Polyamour.info

Romy

Romy

(Canada)

Participation aux discussions

Discussion : Il m'offre une bague... quelle signification en sachant son train de vie ?

Profil

Romy

le jeudi 13 janvier 2011 à 20h08

La meilleure façon de le savoir est de lui demander... Ou alors, de le comprendre sans qu'il ait à le dire. Mais je ne crois pas que nous serons d'une grande utilité pour te dire ce que ça signifie pour lui...

Voir dans le contexte

Discussion : Mon témoignage et des questions

Profil

Romy

le lundi 10 janvier 2011 à 22h17

Un autre truc que je voulais ajouter...
Lorsqu'on "découvre" que notre partenaire est amoureux d'une autre personne, on peut être amené à le voir sous un autre angle. Ainsi, la question qu'on se pose n'est pas tant: m'aime-t-il encore? mais bien...est-ce que je l'aime encore? Lui peut bien aimer deux femmes...mais moi...est-ce que j'aime celui qu'il est maintenant?
On peut ne pas être jaloux, mais ne pas apprécier la façon dont notre amoureux a géré la situation, la façon dont il s'est comporté etc. On le perçoit différemment et on n'aime pas ce qu'on voit. Et on cesse de l'aimer. Ça aussi c'est possible. Et ce n'est pas nécessairement la jalousie qui nous force à le quitter, ni le cœur, car le cœur voudrait encore aimer celui qu'on connaissait avant la rencontre avec l'autre. Ce que je veux dire, c'est que c'est dur de constater qu'on n'aime plus. Agir selon son cœur ne fait pas toujours du bien à l'intérieur de nous.

Message modifié par son auteur il y a 9 ans.

Voir dans le contexte

Discussion : Mon témoignage et des questions

Profil

Romy

le lundi 10 janvier 2011 à 21h38

oui, c'est bien ça que je voulais dire à selenia :-)

Voir dans le contexte

Discussion : Mon témoignage et des questions

Profil

Romy

le lundi 10 janvier 2011 à 18h33

Je voudrais juste rappeler que quoiqu'on décide dans la vie, l'important est d'agir selon sa propre conscience... C'est vrai que c'est génial ce qui se passe pour Montag, une transformation aussi rapide, une réflexion qui l'a poussé à agir non pas par automatisme, mais en se demandant ce qui l'intéressait vraiment. Et pour ça, moi aussi je te dis bravo!

En même temps, je ne voudrais pas que Selenia croit qu'on la juge, parce qu'elle a choisi de quitter momentanément son partenaire. Si c'est ce qui lui convient le mieux, c'est à elle à en juger. Et on ne peut pas dire non plus bravo à Montag...et pas bravo à Sélenia...tu n'y es pas encore arrivée... Le polyamour ne commande pas UNE solution, qui serait la meilleure: les amours pluriels. C'est uniquement une possibilité, si ça convient. Ce qui est triste, c'est lorsque les amours pluriels conviennent, mais qu'on s'empêche de les vivre à cause de préjugés, d'automatisme, de conventions, ou par la peur. SI ça ne convient pas et qu'on agit en conséquence, c'est aussi un bravo :-)

Message modifié par son auteur il y a 9 ans.

Voir dans le contexte

Discussion : Mon témoignage et des questions

Profil

Romy

le dimanche 09 janvier 2011 à 16h50

Bonne chance Selenia. J'espère que tout s'arrangera. C'est toi qui sait ce qui est le mieux pour toi. Une chose que j'ai apprise avec ce mode de vie, c'est à réfléchir...pour savoir si les décisions que je prends sont vraiment celles qui me feront le plus de bien (ce qui ne veut pas toujours dire faire 'tout' ce que je veux...parfois les conséquenes me causent plus de tort que le plaisir que je peux ressentir). J'essaie le moins poissble d'entrer dans la logique de la vengeance ou de vouloir provoquer une réaction chez l'autre, ou d'entrer dans la logique de la victime. Parce que j'ai réalisé que ça devient vite un cercle vicieux. Plus on prend la position de la victime, plus on le devient. J'étais du type à me plaindre souvent, pour aller chercher de la reconnaissance des autres. Mais à force de me plaindre, je finissais par me faire pitié à moi-même :-) En revanche, si on agit pour soi, parce que c'est ce qui nous convient réellement, c'est plus satisfaisant. Mais ce n'est pas toujours évident de savoir ce qui est bon pour soi.
à bientôt. R.

Voir dans le contexte

Discussion : Mon témoignage et des questions

Profil

Romy

le dimanche 09 janvier 2011 à 15h34

Si vous vous séparez, tu risques de te sentir abandonnée et jalouse. Si vous restez ensemble, tu te sentiras toujours jalouse, mais tu peux aussi ressentir beaucoup de fierté de pouvoir lui laisser vivre cette histoire.

Si tu ne veux vraiment pas qu'il te mente, dis-lui, et dis-lui aussi que tu ne le jugeras pas par la suite. Car s'il t'a menti, je crois que c'est parce qu'il voulait vous épargner des disputes.

Voir dans le contexte

Discussion : Mon témoignage et des questions

Profil

Romy

le dimanche 09 janvier 2011 à 15h30

Pas un mot à bannir. Certains la ressente plus que d'autres. Dans mon cas, je la ressens beaucoup et elle n'est jamais vraiment disparue. Mais je sais aussi que je ne dois pas lui donner trop d'importance. Surtout, parce que ça ne m'apporte vraiment rien de bon.

Je te comprends: si tu lui avais demandé de ne pas la voir et qu'il l'a fait quand même, c'est difficile. En même temps, s'ils sont dans une phase passionnelle, il est normal qu'il ait de la difficulté à attendre. Surtout que tu as dit plus haut que tu aurais peut-être préféré qu'il ne t'en parle pas...Donc peut-être qu'il met tout ça ensemble et se dit: peut-être qu'il vaut mieux ne rien dire. Il serait dommage que vous vous quittiez pour ces mensonges. La séparation en ce moment selon moi n'est pas une bonne idée, au contraire, vous devez être le plus près possible. Si vous vous séparez, toi tu attendras qu'il se dise qu'il a fait une gaffe et revienne dans tes bras repenti...mais lui sera toujours dans la phase passionnelle et le plus facile sera de vivre cette passion. Pas certaine qu'il reviendra tout de suite, en attendant, tu souffriras encore plus de l'attendre.

Il est vrai qu'il t'a menti...mais en même temps, il savait peut-être que s'il te disait la vérité, tu ne l'aurais pas pris, et il veut préserver votre relation. Je veux juste dire que ce n'est pas si facile que ça de se retenir...justement parce qu'on a peur que ça passe (à quel point ces relations passionnelles sont instables). Mais c'est possible aussi d'attendre si on croit vraiment être amoureux de l'autre...Peut-être ne se sent-il pas suffisamment amoureux de l'autre pour l'attendre...de peur que ça passe....Il n'a peut-être pas réalisé qu'attendre un mois n'était pas si difficile que ça.

Voir dans le contexte

Discussion : Mon témoignage et des questions

Profil

Romy

le dimanche 09 janvier 2011 à 14h59

Bonjour Seleni,
Ça a peut-être l'air simple comme ça, mais non, ça ne l'a pas toujours été. Ça fait plus de 10 ans que nous vivons comme ça. Et tant lui que moi ressentons encore de la jalousie. Avec la différence qu'aujourd'hui, nous arrivons a en rire. Ou sinon, lorsque ça tombe sur une mauvaise journée, on vit des moments plus difficiles, mais dès le lendemain, c'est tout oublié.
Je suis d'accord avec Lulutine lorsqu'elle dit que les trois éléments n'ont pas de rapports entre eux. On m'a souvent demandé: mais n'as-tu pas peur alors qu'il tombe vraiment amoureux d'une autre et te quitte pour elle? ou que toi tu rencontres quelqu'un avec qui tu voudrais faire ta vie? Pas vraiment. Vraiment pas en fait...Et j'ai besoin de cette sécurité pour avancer. Sinon, je n'aurais pas cette confiance nécessaire selon moi. Être amoureux ne signifie pas qu'on veut tout plaquer, sa famille, sa vie... pour un autre. Vouloir refaire ma vie avec quelqu'un d'autre, ça voudrait dire que je ne suis pas bien où suis, que je ne veux pas vieillir avec mon mari, que je ne suis pas heureuse. Or c'est loin d'être le cas. Mon mari, c'est ma famille. Le perdre ou m'en séparer, c'est comme perdre un enfant. Donc non. Mais oui aux rencontres amoureuses et d'amitié, qui peuvent aussi durer toute la vie.

Message modifié par son auteur il y a 9 ans.

Voir dans le contexte

Discussion : Mon témoignage et des questions

Profil

Romy

le samedi 08 janvier 2011 à 05h03

Les enfants souhaitent que leurs parents soient heureux. Ils souhaitent aussi qu'on ne les prenne pas pour des valises en leur racontant des choses qui,de toute évidence, ne sont pas vraies. Peut-être que ta peine leur fait de la peine. Il faut effectivement faire attention à ce qu'on partage avec eux et ce qu'on garde pour nous. Prendre du temps pour toi pour vivre cette souffrance, puis partager avec eux les moments où ça va mieux.
Mais le mode de vie polyamoureux en soi n'est pas difficile à vivre pour les enfants du moment qu'ils savent que leurs parents s'aiment. En tout cas, avec les miens, tout se passe bien. Par chance, quand ils ont été en âge de comprendre, j'avais déjà passé à travers la phase la plus difficile.

Je continue de croire que tu es quelqu'un d'exceptionnel Montag. Et oui, redécouvrir le plaisir de draguer et voir les hommes (dans mon cas!) avec de nouveaux yeux, c'est l'un des grands bonheurs que m'a apporté ce mode de vie.

Message modifié par son auteur il y a 9 ans.

Voir dans le contexte

Discussion : Mon témoignage et des questions

Profil

Romy

le jeudi 06 janvier 2011 à 23h51

Je dis toujours la même chose...mais Montag, si tu peux louer César et Rosalie (Sautet), tu comprendras qu'un Yves Montand qui pète la gueule à un mec est beaucoup moins sexy qu'un Yves Montand qui va demander à l'amant de sa femme de revenir dans la vie de celle-ci car il la trouve triste depuis son départ....
www.dailymotion.com/video/x4thiz_cesar-et-rosalie_...

Voir dans le contexte

Discussion : Mon témoignage et des questions

Profil

Romy

le jeudi 06 janvier 2011 à 23h19

Montag, moi tu m'émeus. Vraiment. Tu fais preuve d'ouverture alors que tu me sembles justement être un type conservateur. Je ne sais pas si je dis une connerie, mais je me demande des fois si ce n'est pas plus difficile pour les hommes d'accepter ça, à cause de la culture macho, l'image qu'ont les hommes des "cocus" (juste le mot...) comme étant des soumis, des pas mâles, des pas de couilles. Mais à qui tu veux plaire Montag? aux hommes ou aux femmes? Les femmes en ont rien à foutre des hommes violents et pas compréhensifs. Les hommes dominateurs écrasent sur leur passage. Les hommes dominants dominent leur colère et leur honte et font des choix qu'ils assument. Même s'ils choisissent de laisser leur femme vivre d'autres amours. Ils savent ce qu'ils veulent et ce qu'ils veulent n'est pas ce que leur impose une quelconque morale, une quelconque culture à la con ou les mecs du bistrot. Et puis si tu te donnes l'impression de te rabaisser, dis-toi que François Mitterand aussi se rabaissait, puis que sa femme aussi avait des amants. Il n'était pas exactement le type soumis, non?

Message modifié par son auteur il y a 9 ans.

Voir dans le contexte

Discussion : J'aime deux femmes

Profil

Romy

le jeudi 06 janvier 2011 à 22h46

comment as tu fait pour accepter de laisser ton mari vivre 1 autre amour ? As tu des enfants ? Si ce n'est pas trop perso ! Et comment as tu franchi ce cap toi aussi ?

Oui, nous avons des enfants qui n'ont pas encore 10 ans.
Comment j'ai accepté? en étant bel et bien convaincue qu'on s'aimait, qu'il m'aimait et me désirait et que je l'aimais et le désirait. Et qu'on avait tout les deux le projet de faire notre vie ensemble, de garder notre famille unie, qu'on vieillirait ensemble en somme. C'est vraiment ça qui est à la base de mon choix d'accepter. Puis le reste, c'est-à-dire, comment faire pour la jalousie...des petits trucs comme écrire, ou au contraire, ne pas y penser, ne pas les voir ensemble, chasser les images que je me fais dans la tête lorsque je les imagine les deux... Me changer les idées en vivant ma vie de mon côté (ça fait tellement drôle de dire ça tellement ça devrait être une évidence...mais de toute évidence, nos vies finissent par être tellement imbriquées dans celles de nos conjoints et vice versa).
Et j'ai accepté parce que je savais que ça pourrait m'arriver à moi aussi.

Comment j'ai franchi le cap? Un hasard. Une rencontre. Un coup de foudre.

Message modifié par son auteur il y a 9 ans.

Voir dans le contexte

Discussion : Mon témoignage et des questions

Profil

Romy

le jeudi 06 janvier 2011 à 22h31

Et je n'ai pas réagi à cette histoire de violeur/pédophile car ça me semblait bien clair que Montag n'y croyait pas lui même une seconde. Les réactions démesurées me semblent bien plus cacher une forme de vulnérabilité, un appel à l'aide.

Voir dans le contexte

Discussion : Mon témoignage et des questions

Profil

Romy

le jeudi 06 janvier 2011 à 22h28

TMontag: tu n'es pas têtu, tu as mal. C'est pas pareil.
Il y a des souffrances qu'on veut vivre, et que quelqu'un nous propose d'en sortir, ça ne nous intéresse même pas. On veut cette souffrance, on veut la partager, se venger. On est en colère en fait. Et le bonheur des autres nous fait carrément chier. C'est un affront. Et on peut en devenir violent de colère.

Quand la colère passe, parce que des gens ont bien voulu l'écouter sans juger et la comprendre, on se dit que c'est pas toujours jojo d'être en colère... ben on est à une autre étape, celle de vouloir comprendre justement et de s'aider et de se dire que nous aussi on a droit d'être heureux, et on se met à penser à notre propre bonheur. Tant que tu ne seras pas arrivé là, ta souffrance sera plus forte que ton désir d'être heureux.

Wouah!!! Je change de métier!!! Je veux devenir gourou :-)))

Message modifié par son auteur il y a 9 ans.

Voir dans le contexte

Discussion : J'aime deux femmes

Profil

Romy

le jeudi 06 janvier 2011 à 22h17

C'est pour ça que je trouve que ce genre de relation est faussée : ils ne vivent que les bons moments sans contraintes, sans les inconvénients, c'est normal qu'ils s'aiment !
C'est vrai. Mais d'un autre côté, pourquoi l'en priver? C'est comme fumer un joint...Et tu ris et tu ris...mais tu sais bien que tu ris à cause de la drogue. Et si tu ne le sais pas, tu vas le savoir assez vite quand tu vas dégriser....Mais est-ce une raison pour ne pas fumer et ne pas apprécier ces moments? ces paradis artificiels que sont la passion et la drogue :-) (ou le vin pour ceux qui n'aiment pas les joints...)

Que lui soit dans la passion, faussée comme tu dis, et qu'il ne réalise pas que c'est artificiel... et que toi qui le regarde aller en sois consciente (comme quelqu'un de sobre qui regarde un type saoul ou gelé...) ce n'est pas bien grave. Il finira par s'en rendre compte lui même je te l'assure... Ça prendra peut-être un peu de temps. Avec le temps, peut-être que la passion se transformera en amour, comme ce que tu vis avec lui. Mais vous, vous avez l'avantage du temps passé ensemble, des épreuves traversées ensemble, des enfants.

Ou peut-être qu'il décidera que c'est avec elle qu'il veut faire sa vie. Mais ça, que tu le retiennes de force n'y changera rien.

Message modifié par son auteur il y a 9 ans.

Voir dans le contexte

Discussion : J'aime deux femmes

Profil

Romy

le jeudi 06 janvier 2011 à 22h11

Je me dis quand même qu'il va chercher ce que moi je ne lui apportait pas ...
non, je t'assure Seleni... ou peut-être, mais pas dans un sens négatif. Et là je te parle en tant que moi qui a aimé un autre homme. Moi aussi j'ai eu l'impression de le connaître depuis toujours. Mais ce que lui m'apportait était tout simplement différent de ce que mon mari m'apportait. Parce qu'ils sont des personnes différentes. Je ne peux pas demander à mon mari d'aimer la photographie s'il n'aime pas la photo et n'y comprends rien...en revanche, il aime la musique classique alors que l'autre déteste.
Les gens sont complexes... quand on aime, ce n'est pas une série de choses ou d'intérêts quantifiables et celui qui a le plus de points en commun remporte la palme. Des fois on aime et on ne sait même pas pourquoi. Et on peut aimer une chose et son contraire: la tendresse, le sado-maso, la musique heavymétal et la musique classique...L'important est de partager ce qu'on a en commun selon moi.

Message modifié par son auteur il y a 9 ans.

Voir dans le contexte

Discussion : J'aime deux femmes

Profil

Romy

le jeudi 06 janvier 2011 à 22h01

Et une autre chose, tu dis qu'il a changé en mieux, et que tu es triste de constater que 'ce n'est pas à cause de toi qu'il a changé...Mais ça n'a rien à voir. Ce n'est pas non plus à cause d'elle, tout simplement, elle lui en a donné envie, car il doit la séduire, et donc se présenter sous un autre jour. À toi, il ne peut pas 'mentir' (séduire est toujours un peu mentir, c'est cacher nos défauts, être toujours de bonne humeur, être charmant et rigolo...) il ne peut pas te mentir car tu le connais! Il n'a pas à te conquérir...tu l'aimes déjà! Et comme il est à part de ça...alors qu'elle ne perd rien pour attendre :-)

Message modifié par son auteur il y a 9 ans.

Voir dans le contexte

Discussion : J'aime deux femmes

Profil

Romy

le jeudi 06 janvier 2011 à 21h55

Je ne sais pas si tu seras vraiment heureuse de cette façon, mais je ne sais pas si tu seras vraiment heureuse non plus si vous n'essayez pas. Et ça vaut peut-être la peine d'essayer (au moins un des deux sera heureux!), quitte à revenir sur votre décision par la suite... Même dans 2 ans. Ça fait peur, je sais, mais petit à petit, tu vas voir ce qu'il en est. Ce qu'il en est de ton amour pour lui, du sien pour toi, du sien pour elle. Sa relation avec elle finira aussi par traverser des étapes plus difficiles...les défauts qu'on ne voulait pas voir etc. La routine s'installera peut-être avec elle aussi!
Et oui, si tu parviens à désirer d'autres hommes et te sentir désirée par eux, c'est très gratifiant et enrichissant...et ça replace les choses en perspectives. Tout d'un coup on comprend: Ah! C'est dont de cela dont il parlait...c'est pour ça qu'il était si joyeux...

Message modifié par son auteur il y a 9 ans.

Voir dans le contexte

Discussion : Mon témoignage et des questions

Profil

Romy

le jeudi 06 janvier 2011 à 21h38

J'avoue aussi que tu y es allé fort Montag. Ça a un peu gâché ma journée... On n'est pas des salauds.

Voir dans le contexte

Discussion : J'aime deux femmes

Profil

Romy

le jeudi 06 janvier 2011 à 21h32

C'est un grand acte de générosité et d'amour de dire à l'autre : fait ce que tu juges bon pour toi. C'est ce qu'il m'avais dit au début, du coup est ce que ça veut dire que je ne l'aimepas ou bien que je préfère placer mon bien être avant le sien ?
Tu croyais que tu faisais ça pour ton bien-être, mais de ce que je comprends, tu ne vas pas vraiment mieux... Comment se porte ton bien-être finalement? J'ai fait la même chose. Je lui ai dit non. Il a arrêté. Puis il était triste. Et du coup moi aussi, je me sentais mal, nos baisers étaient faux. Alors j'ai dit: retourne la voir...Et j'ai compris que cette souffrance reliée à la jalousie s'estompait tout naturellement lorsqu'il revenait et me serrait dans ses bras, m'embrassait et me disait qu'il m'aimait plus que tout au monde. Ses baisers, je les ressentaient à nouveau, intenses et passionnés. Un film que je te conseille: César et Rosalie. Yves Montand fait exactement ça (dire non, puis réaliser que Rosalie est triste, et demander à l'amant de Rosalie de revenir...).

Je me suis toujours demandé ce qu'il ressentirait si je le laissais seul avec les enfants pendant que j'allais voir un homme. Une à 2 fois par semaine, je ne suis pas sûr qu'il apprécierait ...

Probablement pas. Comme a fait le mien lorsque j,ai eu un amant à mon tour. Et si tu as de la compassion, tu comprendras que lui aussi est jaloux et que c'est aussi dur pour lui. Ça sera un autre test pour votre couple. Passé ça, plus rien ne sera à votre épreuve :-)

Message modifié par son auteur il y a 9 ans.

Voir dans le contexte

Retour au profil


Espace membre

» Options de connexion