Polyamour.info

Aki

Aki

die (France)

Participation aux discussions

Discussion : [Livre] maison d'édition : aka éditions

Profil

Aki

le mardi 12 avril 2022 à 16h53

Je n'ai pas trouvé de sujet approprié à mon hors-sujet précédent concernant "More than two" : apparemment l'édition française est reportée au 22 septembre 2022. Quelqu'un a-t-il des infos ?

Voir dans le contexte

Discussion : Comment utiliser ce site ?

Profil

Aki

le lundi 11 avril 2022 à 14h09

Petite question : existe-t-il un moyen rapide de savoir si les sujets auxquels ont a participé ont reçu de nouveaux messages ? On trouve bien nos messages dans la partie "Mes discussions" mais rien n'indique qu'une réponse a été faite ou pas (comme l'étoile dans la liste générale des sujets).

Voir dans le contexte

Discussion : Des bracelets pour le polyamour

Profil

Aki

le lundi 11 avril 2022 à 14h03

Oui, le site polybracelets ne fonctionne plus ... :-/

Voir dans le contexte

Discussion : 14 étapes pour ouvrir une relation monogame - Anita Wagner, déc 2009

Profil

Aki

le lundi 11 avril 2022 à 13h59

@Camun : c'est une très bonne idée. Que proposerais-tu comme conseil pour aider à ouvrir un couple de façon plus sereine ?

Voir dans le contexte

Discussion : J'avais envie de vivre cette histoire, mais...

Profil

Aki

le lundi 11 avril 2022 à 13h58

Cette situation doit être dure à vivre.

Heureusement, la frustration est un sentiment passager (comme la peur, la jalousie, le désir, etc). Cette sensation de "décalage" va passer, ne t'inquiète pas. Toi seule sait ce qu'il y a de mieux à faire entre respecter les limites de ton conjoint (ne pas avoir d'autre relation amoureuse qu'avec lui) et faire ce que tu veux en profitant de ta liberté. Vivre c'est choisir ou renoncer, parfois. Si ton conjoint n'est pas prêt maintenant, peut-être qu'il le sera un jour ... ou jamais, mais dans les deux cas ça lui appartient. Beaucoup de personnes attendent et espèrent que leur conjoint change (qu'il désire des enfants, qu'il accepte de déménager, qu'il change de religion, qu'il devienne moins violent, etc) mais en vrai, on ne change pas les gens, ils changent eux-mêmes, ou pas. Es-tu prête à prendre le risque de voir cette situation se répéter ?

Voir dans le contexte

Discussion : Difficultés sexuelles après des relations avec d'autres

Profil

Aki

le jeudi 31 mars 2022 à 16h49

Est-ce qu'elle a une baisse de désir uniquement quand elle-même a des relations extérieures à votre couple ou aussi quand toi tu en as ?

Comme ça dure plusieurs mois, qu'est-ce qui fait qu'elle retrouve du désir pour toi ?

Voir dans le contexte

Discussion : 14 étapes pour ouvrir une relation monogame - Anita Wagner, déc 2009

Profil

Aki

le lundi 14 mars 2022 à 21h22

@Maroualle : "le virer complètement car il n'y a rien à sauver" ? Cela manque un peu de nuance, non ?

Qui a dit qu'on "devait activement poursuivre les intérêts de l'autre en priorité dans les relations ouvertes" ? Qui a dit qu'il fallait "ne pas apporter de souffrance à autrui" ? Qui a édicté cette obligation ?

Eviter de faire souffrir l'autre peut amener à ne pas s'écouter soi-même et à sacrifier des choses pour l'autre. Il y a des témoignages là-dessus régulièrement sur ce forum.

Je suis d'accord avec le point de vue développé dans "More than two" : les personnes sont plus importantes que les relations. Ca s'applique au respect de l'autre ET au respect de soi-même. Si, par exemple, on se sent polyamoureuse et que notre partenaire ne souhaite pas se lancer dans une évolution du modèle relationnel, se séparer est parfois la meilleure solution. La rupture est une option, chacun est libre d'accepter une proposition ou de la refuser, comme dans n'importe quelle décision importante impliquant deux partenaires : désir et non-désir d'enfant, de déménagement, de projet commun, etc. Qu'en pensez-vous ?

Voir dans le contexte

Discussion : Concept du masculin et du féminin

Profil

Aki

le lundi 14 mars 2022 à 15h13

Merci pour ton intervention @barbu, je partage ton point de vue.

Je n'aime pas du tout cette "catégorisation polarisée" entre prétendus attributs ou comportements masculins et féminins. Ce truc débile des "hommes qui viennent de Mars et les femmes de Vénus". Cette idée que "les hommes donnent et les femmes reçoivent". Ces "parts féminines" et "parts masculines". Cette essentialisation extrême, parfois teintée de mysticisme. Comme si la sensibilité était l'apanage des femmes et la brutalité celle des hommes.

Nous avons été socialisés d'une certaine manière et le problème est là. J'ai bien aimé la lecture du livre de Badinter : "XY de l'identité masculine" où l'autrice décrit tout ce que les sociétés patriarcales ont fait subir aux petits garçons pour en faire des "hommes". C'est stupéfiant et révoltant comme ces constructions se sont imposées avec violence.

Voir dans le contexte

Discussion : Concept du masculin et du féminin

Profil

Aki

le jeudi 03 mars 2022 à 17h18

C'est tout de même hallucinant comme la culture dominante formate les petites filles et les petits garçons, entre autres par rapport aux compétences, aux métiers ou aux loisirs qu'ils et elles "devraient" avoir, sans parler des rôles sociaux. A ce propos, est-ce que quelqu'un aurait lu ce livre : "CONTRE LES JOUETS SEXISTES" ?

Les conditionnements sont tellement ancrés que dès la grossesse et les premiers âges de la vie, un garçon et une fille ne seront pas traités de la même manière. Les puissants, les religieux, les industriels formatent la société (pour des raisons marketing et/ou de contrôle social) mais en tant qu'individus nous avons aussi notre part de responsabilité. Comment sortir de ça ?

Voir dans le contexte

Discussion : [BD] A polyamorous person’s guide to coming out to your monogamous partner

Profil

Aki

le dimanche 20 février 2022 à 14h02

Allez, c'est parti pour la traduction ! ;)
Je pensais intégrer la traduction dans la BD (après relecture par celleux qui veulent y jeter un oeil) mais comment contacter l'autrice et où stocker la BD en français ?

Voir dans le contexte

Discussion : Que faire avec ma relation

Profil

Aki

le dimanche 20 février 2022 à 11h27

Bonjour xkc,

Vous avez abordé cette difficulté avec courage et franchise. Je te souhaite toute la force nécessaire pour surmonter cette rupture car elle sera probablement bénéfique pour toi, à terme.

La situation est cela dit encore très fraîche pour vous. La douleur de la séparation te pousse à chercher des solutions rapides, efficaces et à retrouver un nouvelle équilibre, c'est normal. Laisser couler l'eau sous les ponts, quelques semaines, quelques mois, quelques années, pourrait t'aider à avoir une vision plus claire et surtout à prendre soin de toi, à ne pas t'oublier. Adopter une stratégie, qui consisterait à lui faire comprendre des choses ("ce qu'elle perd") pour qu'elle revienne vers toi, me semble coûteux en énergie et surtout un peu manipulatoire. En réalité, elle réalisera peut-être un jour, toute seule, sa chance de t'avoir connu, elle reviendra peut-être vers toi de son propre chef ... ou pas. C'est à elle d'y réfléchir et d'en décider.

J'ai connu ce genre de situation, il ne faut pas avoir d'attentes et laisser l'autre faire son chemin. La solution 1 est celle qui te protégera le plus efficacement, c'est vrai (j'ai toujours agis ainsi avant d'être polyamoureux, en coupant totalement les ponts) mais la solution 2b est effectivement celle qui t'apportera l'expérience de relations apaisées (une certaine "sagesse" ?).

Il n'y a pas d'urgence, à toi de sentir vers où t'orienter. Courage. :-)

Voir dans le contexte

Discussion : Grossesse, doutes et dilemme

Profil

Aki

le dimanche 13 février 2022 à 15h04

Je me demande bien comment une femme peut garder pour elle des doutes sur la paternité de "son" enfant, toute sa vie. Ca doit être dur psychologiquement de supporter un tel secret, non ? Est-ce pire que de dire la vérité à son partenaire historique : "voilà, j'ai un amant / autre amoureux depuis X temps, je suis enceinte, je ne peux plu' avorter et je ne sais pas si l'enfant est de toi ou de lui. On fait quoi" ?

Voir dans le contexte

Discussion : Utilisation du tchat

Profil

Aki

le dimanche 13 février 2022 à 12h36

Est-ce qu'il serait possible d'indiquer des RDV sur le tchat clairement sur le site (que n'importe quel visiteur le voit) ?

Ca pourrait être sympa d'organiser des soirées à discuter. Cet outil est chouette, utilisons-le !

Voir dans le contexte

Discussion : Grossesse, doutes et dilemme

Profil

Aki

le dimanche 13 février 2022 à 12h32

Polyglobulie
Sauf qu'il est intolérable de cacher à un homme ou de faire croire à un autre qu'il est le père biologique, de quel droit une femme peut faire cela ?
Un homme a le droit de savoir si il est le père biologique et ensuite si il choisi de rester et de devenir son "père" alors c'est super pour eux mais ça reste son choix.

Ce que les précédentes réponses soulèvent c'est :

Est-ce qu'arrivé à ce point de mensonge (cacher le fait qu'on trompe son conjoint et qu'un enfant soit potentiellement celui d'un autre), on ne pourrait pas s'arranger un peu avec la notion de "choix" et de "droit", tolérer des petits arrangements avec l'honnêteté et la confiance ? Est-on encore à ça près, franchement ?

Qu'est-ce qu'un "vrai" père ?
Qu'est-ce que "mentir" ou "tromper son conjoint" ?
Qu'est-ce qu'une relation "éthique" ?

Quel sens ça a de douter encore que dire la vérité serait la base de relations saines (pour le conjoint, l'amant, l'enfant) ? Comment croire que continuer à mentir serait une bonne solution ?

Voir dans le contexte

Discussion : Grossesse, doutes et dilemme

Profil

Aki

le jeudi 10 février 2022 à 15h10

Polyarthrite
Personne ne voudrait élever l'enfant d'un autre sans le savoir et même l'amant mérite de savoir si il est le père biologique.

Si en connaissance de cause, un homme choisi d'être père d'un enfant qui n'est pas biologiquement le sien alors c'est super, mais faire croire à un homme qu'il l'est sans lui laisser le choix c'est abjecte et je suis gentil.

+1
Que des hommes choisissent d'élever un enfant dont ils ne sont pas les géniteurs n'est pas un problème si c'est fait en connaissance de cause (beaucoup de mes amis le font). Mais imposer (imposer par la tromperie) à un homme d'élever un enfant dont on sait qu'il n'est pas le géniteur c'est juste une immense trahison (dont s'embarrassent peu 10% des femmes).

Voir dans le contexte

Discussion : Grossesse, doutes et dilemme

Profil

Aki

le jeudi 10 février 2022 à 10h18

Un conseil : dit la vérité à tout le monde. Continuer à mentir, avec la vie d'un enfant en jeu semble ingérable (et pas "éthique" du tout).

Ca va probablement être difficile pour tes partenaires. On ne peut pas déterminer qui réagira comment. Mais là, tu t'es mise dans une situation inextricable. Il est peut-être temps d'affronter la réalité avant de risquer de provoquer des drames émotionnels.

Si cet enfant n'est effectivement pas de ton partenaire principal, que ton compagnon s'en rend compte, que ton amant s'en rend compte, tu cours à la catastrophe.

Dans les pays occidentaux, 8 à 13% des enfants ne sont pas de leur père "officiel". On imagine bien quelles conséquences cela peut avoir sur ces enfants s'ils s'en rendent compte un jour : "ma mère m'a menti tout ma vie, mon père n'est pas mon père". A méditer, avec courage.

Voir dans le contexte

Discussion : [Livre] maison d'édition : aka éditions

Profil

Aki

le samedi 05 février 2022 à 14h02

Je suis chaud patate aussi. =D
Comment fait-on une signature numérique sur ce type de document ?

Voir dans le contexte

Discussion : [Outil] Les termes "Kitchen-table-poly" et "Parallel-poly". Quid de ces termes ?

Profil

Aki

le samedi 05 février 2022 à 13h53

@aka : vous allez traduire TOUTES les planches de Kimchi Cuddles ?

Si oui, cherchez-vous des traducteurs pour le faire ?
J'ai contacté l'autrice l'an dernier mais elle n'a pas vraiment répondu à ma proposition.

Voir dans le contexte

Discussion : [Les Maoureuses] BD poly amour, genre, sexualité

Profil

Aki

le samedi 05 février 2022 à 13h48

Merci pour le lien Lili-Lutine.

Chamille était un de mes métamours, mais je n'ai pas eu le temps de le rencontrer, malheureusement. J'aime beaucoup ses petites BD, son style est simple et très épuré.

Voir dans le contexte

Discussion : [Livre] maison d'édition : aka éditions

Profil

Aki

le mardi 18 janvier 2022 à 16h34

Apparemment certaines parties sont déjà traduites en français par des anonymes ... mais ça n'est pas légal de les diffuser. Je me demande comment contacter les auteurs pour une traduction officielle. Peut-être une adresse dans le livre ?

Voir dans le contexte

Retour au profil


Espace membre

» Options de connexion