Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Création d'un site de rencontres polyamoureuses

#

Popol (invité)

le lundi 09 janvier 2012 à 00h02

Ben oui, c'est ça en fait.

Ceci dit je ne suis l'avocat de personne ^^ ... mais les différences de perception des uns et des autres au sujet des événements, des valeurs, de la vie et des vaches, ça m'intéresse.

Sur ce fil, en particulier, parce qu'on cause de monter un site où tout le monde pourrait se croiser, toutes les différences possibles et imaginables pourraient se rencontrer.

Du coup, j'aime quand ce sont les gens eux-mêmes qui parlent de leurs ressentis.

A part ça, s'il y a un contentieux entre personnes, ça n'empêche pas de le régler en privé; mais ce qu'on apprend dans ce genre d'occasion sur les rapports humains et soi-même, c'est du bonus pour soi-même et c'est intéressant à partager avec d'autres.

Alors, si tu es toujours disposée à écrire sur le sujet, banco pour te lire.

#

(compte clôturé)

le lundi 09 janvier 2012 à 11h45

cher Popol,

eloisesanzache
en revanche, si tu cherches à me connaître & à comprendre quelle serait ma morale personnelle, je suis toute ouverte à répondre à tes questions.
à bon entendeur :)

aller vazy ! balance les questions ! en MP peut-être. ça me semble hors sujet dans ce topic. ou alors tu ouvres un topic avec pour titre : 'qui veut en savoir plus sur éloïsesanzache ?'

#
Profil

PolyEric

le lundi 09 janvier 2012 à 13h41

A votre place, je créerais un site de rencontre juste pour vous rencontrer tous les deux, parce que vous avez l'air d'avoir du mal à vous trouver, et pourtant on dirait que vous vous cherchez !!!!

#
Profil

Clown_Triste

le lundi 09 janvier 2012 à 14h09

eloisesanzache
cher Popol,
[...]

Malheureuse Éloïse (sans H et sans tréma), voilà que tu viens encore de genrer Popol, notre pensionnaire assexué(e) permanent(e). J'ignore si cette chère créature va s'en remettre... ;-)

C.T.

Message modifié par son auteur il y a 11 ans.

#

(compte clôturé)

le lundi 09 janvier 2012 à 16h01

> C.T.

peu m'importe que cette personne se remette de mon interprétation.
je ne m'en sens d'ailleurs pas malheureuse :) entre l'émetteur & le récepteur, il y a tout un tas de filtres. c'est ce qui fait la communication.

nous vivons (de manière dommageable en effet, selon moi) dans un monde très genré.
or, 'popol' a appelé dans mon imaginaire, le prénom paul, définit comme masculin. 'popol' est aussi un petit nom que certaines personnes utilisent pour signifier le sexe masculin. un prénom/pseudo non genré aurait pu être camille, claude ou dominique.
voilà deux belles raisons objectives à mon interprétation.

ensuite, & là ce sera sans doute plus subjectif, j'ai ressenti le positionnement de popol (qui n'aime pas qu'on parle des gens dans leur dos ;) ) comme plutôt acerbe. & dans ma représentation des choses, c'est un comportement yang.

pour parler de moi, encore, je me contrefous de ce qui est dans la culotte de mon interlocuteur. tout s'explique :)

> Eric 49

parce que toi, ça ne t'intéresse pas d'en savoir plus sur éloïsesanzache !? :)

en tout cas, quel accueil par ici !

Message modifié par son auteur il y a 11 ans.

#

Popol (invité)

le lundi 09 janvier 2012 à 17h34

Quel foutoir.

Ca donne pas envie d'échanger... à une prochaine fois :-)

#
Profil

PolyEric

le lundi 09 janvier 2012 à 23h40

eloisesanzache
> C.T.
parce que toi, ça ne t'intéresse pas d'en savoir plus sur éloïsesanzache ! ? :)

Ben si, mais quand j'ai cliqué sur ton pseudo, il n'y avait pas trop de trucs à se mettre sous la dent, alors j'ai interprété (et peut-être sur-interprété, comme à mon habitude) que tu ne voulais pas parler de toi, alors, je respecte ce que j'imagine que tu penses.

Mais vas-y, envoie la sauce. J'aime bien. Je prend tout ce qu'on me donne, et même j'envoie plein de trucs, en général, trop de truc, ça saoule les autres donc j'évite de trop m'introduire.... Bref, vas-y, ça ne me fait pas peur....

Puisque lib59 nous a laissé tombé, et que de site de rencontre poly, point il n'y aura pour l'instant, rencontrons nous ici en attendant !

Message modifié par son auteur il y a 11 ans.

#
Profil

Apsophos

le mardi 10 janvier 2012 à 04h24

eloisesanzache

Chère (puisque tu t'es genrée toi-même dans le message partiellement sus-cité) Eloisesanzache, veux-tu m'épouser (dans le rite discordien, puisque je ne pourrai pas épouser on trouvera bien ici même ou ailleurs quelque témoin devant l'Univers) et élever en ma compagnie (à responsabilité limitée) plein de petits trolls qui si ils ont de la chance ne partageront en rien mon patrimoine génétique ?

Qui est l'avocat des avocats du diable ?

(je précise que je n'ai pas suivi la teneur de la discussion depuis ma dernière intervention et que je viens simplement instiller ma sain(t)e perturbation)

#
Profil

bouquetfleuri

le mardi 10 janvier 2012 à 09h09

je suis vraiment surpris et presque déçu par la tournure que prend cette discussion. L'intitulé du sujet promettait que l'on s'attarde un peu sur la notion de rencontre, et que l'on examine la pertinence de l'existence d'un tel site en regard de la spécificité du polyamoureux. En lieu de cela, on dévie sur des caractéristiques techniques pour finalement se contenter d'un débat un peu stérile où les attaques ad hominem percent. Ce n'est pas du tout ma conception d'un échange, et si l'humour parfois permet de mieux traiter les questions sérieuses, nous sommes loin du compte.

La spécificité du polyamoureux : je ne suis pas sûr qu'elle existe, pour la raison simple qu'à mon sens tout être humain est polyamoureux. Ce qui en distingue certains, c'est l'effort qu'ils font pour accepter, mesurer, dire et vivre en accord avec ce constat du déterminisme biologique qui fait aimer. Parallèlement, l'imbrication avec la culture permet d'énoncer un trop plein d'amour qui dessine un vrai projet de vie.

Je n'enfonce là qu'une porte ouverte et j'en ai bien conscience. C'est seulement pour introduire la question sur la pertinence d'un site de rencontre.
Mon polyamour est militant, à ma mesure qui n'est pas très grande, mais je considère que diffuser cette idée autour de moi, avec mes partenaires de rencontre comme avec mon environnement fait partie de mon projet d'humain qui est de changer un monde qui ne me satisfait pas. Et pour moi, changer le regard sur la relation amoureuse est le plus bel outil possible pour permettre aux humains de mieux vivre.

Partant, que m'offre un site de rencontre dédié aux polyamoureux ? Rien qui soit à la hauteur de la grandeur de cette libération et du souffle que m'apporte cette conscience. Bien sûr, parfois c'est agréable de rencontrer des personnes qui ont fait un peu le même chemin, ça fait des vacances, trivialement parlant... mais en dehors de ce confort illusoire, je ne vois pas bien l'apport décisif d'un site. Plus encore, je perçois le danger d'une prétendue simplification de la rencontre, permettant aux polyamoureux de se reproduire entre eux ou à tout le moins, réduisant la rencontre aux schémas habituels de reproduction des gestes et obligations sociales où "rencontre" reprend son sens premier de combat. Mon cheminement dans le polyamour s'accompagne d'un travail de la dénonciation du rapport de force qui encadre les rencontres, et un site, la virtualité d'une rencontre ne permet pas d'échapper à ce mal.

Assez d'hypocrisie de ma part : je ne plaide pas contre les sites de rencontres, j'en fréquente régulièrement et je les abandonnerais sans doute si l'occasion m'était donnée d'en trouver qui réponde à mes aspirations. Simplement, je veux distinguer "multiplication des rencontres" ou des possibilités de rencontre et "polyamour". Sans être antinomiques, ces deux concept ne se font pas la courte échelle, ils ne jouent pas dans la même cour. Et ici, de quoi parle-t-on, de polyamour ou de rencontres ?
Mais j'ai peut-être tort de penser ainsi.

Message modifié par son auteur il y a 11 ans.

#

ptite julie (invité)

le mardi 10 janvier 2012 à 10h02

Que de discussions stériles, et de déviances verbales ou de curiosités les uns envers les autres !
On débat sur une création d'un site de rencontres polyamoureuses et c'est la foire d'empoigne entre tous !
A quoi vous sert de savoir qui est qui ?
ne peut on pas être sociables entre nous, c'est vraiment désespérant, et j'aimais lire quelques uns parmi vous, et je suis déçue, comme quoi on se rend compte après coup de quoi est fait le monde et que certain(e)s ne sont pas ce qu'ils affichent sur la toile !
tenons nous au sujet de débat du départ si on peut créer un jour ce site.

#
Profil

Apsophos

le mardi 10 janvier 2012 à 14h52

D'ailleurs je ne sais pas pourquoi cette discussion a été lancée, une rencontre qui n'est pas naturelle, fortuite, qui a eu besoin d'un outil pour avoir lieu, perd toute sa valeur.

#

(compte clôturé)

le mardi 10 janvier 2012 à 15h20

"virtuel signifie “en devenir”, comme une graine contient virtuellement un arbre et ne signifie pas le contraire de réél."
& merci à bouquet fleuri qui nourrit si bien le sujet :)

#
Profil

tentacara

le mardi 10 janvier 2012 à 15h25

Heu, non, pas toute sa valeur, elle ne perd que son aspect fortuit. La valeur d'une rencontre réside surtout dans la personne rencontrée, les affinités qu'on se trouve, la découverte de l'autre, l'étincelle du désir et le rêve d'un avenir. La façon dont on rencontre l'amour n'a que peu d'importance. Et puis personnellement, j'aime rencontrer à l'écrit. La tournure des phrases, le style, le fond de ce qu'on dit me sont des moyens de séduction bien plus efficaces qu'une œillade ravageuse et un attirail de séducteur.

#
Profil

PolyEric

le mardi 10 janvier 2012 à 22h22

bouquetfleuri
Mon polyamour est militant, à ma mesure qui n'est pas très grande, mais je considère que diffuser cette idée autour de moi, avec mes partenaires de rencontre comme avec mon environnement fait partie de mon projet d'humain qui est de changer un monde qui ne me satisfait pas.
....
Bien sûr, parfois c'est agréable de rencontrer des personnes qui ont fait un peu le même chemin, ça fait des vacances, trivialement parlant... mais en dehors de ce confort illusoire, je ne vois pas bien l'apport décisif d'un site.

Je n'arrive pas bien à comprendre pourquoi c'est illusoire, quand on "milite" comme toi pour l'amour (poly), de simplifier la rencontre de personnes qui aboutissent dans leur vie à la conclusion que le polyamour est un truc intéressant. Est ce que le but du militantisme est uniquement de convaincre ou est-il de permettre à d'autres personnes de jouir d'avoir été convaincu ? Si tu arrives à convaincre des personnes qui juste après, s'aperçoivent que tu penses que les rencontres entre poly sont illusoires, ils vont vite regretter d'avoir été convaincu, et ils auront raison.

bouquetfleuri
Plus encore, je perçois le danger d'une prétendue simplification de la rencontre, permettant aux polyamoureux de se reproduire entre eux

Comme discours millitantiste en faveur du polyamour, il y a mieux.

bouquetfleuri
Mon cheminement dans le polyamour s'accompagne d'un travail de la dénonciation du rapport de force qui encadre les rencontres, et un site, la virtualité d'une rencontre ne permet pas d'échapper à ce mal.

Et l'absence d'un tel site ne permet pas non plus d'échapper à ce mal, donc quitte à faire, autant le créer.

bouquetfleuri
Simplement, je veux distinguer "multiplication des rencontres" ou des possibilités de rencontre et "polyamour".

Jusqu'ici, je suis d'accord

bouquetfleuri
Et ici, de quoi parle-t-on, de polyamour ou de rencontres ?

Et ici, ce serait bien de parler de rencontres entre polyamoureu(x)(ses) puisque c'est le sujet.

Personnellement, un tel site m'apporterait bien des choses, parce que je n'aurais pas besoin d'entamer un rapport de force entre partisans et opposants du polyamour, j'aurais juste à m'intéresser à la personne en face.

Il n'y a pas que les discours intellectuels qui comptent.

ptite julie
A quoi vous sert de savoir qui est qui ?

Bon, ici, pour discuter, ça ne sert pas à grand chose effectivement, mais pour s'aimer, ça sert quand-même de de le savoir. :-) Attention c'est un clin d'oeil.

tentacara
...La façon dont on rencontre l'amour n'a que peu d'importance...

(+) et j'aime bien le reste de ton post aussi

Message modifié par son auteur il y a 11 ans.

#

(compte clôturé)

le mardi 10 janvier 2012 à 22h57

Eric_49
Et ici, ce serait bien de parler de rencontres entre polyamoureu(x)(ses) puisque c'est le sujet.

Personnellement, un tel site m'apporterait bien des choses, parce que je n'aurais pas besoin d'entamer un rapport de force entre partisans et opposants du polyamour, j'aurais juste à m'intéresser à la personne en face.

Il n'y a pas que les discours intellectuels qui comptent.

voilà exactement ma motivation à venir sur ce site & ma motivation à ce topic plus précisément.
merci beaucoup de ces mots.

#
Profil

bouquetfleuri

le mercredi 11 janvier 2012 à 08h32

C'est fatigant. Fatigante, cette manie de disséquer un texte qui ne montre que les contresens présidant à la réponse, fatigants ces jugements à l'emporte pièce, fatigante cette manière de distribuer les bons et mauvais points. Est-on incapable de juxtaposer nos idées voire nos arguments sans entrer dans un mode polémique ? Il y des personnes qui hésitent peut-être à écrire sur ce forum, pensons-y et ne les décourageons pas de le faire par nos attitudes.
Merci.

#
Profil

Apsophos

le mercredi 11 janvier 2012 à 15h19

bouquetfleuri
Il y des personnes qui hésitent peut-être à écrire sur ce forum, pensons-y et ne les décourageons pas de le faire par nos attitudes.
Merci.

Je n'hésite plus, et n'écris que des absurdités trollesques. J'essaie de me mettre dans le ton on va dire :D

#
Profil

PolyEric

le samedi 14 janvier 2012 à 15h00

Bon, je propose de continuer la discussion en rentrant dans le vif du sujet.
De quoi serait constitué la fiche d'un polyamoureux ?
Un pseudo ?
Sa photo ? Son age ? Sa taille ? Son poids ?
Sa ville ou ses villes et pays de résidence habituels ?
La possibilité d'indiquer que l'on est une femme, un homme, un individu ou ne souhaitant pas le dire ?
Si on est hétéro ou bi, moitié moitié, ou sais pas encore, ou ça dépend, ou pas sexuel ?
Ce que l'on accepte comme relation (ouvert à l'amour, ou juste amitié, ou plus si affinité, ouvert aux relations sexuelles non amoureuses) ?
Ce que l'on recherche activement ?
Si l'on est ouvert à habiter ensemble ou pas, voire vivre en communauté ?
Si l'on veut avoir des enfants ?
Si on est déjà marié, déjà pacsé, déjà dépucelé ?
Le nombre de ses relations suivies ?
Les pseudos de ses relations suivies ?
L'ancienneté de ses relations suivies ?
Le fait d'avoir des relations amoureuses épisodiques (informelles ou formelles) ?
Le fait d'avoir des relations sexuelles non amoureuses épisodiques (informelles ou formelles) ?
Le fait d'être plutôt jaloux ou pas du tout ?
Pouvoir indiquer ses préférences sur la façon de se dire les choses (de presque rien dire, à tout ce dire jusque dans les détails !!!...) ?
Le fait d'être libertin ?
Si on accepte les gros lourds (et les grosses lourdes) ou pas ?
Ses occupations ?
Ses goûts en tous genres ?
Son travail ?
Le niveau de ses études ?
Ses préférences sexuelles détaillées !!! ?
La taille des divers engins convexes ou concaves ?
Une zone de texte libre ?
La possibilité d'indiquer son éventuel pseudo sur polyalour.info ?

Message modifié par son auteur il y a 11 ans.

#
Profil

ln095

le samedi 14 janvier 2012 à 17h23

Petite remarque sur la case destinée à éviter les gros lourds (j'ai du mal à imaginer qq'un écrivant "Tous les gros lourds sont les bienvenus").
Enormément de personnes le font déjà sur toutes sortes de sites: "Gros lourds passez votre chemin". Ca n'a jamais marché, pour le simple et bonne raison que personne ne s'identifie comme gros lourd. Et que nous sommes nous-mêmes sûrement le gros lourd de qq'un...

Message modifié par son auteur il y a 11 ans.

#
Profil

bouquetfleuri

le samedi 14 janvier 2012 à 17h44

Je tiens à présenter mes excuses à Eric 49 pour ma réaction un peu abrupte du 11 janvier. La diversité des comportements sur ce forum participe aussi à sa richesse, et je ne suis ni le garant, ni le référent de ce qu'il faut dire ou faire et encore moins penser.
Cette péripétie m'indique seulement que le sujet me tient à coeur.

En fait je vois dans un site de rencontre dédié aux polyamoureux, l'ensemble des pièges que j'aimerais éviter. En premier lieu, je n'ai pas envie de faire la distinction entre deux statuts : un monoamoureux, comme un polyamoureux est d'abord un amoureux. J'ai déjà du mal à les concevoir, pour moi le polyamour est une forme naturelle d'existence, quasiment biologique, physiologique. Ainsi, le site peut être ouvert à tous. Dans un deuxième temps, j'ai peur que ne s'adressant qu'à des polyamoureux, il soit une béquille masquant l'essentiel de la rencontre. Les rencontres n'ayant pour moi pas d'autre but que de participer au métissage, culturel et génétique, sensuel et sexuel, se priver de l'apport conséquent des mono amoureux est un dommage de taille. Bien sûr, il deviendrait un asile confortable pour des prédateurs monoamoureux satisfaisant à peu de frais leur soif sexuelle ; et alors ?
Le libertinage peut-être une passerelle commode entre le mono et le poly amour. De toutes les façons, le polyamour est le résultat d'un travail sur soi, obligatoirement, et le commencer en essayant de réduire le poids de sa culpabilité n'est pas forcément une mauvaise option.
Enfin, je m'interroge depuis toujours sur les sites de rencontres. Je précise que j'en fréquente et qu'ils m'ont permis de faire deux rencontres parmi les plus belles de ma vie. Ma question est la suivante : qu'est-ce qui m'empêche de rencontrer une femme dans mon entourage alors que je peux très bien la rencontrer sur un site ? Bon, je ne développe pas mes réponses qui vont de ce que je crois obligé de masquer (ou dévoiler, c'est du même ordre) ou du contrat implicite que je construis dans mes dialogues, contrat avec l'autre, contrat avec moi et de la transformation contractuelle, ou effet miroir.
Mais un point m'est apparu assez clairement : ces sites sont achalandés par des personnes qui ont besoin d'aimer. Et ceci est pour moi le point de départ d'une démarche polyamoureuse. La pression sociale interdit bien souvent d'en faire part mais un site internet, avec toute la liberté qu'il offre, devient un vecteur confortable. Je crois que c'est la principale raison qui justifie, pour moi, qu'un site doive être ouvert.
J'ai même envie d'aller plus loin : par rapport aux autres sites qui se construisent sur le schéma le plus répandu, monoamour et monosexualité, et par conséquent cloisonnent les accès, je pense qu'un site où les polyamoureux constitueraient la structure de base devrait permettre l'accès de tous à tous.
Ce serait différence de taille portée par notre appréhension de l'amour, et partant par notre approche de la rencontre et de la sexualité.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion