Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Réactions à l'article

Entretenir une relation polyamoureuse avec une personne monogame

#
Profil

Anarchamory

le jeudi 26 décembre 2013 à 17h14

Green-Man-Outside
Comme quoi il faut distinguer "mono" et "exclusif". :-)

Tout à fait. Moi perso, j'essaye (bon, c'est pas systématique) de bien distinguer les deux notions. On peut même dire qu'il est possible d'être poly* et exclusif, quand on veut bien s'octroyer à soi des libertés qu'on refuse à ses partenaires... :/

* polygame je dirais, car polyamoureux, ça implique quand même toute la philosophie de non-exclusivité derrière.

#
Profil

bodhicitta

le jeudi 26 décembre 2013 à 17h19

merci MetaZet!
tu viens de mettre en évidence par des mots quelque chose que j'ai du mal à expliquer, que c'est pas pareille que la polygamie.

Message modifié par son auteur il y a 9 ans.

#
Profil

Green-Man-Outside

le jeudi 26 décembre 2013 à 17h33

Oui enfin, il y a - fort heureusement - plusieurs manières de pratiquer la polygamie.
fr.wikipedia.org/wiki/Polyandrie#Polyandrie_dans_l...

Pour le reste, effectivement on pourrait faire un axe, à une extrêmité la non-exclusivité intégrale (polyamoureuse et polysexuelle), à l'autre la monogamie exclusive. Au milieu, ceux qui pensent qu'on ne peut aimer qu'une personne mais avoir plusieurs partenaires (non-exclusifs monoamoureux), ceux qui n'ont qu'un seul partenaire mais lui autorisent tout (les monogames non-exclusifs), ceux qui veulent être libres mais être un partenaire unique (les polyamoureux/polysexuels exclusifs).

Bref, les étiquettes c'est un peu du caca. :-D

Reste que la non-exclusivité passe majoritairement mal (et que ça me prend la tête d'avoir le choix entre le reniement par soi-même, le reniement par l'autre et l'endogamie au sein d'une "communauté").

PS : je précise bien sûr que les idées même d'exclusivité et de non-exclusivité relèvent du concept puisque :
- même au sein d'une orgie je ne peux enfoncer mon sexe dans plusieurs vagins en même temps
- même en monogamie exclusive je ne peux penser 100% du temps à une seule personne, pas plus que je ne peux penser en permanence à un sujet unique (sinon ma survie va en pâtir)

;-)

Message modifié par son auteur il y a 9 ans.

#

(compte clôturé)

le jeudi 26 décembre 2013 à 17h47

La non sexuelle va éviter de dire réellement ce qu'elle en pense. J'existe ! oups désolée de contrarier... J'ai rien contre les partouzes, ne pas s'y fier... Juste je ne mélangerait pas sentiments, besoin de l'autre, ce truc qui prend à l'intérieur rien qu'en pensant à l'autre et une bonne partie de cul, qui soit dit en passant, ne fait pas de mal.
Chacun pense et agit librement. Moi, c'est ma liberté que je revendique sous le terme polyaffectif.

#
Profil

Green-Man-Outside

le jeudi 26 décembre 2013 à 17h56

"J'existe ! oups désolée de contrarier"

Etrange que tu fasses une association entre ton existence et la contrariété d'autrui.

Pour remplacer l'exemple orgiaque par un exemple non-sexuel :

Quand je suis "ici" je ne suis pas "ailleurs" (sauf peut-être en pensée). Quand je suis à Paris je ne suis pas à Marseille, et ce indépendamment du nombre de partenaires et/ou d'amoureux avec lesquels je suis en lien.

La vie est autant exclusive que non-exclusive.
Parce que la vie c'est le mouvement, sans doute. ^^

Message modifié par son auteur il y a 9 ans.

#
Profil

Anarchamory

le jeudi 26 décembre 2013 à 18h18

Moi je ferais plutôt deux axes, voire même trois :
- Fidélité (F) vs infidélité (f)
- Inclusivité (I) vs non-inclusivité (i)
- Polyattirance (P) vs non-polyattirance (p)

A partir de là, on 2^3 = 8 combinaisons possibles :

FIP : Les polyamoureux et les RA.
FIp : Les monogames poly-acceptants
FiP : Les poly-juste-pour-eux = polygames traditionnels
Fip : Les monogames traditionnels
fIP : Les "don't ask / don't tell"
fIp : Les monogames sériels poly-acceptants
fiP : Les adultères classiques
fip : Les monogames sériels classiques

:P

Green-Man-Outside
Bref, les étiquettes c'est un peu du caca. :-D

Et moi je viens de faire un gros gros caca :-D

Message modifié par son auteur il y a 9 ans.

#
Profil

bodhicitta

le jeudi 26 décembre 2013 à 18h32

"La vie est autant exclusive que non-exclusive.
Parce que la vie c'est le mouvement, sans doute. ^^ "
J'ai du mal à voir ou est le mouvement dans l'exclusivité...

#
Profil

Anarchamory

le jeudi 26 décembre 2013 à 18h36

Désolé, je vais donner dans le cliché :

bodhicitta8
"La vie est autant exclusive que non-exclusive.
Parce que la vie c'est le mouvement, sans doute. ^^ "
J'ai du mal à voir ou est le mouvement dans l'exclusivité...

Si, il y a le mouvement de la vaisselle projetée parterre ou sur les murs ^^

#
Profil

KittyN

le jeudi 26 décembre 2013 à 18h55

le bruit de la vaisselle, hihihi
et ensuite des insultes, pfffff

#

(compte clôturé)

le jeudi 26 décembre 2013 à 19h09

Oui, la vie c'est le mouvement perpétuel, même dans notre petit cerveau. La vie c'est l'évolution et ceux qui évoluent ensemble librement et sereinement peuvent être heureux, exclusif (volontairement) ou non exclusif (parce que la personne est ainsi, naturellement). En fait, il peut y avoir du bonheur dans les deux cas, qui ne sont pas si différents. L'important étant de vivre à sa guise et sainement et non de vouloir être comme ceci ou comme cela.

Oui, on ne peut être partout à la fois, sauf en pensées, sauf intérieurement. C'est toute la magie de mes ressentis...

Perso, la vaisselle perdure à la maison et les insultes sont rares (les reproches étant expliqués et nuancés, les insultes sont inutiles). De toute façon, je ne pourrai vivre dans un climat de colère, de violence et de crachas sur l'autre (c'est une image). Il y a longtemps que j'aurai fait mes bagages...

#
Profil

Anarchamory

le jeudi 26 décembre 2013 à 19h43

gcd68
En fait, il peut y avoir du bonheur dans les deux cas, qui ne sont pas si différents.

Je pense que les cas sont plus différents que tu le crois. Un non-exclusif peut vivre avec :
- un mono
- un poly

Un exclusif ne peut vivre qu'avec un mono, voire même un mono lui-même exclusif : cas de ma future ex-femme qui non seulement aurait voulu que je sois mono, mais qui aurait aussi voulu que je veuille qu'elle soit mono (ce qu'elle était de toute façon, que je le veuille ou non, et personnellement, je m'en fiche qu'une partenaire potentielle soit mono, du moment qu'elle est non-exclusive).

Donc la non-exclusivité entraîne un potentiel de développement personnel plus large pour l'autre.

#

(compte clôturé)

le jeudi 26 décembre 2013 à 19h50

Oups, pas d'accord MetaZet, un "mono" peut vivre avec une "poly", autrement j'aurai fait comme toi, divorcé... ou il aurait fait comme toi, plutôt... enfin on se serait séparé. Or nous sommes restés ensemble sans même connaitre la différence de notion entre poly et mono, exclusif et non-exclusif puisque nous avons vécu ma polyaffectivité durant 4 ans avant de connaitre cette notion...

Oui, la non-exclusivité entraine un potentiel de développement personnel plus large pour l'autre (et pour soi également, et pour les autres aussi...).

Il existe des "mono compatibles" et heureusement !

#
Profil

KittyN

le jeudi 26 décembre 2013 à 20h01

je confirme ce que dit gcd68, une personne mono peut vivre avec une personne poly
ce fut le cas de la femme de V, très conservatrice, alors que V est tout sauf mono, lol

#

(compte clôturé)

le jeudi 26 décembre 2013 à 20h08

Mon mari n'est pas "conservateur", mais merci pour cet exemple qui confirme mes propos. L'important réside à ne pas vouloir dicter à l'autre sa façon d'être, laisser l'autre s'épanouir suivant sa vraie nature profonde et donc pour cela, le développement personnel est indispensable.

#
Profil

Anarchamory

le jeudi 26 décembre 2013 à 21h21

gcd68
Oups, pas d'accord MetaZet, un "mono" peut vivre avec une "poly", autrement j'aurai fait comme toi, divorcé... ou il aurait fait comme toi, plutôt... enfin on se serait séparé. Or nous sommes restés ensemble sans même connaitre la différence de notion entre poly et mono, exclusif et non-exclusif puisque nous avons vécu ma polyaffectivité durant 4 ans avant de connaitre cette notion...

Je n'ai pas dit qu'un mono ne pouvait pas vivre avec une poly, j'ai dit qu'un exclusif ne peut pas vivre avec une poly. Pour moi, ton mari est mono mais non-exclusif.

#

(compte clôturé)

le jeudi 26 décembre 2013 à 22h44

Cela vous fera un sujet de discussion pour la semaine prochaine :-D (+)

Moi je resterai neutre... je vous laisserais discuter tranquilos, de toute façon y aura pour danser, s'amuser...

#
Profil

Green-Man-Outside

le vendredi 27 décembre 2013 à 00h03

MetaZet
Un exclusif ne peut vivre qu'avec un mono, voire même un mono lui-même exclusif : cas de ma future ex-femme qui non seulement aurait voulu que je sois mono, mais qui aurait aussi voulu que je veuille qu'elle soit mono (ce qu'elle était de toute façon, que je le veuille ou non)

Sans doute associait-elle "exclusivité" (possessivité ?) à "affection"...

Les gens ont des idées... enfin bref.

Message modifié par son auteur il y a 9 ans.

#
Profil

Anarchamory

le vendredi 27 décembre 2013 à 00h34

Green-Man-Outside
Sans doute associait-elle "exclusivité" (possessivité ?) à "affection"...

Oui, c'est sans doute ça, mais c'est pas comme si elle n'avait pas su que je suis polyamoureux... Je comprends que si on est avec un mono exclusif, on puisse se dire : "s'il s'en fiche que j'aille voir ailleurs, c'est qu'il ne tient pas à moi", puisque c'est sa logique de mono exclusif d'être... exclusif en amour ! Mais franchement, quelle drôle d'idée de tenir ce raisonnement avec un polyamoureux revendiqué !

[Humour revenchard]Décidément, les exclusifs sont des gens bizarres, ils ne sont pas tout à fait normaux, ils ne comprennent pas vraiment ce que ça veut dire "aimer quelqu'un", je pense que ce sont de grands adolescents, etc. :P [/Humour revenchard]

#
Profil

KittyN

le vendredi 27 décembre 2013 à 06h35

@metazet
cela a un lien avec la possession et la jalousie, mais aussi la psychologie.
par exemple, si une femme hetero et exclusive se sent laide ou pas très belle et que son chéri aille embrasser et coucher avec une femme qu'elle jugera nettement plus belle, alors il y a un risque élevé de jalousie envers cette femme, car elle se sentira blessée dans son amour propre.
tandis que certaines femmes hetero, mono et exclusives trouveraient excitant de voir leur chéri coucher avec une autre fille, y compris sous leurs yeux, pouvant même stimuler leur désir de faire l'amour avec leur chéri.
ou alors certaines autres bisexuelles auraient même envie de piquer cette fille à leur chéri ou de coucher avec les deux si elles sont inclusives et poly.
et puis il y a les gens qui voudraient bien mais ne peuvent pas se libérer pour des raisons sociales
on dit toujours que la famille et les enfants ne sont pas une excuse à l'amour des parents, mais en fait, si. Certaines familles aussi sont exclusives et jamais n'accepteraient un comportement adultérin de leurs parents ou membres.

#

(compte clôturé)

le vendredi 27 décembre 2013 à 15h42

J'ai un fils qui n'accepte pas ma non-exclusivité. Bon en même temps, il s'imagine des trucs pas possible sur lesquels je ne fourni aucune explication car je n'ai surtout pas de compte à rendre à un "adulte" qui pense tout savoir, tout connaitre... et qui est à cent lieux de la notion de polyaffectivité. De toute façon, pour lui, l'amour c'est du cul (en tout cas c'est pas moi qui lui est fourré cela dans le crâne).
Bon chez moi l'amour est avant tout affaire de sentiments, de ressentis intérieurs...

Répondre

Lire l'article

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion