Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Création d'un site de rencontres polyamoureuses

#
Profil

kerdekel

le mercredi 04 avril 2012 à 23h30

Oui, OkCupid c'est chouette. Tu peux te mettre poly, mais t'es pas restreint à.

Des fois je fais le tour des sites de rencontres genre "tu es portugais? Viens sur lusimeet.com où tu ne rencontrera QUE des portugais"
"tu es unijambiste et tu as un chien qui s'appelle toby? Hahaha, mais viens sur unijambistepourtobyrencontres.org !"
Sérieusement quoi. L’intérêt est pas top moumoute. (bon à part pour rigoler, mais à un moment donné ça lasse)

Je sais pas pour polyjuicepotion là, mais sur okc, franchement, ça va, tu te fais pas rejeter parce que t'es poly. Au contraire, t'as même des gens qui viennent pour que tu leur expliques et tout, c'est cool.

Après, si certains veulent absolument s'impliquer dans un site de rencontre, je vais vous dire clairement ce que ça signifie.
Vous devez :
- trouver un serveur qui vous héberge (ça a un coût),

- réserver le nom de domaine (mais plutôt les, si vous prenez différentes extensions ce que je vous conseille vivement). Un domaine, c'est un an en général, vous pouvez le réserver pour plus longtemps, mais c'est pas le même prix (et bien sûr, la partie fun, penser à renouveler)

- Concevoir le site. En quel langage allez vous le faire? Quelle base de données? Quel logiciel, si vous décidez de pas tout faire à la main comme ici? Qui va le configurer ? Qui s'occupera de la charte graphique? Etc. Ça prends un temps considérable.

- Maintenir le site. Ça aussi tiens, c'est une partie amusante. Nan parce que bon, là, c'est un gros forum amélioré si l'on peut dire, avec plein de petits "gadjets" cools genre l'annuaire des membres, création de page d'events, etc, même un chat!, mais ça demande aussi un temps énorme et des ressources, financières, comme humaines. Vous voyez pas forcément bohwaz faire, mais techniquement, et sans vouloir lui lancer des fleurs (ou prétendre que c'est un no-life, c'est faux, il a une vie), vous vous rendez pas bien compte je crois du temps qu'il y passe. :) Bon après, un logiciel clef en main prends moins de temps très certainement, mais ça demande quand même une certaine maintenance qui se fait pas en claquant des doigts. Un site de rencontre est à mon avis beaucoup plus gourmand en ressources et en maintenance qu'un forum.

- Faire fonctionner le bouche à oreille, faire de la pub, animer... On pourrai mettre ça en sous-partie de maintenir le site mais je parlais plus du côté technique avant.

Bon en gros, faut être sacrément motivé pour faire un site de rencontre spécial poly, qui tienne un peu la route. Mais si vous avez de l'énergie à revendre (et les compétences)...

Après, si vous avez justement de l’énergie à revendre, pourquoi ne pas proposer votre aide aux réseaux poly-friendly existants (et vous donner l'occasion de vous faire la main en plus), plutôt que de réinventer la roue perpétuellement? :)
Proposez une trad, une appli, faites de la pub, etc, les possibilités ne manquent pas. :)

#
Profil

freeMind

le samedi 07 avril 2012 à 21h01

Je suis totalement pour. Je m'y inscrirais avec enthousiasme.

Car je fais des rencontres, sur internet ou pas d'ailleurs, mais j'ai énormément de mal a expliquer que je suis poly, etc.

Sur les sites "classiques" je suis de moins en moins motivée a faire des rencontres, car j'imagine tout le bordel qui va s'ensuivre... c'est quand meme dommage !!!

Donc s'il existait un site qui attire des gens "non-binaire" (coup d'un soir versus prince charmant exclusif) a qui je ne me sente pas obligée de faire une sorte de plaidoirie a chaque fois, j'en serais ravie.

J'ajoute que je suis pour la gratuité ; mais pas contre le fait de payer une somme symbolique (je suis une femme)...a condition qu'il n'y ait pas de différence entre hommes et femmes (on voit ce que ca donne ailleurs!)

#
Profil

PolyEric

le dimanche 08 avril 2012 à 10h45

Une somme symbolique qui couvre quand-même les frais de ceux qui bossent, ou juste comme ça pour compatir ? C'est là un peu la question. Je ne parle pas de faire du fric, mais de ne pas en perdre. Par exemple, si on achète tout simplement un site, est ce que vous serez prêt à le rembourser petit à petit par vos dons ? En effet, il n'y a pas que l'hébergement du site qui coûte, il y a aussi la conception, les modifications, la maintenance, etc.

#
Profil

freeMind

le mercredi 11 avril 2012 à 18h14

Dans l'esprit, je voulais dire que je ne veux pas financer ceux qui se font du pognon avec ca, et que par ailleurs s'il s'agit de couvrir les frais (c'est ca que j'appelais somme symbolique) l'idée me va.
Mais j'avoue que je ne me rends pas compte des frais. Il faudrait les chiffrer?
Parce que si ca revient a 50€ par mois par exemple, c'est vrai que pour moi ce ne sera pas possible, je me contenterai d'attendre le prince charmant ailleurs (en comptant sur son ouverture d'esprit) !!

Message modifié par son auteur il y a 9 ans.

#
Profil

coquelicot

le mercredi 11 avril 2012 à 22h43

En attendant tu peut aller aux cafés polys!
Ya plein de princes et ils sont tous charmants..........
Qui sait?

#
Profil

ScottBuckley

le dimanche 20 janvier 2013 à 10h48

Bonjour à vous toutes et tous !

Alors alors, où en est cette recherche et projet de création d’un site francophone de rencontres polyamoureuses ?

Et serait-il réservé à “nous” (polys vivant en France), ou aussi ouvert aux Suisses, Belges, habitants du Luxembourg, et autres francophones ou anglophones (ou germanophones, hispanophones, italophones) vivant par ici ?
Comment font-illes, nos ami-es polys européens, notamment les belges et suisses, les italien-nes, les allemand-es : illes se passent de sites francophones, ou bien illes en ont dans d’autres langues (en allemand, italien, romanche, wallon, flamand…) ?

A mon avis pour être viable l’idée est à développer à l’échelle d’abord des pays francophones (y compris peut-être le Canada !), et à élargir si possible notamment à des pays européens + africains, dans lesquels se trouvent souvent de très nombreuses personnes qui parlent français, d’ailleurs ! Qu’en pensez-vous ?

Une souscription en ligne via un site de financement participatif / de crowdfunding (genre Ulule…) est-elle envisagée ? En fonction de la somme que l’on donnerait en souscription (sécurisée par exemple par Ulule), on aurait accès à un abonnement de 3, ou 6 ou 12 mois, pour 20 à 100 euros par an, et à un annuaire de 500 à 3000 membres polyfriendlys, bis… mais pas seulement.
Ce serait fort pratique pour tester le futur public de ce site, et voir sa motivation ! On pourrait même en faire de la pub via les autres sites polyfriendlys anglophones ^_^ .

C’est une très belle idée en tout cas ( Bravo !! ) , ce site de polyrencontres francophones, et qui peut s’avérer fort utile, surtout pour des polys comme nous qui sommes pour l’instant souvent mécompris-es (car non on n’est ni “polygames/polygyniques avec plusieurs épouses au foyer”, ni infidèles, ni strictement “libertins”, et oui certain-es d’entre nous sont en couples ou veulent un ou des enfants : ce n’est pas incompatible ;) ) .

Ce site devra de toute façon voir le jour tôt ou tard, car par définition, les polys ont a priori plus de relations sentimentales, amoureuses, sexuelles, ouvertes, le coeur libre, dans leur vie, qu’une personne par exemple monogame qui serait restée mariée et fidèle à la même personne durant 50 ans. Mais les polys peuvent avoir bien du mal à en rencontrer d’autres.

Si une personne monogame nommée A avait en moyenne 5 à 10 partenaires dans toute sa vie (dans laquelle il y a beaucoup de monogames, à + de 80-90 %), une personne polyamoureuse nommée B pourrait en avoir 15 à 50 ou + dans sa vie … mais B serait souvent dans la difficulté de trouver ces partenaires polyfriendlys, puisqu’elle vit sur la même planète monogame que A, dans une culture qui a encore Enormément (euphémisme) de mal à comprendre que les ami-es des amours plurielles ne sont ni des “salopes” ni des “personnes qui refusent de s’engager” ni autre chose de méprisant.

Est-ce que des choses ont avancé, depuis le message d’avril 2012 ci-dessus (logiciel, points techniques, budget, financement, appel à fondations...), et lesquelles ?

Et autrement, je me demandais : qui a testé d'autres sites, ouverts aux polys, aux bis, aux gays et lesbiennes, aux polybertin-es, notamment ?
→ Qui a testé OkCupid et ses jolies flèches, ou Polymatchmaker, et qu'en pensez-vous ?

Avez-vous fait de chouettes rencontres ? Ont-ils et elles compris et accepté (ou pas) votre franchise et votre ouverture aux amours plurielles ?
Avez-vous trouvé des polys qui vivent en France ou en Suisse, sur ces sites in english ?

Vos messages ci-dessous et/ou vos messages privés et autres témoignages sont les bienvenus également, car je souhaite y faire de belles rencontres, ici ou là, ayant la trentaine plutôt dans ma tranche d’âge (20 à 40 ans), mais pas seulement : merci d’avance ! <3

#
Profil

Apsophos

le dimanche 20 janvier 2013 à 12h34

GreenPixie
Ce site devra de toute façon voir le jour tôt ou tard

Moi aussi je peux être optimiste, regarde : tôt ou tard la population francophone apprendra l'anglais et on sera tous sur okcupid.

#
Profil

Shadowbane

le dimanche 20 janvier 2013 à 14h03

Bonjour,

Je vois bien que mettre "poly" devant amoureux/euse ça passe très mal, et si à cela vous rajoutez homosexuel(lle) ou pansexuel(le), la population diminue d'autant plus....

Alors un site de rencontres de personnes partageant les mêmes points de vue, du moins à peu près, okay ça semble très cool sur le papier, mais dans les faits ce n'est pas révélateur, l'amour est plus complexe qu'un seul trait de la personnalité ou des désirs communs. Et donc trop le ciblé es à mon sens une erreur.

J'ai fais toutes sortes de sites, dont okcupid, mon expérience dans ce domaine me laisse un gout très amère. Sur les sites libertins j'étais harcelée par les mecs et les couples alors que ma recherche était pourtant très claire, sur les sites lesbiens elles me zappent car elles recherchent l'amour et la "monogamie" (la maison, les bébés, le petit chien, ...) ou se sont des bisexuelles qui cherchent des plans c**, l'amour elle le garde pour leur homme. Donc du coup, je suis plus une libertine amoureuse forcée à la tromperie qu'une polyamoureuse sincère.

Dois-je créer un site pour lesbiennes et pansexuelles polyamoureuses libertines ? ^^ On ne va pas être nombreuses...

Plus serieusement, un site très inclusif et francophone serait en effet le bienvenu mais je ne pense pas qu'il faille trop le ghettoiser, c'est une mauvaise habitude chez les LGBTQI...xyz que je n'aime pas trop et je crois sincèrement que se serait une erreur, je me répète. Je pensais justement à en faire un, je travaille sur le webdesign. L'idée m'intéresse donc fortement (mais je pensais à une implantation au Luxembourg ou en Suisse pour des raisons évidentes).

#
Profil

bohwaz

le dimanche 20 janvier 2013 à 14h41

Hello,

il n'existe pas vraiment de logiciel tout fait permettant de faire un site de rencontre, mais il existe des outils qui peuvent aider à faire telle ou telle tâche. Par exemple un logiciel comme Fluxy ( fluxy.tuxfamily.org/ ) permet d'aider à avoir un "newsfeed", càd la liste des événements de ses amis par exemple (genre "untel à posté telle photo"). Donc ça peut aider pour qqun qui a de l'expérience là dedans, mais un tel site c'est énormément de boulot. Rien que de faire un moteur de recherche multi-critère (genre je cherche les garçons de 25 à 32 ans, qui habitent à moins de 10 km de chez moi, qui ne fument pas, qui ont un chat, qui aiment chantal goya et détestent PPDA), c'est un travail énorme, rien que de trouver une solution technique adaptée, puis de l'exploiter correctement.

Et ce n'est qu'un aspect, je ne parle même pas des problèmes techniques comme un chat en temps réel, ou les problèmes légaux. Créer un tel site pour seulement quelques centaines-milliers de personnes c'est pas rentable du tout vu le temps qu'il faudrait y passer et le faible retour sur investissement. S'il faut environ 100.000 € de budget développement (un an de boulot pour 1 personne à temps plein et une à temps partiel par exemple), comment récupérer cet investissement ? S'il y a 1000 inscrits, leur demander chacun 100 € c'est énorme ça marchera pas...

Bref tu vois un peu le souci, c'est pas une petite idée simple à réaliser mais un énorme projet. Encore si c'était un site destiné à tout type de rencontre qui soit également ouvert aux polys, pourquoi pas, ça pourrait être intéressant, mais quel serait l'élément qui le distingue de tous les autres sites qui existent ? L'élément poly ne suffit pas... Bref c'est pas simple ;)

#
Profil

bohwaz

le mardi 22 janvier 2013 à 11h57

Je viens de tomber sur un autre site de rencontres poly : polyamoryworld.com/

Y'a aussi lovemany.com/ mais j'ai l'impression que c'est pas un vrai truc dédié mais un autre site plus généraliste qui est rebadgé.

#
Profil

JulienPoly

le dimanche 10 février 2013 à 03h55

Je prends la discussion en cours et une idée m'est venue. J'avoue que j'ai la flemme de me taper tout le thread pour voir si quelqu'un y a déjà pensé cependant.

Il me semble que tout utilisateur de OkCupid considère ce site comme un outil extrêmement efficace pour trouver des homologues polyamoureux ou du moins ouverts aux relations non mono-amoureuses, cela n'est remis en question par personne. Mon avis personnel est que ce site est carrément incontournable, mais cela n'engage que moi.

Le problème de la communauté francophone est de trouver ceux qui ne sont pas anglophone et ne peuvent pas créer un compte et/ou répondre au questions qui permettent de calculer les compatibilités.

Je ne suis pas du genre à réinventer la roue. Alors pourquoi tout simplement ne pas créer un article tutoriel (je me propose de le faire) qui explique pas à pas, traduction à l'appui, comment créer un compte sur OkCupid et surtout comment répondre à un minimum de questions de manière à exprimer la couleur personnelle de son polyamour.

La partie réponse aux questions serait basée sur l'utilisation de la section "the two of us" sur un faux profil type qui ne se concentrerait que sur ces questions. Il s'agirait de répertorier les questions pertinentes et les traduires ainsi que leur réponses. Libre ensuite à l'utilisateur non anglophone de répondre à sa guise à ces questions.

Qu'en pensez-vous?

Toute suggestion de question pertinente dans la liste existante sur OkCupid est la bienvenue!

#
Profil

JulienPoly

le dimanche 10 février 2013 à 03h57

J'ai commencé le travail sur le compte OkCupid "Acratia".

J'ai sélectionné pour l'instant 41 questions qui indiquent principalement l'ouverture et la sensibilité aux alternatives à la monogamie, et les orientations sexuelles (asexualité, perception négative/fermée de la sexualité, perception positive de la sexualtié, libertinage, sexualité de groupe, BDSM).

Il faut rajouter plus de questions sur le rôle des genres et l'orientation hétéro/gay/bi/pansexuel. Il manque aussi des questions sur les attentes affectives et émotionnelles, mais j'ai préféré éviter pour l'instant tellement le sujet est vaste, subjectif et non spécifique au polyamour. Je suis ouvert à toute proposition d'ajout ou de suppression de question.

Message modifié par son auteur il y a 8 ans.

#
Profil

JulienPoly

le dimanche 10 février 2013 à 20h05

Bouh! Le profil a disparu :( J'espère qu'il n'a pas été supprimé comme "fake". Je n'arrive plus à m'y connecter aujourd'hui... Wait and see.

#

(compte clôturé)

le lundi 11 février 2013 à 09h44

Une liste de questions "sensibles" sur OkCupid se trouve également sur: swisspoly101.tumblr.com/post/20782880687/polyamory...

#
Profil

amantparisien

le lundi 11 février 2013 à 15h57

Je n'ai jamais trouvé un site qui réponde vraiment a ce critère de polyamour.
Même sur okcupid, souvent cité, je n'ai jamais eu de contacts qu'avec des femmes vaguement intéressées d'en savoir plus sur l'idée, et c'est tout. Il y a plutôt une quantité incroyable de femmes qui se prétendent "bi"... mais qui ne le sont visiblement pas.
(j'y ai tout de même rencontré une femme libre, je ne regrette pas !).

A mon sens, le VRAI site de rencontre polyamoureux, libre, et gratuit est encore a inventer.

#
Profil

jmmoi

le mardi 12 février 2013 à 09h34

"je ne suis pas inscrit sur ces deux sites et pourtant je suis poly et je veux bien faire des rencontres"
Julien je t'encourage à perceverer sur la traduction. Momo, poly? le site déjà indique nos idéos: poly. Mon problème rencontré est justement d'être classé dès la première fois le mot poly, non exclusif, multi etc prenoncé. Cela a eu des avantages et des inconvéniens, qu'importe, c'est comme être grand, gros, blond, agé,.. c'est un état d'être: rechercher chez une ou un autre ce non encore trouvé chez l'une ou l'un. polybisou, j m

#

(compte clôturé)

le mardi 12 février 2013 à 09h39

jmmoi
"je ne suis pas inscrit sur ces deux sites et pourtant je suis poly et je veux bien faire des rencontres"
Julien je t'encourage à perceverer sur la traduction. Momo, poly ? le site déjà indique nos idéos : poly. Mon problème rencontré est justement d'être classé dès la première fois le mot poly, non exclusif, multi etc prenoncé. Cela a eu des avantages et des inconvéniens, qu'importe, c'est comme être grand, gros, blond, agé,.. c'est un état d'être : rechercher chez une ou un autre ce non encore trouvé chez l'une ou l'un. polybisou, j m

Je n'ai rien compris.

#
Profil

coquelicot

le mardi 12 février 2013 à 09h43

De meme!

#
Profil

Tcheloviekskinoapparatom

le jeudi 05 décembre 2013 à 14h39

Il semble que les sites francophones finissent tout de même par bouger. Je n'ai pas pu encore tester le petit dernier Emmanuelles (leur serveur est en rade j'ai l'impression), mais la promo est intéressante :


s'adresse à toutes les personnes qui croquent leur liberté à pleines dents, qu'elles soient célibataires, divorcées, séparées… Comme dans la vie, la suite appartient au champ des possibles : amitiés, histoires sérieuses ou éphémères, c'est à vous de voir


Le site s’adresse en effet à toutes les sexualités (homme/femme, femme/femme, homme/homme) quelque soit le types de rencontres attendus (amitiés, histoires sérieuses, éphémères, aventures virtuelles). “Les modèles actuels proposés par les sites de rencontres classiques ont montré leurs limites. Pourquoi continuer à segmenter les cibles, les genres et les types de rencontres quand on sait que la réalité est toute autre ? Nous innovons en proposant autre chose aux utilisateurs.” explique Hélène Antier, co-fondatrice du site.

#
Profil

bohwaz

le jeudi 05 décembre 2013 à 21h35

27 € / mois. Oui oui oui. Sinon je trouve pas le truc super innovant, c'est très classique.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion