Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Raconter, pas raconter... chacun sa tasse de thé (mais si je préfère le café, on est mal)

Engagement
#

(compte clôturé)

le mercredi 16 février 2011 à 17h30

Mon namoureux est tout prêt à entendre ce que je pourrais vouloir lui raconter de mes autres relations. Adorable de sa part: il est prêt à me soutenir si je souffre ou que c'est difficile, ou même que c'est fini.

Moi je suis pudique, si je vis des choses intimes avec une autre personne (et pas forcément du sexe), je vais les garder pour moi: c'est mon problème...

Ben c'est pas gagné d'arriver à concilier les deux attitudes: il voudrait tout me raconter, du coup, trouvant normal que je lui fasse cadeau de ce qu'il souhaite m'offrir comme écoute, alors que je n'ai pas envie de savoir ni de le consoler: j'ai comme l'impression d'être coincée dans le bus à côté d'une dame qui raconterait au natel sa séance de frottis chez le guigne-cul... ou de me farcir un "exzizibitionniste"

Faut travailler tout ça: on est mal :-) ...

Déjà eu ce genre de problème, quelqu'un?

#
Profil

arky

le jeudi 17 février 2011 à 12h11

Salut,

je trouve ça touchant, joli.... moi aussi j'aimerais bien que mon deuxième amoureux me raconte ses rencontres, juste pour participer un peu à ses petits bonheurs surtout que pour le moment, il est loin physiquement... mais il considère cela comme une marque d'irrespect à mon égard.
Comme c'est son choix, j'ai laissé tomber, mais c'était sincère de ma part ; il est toujours persuadé je pense, que je suis susceptible de développer de la jalousie ou un sentiment de d'abandon, pourtant, lui, aime savoir ce que je fais avec mon premier amoureux et même les choses intimes... il faut dire qu'ils se parlent et s'apprécient.

Peut être une question de temps... ou de nature??!

#

(compte clôturé)

le jeudi 17 février 2011 à 21h09

On peut changer d'avis, oui, dans un sens comme dans l'autre.

L'important je trouve, c'est de respecter les limites que l'autre nous met, sans forcément vouloir qu'il adopte les nôtres sous prétexte de le forcer à s'ouvrir.

Entre s'ouvrir et s'étaler complaisamment, ya de la marge. :-/

#
Profil

amantparisien

le vendredi 18 février 2011 à 19h47

J'ai eu ce souci de m'expliquer.
Pas forcement de raconter, mais d'expliquer ce que je vivais.
Pas facile de trouver le degré entre ce qui rassure (l'inconnu inquiete), et ce qui est dur a savoir (les images trop precises). Surtout si ce n'est pas demandé.
Après 10 ans, je préfère en dire moins que trop, et c'est bien mieux vecu.

#

(compte clôturé)

le vendredi 18 février 2011 à 22h17

Vous avez vécu ça comment, ça a évolué de quelle façon?

Comment vous avez trouvé vos marques?

#
Profil

amantparisien

le jeudi 10 mars 2011 à 16h45

Je n'avais pas vu la question.. mieux vaut tard que jamais...

Par la force des choses, au début, ma femme savait quand je m'absentais (500km), et elle devait vivre (plus ou moins bien) des journées où elle savait ce que je faisais...

Elle tient a être au courant si "j'ai quelqu'un". Mai j'ai négocié avec elle de ne lui dire qu'après. Disons 2 ou 3 jours après.
Je pense que c'est assez différent de savoir qu'une rencontre a eu lieu, plutôt qu'une rencontre a lieu en ce moment même... plus facile a vivre, dans la mesure où elle n'est pas polyamoureuse elle meme.

#

(compte clôturé)

le jeudi 10 mars 2011 à 17h11

Ah ouais, c'est pas mal, si c'est ce qui vous va.

Ca laisse songeur quand même : plus de confort est possible quand on ne dit pas ouvertement... Intéressant. Je veux dire, par rapport à un certain dogme posé au départ dans la définition .générale du polyamour qui figure sur le site.
Et qui ne parle pas du moment où le dire, donc laisse champ libre aux partenaires.
Ouais. Ca me plaît bien. J'aime l'idée, et l'exemple, et l'explication du pourquoi vous avez décidé de faire comme ça.

#
Profil

LuLutine

le jeudi 10 mars 2011 à 19h36

Wazaaa
Je veux dire, par rapport à un certain dogme posé au départ dans la définition .générale du polyamour qui figure sur le site.

Quel dogme ?
Parce que "relation sentimentale honnête, franche et assumée avec plusieurs partenaires simultanément.", ça ne dit pas qu'on raconte tout, ou bien qu'on prévient qu'on va démarrer une histoire...

Le minimum est de se dire mutuellement, avec honnêteté, qu'on peut faire d'autres rencontres et nouer d'autres relations.

Bon c'est vrai, ce n'est peut-être pas assez clair que tout est dans la potentialité. Mais ce qui est sûr, c'est que la définition n'oblige pas à dire (dire si on vient de nouer une autre relation, par exemple).

#

(compte clôturé)

le jeudi 10 mars 2011 à 23h35

C'est exactement ce que je voulais dire, tu m'épargnes de l'expliquer.

D'ailleurs, le nombre de discussions que ça a déclenché depuis, sur le moment où on dit, comment, pour quelle raison, etc, ça démontre tout ce que la phrase avait d'ambigu : il y a eu parfois des gens qui se sont vu répondre qu'ils n'étaient pas polys, alors qu'ils cherchaient comment l'être, en chemin vers l'honnêteté et la franchise. Petit risque d'exclure du monde sans le vouloir, ou d'accueillir les gens avec un rien de sécheresse parfois.

Message modifié par son auteur il y a 7 ans.

#
Profil

Siestacorta

le vendredi 11 mars 2011 à 08h06

Moi je trouve l'ambigüité de la définition bienvenue, parce que justement plein de gens de plein de situations peuvent s'y reconnaître, ou y identifier une aspiration.
Par contre, le brevet de polytamouritude, on y va mollo, quand même ? Généralement, y a toujours quelqu'un pour compenser un peu la perplexité des autres, non ?

#
Profil

amantparisien

le vendredi 11 mars 2011 à 09h38

J'adore ! "brevet de polytamouritude" (+)

J'apprecie particulierement dans ce site, l'ouverture d'esprit.
en effet, je suis contre tout dogme... c'est mon dogme a moi !

Petite anecdote : sur un forum dédié a l'infidélité, une personne avait reagi assez violemment contre l'infidelité, rappelant la promesse, d'amour a vie, etc...
Bref, une digne representante des ligues de vertu rigoristes...

6 mois apres, elle est venue témoigner.... il lui a suffit que la tentation lui tombe dessus, et instantanément, elle a adoré tout ce qu'elle brulait auparavant...
Elle a eu l'honneteté de venir nous dire qu'en effet, elle comprenait maintenant tout ce qu'elle refusait auparavant par rigidité d'esprit...et en etait transformée de bonheur. Comme quoi, même l'intolerance peut etre combattue par l'experience...

#

(compte clôturé)

le vendredi 11 mars 2011 à 15h57

Oui, et sinon, sur le fait de vivre la différence de point de vue entre partenaires sur ce qu'on dit et ce qu'on peut entendre, quelqu'un aurait vécu un bug comme le nôtre?

#
Profil

amantparisien

le vendredi 11 mars 2011 à 20h28

Euh, je dois être bête, je n'ai rien compris a ta question. C'est grave ?

#

(compte clôturé)

le vendredi 11 mars 2011 à 20h55

Non, ça fait juste référence à ma demande de départ : est-ce que quelqu'un ici a vécu un problème comme celui qu'on a eu avec mon nomme? (cf mon post de départ).

Comme tu as déjà répondu, et quelque chose de très intéressant pour moi, ben je te remercie encore :-)

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion