Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Mon témoignage et des questions

Témoignage
#
Profil

kelkin

le lundi 03 janvier 2011 à 01h09

Il y a 2 ans je me suis rendue compte que mon homme avait une autre relation amoureuse suivie. Quand je l'ai découvert, je n'ai rien dit et fait comme si de rien n'était, pensant que ce serait une passade. J'avais peur bien sur qu'il finisse par me quitter pour l'autre et non ! rien ! si je n'avais pas trouvé de preuves irréfutables de cette relation, je ne me serais aperçue de rien ! Il est toujours le même avec moi. Tendre, calin, attentionné comme il l'a toujours été. Et comme c'est tout ce qui m'importe, ben je me fous qu'il en aime une autre ! Ca fait plus de 2 ans que ça dure et qu'il croit que je ne suis pas au courant. J'en viens donc à dire qu'on peut aimer 2 personnes à la fois car on ne peut pas faire semblant d'aimer pendant aussi longtemps non ? Dites-moi, vous qui êtes poly, comment vous expliquez ça ? Est-ce que c'est parce qu'il trouve avec elle ce qu'il ne trouve pas avec moi... et inversement ? qu'on forme sa femme idéale à nous 2 ?

Message modifié par son auteur il y a 8 ans.

#

(compte clôturé)

le lundi 03 janvier 2011 à 10h55

Chaque homme m apporte quelque chose de different,
De l amour certes mais pas pareil,
Il n y a pas "tromperie" mais partage,
Tant qu on est pas dans le "truc" c est difficile a expliquer
J ai deja expliqué mon point de vue mais je redis:
Quand tu vas acheter des gateaux tu ne mange pas toute ta vie des tartes aux fraises
Tu te laisse parfois surprendre par une bonne galette ,
ensuite tu goute aux eclairs
Et la tu te rend compte que tu prend un plaisir different a chaque bouchée!!
Chaque gateau t apporte une sensation differente
Mais tu les aime tous.
La femme ideale n existant pas ,a part moi bien sur, il en faut donc plusieurs pour
avoir le comble du bonheur.
Pareil pour les hommes.

#
Profil

Jena

le lundi 03 janvier 2011 à 12h49

Il doit être dur de ne pas penser que tu ne lui apportes pas tout ce qu'il recherche chez quelqu'un... Dur de ne pas se dire qu'un truc cloche chez soi.
Mais ton homme peut aussi aimer la diversité, voire le frisson de l'interdit... Ça ne veut pas forcément dire qu'il manque un truc chez toi.
Est-ce que tu imagines lui en parler ? est-ce que tu souffres de l'adultère, ou "juste" des mensonges qui vont avec ?

Merci de ton témoignage en tout cas. Bon courage.

#

Tigre (invité)

le lundi 03 janvier 2011 à 16h16

@chelkin J'ai failli ecrire: touche à rien tu as l'air heureuse!
Evidemment, il n' y pas de femme ideale ni seule ni à deux, a trois...(desolé Capucine)
L'ideal n'existe que dans les fantasmes romantiques ou les delires philosophiques: dans la realité vraie:il y a des personnes avec lesquelles il se passent des choses chouettes (ou pas), avec lesquelles on a envie de partager des moments, construire des choses.
Ou plutot si l'ideal relationnel existe: c'est la reconnaissance de l'autre SANS IDEAL plaqué sur l'autre de maniere bilaterale. Un truc qui fait un bien fou.
Pourquoi ne pas dicuter avec lui afin de verifier que la liberté qu'il se donne, il te la reconnait aussi (sous réserve que ça t'interesse de pouvoir aimer un autre homme pas ideal, ceci dit meme si ça t'interesse pas, parfois, il vaut mieux prevenir que guerir...)

#
Profil

kelkin

le lundi 03 janvier 2011 à 17h23

Merci capucine, ton histoire de gâteau m'aide à mieux comprendre !!

Message modifié par son auteur il y a 8 ans.

#
Profil

kelkin

le lundi 03 janvier 2011 à 17h57

Aurélien, je me suis en effet posée beaucoup de questions sur moi au début de notre relation quand j'ai su qu'il me trompait. Mais avec le temps, et voyant qu'il ne me quittait pas j'ai fini par me dire que je devais malgré tout le rendre heureux :-).
Je ne pense pas lui en parler, les choses se passant très bien ainsi. Par contre, je ne peux pas dire que je n'en souffre pas. C'est difficile d'expliquer ce que je ressens. D'un côté, ça me fait mal de l'imaginer heureux avec une autre, et d'un autre côté, je m'en fous un peu, tant qu'il me donnera ce dont j'ai besoin, je m'estime heureuse.
Et pour répondre à Tigre, je n'ai pas besoin de lui en parler pour savoir qu'il ne m'accorderait pas autant de liberté car il est jaloux comme un... tigre :-) Et je suis quelqu'un d'extrèmement fidèle. Pas pour une question de morale, c'est juste que tant que j'aime un homme, les autres ne m'intéressent plus. Je suis comme ça et je n'arrive pas à changer. J'ai pourtant essayé plusieurs fois...Mais rien à faire, je ne peux pas ! Alors oui, tu peux écrire "touche à rien..." j'arrive à être heureuse.

Message modifié par son auteur il y a 8 ans.

#

Tigre (invité)

le lundi 03 janvier 2011 à 20h12

Jaloux comme un tigre: c'est jaloux un tigre? ça me donne envie de changer de pseudo...
Mon pseudo, mon vrai de quand j'ai le courage de me loguer c'est Tigreblanc: ces betes là vivent quasiment toutes en captivité car souffrent d'une mutation qui les rendent inadaptées à la vie dans la jungle; et la seule bestiole que j'ai vue dans un Zoo me semblait peut etre envieuse de liberté mais jalouse, je ne crois pas.

#

Kel (invité)

le lundi 03 janvier 2011 à 22h43

C'est une expression pourtant connue il me semble, quoiqu'on l'emploie plutôt au féminin.... "jalouse comme une tigresse". je ne suis pas sûre que ce soit en rapport direct avec les moeurs de l'animal mais bon, ça se dit !

#

(compte clôturé)

le mardi 04 janvier 2011 à 11h48

kelkin
Merci capucine, ton histoire de gâteau m'aide à mieux comprendre ! !

Pas bac plus douze........
Juste un ressenti,
tentative d aide
Mais bon c est comme paris match, quand t aime pas t est pas oblige
ni de lire ni d acheter!

#
Profil

wolfram

le mardi 04 janvier 2011 à 23h37

j'ai un copain qui vit depuis vingt ans moitié de semaine chez l'une et moitié chez l'autre...
il les aime toutes les deux et ne voudrait en quitter aucune... il a fait des enfants à l'une et a refusé avec l'autre... je ne sais pas bien pourquoi !

en revanche, il aime vraiment.

j'avais donné l'exemple des enfants... on en a plusieurs et on les aime tous aussi fort, ce n'est pas parce qu'il y en a un de plus qu'on aime moins les autres !

#
Profil

Gin

le mercredi 05 janvier 2011 à 07h21

oui, ça marche souvent comme ça, avec les enfants, on les aime tous aussi fort... mais pas toujours, y'a des parents qui ont des préférés par exemple et... ce n'est pas forcément grave, mais ça arrive souvent quand même, même si on ne l'admet pas toujours facilement.

je pense qu'il doit y avoir des façons différentes d'aimer, que ce soit un enfant, un ami, un amoureux, on ne peut pas vraiment dire que c'est pareil, car chaque personne est différente, chaque relation est différente et se crée dans des circonstances différentes, ça ne veut pas dire qu'on aime plus ou moins ou mieux, mais différemment, ça je le crois, oui.

#
Profil

Romy

le mercredi 05 janvier 2011 à 15h50

On prend souvent l'exemple du 'plusieurs enfants'. Mais il y a aussi l'exemple du 'plusieurs parents"...
Je pense par exemple à un enfant adopté qui retrouverait ses parents biologiques et qui créerait des liens avec eux. Ou les enfants de parents divorcés. Un enfant qui a vécu très jeune avec sa mère d'une part et sa belle-mère d'autre part est susceptible de les aimer toutes les deux. Le rapprochement est peut-être plus intéressant, car la jalousie des adultes (entre parents adoptifs, parents biologiques, parents de familles recomposées) me semble plus intense que la jalousie des enfants (entre frère et soeurs ou entre enfant adopté et enfant biologique).

#

(compte clôturé)

le mercredi 05 janvier 2011 à 16h52

@kelkin

Kelkin
Pas pour une question de morale, c'est juste que tant que j'aime un homme, les autres ne m'intéressent plus, ne m'attirent plus, je ne les vois même pas ! ! Je suis comme ça et je n'arrive pas à changer. J'ai pourtant essayé plusieurs fois...Mais rien à faire, je ne peux pas ! Alors oui, tu peux écrire "touche à rien..." j'arrive à être heureuse.

ça me semble incroyable, mais ma compagne fonctionne pareil apparemment: tu fonds jamais pour un sourire, un beau cul, un geste elegant, une epaule bien roulée ou des mots qui glissent comme des caresses...Moi meme derriere une "camisole chimique", je percevais tout cela... Independamment de l'envie d'aller plus loin qui est autre chose
Tu peux developper, je suis curieux: ne pas regarder, oK, ne pas voir, ne pas sentir, entendre... On parle des sens, ça ne bloque pas un peu ton rapport poetique/sensible à l'univers en general.
Tu fantasmes quand meme sur des acteurs parfois, non?
(Tigre)

#

(compte clôturé)

le mercredi 05 janvier 2011 à 19h08

...

Message modifié par son auteur il y a 8 ans.

#
Profil

Gin

le mercredi 05 janvier 2011 à 19h49

Salut Montag !

bienvenue sur ce site,

ici, tu l'auras sans doute remarquer, nous nous accordons le droit de vivre simplement et librement ce que la vie nous apporte.

la vie nous apporte beaucoup d'occasions de partager, et partager est toujours une bonne chose.

nous acceptons de vivre ce que nous avons l'occasion de vivre, nous ne rejetons pas les cadeaux de la vie

tu dis que tu sais te contrôler, c'est bien, tant mieux pour toi.

nous, nous ne cherchons pas à nous "contrôler", il n'y a rien de grave ou de mal à développer une nouvelle relation avec une autre personne, que cette relation soit amicale, professionnelle, personnelle, sexuelle... peu importe, nous ne jugeons pas les liens qui nous lient aux autres et les relations qui se développent.

tu dis que tu n'es pas l'esclave de tes désirs...
chez nous nos désirs sont libres, tout simplement, et nous aussi... nous laissons vivre nos désirs, du coup nous n'en sommes pas du tout esclaves.

heu, ô fête, je me permets de répondre en utilisant "nous"... j'espère que je ne froisserai personne... sinon remplacer "nous" par "Gin" hein

Montag, je sens une certaine tension derrière tes mots, tu as eu une attirance refoulée récemment ?

tu es fièr(e) d'avoir pu te "contrôler" comme tu dis ?

ou es-tu un petit peu en colère de ne pas trouver un chemin vers la liberté et le plaisir... quoique en tombant ici, tu l'as peut-être trouvé...

est-ce que l'exclusivité et le contrôle de tes désirs te permettent de mieux aimer la personne avec qui tu es initialement ?

: )

#
Profil

Romy

le mercredi 05 janvier 2011 à 20h30

Je pense tout comme Gin. Ce n'est pas un besoin incontrôlable, au contraire, c'est réfléchi et assumé. C'est même ce qui me titille le plus de ce mode de vie: ne plus avoir le droit de faire des folies et de dire "c'était pas de ma faute, j'étais bourrée!" Y en a marre de l'éthique :-)
Et puis les rencontres secrètes et clandestines, l'illégitimité, les pulsions incontrôlables, la passion irrésistible, les tragédies!!! Comme dans les films... C'est tellement chaud :-) Mais non. Toujours ce besoin de réfléchir et de me demander s'il n'y aurait pas une autre façon de faire ce que j'ai envie en faisant le moins possible souffrir les gens que j'aime et leur mentir et avoir des remords, me sentir coupable.
C'est tout le contraire, Montag, de ne pas savoir résister aux pulsions...C'est assumer, se responsabiliser, être francs avec soi-même et avec les autres.

#

(compte clôturé)

le mercredi 05 janvier 2011 à 20h44

Montag
Moi aussi il m'arrive de "fondre" pour une autre personne, mais je pense que la différence entre vous est moi, c'est que moi je sais me contrôlé. Je suis dans le même cas que "kelkun" lorsque j'aime quelqu'un je ne ressens pas le besoin incontrôlable d'aller voir ailleurs, je ne suis pas l'esclave de mes désirs, de mes pulsions sexuel...

D'abord merci à Gin et Rosy d'avoir fait les reponses sympas, je vais pouvoir lacher la bride à Dark Tigre.
Ensuite merci à montag: un post comme le tien, il y a trois mois, ll m'aurait fait mal; et là, presque rien et meme l'envie de rire (comme quoi je dois mal controler mes envies de rigoler), du coup ça me fait du bien au moral cette sensation de solidité.
Enfin pourquoi priver tes pulsions sexuel de ses elles? peur de t'envoler ou manque de contrôle de ton orthographe, posteur precoce ayant besoin de decharger un peu trop vite son ressentiment?
No se...

Message modifié par son auteur il y a 8 ans.

#

(compte clôturé)

le mercredi 05 janvier 2011 à 21h57

Ce qu'il y a de rigolo et de paradoxal avec ce genre de post plein de tolerance et de compassion, c'est que j'ai aussitôt envie de prendre la defense du "camp" sauvagement attaqué alors que je suis juste un mono adulterin amoureux d'une poly et que l'attitude partisane me fait toujours un peu peur....
@montag
Non sans blague, tu verrouilles tout comme ça tout le temps? jamais un petit rendez-vous entre Marina Foyce ou Andie Macdowell, ta main droite (je t'imagine droitier, je sais pas pourquoi) et un peu d'imagination (un mouchoir, ça peut servir aussi)? ou bien tu te sens obligé de convoquer Bobonne aussi place des fantasmes pour verifier la bonne conformité à la norme CEmonocontrat5A7 et à la demarche qualité Isosex 6900.

Je me suis relu: point de propos outrageants, incitant à la debauche et au libertinage ou d'autre choses plus viles encore:
Moi meme derriere une "camisole chimique", je percevais tout cela... Independamment de l'envie d'aller plus loin qui est autre chose
J'essaye de comprendre, de me decentrer, d'etre curieux d'une façon d'etre present à ses sens qui est devenue exotique pour moi.
Et je ne parlais que de desir, meme pas de passage à l'acte.

Et entre nous, un bon conseil, ne juge pas, sois modeste sur ton superpouvoir de controle si tu ne veux pas avoir l'air d'un C... le jour ou tu te retrouveras la bouche entre les cuisses de ta voisine (ou de ton collegue de bureau)...

Tigre.

Message modifié par son auteur il y a 8 ans.

#

(compte clôturé)

le mercredi 05 janvier 2011 à 22h16

@montag
Et une derniere par gourmandise: faut pas te comparer à Kelkun: tout le monde n'est pas apte à etre cocu ET heureux.

#
Profil

Romy

le mercredi 05 janvier 2011 à 22h24

Il ne faut pas chercher à comprendre qui a raison et qui a tort.
Montag reconnaît avoir parfois envie, mais décide de renoncer à cette envie lorsqu'il s'agit d'une envie sexuelle. C'est son droit, c'est son éthique personnelle. Montag juge que ça ne vaut pas la peine. C'est une question de vouloir ou non.
Moi aussi parfois je juge que ça ne vaut pas la peine, ce qui pour moi revient à dire que je ne veux pas. C'est une différence d'éthique: pour moi, la joie et le plaisir (y compris sexuel) valent souvent la peine d'être vécus.

Là où Montag fait un raccourci, c'est de croire que toutes les envies sexuelles sont pulsionnelles et incontrôlables.

Et de prédire le futur.

Message modifié par son auteur il y a 8 ans.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion