.

#
Profil

dragonphoenix

le mercredi 11 mai 2011 à 18h08

Pourquoi rude ? Tu aimes ta fille et fais tout pour lui faciliter la vie et l'épargner, c'est tout à fait honorable. Le truc, c'est que les enfants sont plus malins et moins fragiles qu'on ne le pense. Mais franchement, je ne vois aucune raison de te faire des reproches ou quoi que ce soit dans le genre.

#
Profil

Duchesse_Anne

le mercredi 11 mai 2011 à 21h11

Bon. En intro, je dirais que c'est un joli cadeau que tu fais aux lecteurs. La tendance naturelle est toujours d'enfermer les éléphants dans le placard, même si on les juge bien trop gros, même si parfois il y a des bouts qui dépassent...et toi tu décides de nous les présenter, c'est une belle marque de confiance, qui me touche.

Les éléphants, on en a tous je crois. Moi aussi je suis du genre raclette de boulet, c'est même une blague récurrente avec mon fils qui, après un coup d'oeil dans l'évier, me dit d'un un air ravi : oh! Tu crées une nouvelle forme de vie?!

En fait pour l'instant, j'aurais des questions sur ta relation avec ta fille, afin de mieux comprendre ( oui j'ai lu l'autre fil ;-))
Elle vit chez sa mère, et c'est là que tu la vois principalement, donc je suppose en présence de celle-ci... Pour autant, est-ce que vous avez des moments tous les deux, rien que tous les deux? Et si oui, dans quel cadre?
Par ailleurs, tu dis que ta fille n'est pas au courant de tes relations amoureuses. Est-elle au courant des relations amoureuses de sa mère?
Enfin, qu'est ce que tu lui dit de ce que tu vis quand tu n'es pas avec elle?

Je partage le point vue de principe de Kadah : les mômes, ils sont intelligents, ils ont une capacité d'adaptation et d'acceptation bien plus forte que les adultes dès qu'on leur expliquent des choses. La réalité est quand même souvent plus simple que tout ce qu'ils peuvent s'imaginer. Après, il y a toujours un équilibre à trouver entre ce qui est utile de leur dire, et ce qui va les encombrer sans que ça ait de réel intérêt. Je crois qu'ils n'ont pas à connaître tous les détails de la vie amoureuse de leurs parents, mais les grandes lignes, peut-être bien oui.

C'est un équilibre parfois délicat à trouver, et on peut se tromper, rater un truc, même être un peu con. C'est en tout cas ce que j'ai pu me dire souvent à mon propos. Mais ya rarement de truc définitif.

#
Profil

LittleJohn

le jeudi 12 mai 2011 à 10h38

Parce qu'en plus de procrastiner, je suis surtout une feignasse intergalactique (on s'attribue les super-pouvoirs qu'on peut, hein...), je ne mens pas (sauf cas de très grande nécessité). Trop fatigant. Il faut déterminer des stratégies, des histoires, s'y tenir, en dire assez mais pas trop...
Bref, le mensonge, c'est fatigant. Surtout sur les sujets importants et/ou récurrents.
Surtout qu'en général, on surestime la réaction des gens à la vérité (alors qu'on sous-estime toujours leur réaction quand ils apprennent qu'on leur a menti ^^ ).

(ou comment intégrer la morale dans ma grille rationnelle-feignasse :D )

#
Profil

bliss

le jeudi 12 mai 2011 à 11h23

tout a été dit pour moi, je suis sensiblement du même avis que Tentacara.

tentacara

Même si elle n'est plus dans ta vie amoureuse, c'est une amie proche, quelqu'un sur qui tu peux compter et dont la pérennité dans ta vie est probablement plus sûre en l'état actuel des choses que tes amoureuses (d'après ce que j'ai compris, hein!). Je ne vois pas où serait le problème à la présenter à ta fille comme l'amie qu'elle est. C'est bien aussi que Loulou sache que son papa a une vie dans sa vie, qu'il a quelqu'un en qui il a confiance, qui le connaît, avec qui il partage des choses.


Moi j'expliquerai les choses simplement, ce qu'elles sont. Comme l'écrit kadah.
Et oui, boucledoux a raison : "en général, le plus simple, c'est la vérité, parce qu'au moins comme ça on évite d'avoir à se justifier."
Je rêverais de pouvoir être vrai avec mon gamin, pouvoir lui dire que quelquefois, lorsque je pars ce n'est pas pour travailler mais pour aller voir mon amoureux. Mais cela fait partie du "contrat" avec mon compagnon. Alors profite de cette situation qui a l'air si claire, pour tous les adultes, qui prennent tous leurs responsabilités dans cette histoire, et qui entoure ta môme, profite ! Soit simple.

#
Profil

Siestacorta

le jeudi 12 mai 2011 à 12h35

Okay, children, let's go (penser à la fin de la chanson "No cars go" de Arcade Fire).

Merci déjà encore again et de nouveau pour vos réactions et réponses. Vous m'aidez beaucoup, déjà intellectuellement. Même avant que je fasse mon fil là dessus... Je met à ma sauce plein de trucs venant d'ici, et je les utilise.
Faut pas s'étonner si des fois je suis bavard dans le coin : j'ai tout intérêt à ce qu'il vive bien, à ce qu'il reste animé, notre joyeux bord... -heu...- notre shortbus virtuel.

So.
Moimoimoi, allons.

Tentacara
Vouloir t'assurer que les femmes que ta fille rencontre sont celles qui sont amenées à rester dans ta vie me semble plutôt sain. Mais ça m'a tout l'air d'être le cas de K. Même si elle n'est plus dans ta vie amoureuse, c'est une amie proche, quelqu'un sur qui tu peux compter et dont la pérennité dans ta vie est probablement plus sûre en l'état actuel des choses que tes amoureuses (d'après ce que j'ai compris, hein!).

Très juste. Tout à fait.K. est dans ma vie de façon pérenne. C'est quelque chose que je sais, mais que j'avais besoin d'entendre pour me rappeler que je n'agis pas encore en conséquence.
Mais ça ne durera pas ainsi des milliers d'années. Sans doute pas des mois, même.

Sur la pérennité plus sûre que pour "mes amoureuses" (en fait, ma : "Grande Souris", dont je parle parfois sur mon blog), disons qu'elle est plus "garantie", plutôt que plus sûre. Nan, je dis ça pour trouver le terme que chacune d'elles - éventuelle lectrices - comprendra. Pas de gradation affective là dedans, juste le fait que l'histoire entre Kapuche / mon appart'/ Loulou est déjà engagée depuis plus longtemps - ne serait-ce que parce qu'elle en a fait le déblayage - et que je peux effectivement projeter plus clairement sur sa partie de la situation.

Bon, ça c'était pas la question, mais un aspect - hm - "transparence bien ordonnée" - voilà. :-S

Tentacara
Je ne vois pas où serait le problème à la présenter à ta fille comme l'amie qu'elle est.

Cet aspect là n'est pas l'obstacle, en fait. La rencontre Kapuchette / Loulou, ça se fera. Je suis socialement assez maladroit, je fais pas du connecting people facilement. J'ai promis ce "ça se fera" il y a longtemps, mais l'ai pas tenu... Un long historique d'évitements de ma part. Parce que le cloisonnement entre ma vie famille et ma vie sociale a été un peu trop lourdement cloisonnée. Il y a des espaces transparents dans les murs, mais les ouvertures sont seulement en travaux depuis... trois ans. Les travaux, on sait quand ça commence...

L'obstacle, c'est plus la "première visite chez papa" + "premier contact avec l'entourage social de papa à ce moment précis". Loulou doit voir où son papa vit... Et moi comme Ricqueta (sa maman) pensons que c'est déjà une situation assez nouvelle et symbolique, un peu chargée, on voudrait pas embrouiller avec d'autres données. Enfin... Je "préférerais ne pas mais", et Ricqueta refuse de.
Blanc bonnet et bonnet pâle, sans doute, finalement...

Tentacara
Ton schéma familial (côté ascendants) a l'air assez douloureux et manque, pour ce que j'en vois, de repères et de tendresse.

Pour résumer...
-Mon frère vit au mexique. Ma grand-mère maternelle seule représentante encore en vie de cette génération de ma famille), dans le fond d'un Nord Pas-de-Calais que je peux pas me payer en train. Faut absolument que je me renseigne sur le coût des covoiturages, tiens.
-Ma mère est morte en 2002. Elle m'avait beaucoup couvé, sans doute trop. J'étais un enfant Dolto / tanguy. En dehors de mes instincts indépendantistes... J'ai grandi en hypersensible - hypoémotif. Ressentant beaucoup de choses, mais trouvant toujours des positions de retraite par rapport au monde, psychique ou physique.
- Mon père est resté quelques années à Paris. Il a pris sa retraite dans le pays Basque. Il y a trois ans, il s'est marié avec la maîtresse cachée qui était allée et venue dans sa vie, en fonction des découvertes de ma mère, depuis le début des années 90. Nous nous voyons peu... Mais c'est malgré tout un homme "bon", et qui a aussi une forte éthique de la responsabilité. Pas exactement la même que la mienne, mais justement, je dois développer un truc perso assez fort pour "dépasser" le stade où ça me complexe. Mon père m'a toujours soutenu matériellement... Je suis de ce point de vue un vrai privilégié. Mais dans une sorte de cadre sain d'autonomisation. On me donnera toujours le nécessaire basique - c'est déresponsabilisant d'avoir toujours eu cette chance-là, gîte et couvert à moi. Mais on ne me donnera jamais le reste, cette aisance qui fait qu'on angoisse pas en achetant du beurre en plus des épinards.
- Mes amis... Ca va, ça vient. J'en ai des fiables et aimants. Mais je dois avouer que dans les dernières années, j'ai fait trop peu d'efforts de construction et maintien des liens. Mélange courant de la trajectoire habituelle du trentenaire qui se case pas quand ses copains si et d'une sensibilité individualiste, rapports sociaux assez complexes... Veux pas m'intégrer à tout et n'importe quoi juste pour être intégré, et pas la puissance pour construire mon intégrateur à moi.
- Mes amours... Je vis des histoires fortes, plus ou moins longues. J'ai souvent du mal à faire du projet. Ca vous étonne sans doute pas. Mais disons que si je me donne avec parfois une prudence de chat qui traverse une rivière sur des rochers qui pointent, je me donne assez sincèrement et tendrement pour que l'amour et la tendresse soient abondants. Ils ne suffisent pas toujours, à l'autre ou à moi, mais ils sont là. C'est ce qui compte.
- Mes emmerdes : je suis au RSA, payer mes charges me bouffe ma bouffe, et j'ai une peur énorme de ne servir à rien et de n'être pas efficace. Je me suis soigné/médicalisé pour sortir des troubles d'attention qui sont en partie à l'origine de ça, mais le long passé de gamelles dans le domaine productivito-professionnel a laissé quelques cicatrices encore sensibles, et quelques craintes paralysantes. Et puis mon envie c'est moins de travailler que de faire le minimum nécessaire pour pouvoir penser à autre chose. Bref : avec cette mentalité, me racheter une conduite qui me dotte d'assez de crédibilité auprès de mes proches me semble (sans parler de racheter un ordi parce que le mien va exploser et qu'on fait plus de barettes mémoires pour lui) assez coton.

Bon, on va déjà poster ça, j'espère que ça a répondu d'avance à certaines questions, histoire de pas faire un roman à chaque coup.

Message modifié par son auteur il y a 9 ans.

#
Profil

LittleJohn

le jeudi 12 mai 2011 à 12h55

Siestacorta
L'obstacle, c'est plus la "première visite chez papa" + "premier contact avec l'entourage social de papa à ce moment précis". Loulou doit voir où son papa vit... Et moi comme Ricqueta (sa maman) pensons que c'est déjà une situation assez nouvelle et symbolique, un peu chargée, on voudrait pas embrouiller avec d'autres données. Enfin... Je "préférerais ne pas mais", et Ricqueta refuse de.
Blanc bonnet et bonnet pâle, sans doute, finalement...

Et ben voilà qui recentre le sujet, amha...

Peut-être que, justement, vous chargez trop la barque symbolique (?).

Loulou sait que tu as un chez-toi distinct du sien, donc en l’occurrence, ce sera plus dans la concrétisation que dans le symbole.

Mais bon, imaginons que K soit absente pendant cette visite et que ta fille note des traces de sa présence (ne serait-ce que "c'est propre" :D ), on est, là, vraiment dans le "papa me/nous cache quelque-chose", et là c'est pas glop du tout.

#
Profil

Siestacorta

le jeudi 12 mai 2011 à 13h09

Merci tentacara encore, parce que ta réponse de "preum's" m'a fait mettre mes idées en ordre sur "Kapuchette est là et y restera". Ca, je l'ai mis au bon endroit dans mes données, et ça va jouer.

Boucledoux, let's go !

Boucledoux
Kapuchette elle est à l'aise comment avec l'idée "on se dit coucou au métro et je laisse la petite famille tranquille pour une petit moment d'intimité chez papa ?". Et même question pour la maman. Parce que si elles ça leur va, c'est quoi le pépin ?

Kapuchette...Elle voudrait être là parce que je l'ai déjà trop niée par le passé en ne lui donnant pas l'occasion de croiser Loulou ; et un peu blessée parce que vu que c'est elle qui a fait le déblayage, lui demander de faire place est assez égocentrique de ma part. Je comprend parfaitement.
Elle se barre de chez son nouvel-ex parce qu'elle se sentait niée (autre contexte, rien à voir), et moi de nouveau je lui demande de pas apparaître.
Oui... de son point de vue c'est quand même un peu merdique, c'est bien pour ça que je me prend le chou.
Croiser au métro... au début elle était pas contre. Maintenant, elle est toujours vexée, mais me dis, en substance "écoute tu te prends la tête je comprends pas bien pourquoi, je suis pas là de la journée et c'est marre". Mais je la sais contrariée.

Ricqueta est sur une ligne claire : "pas la première fois. On participe pas à ta vie sociale, tu embrouilles pas la perception de ta fille". Très protectrice... C'est quelque chose que je valide pas totalement mais que je comprend malgré tout. Et le pouvoir décisionnel d'un "père satellitaire" est en proportion responsabilités qu'il prend.
J'en prend pas beaucoup, en pratique : celle d'être là régulièrement (deux fois par semaines + certaines vacances), participer quand je peux à "ça c'est bien ça non" et "oh je suis fier de toi". Et lui dire que je l'aime. Ce qui est un sentiment, mais aussi une responsabilité.

Boucledoux
Par contre, lui cacher et monter des bateaux pour ne pas qu'elle voie ça me semble un peu plus embêtant. Parce que à 6 ans ta gamine avec l'hérédité qu'elle a, elle est surement tout sauf débile. Et l'éléphant, même si tu mets un drap devant, elle va voir qu'il y a un gros truc qui bouge derrière.

Alors que bon. Ben oui, papa il rend service à une copine qui a un problème et qui n'a plus de maison pour l'instant. Et après ? Il me semble que ce qui peut lui poser le plus problème là dedans en fait, c'est que ça te pose problème si tu vois ce que je veux dire....

C'est assez proche de ce que je ressens... Et aussi de ce que Kapuchette ressent sur le "papa rend service, et après ?"

Boucledoux
Et pareil sur ton mode de vie. Tu vas te cacher jusqu'à quel age ? pis lui faire une grande déclaration à sa majorité sur qui tu es vraiment ? mmmh non, pas bon ça.

Oui... C'est pour ça, avec cette histoire d'appart' propr'... heu... non-toxique, je lui fais un premier pas de découverte progressive. Enfin un deuxième, puisque c'est acquis, j'ai jamais habité avec elle. Et puis maintenant que le territoire chez moi s'ouvre, on peut y aller ou trouver un milieu avec le sien pour faire des rencontres... Pas vraiment des présentations, disons que faut que ça arrive face à des besoins, ceux de Loulou de comprendre ce qu'est papa, les miens de faire que ma vie soit pas un château de sable.

#
Profil

Siestacorta

le jeudi 12 mai 2011 à 13h29

Dragonphoenix
Si une de tes copines a plus de maison, tu vas pas la laisser dormir dehors ? Tu vas l'aider, hein ?" (et une petite leçon de solidarité au passage... Et toi, tu es le gentil qui aide ses amis...)

Oh, très bien vu ça.
Un vrai concentré de valeurs en situation. Merci !

Dragonphoenix
en plus, si tu ne lui dis rien, tu risques encore une autre question qui tue (ah, les enfants...) : "dis papa, pourquoi y a des affaires de fille chez toi". Parce que même bien planquées sous 50 millions d'autres choses, elle est bien fichue de trouver quelque chose à Kapuchette, les gosses ont le chic pour voir ce qu'il ne faut pas !

Ben en fait, ça, les questions, je gère pas si mal. Dire la vérité me vient plus facilement que la montrer. Je pars du principe que quelqu'un qui pose une question (digression ouverture : pose une question, ou cherche sur Internet s'il trouve pas des infos sur toi, ou emprunte ta session de poste personnel pour voir ce qu'il y a dans ton disque dur et tes favoris, ou vient demander sur un forum si c'est normal que son amant soit pas mono mais demande à ce qu'on le soit... /fin de digression) va vouloir apprendre ET comprendre ce qu'il apprend. La question, c'est le moment d'un ouverture de l'esprit.

Donc si ma fille me demande "c'est pas à maman ce sous-tif rose" ?, je lui dis que non, c'est à Kapuchette, la fille qui m'a aidé pour nettoyer l'appart et qui en ce moment a besoin que je l'accueille : si tu avais une amie qui savait pas ou dormir, blablablu ?"
Limite, je mettrais moi-même le sous-tif bien en évidence sur le canapé...

Mais c'est sûr : l'enjeu de tout ça est dans le moment de découverte. Papa, quand il vit chez lui, il ne pense pas qu'à Loulou et à maman".
On a toujours dit, avec Ricqueta, que j'avais toute une vie ailleurs et que l'important c'est que je sois là avec Loulou le plus possible, et que ça comptera toujours énormément. On a même dit "papa et maman ne veulent pas vivre dans la même maison. Ils avaient envie d'une Loulou, mais pas de vivre ensemble". Mais pas "papa et maman veulent pas être que papaetmaman, ils ont aussi ou peuvent aussi avoir des choses pas importantes pour Loulou mais importantes pour eux chacun de leur côté".
(hum... Les concepts là me semblent clair, mais alors le dire avec une simplicité désarmante, je tiens pas encore le bon bout.)

Message modifié par son auteur il y a 9 ans.

#
Profil

Siestacorta

le jeudi 12 mai 2011 à 13h39

kadah
et là pour le coup, vous lui faites le coup des parents asexués... qu'elle connaisse tout le monde, bien sûr que non, mais qu'une de tes amoureuses ( pas forcement là même) de temps à autre la rencontre de façon naturelle, ça peut être positif.

Spafaux, "le coup des parents asexués". J'essaie d'y remédier, et je crois aussi que ce sera positif.

kadah
le seul soucis, c'est l'attachement de ta fille aux personnes que tu lui présenteras...c'est là qu'il faut pas faire n'importe quoi

Je ferai attention à ça, oui.
C'est une des raisons de notre prudence, et du protectionnisme de la maman de Loulou : on va pas présenter des gens à qui elle attacherait une importance mais qui sortiraient trop vite de sa vie.
Bon, en même temps, on peut pas faire que la vie soit un long fleuve tranquille, une plaine toujours ensoleillée et sans vent... Surtout pas "notre vie" à nous trois ! On ne peut qu'être attentifs.

#
Profil

Siestacorta

le jeudi 12 mai 2011 à 13h40

Duchesse Anne, et LittleJohn, je vous répond aussi tantôt... merci aussi, ya des bonnes questions là !

Message modifié par son auteur il y a 9 ans.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion