Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Création d'un site de rencontres polyamoureuses

#
Profil

Pinklady

le jeudi 29 décembre 2011 à 21h07

tu entres en etant un ami d'un ami par cooptation ca permet de filtrer un peu.

Popol
"Recommandation d'amis", tu peux expliquer un peu plus, stp ? Comment, pourquoi, qu'est-ce qu'il y a derrière comme raisonnement ? A par ça, je trouve normal de payer pour une prestation que des gus et gussettes vont assurer question montage, hébergement, maintenance, etc etc.

#
Profil

PolyEric

le jeudi 29 décembre 2011 à 23h33

LittleJohn
[S'identifier comme poly] sur un site de rencontre ? Je pense que c'est indispensable tout simplement parce que si tu ne le fais pas, par défaut, tu t'affiches monogame, ce qui serait une tromperie sur la "marchandise". Après, te dire "poly", "non exclusif", "pas particulièrement attaché au concept de fidélité" ou autre, c'est à toi de voir... ^^

Il y a un petit malentendu. Je ne parlais pas de s'identifier aux yeux des autres, qui me parait effectivement important pour éviter les pertes de temps.

Je voulais dire, s'identifier vis à vis de soi-même comme étant poly.

Je me demande parfois si le fait de m'auto identifier grâce à cette pseudo appartenance qui m'a fait tant de bien lorsque je l'ai découvert, n'est pas finalement néfaste à mon propre équilibre psychique à long terme. Je ne peux pas me définir correctement et pleinement, en considérant uniquement que je suis "poly", il manque plein de trucs à cette définition de moi-meme, il manque l'essentiel, en fait.

Je ne parle pas de renier le fait d'être poly, mais plutôt d'occulter l'importance de cette particularité, qui n'en est peut-être pas une. C'est peut-être juste le fait d'être minoritaire qui rend les poly si particuliers. Si les polys étaient majoritaires, ils n'éprouverait pas le besoin de faire partie du club. Si j'étais mono, est ce que je m'identifierais comme mono ? ça m'étonnerait. Autrement dit, c'est important de dire aux monos que je suis poly, mais pas vraiment important de me le dire à moi-même, et pas très important d'en parler. Et même, je dirais que ça me nuit, en fait. J'aime bien la formule de Popol : < est-on prêts à lâcher le sentiment d’être si particuliers, pour n’être que des particuliers parmi les autres ? >. Ben, je suis prêt. J'ai même tendance aujourd'hui à le revendiquer. Je suis aussi particulier que tous les autres. Le seul vrai point commun de tous les êtres humains, est qu'ils sont tous particuliers.

Si les café poly sont si proches de "soirées rencontres" dans lesquelles les habitués ne parlent pas de polyamour, alors pourquoi repousser l'idée d'un site de rencontre poly, qui permettrait à qui le veut, de rencontrer d'autres poly, ailleurs qu'à Paris (ou autre grande ville), sans forcément parler de polyamour, sans avoir à surmonter le stress d'un groupe de 30 personnes peu propice à l'intimité, sans avoir à dire non aux journalistes, juste pour le plaisir d'être ensemble. Des rencontres, de gré à gré, sans avis préalable public, sans organisateur, sans contrôle, sans star, sans idole, sans tour de table, sans avoir à rentrer dans le moule de polys d'ici, bref sans route pré-tracée. Est ce que c'est celà qui gêne ?

Par ailleurs, pendant les soirées poly, on ne profite pas des recherches multicritères.

Enfin, il serait assez facile de proposer sur le même site, l'accueil de personnes proches du "polyamour" pur.

gg0125
Un site de rencontre s'affichant poly , je trouve l 'idée bonne . Sur les sites traditionnels de rencontres la norme est la monogamie ou le plan sexe alors proposer autre chose c'est tres bien. Cela permettrait encore d'ouvrir des univers à certaines personnes qui se cherchent et du coup se rangent parfois ds "plan sexe" " one shot" faute de mieux....


(+)

Et aussi, ça ferait du bien au polyamour, parce qu'aujourd'hui, les sites de rencontre sont des sites très visités. Il y a de plus en plus de sites de rencontres ciblés. Pourquoi ne pas profiter de l'aubaine de nous faire connaître. Serions nous les seuls à n'avoir pas notre site de rencontre ? Sommes nous si honteux, ou si hautains, que nous ne voulons pas faire comme tout le monde ?

Message modifié par son auteur il y a 11 ans.

#

Popol (invité)

le vendredi 30 décembre 2011 à 10h04

+1

C'est plein de bon sens, sur le thème de l'ouverture. Dans le sens d'ouvrir la porte du "club" - étiquette que j'ai quand même le sentiment que nous offrons, quelque part. Et relativement fermé, malheureusement, devant l'insistance des médias à nous solliciter, ce qui nous donne une image de gens un peu hautains qui ne se prennent pas pour la queue de la poire...

#
Profil

lib59

le vendredi 30 décembre 2011 à 16h16

Je constate que le sujet fait débat et j'en suis ravis, cela m'éclaircit un peu plus dans l'idée d' ouvrir un site.
Je suis en couple depuis une dixaine d'années et nous fréquentons le milieu libertin depuis trois ans. Les sites libertins nous on permis de découvrir ce petit monde de l'échangisme, et parfois, de faire de belles rencontres.
Sans internet, jamais nous n'aurions franchi le pas aussi facilement, car il n'est pas si facile d'aller vers l'autre et encore moin de parler d' échangisme .
Du libertinage, nous en sommes venu au polyamour, la aussi grâce (entre autres) à internet, sans cet outil nous ne serions peut-être pas libertins, alors peut-être que sans un site de rencontres polyamoureuses, plein de gens ne seront jamais polyamoureux...

#

Popol (invité)

le vendredi 30 décembre 2011 à 16h42

Oh, un polybertin!

;-)

#
Profil

Apsophos

le vendredi 30 décembre 2011 à 22h30

Les sites de rencontres m'intéressent pour plusieurs raisons que je vais passer sous silence, mais je vais donner mon avis.

- Écrire "pour polyamoureux" sur un site c'est *exclure* les autres. Les monogames convaincus bien sûr, mais aussi ceux que le mot (et non le concept) dérangent, par exemple, ou ceux qui ne veulent pas avoir l'impression de faire partie d'une "communauté". Alors autant n'exclure personne a priori (on est non-exclusifs après tout non ?) et faire... un équivalent en français d'okcupid ? Je ne parle pas de reprendre totalement le concept, le calcul statistique de compatibilité, etc. mais de faire un site de rencontres qui ne soit pas basé sur une norme. (mais évidemment, plus il y a de geekerie dedans plus ça risque de m'intéresser)

- Concernant la gratuité, je pourrais vaguement essayer de développer mais encore une fois le modèle okcupid (contribution volontaire ne donnant que de menus avantages, surtout cosmétique, ou alors j'ai raté un truc) (c'est aussi le modèle League Of Legends, dans un autre domaine) me semble tout à fait adapté. En gros on paye si on aime le "produit".
Les coûts d'hébergement pour de petits volumes de données stockés et transmis sont loin d'être prohibitifs, ça ne deviendra problématique qu'à partir d'un nombre assez énorme de membres.

- Un petit mot concernant le "pas besoin de site de rencontres". Les cafés poly de Paris sont *les seuls en France* et tout le monde n'a pas la "chance" de vivre à proximité de la seule et unique ville du pays. Ni de posséder une aisance sociale suffisante pour se passer de filtre lors d'un premier contact avec autrui.

Voilà. Maintenant que ça c'est dit, si lib59 ou toute autre personne ayant dans l'idée de développer un site de rencontres veut en discuter, je serais ravi de participer d'un point de vue conception. (du coté technique, le développement web ça me sort par les yeux)

#
Profil

Pinklady

le vendredi 30 décembre 2011 à 23h23

Je suis allée voir suite à ce fil le site okcupid . quand on rempli la fiche d'inscription tu as le choix entre : tu es en couple donc tu cherches des amis ou tu es celibataire et tu cherches l'amour. ce ne sont pas les termes exacts mais le polyamoureux n'a pas sa place semble til.
Ouvrir plus largement le site avec plutot la philosophie globale du polyamours, à savoir le respect des libertés individuelles, la valorisation de la communication et l'absence de mensonge dans les relations est peut etre moins sectaire que poly ou pas.

#
Profil

Clown_Triste

le samedi 31 décembre 2011 à 02h39

gg0125
Je suis allée voir suite à ce fil le site okcupid . quand on rempli la fiche d'inscription tu as le choix entre : tu es en couple donc tu cherches des amis ou tu es celibataire et tu cherches l'amour. ce ne sont pas les termes exacts mais le polyamoureux n'a pas sa place semble til.

A vrai dire, si, okcupid est le seul site à ma connaissance qui prenne en compte la possibilité d'être en couple (ou déjà dans une relation) et néanmoins disponible pour d'autres rencontres potentiellement amoureuse ; une personne dans ce cas apparaît alors comme "available" (disponible) et non "single" (célibataire).
C'est effectivement un site très réussi qui en remontre à beaucoup d'autre malgré sa gratuité. Dommage qu'il soit essentiellement peuplé de personnes formidables mais à l'autre bout du monde... :)

C.T.

Message modifié par son auteur il y a 11 ans.

#
Profil

Apsophos

le samedi 31 décembre 2011 à 02h56

Clown_Triste
Dommage qu'il soit essentiellement peuplé de personnes formidables mais à l'autre bout du monde... :)

D'où l'idée de s'en inspirer sur un site en français, je pense que c'est le plus gros frein à son développement dans notre pays d'ignares monoglottes.

#

Popol (invité)

le samedi 31 décembre 2011 à 10h16

Si le site voit le jour, ça risque de profiter pas mal à vos voisins suisses, belges... :-)

Whatever works... ^^

#
Profil

PolyEric

le samedi 31 décembre 2011 à 10h37

lib59
...peut-être que sans un site de rencontres polyamoureuses, plein de gens ne seront jamais polyamoureux...

(+)

Apsophos
- Écrire "pour polyamoureux" sur un site c'est *exclure* les autres.

Ben oui et non. Cela n'interdit pas vraiment aux autres de venir, ça les calme seulement. Tu peux être un puceaux de 88 ans, et t'inscrire quand-meme sur un site "pour "échangiste" que je sache. Je pense qu'il y aura surement "n'importe qui" même si le site affiche polyamour, cela dit, je me rallierais bien à l'avis de gg025 qui ménage la chèvre et le choux, quand elle dit :

gg0125
...(présenter)...la philosophie globale du polyamours, à savoir le respect des libertés individuelles, la valorisation de la communication et l'absence de mensonge dans les relations est peut etre moins sectaire que poly ou pas.

d'autant que gg025 exprime la philosophie du polyamour avec brio, en se démarquant très efficacement à mon sens de la définition "officielle" qui reste (à mon avis) un peu trop froide, trop administrative et trop sujette à détournement philosophique. J'ajoute que l'absence du mot "polyamour" éviterait de laisser à penser que ceux qui s'inscrivent sont "embrigadés".

Apsophos
- Concernant la gratuité, .... payer si on aime le "produit"....me semble tout à fait adapté.

(+) à condition que ça suffise.

Apsophos
... (le coût) ne deviendra problématique qu'à partir d'un nombre assez énorme de membres.


Ben oui, si quelqu'un conçoit le site gratuitement, car les heures d'informaticien ne sont pas données, même pour un petit site. Il y a les mêmes difficultés techniques de conception, la base de donnée, la sécurité, etc...

Et la modération, sera t-elle effectuée gratuitement par des volontaires ? Déontologiquement, est ce que ça tient bien debout, une modération gratuite sur un site de rencontre ? J'ai un doute, là, car Il ne s'agit plus de bla bla publique, mais d'intimité.

Apsophos
- ...tout le monde n'a pas la "chance" de vivre à proximité de la seule et unique ville du pays. Ni de posséder une aisance sociale suffisante pour se passer de filtre lors d'un premier contact avec autrui.

Avec humour en plus. (+)

Message modifié par son auteur il y a 11 ans.

#
Profil

ln095

le samedi 31 décembre 2011 à 10h45

Concernant okc, j'en connais en rayon car je le fréquente assidûment depuis plus d'un an.
Je pense qu'un site où il faut remplir des "cases" informatiquement ne pourra jamais rendre la diversitié des comportements et des aspirations humaines, mais on peut toujours essayer de s'en rapprocher.

Qd on est marié et qu'on cherche une relation de courte durée, automatiquement, on n'apparait plus comme marié (même si c'est ça qu'on a saisi) mais "avaliable". Le seul moyen de rester "marié" c'est de ne chercher que des amis (après libre à vous de faire ce que vous voulez avec vos amis dans la vraie vie).

Si le site est hypocrite, ses utilisateurs ne le sont pas moins. Il y a une légion de gens qui ne cherchent des amis ou des partenaire d'activité QUE de sexe opposé. Si tu veux faire du tennis, pourquoi un partenaire du même sexe que toi te dérangerait ?
La question de la bi-sexualité voire de la "pan-sexualité" (terme que j'ai découvert ici) se pose aussi. Après discussion avec des gens ayant coché la case "bi", j'ai souvent découvert qu'ils n'avaient finalement aucune expérience homosexuelle mais qu'ils gardaient le porte ouverte au cas où... Bref, je suppose qu'on ne peut pas multiplier les "cases" à l'infini, ce n'est qu'un cadre qui permet à des êtres humains de se parler avec toutes leurs complications et leurs contradictions.

Il existe aussi une recherche par mot-clé, si on tape "polyamour" par ex, on peut voir apparaitre tous ceux qui on fait figurer ce mot dans leur fiche... pratique.

Il me semble qu'il y a une différence de la part des grand chefs du site dans le traitement des photos. Il existe une charte qui spécifie que les photos doivent être personnelles et reconnaissables, ou une truc ds ce goût-là. Personnellement j'ai tenté de mettre toutes sortes de photos qui m'évoquaient sans me montrer, comme une statue, un paysage : virée à que fois. Par contre je constate que pas mal de mecs arrivent à contourner l'obstacle avec des photos rigolottes d'autre chose que d'eux-mêmes.

Au départ, le coup de la tonne de questions peut sembler rédibitoire, mais c'est finalement assez utile pour obtenir un pourcentage de "match" (à prendre avec une certaine distance). Par exemple, un polyamoureux a de fortes chances de "matcher" avec d'autres polyamoureux.

Enfin (et après, promis, je la ferme), le fait que ce soit à priori en anglais (en tout cas pour répondre aux questions) crée une selection culturelle asez incroyable je trouve. Il y a sur okc,une densité d'artistes, d'intellectuels, de globe trotteurs, d'informaticiens (mais ça c'est sur TOUS les sites) complètement hallucinante, et pratiquement jamais d'approche du type "tu suces?", comme c'est très souvent le cas ailleurs.

Conclusion : bonne chance pour faire aussi bien !

Message modifié par son auteur il y a 11 ans.

#

Popol (invité)

le samedi 31 décembre 2011 à 11h05

"pratiquement jamais d'approche du type "tu suces?", comme c'est très souvent le cas ailleurs. "

MDR! Ca m'évoque irrésistiblement Didier Bourdon avec ses fonds de chopes et sa patate chaude en bouche... "Essketubèzhe?"

Voilà qui change agréablement en effet...

#
Profil

Pinklady

le samedi 31 décembre 2011 à 11h23

Concernant le cout, reste le recours à la pub. Nous sommes tendance, les medias ns recherchent et bien ma fois tout a un prix... à nous de trier la pub en question..
PS : Merci Eric pour le compliment :" gg025 exprime la philosophie du polyamour avec brio" :D

#
Profil

LittleJohn

le samedi 31 décembre 2011 à 13h27

lib59, quelques questions pour t'aider :

1. quel est le besoin ? selon toi ? selon ta "cible" ?

il y a déjà pas mal de réponse ci-dessus...

2. existe-t-il des outils répondant à ce besoin ? totalement ou partiellement ?

okcupid & polymatchmaker répondent au besoin (à mon avis). Ils sont certes en anglais et peu implanté en France...

Existe-t-il des sites de rencontres en "kit" en open-source qu'il suffirait de skiner et d'adapter aux besoins spécifiques ?

3. quelle est ta motivation ?

- développer ton truc : pour te faire plaisir, pourquoi pas ? ^^ - il m'arrive de refaire des trucs qui existent déjà juste pour le plaisir de le faire moi même - mes boss n'apprécient pas toujours, ceci dit :D

- répondre à un besoin : auquel cas, si la réponse à la question 2 est oui, ton (notre) énergie serait-elle plus efficace à "recruter" sur les réseaux existants.

- gagner de l'argent : pourquoi pas après tout :).

4. Quels sont tes moyens ?

Temps, énergie, motivation, équipe, argent ?

...

Pour ma part, je fais souvent de la réclame pour okcupid afin, justement, d'en augmenter le nombre d'inscrits français. Jusqu'à présent, je n'en ai pas vraiment tiré "profit", mébon... ^_^

#
Profil

Apsophos

le samedi 31 décembre 2011 à 14h56

Concernant l'hypocrisie d'okcupid concernant le mariage, il s'agit d'un site américain, j'imagine que l'adultère est un délit dans certains états du plus grand pays du monde, et que permettre à des gens déclarant être mariés de rechercher des partenaires sexuels ou amoureux constitue une complicité ou une incitation.

Pour ce qui est des cases, elles sont là pour servir de filtres de recherches, chose qu'on ne sait pas très bien faire avec du texte libre. Évidemment qu'on ne peut pas multiplier les cases à l'infini, mais on peut s'en servir tout en incitant les utilisateurs à ne pas se cacher derrière leur étiquette. Ça vaut pour la case "bisexuel" comme pour la case "polyamoureux", deux termes que j'évite d'utiliser autant que possible tellement ils me semblent imprécis (ou plutôt trop précis) dans l'esprit des gens.

Encore une chose, concernant la sélection culturelle d'okcupid. L'anglais joue pour beaucoup dans la petite communauté des utilisateurs non-nativement-anglophones, mais le principe même du site a son importance. Je ne dis pas qu'il n'y a pas plus d'approches "tu suces" parmi les utilisateurs vivant dans des pays anglophones, mais :
- okcupid incite à écrire du "texte libre" en grande quantité, d'abord parce qu'il y a plusieurs cases pour le faire, à comparer à une ou deux sur les autres sites, et aussi grâce aux quelques options en plus comme les tags.
- et surtout, le site a un abord plus complexe, légèrement (largement ?) "geek" sur les bords, avec son système de questions, ses trois valeurs de compatibilité, ses graphiques, etc. À mon avis rien que ça crée une "sélection culturelle", je l'ai observé une ou deux fois quand j'ai conseillé okcupid à des gens, le fameux "oulah, ça a l'air compliqué ton truc".

Oh, et pour réagir sur le post d'au-dessus, il est excellent, c'est ce qu'il faut faire : se poser des questions, un maximum de questions. Celles-ci et bien d'autres qui surgiront ensuite.

Message modifié par son auteur il y a 11 ans.

#
Profil

lib59

le samedi 31 décembre 2011 à 19h51

Réponse à "little john"
déjà quel est le besoin ? selon toi ? selon ta "cible" ? il y a pas mal de réponse ci-dessus...

Même si, en effet, nous ne semblons pas nombreux à avoir des "tendances" polyamoureuses, je pense que le besoin peut évoluer s' il exsiste plus de moyens pour se rencontrer, pour ce qui est de "ma cible", je n'en ai pas vraiment, il y a certainement plein de façon d' être polyamoureux. Je veux simplement créer un moyen qui permette aux gens de vivre réellement le polyamour pour que ce terme de reste pas un simple sujet de discussion, un rêve irréalisable.

existe-t-il des outils répondant à ce besoin ? totalement ou partiellement ?

okcupid & polymatchmaker répondent au besoin (à mon avis). Ils sont certes en anglais et peu implanté en France...

ils sont surtout en anglais, et tout le monde ne parlent pas anglais (moi le premier), ils sont donc inaccessibles à beaucoup de personnes, de plus, l' interêt d'un site de rencontre, c'est de pouvoir rencontrer des gens qui habitent à des distances raisonnables. D'ailleurs, s'ils étaient adaptés à la rencontres de personnes polyamoureuses, je ne serais pas la en train de discuter avec vous!

quelle est ta motivation ?

Ma motivation ne fait que grandir au fur et fur des réponses que je peux lire sur le sujet, certaines personnes sont même prêtes à m'aider, et pour ce qui concerne le financement, je suis prêt à investir un peu d'argent car j'aurais un grand plaisir à faire rencontrer (et à rencontrer!) des personnes pour qu'elles puissent s'épanouir dans les relations "multiamoureuses".

Quels sont tes moyens ?

Je ne suis qu' au début de mes recherches concernant la création d'un site, je ne suis pas un spécialiste en la matiére, mon but n'est pas de gagner de l'argent mais si je peux en gagner un peu, pourquoi pas! Difficile pour l'instant de vous dire quels moyens je suis prêt à mettre en oeuvre pour cette création.
N 'hésitez donc pas à m 'aider en ce concerne le côté technique.

Message modifié par son auteur il y a 11 ans.

#

Popol (invité)

le samedi 31 décembre 2011 à 23h01

Le mieux à présent serait de repérer dans les sites que tu connais les choses qui te plaisent le plus, d'en dresser une liste, et même d'aller plus loin en en cherchant d'autres, pour en connaître un maximum. Comme ça il y aurait de quoi bâtir un plan de site.

#

polycrocus (invité)

le lundi 02 janvier 2012 à 10h45

Message modéré pour la raison suivante : Hors sujet.

#
Profil

Jena

le lundi 02 janvier 2012 à 13h11

Je suis pour !
Tout ce qui augmente la visibilité est bon à prendre :)

Par ailleurs quelqu'un a mentionné l'idée d'un système de témoignage/références et j'aime bien l'idée,
Je m'explique : dans mon univers de bisounours, tous les gens autour de moi qui sont poly, ont tous été en contact direct ou indirect avec un-e ami-e, ou ex-e, ou personne de confiance, et le bouche à oreille circule vite ! Ce qui me donne le sentiment d'être entouré, de près comme de très loin, par des gens qui ont été testés, approuvés, et de manière générale à qui je peux faire confiance les yeux fermés (puisque ceux que j'aime leur font confiance, logique non ?)
Pourvoir appliquer ça à un réseau plus grand : j'approuve !
En tout cas l'idée est à creuser et affiner.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion