Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Réactions à l'article

Entretenir une relation polyamoureuse avec une personne monogame

#
Profil

demeter

le mercredi 22 mai 2013 à 19h57

aviatha
Je pense sincèrement que certaines personnes sont ouvertes, comme d'autres sont belles, intelligentes ... cela fait partie de nos caractéristiques. Bien sûr, celles-ci peuvent évoluer, être travaillées, mais il y a là une part d'inné, et ce n'est pas un jugement amoral que de dire cela, c'est la constatation d'un fait observable.

Et bien, cela doit te faciliter drôlement la vie... J'aimerais pouvoir en faire autant.

#
Profil

aviatha

le mercredi 22 mai 2013 à 23h24

Au contraire, cela complique pas mal la vie :-) , car ça implique d'accepter que certaines personnes ne sont pas ou peu capables d'ouverture sur certains sujets, domaines etc. et qu'on ne pourra pas les changer, qu'on doit s'adapter et faire avec.
Cela me faciliterait la vie, sans doute, de croire qu'on peut toujours arriver à convaincre les gens, à discuter avec eux, à débattre. C'est douloureux parfois d'admettre qu'il y a certains cas où ce n'est pas possible, et cela demande aussi beaucoup de bienveillance (on y revient) pour se dire que la personne en face de nous ne fait pas ça par mauvaise volonté, ou méchanceté, ou aigreur à notre égard, mais que c'est une limite chez elle, que, comme tous les êtres humains, elle a des limites et que, même si cela peut être douloureux chez nous, respecter cette personne, c'est aussi respecter ses limites.

#
Profil

demeter

le jeudi 23 mai 2013 à 00h15

Donc, certaines personnes ne sont pas ou peu capables d'ouverture sur certains sujets, domaines etc. et tu ne pourras pas les changer, et donc tu t'adaptes et tu fais avec. Il y a un truc qui ne colle pas je crois, pourtant.

#
Profil

aviatha

le jeudi 23 mai 2013 à 00h29

Je n'ai jamais dit que ma logique était infaillible. Mais développe, je t'en prie. :-)

#
Profil

alps

le jeudi 23 mai 2013 à 00h34

Mon amie est très ouverte. Pour autant cette idée lui semble totalement farfelue. Elle s'inquiétait d'ailleurs que je vienne poster ici.

Elle comprend mieux la polygamie des mormons et des musulmans parce que celles ci s'appuient sur des valeurs stables. La famille par exemple.

je lui ai fait lire ceci.

/discussion/-yV-/Valeurs-du-polyamour/

Elle n'a pas trouvé cela pertinent. Par exemple quand vous dites qu'on peut aimer plusieurs personne à la fois. Elle n'en doute pas elle aime plusieurs personnes et de manière différentes. Ce n'est pas une valeur.
La réciprocité entre homme et femme n'est pas exclusive au polyamour.

etc...

Je précise que mon amie travaille sur le terrain dans l'humanitaire.

Message modifié par son auteur il y a 7 ans.

#
Profil

ScottBuckley

le jeudi 23 mai 2013 à 03h21

aviatha

Je pense sincèrement que certaines personnes sont ouvertes, comme d'autres sont belles, intelligentes ... cela fait partie de nos caractéristiques. Bien sûr, celles-ci peuvent évoluer, être travaillées, mais il y a là une part d'inné, et ce n'est pas un jugement moral que de dire cela, c'est la constatation d'un fait observable.

Il y a un dicton de par chez moi qui dit :
"Prend soin des gens qui tendent la main, car les personnes les plus souriantes sont souvent les plus tristes, les plus sages sont les plus abîmées, les plus tendres sont les plus seules".

Merci beaucoup aviatha pour ces beaux partages, je suis fort admiratif de la manière avec laquelle (malgré ce que tu vis) tu cherches des solutions, tu écris ici ou là, et de la manière avec laquelle tu ressens cela, avec ta franchise, et avec ta part d'optimisme réaliste.

Et quant à ton dicton (ci-dessus) :
il me touche profondément, tu n'imagines même pas à quel point.
Longue vie à la sagesse ancestrale de ces dictons là (+) .

Ô, comme je rêverais de pouvoir un jour mettre un visage sur toutes ces personnes du forum, avec qui nous échangeons avec bienveillance et franchise et esprit constructif à la fois, depuis des semaines, des mois, voire des années !
( certain-es sont déjà en train de devenir des ami-es, merci à vous ! )

Le même forum... mais en vrai, sans écran, dans un petit amphi circulaire avec des invité-es, un chapiteau/barnum, des auteur-es de livres & ressources poly-friendly, du body painting ... :-D
( à chacun-e son rêve, celui-ci est l'un de ceux que je porte en ce moment, et aimerais partager <3 )

Message modifié par son auteur il y a 7 ans.

#
Profil

Anarchamory

le jeudi 23 mai 2013 à 07h53

alps
Mon amie est très ouverte. Pour autant cette idée lui semble totalement farfelue. Elle s'inquiétait d'ailleurs que je vienne poster ici.

Bizarre que quelqu'un d'ouvert s'inquiète de ce que tu viennes poster ici... Elle a peur que tu deviennes poly ? Mais si c'est une idée totalement farfelue, il n'y a pourtant pas de risque, à moins que tu ne sois totalement farfelu toi-même. Mais j'imagine que ton amie n'aurait pas pris un homme totalement farfelu...

En quoi est-ce totalement farfelu selon ton amie ? Attendu que l'on peut éprouver de l'attirance amoureuse pour plus d'une personne à la fois (c'est un fait banal), il n'est pas idiot de se dire, a priori (en l'absence de bonnes raisons de s'en abstenir), qu'on peut exprimer corporellement cette attirance. C'en est une conséquence "naturelle". Comme le fait d'éprouver des sentiments d'amitié pour plusieurs personnes entraîne "naturellement" un comportement amical envers elles. Après, donc a posteriori, je veux bien qu'on trouve des raisons de ne pas s'adonner au polyamour (si cela va contre tel ou tel principe religieux ou philosophique auquel on adhère, si on est avec quelqu'un de trop exclusif ou jaloux...), mais ces raisons, donc, s'opposent extérieurement et contingentement au polyamour et ne démontrent aucunement un vice nécessaire qui serait intrinsèque au polyamour. Partant, qualifier le polyamour de totalement farfelu révèle, à mon sens, un grossier préjugé et me fait douter de l'ouverture d'esprit de la personne qui tient ce propos.

alps Elle comprend mieux la polygamie des mormons et des musulmans parce que celles ci s'appuient sur des valeurs stables. La famille par exemple.

Et les poly-familles alors ?...
En tout cas, ton message justifie indirectement le militantisme, pour lutter contre, par exemple, l'idée suivant laquelle le polyamour ne reposerait pas sur des valeurs stables.
L'autonomie, l'amour, se sont des valeurs stables, non ?

alps
je lui ai fait lire ceci.

/discussion/-yV-/Valeurs-du-polyamour/

Elle n'a pas trouvé cela pertinent. Par exemple quand vous dites qu'on peut aimer plusieurs personne à la fois. Elle n'en doute pas elle aime plusieurs personnes et de manière différentes.

C'est une objection courante que voilà : "mais tu comprends, moi aussi j'aime plusieurs personnes, mais de façon différente !", suivie généralement d'une phrase du genre : "ma chérie/mon chéri est la/le seul(e) que j'aime d'amour". L'objection est fallacieuse, car on peut faire observer le fait qu'en général, quand il s'agit d'amis, ça ne pose pas problème de pouvoir aimer d'amitié (donc de façon identique : l'amitié) plusieurs amis. Le polyamour ne fait juste qu'étendre le domaine de la pluralité relationnelle de l'amitié à l'amour.

Message modifié par son auteur il y a 7 ans.

#
Profil

alps

le jeudi 23 mai 2013 à 07h57

grossomodo tu m'expliques que le militantisme est legitime parce que des gens ne sont pas d'accord avec vous et qui ne vous empeche pas de faire ce que vous souhaitez? donc il s'agit bien de convaincre les gens parce qu'ils n'ont pas la meme opinion que vous ? En revanche dans le cadre de vos relations de un à un. Il est important que chacun soit libre.

Je ne pense pas que l'esprit des premiers polyamoureux soit celui ci.

Les polyfamilles sont assimilables à des cultures singleton tant elle sont peu nombreuses et donc non représentatives de ce qu'est le polyamour.

Quant à la question des multiples amours. elle a conscience qu'on puisse aimer plusieurs personnes de façon différentes. (C'ets les dire les mêmes qui est absurde)Et c'est marrant que tu viennes mettre des catégories pour venir objecter à cela.

Dans la vie de tous les jours on se passe de tas d'amitiés. Parce qu'on a des priorités. La famille, le travail, la passion pour le piano ou tout simplement pas le temps de se diviser en x parties. On s'en rend compte de ca quand on a une famille et un boulot à gérer.

alors oui il existe bien des exceptions. Mais de là à parler d'un modele....Parlons plutot de familles recomposées.

Combien ici vivent en polyfamille ? Combien en connaissez vous de près comme de loin ?

Message modifié par son auteur il y a 7 ans.

#
Profil

maripoza

le jeudi 23 mai 2013 à 11h47

GreenPixie

Le même forum... mais en vrai, sans écran, dans un petit amphi circulaire avec des invité-es, un chapiteau/barnum, des auteur-es de livres & ressources poly-friendly, du body painting ... :-D

( à chacun-e son rêve, celui-ci est l'un de ceux que je porte en ce moment, et aimerais partager <3 )

Comme j'adorerai ça aussi. Par ce que comme toi j’apprécie la bienveillance quasi unanime qui règne sur ce forum, et la vivre en vrai de vrai, avec tout ce que l'échange physique peut apporter de plus que l'échange virtuel... allez tiens je rêve avec toi ! :-)

#
Profil

ScottBuckley

le jeudi 23 mai 2013 à 20h42

alps

Je ne pense pas que l'esprit des premiers polyamoureux soit celui ci.

@ à alps :
Please : j'aimerais bien que tu cesses à présent de te faire passer pour quelqu'un qui sait vraiment qui on est, et qui se permet de parler à notre place, ou de nous juger et de nous dire "ça vous avez le droit de le revendiquer et ça non" : humblement, pour qui te prends-tu ?

Ce n'est pas la première fois, loin de là, et c'est fatigant.

Donc please, viens nous rencontrer, sans écran d'ordi, viens boire un verre avec nous lors d'un prochain café poly, viens discuter, confronter tes idées ou préjugés sur nous à la réalité de nos vies, de nos visages, de nos paroles de vive voix, et après on en reparle, posément, calmement, tout en sirotant un verre.

Tu as déjà envisagé de venir à un café poly je crois, c'est le moment je trouve.

Viens même anonymement si tu veux (de toute façon on ne te reconnaîtra pas), mais viens.

Ce début de 21ème siècle sature sous la multiplication polluante des écrans dans tous les espaces, et ça n'aide pas toujours à se rencontrer dans la vraie vie.

Nos vies sont souvent belles Et complexes, et elles ne ressemblent en rien à ce qu'on voit à la télé ni à ce qu'on lit via le prisme déformateur des écrans et des forums éparses.

* Nb : pour le moment et tant que tu n'auras pas changé d'attitude pour une nouvelle, plus bienveillante, je refuserai de répondre à tes mess@ges sur le forum, basés trop souvent sur des préjugés sur nous.

Tu ne nous connais pas (tu lis des messages sur un écran, ça n'est Pas nous connaître dans la vraie vie), donc je te prie d'arrêter de parler à notre place, merci .

à bientôt pour un verre j'espère.

Sincèrement,
GreenPixie

( je ne réponds Pas aux trolls )

Message modifié par son auteur il y a 7 ans.

#
Profil

ScottBuckley

le jeudi 23 mai 2013 à 20h45

maripoza
Comme j'adorerai ça aussi. Par ce que comme toi j’apprécie la bienveillance quasi unanime qui règne sur ce forum, et la vivre en vrai de vrai, avec tout ce que l'échange physique peut apporter de plus que l'échange virtuel... allez tiens je rêve avec toi ! :-)

Merci bien maripoza !
et à la prochaine à Toulouse ou ailleurs (+)

#
Profil

alps

le jeudi 23 mai 2013 à 21h39

GreenPixie
@ à alps :

Please : j'aimerais bien que tu cesses à présent de te faire passer pour quelqu'un qui sait vraiment qui on est, et qui se permet de parler à notre place, ou de nous juger et de nous dire "ça vous avez le droit de le revendiquer et ça non" : humblement, pour qui te prends-tu ?

Ce n'est pas la première fois, loin de là, et c'est fatigant.

Donc please, viens nous rencontrer, sans écran d'ordi, viens boire un verre avec nous lors d'un prochain café poly, viens discuter, confronter tes idées ou préjugés sur nous à la réalité de nos vies, de nos visages, de nos paroles de vive voix, et après on en reparle, posément, calmement, tout en sirotant un verre.

Tu as déjà envisagé de venir à un café poly je crois, c'est le moment je trouve.

Viens même anonymement si tu veux (de toute façon on ne te reconnaîtra pas), mais viens.

Ce début de 21ème siècle sature sous la multiplication polluante des écrans dans tous les espaces, et ça n'aide pas toujours à se rencontrer dans la vraie vie.

Nos vies sont souvent belles Et complexes, et elles ne ressemblent en rien à ce qu'on voit à la télé ni à ce qu'on lit via le prisme déformateur des écrans et des forums éparses.

* Nb : pour le moment et tant que tu n'auras pas changé d'attitude pour une nouvelle, plus bienveillante, je refuserai de répondre à tes mess@ges sur le forum, basés trop souvent sur des préjugés sur nous.

Tu ne nous connais pas (tu lis des messages sur un écran, ça n'est Pas nous connaître dans la vraie vie), donc je te prie d'arrêter de parler à notre place, merci .

à bientôt pour un verre j'espère.

Sincèrement,

GreenPixie

( je ne réponds Pas aux trolls )

Message modifié par son auteur il y a une heure.

Je veux des etudes quantitatives. Pas de blabla de gens qui pensent savori de quoi ils parlent parce qu'ils le vivent.

Je veux des chiffres.

La plupart des fils de discussions sont soient purement idéologiques soit consistent à conseiller ou tenter d'aider des gens qui ont des problèmes amoureux.

Ca n'a pas plus d'interet au fond comme matière que de discuter de problèmes de couples monogames sur d'autres forums. Seul quelques reperes changent. Et ce n'est certainement pas sur la base de ce genre de choses qu'on peut aboutir à des conclusions scientifiques au sens sociologique.

quant à vous voir en vria. Mon amie ne souhaite pas que je me rende à vos réunions. Et à dire vrai j'ai fais d'autres réunions de ce genre sur d'autres thèmes. Et ca n'apporte grand chose.

Message modifié par son auteur il y a 7 ans.

#
Profil

Kolin

le jeudi 23 mai 2013 à 21h43

Ya pas que les maths dans la vie ......

bon ok je sors à nouveau..

#
Profil

demeter

le vendredi 24 mai 2013 à 00h50

aviatha
Je n'ai jamais dit que ma logique était infaillible. Mais développe, je t'en prie. :-)

Je n'ai pas dit qu'elle ne l'était pas. Voir un mur sur son chemin conduit à vouloir en faire le tour. C'est sûrement plus efficace et moins douloureux que de vouloir passer au travers. Mais, considères tu que les autres te respectent quand ils te disent que tu as tes limites et que comme tu ne peux pas les dépasser, ils acceptent de faire avec, ils vont s'adapter à ton incapacité ? Ou bien qu'ils te respectent en ne te le disant pas, mais en le pensant en secret ? Ton ami te respecterait il, s'il renonçait à son «  amour» pour quelqu'un d'autre parce tu ne peux le supporter ? Ou bien s'il continuait à la voir sans te le dire pour ne pas te blesser ? Cela ne serait il pas cela plutôt que tu ressentiras comme un manque de respect ? Personnellement, je n'ai pas de doutes à ce sujet quant à mon ressenti. Tu dis pourtant respecter les autres en faisant cela. Je ne crois pas que cela soit ainsi. Là commence le problème. Ce n'est pas un constat de voir qu'il y a des gens beaux, intelligents, ouverts, le seul constat que tu peux faire c'est que tu trouves certains beaux, intelligents, ouverts, et cela quelles que soient leurs caractéristiques, qu'elles soient innées ou non. C'est un constat bien différent.

Message modifié par son auteur il y a 7 ans.

#
Profil

demeter

le vendredi 24 mai 2013 à 01h26

Après, c'est important de pouvoir prendre quelques autres pour des cons, ca repose, mais ca ne tient pas longtemps pour des gens qu'on aime.

#
Profil

aviatha

le vendredi 24 mai 2013 à 01h55

Alors, effectivement, point important, mais que je n'avais pas indiqué (donc tu ne pouvais pas savoir), je ne considère que les limites avérées. Donc déjà, ce n'est pas moi ou quelqu'un qui pense que, c'est le cas des limites auxquelles ont s'est heurté et dont on sait quelles sont là.
Ensuite "s'adapter à l'autre", ça ne veut pas dire considérer qu'il est incapable, mais qu'il est différent.
Mon compagnon est quelqu'un d'explosif qui supporte mal la critique. Dans une conversation, il arrive qu'il s'énerve et se bute. Je pourrais lui dire que ce n'est pas un comportement rationnel, qu'il devrait réagir autrement, que une telle réaction est la marque d'un problème chez lui sur lequel il devrait travailler. Au lieu de ça, j'admets que c'est chez lui une limite et j'en prend mon parti : j'arrête de discuter, je vais lire un bouquin, regarder un film et dans une heure, deux, cinq, il sera calmé, il aura réfléchi dans son coin et il sera prêt à reprendre la discussion.
Enfin, admettre les limites de l'autre, c'est humain. Les humains ne sont pas parfaits, il y a des choses qu'on ne peut pas demander à certains sans les braquer, les peiner, les faire souffrir, les choquer... et c'est normal. Chez certains, il y a plus de limites que d'autres, nous ne sommes pas tous égaux, et c'est normal. Et je peux facilement retourner ta question. Maintenir volontairement quelqu'un dans une situation qui le fait souffrir, est-ce que c'est le respecter ? Ou bien lui imposer une situation qui le fait souffrir ET lui demander de changer pour ne plus souffrir, est-ce que c'est le respecter ?
Je pars du principe, peut-être naïf, mais auquel je crois fermement, que la seule limite en amour, c'est la souffrance de l'autre. Comme nous en avons déjà parlé avec MetaZet, pour moi, imposer volontairement et consciemment, pour son bien-être/plaisir/agrément personnel, à l'autre une situation qui le fait souffrir, qui lui fait violence, ne s'appelle pas "aimer l'autre".

#
Profil

LuLutine

le vendredi 24 mai 2013 à 01h55

aviatha
[...] certaines personnes ne sont pas ou peu capables d'ouverture sur certains sujets, domaines etc. et qu'on ne pourra pas les changer, qu'on doit s'adapter et faire avec.

Je pense plutôt que tout le monde est capable de plus d'ouverture, n'importe qui peut évoluer et il n'y aurait pas d'un côté, les gens qui en sont capables et de l'autre, ceux qui n'en sont pas capables.

En revanche, là où je suis d'accord c'est sur le fait qu'on ne peut pas les changer.

En effet, on ne "change" pas quelqu'un, c'est lui qui prend l'initiative d'évoluer. On ne "change" pas quelqu'un contre son gré ! Et si on le "change" avec son accord, alors on se rend compte que c'est lui qui a fait la démarche, pas nous !

Nous n'agissons pas sur les autres. Et oui, certaines personnes adoptent un comportement buté et restent sur leurs positions. D'autres évoluent. Cela ne dépend pas de nous. Ca ne signifie pas que les premières (les personnes butées) ne sont pas capables d'évolution !

Je suis plus optimiste que toi, peut-être ?
Peut-être parce que je viens de loin....de très très loin par rapport à qui je suis aujourd'hui !

#
Profil

aviatha

le vendredi 24 mai 2013 à 02h18

Peut-être ^^
Je peux pas dire que je vienne de loin, plutôt je reviens de très très loin. De l'endroit où on est quand on a été poussé au-delà de ses limites, au-delà de ce qui est supportable pour nous. Et cela apprend beaucoup. Il y a des choses dont je suis capables, des que je ne peux pas mais sur lesquelles il est possible que j'évolue, et des dont je suis incapables, et j'ai trop bien vu ce qui arrive quand ces limites sont franchies. Sans doute peut-on aussi les considérer comme les contours de notre personnalité : tout comme nos capacités, nos idées, nos envies, nos limites font de nous ce que nous sommes, aussi.

#
Profil

demeter

le vendredi 24 mai 2013 à 07h20

Tu crois à beaucoup de choses aviatha .... Tu as probablement raison : la souffrance n'est pas nécessaire.

#
Profil

juby

le samedi 25 mai 2013 à 00h21

alps
Je veux des etudes quantitatives. Pas de blabla de gens qui pensent savori de quoi ils parlent parce qu'ils le vivent.

Je veux des chiffres.

La plupart des fils de discussions sont soient purement idéologiques soit consistent à conseiller ou tenter d'aider des gens qui ont des problèmes amoureux.

Message modifié par son auteur hier à 21h.

Eh bien, invente les tes chiffres, nous ce n'est pas ce qui nous intéresse. Voilà, tu n'es pas sur la bonne plate-forme, si les discussions que tu lis ne répondent pas à ton besoin et que celles que tu démarres ne donnent pas lieu à des réponses qui t'agréent. Je suis mathématicienne, et pourtant ton approche du polyamour me semble vide de sens. Y'a rien qui t'empêche d'en faire une thèse, tu sais, ça intéressera surement beaucoup de gens, mais pas moi.
Perso, je suis dans une passe qui me demande beaucoup de réflexion et d'investissement émotif, et je suis ici pour trouver du soutien, partager mes questionnement, et aussi pour côtoyer une communauté que je trouve sympa.
Sur ce, je vais arrêter de t'alimenter, et te souhaiter une bonne étude sociologique pleine de quantitatif, puisque c'est ce que tu cherches.
:)

Répondre

Lire l'article

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion