Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

La possession comment y remédier

Monogamie
#

Elle (invité)

le dimanche 10 février 2013 à 20h04

bonjour à toutes...
Je viens vers vous afin de m'aider à y croire, je suis monogame, mon ami quand à lui polyamoureux, je suis qqn d'extrêmement possessive, j'aurai dit au départ jalouse, mais non c'est la possession mon soucis, il vient de rencontrer une personne, qu'il aime, et a envie de vivre cet amour, nous en avions déjà discuté, et je n'étais pas contre une éventuelle relation, du moins je le pensais, jusqu'à ce que les premiers gestes, premiers baisers échangent arrivent, et là je n'arrive plus à y faire face, jusqu'à lui rendre la vie impossible, je suis de plus en plus triste, j'en délaisse les enfants, plus rien ne compte que cette tristesse en moi, et pourtant il est là, à me rassurer sur son amour, à tenter de m'expliquer les bienfaits d'une telle ouverture d'esprit, et j'ai vraiment envie d'y parvenir, le fait de le savoir heureux devrait me rendre heureuse, mais qu'il se sente bien dans les bras d'une autre, qu'une autre puisse lui apporter ce bonheur je ne le conçois pas, et pourtant il est heureux de m'exprimer cet amour qu'il lui porte... Peut on guérir de la possession ? qui aller voir ? que peut on me conseiller ? je n'ai pas envie de le perdre, j'ai envie qu'il vive, je n'ai pas envie de le changer, et je sais que ça peut nous apporter, j'ai également cette liberté d'aimer, de rencontrer, mais dans ma tête il n'y a que lui, j'aimerai tant changer, évoluer
Merci à vous de me lire

#

(compte clôturé)

le dimanche 10 février 2013 à 21h11

A mes yeux, la possession et la jalousie c'est un peu la même chose : des symptômes, la cause étant quelque chose de plus profond. Toute la difficulté va alors résider dans l'identification de ce "quelque chose" (peur de l'abandon ? besoin de contrôle ? difficulté à lâcher prise ? etc.) et de l'origine de ce quelque chose. C'est une fois que tu auras compris pourquoi tu réagis ainsi que tu pourras déconstruire le processus et éventuellement y mettre fin.

Ma réponse à ta question est donc positive, je pense que l'on peut guérir de l'envie de posséder l'autre. Après comment faire ? Pour moi la recette c'est beaucoup d'introspection, ensuite, selon la personnalité de chacun, aller voir une personne spécialisée pour en parler et trouver de l'aide pour réfléchir ça peut être une bonne chose parce que l'introspection c'est pas toujours facile.

En tout cas le fait que tu te demandes comment faire pour sortir de la situation actuelle, l'envie de parvenir à surmonter ces difficultés, sont très positifs, c'est un vrai début. Bon courage.

#
Profil

Apsophos

le lundi 11 février 2013 à 13h33

Appelle un exorciste peut-être ?

Plus sérieusement, tu veux changer, pour lui ou pour toi ?

#
Profil

LittleJohn

le lundi 11 février 2013 à 13h49

Apsophos
Appelle un exorciste peut-être ?

Ptdr ! :D

#
Profil

Siestacorta

le lundi 11 février 2013 à 15h28

Le mot serait effectivement plutôt "possessivité" que "possession".

Je ne crois pas qu'être mono et voir son partenaire devenir polyamoureux soit quelque chose de facile, même quand il y a des garanties de continuité de la relation de départ.

C'est un changement énorme. Sachant qu'il y a des gens qui craquent parce qu'ils déménagent, on comprend bien qu'un évènement affectif puisse avoir une grande portée.

Donc, d'abord, va pas culpabiliser de pas être enthousiaste, ou de changer d'avis.
Ensuite, tu peux essayer de lire "guide des amours plurielles" de Françoise Simpère, où il y a pas mal d'angles de la question abordés.

Tu as la possibilité pratique de rencontrer l'amante. Dans de bonnes conditions, ça peut démystifier l'autre, elle n'a pas tous les atouts du monde, ton mari ne devient pas quelqu'un de radicalement différent de celui qu'il est avec toi.
Son amante a sûrement des qualités aimables. Mais tu en as sûrement aussi.

Une question.... Même si j'imagine que c'est pas du tout ton fonctionnement, est-ce que selon ton mari, tu aurais la possibilité de rencontrer quelqu'un d'autre toi-même ?

#

Françoise Simpère (invité)

le lundi 11 février 2013 à 15h33

Le terme "guérir" est gênant. Ce n'est pas une maladie d'avoir envie de posséder l'autre, c'est une réponse mal adaptée à une crainte: peur de l'abandon, crainte de n'être pas assez bien, peur de renoncer à l'idéal d'être unique et qu'il soit unique? Pour ne plus éprouver cette envie, il est important d'identifier cette crainte, et de chercher les meilleurs moyens de l'éliminer. La possessivité est une réponse mal adaptée car elle ne supprime pas le risque que l'autre se détache (et peut même l'accentuer parfois) et ne rend pas plus sûr de soi puisqu'elle crée de l'anxiété, voire de l'angoisse.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion