Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

L'amour, c'est compliqué.

#
Profil

titane

le dimanche 21 novembre 2010 à 07h53

Mes propos n'avaient rien de méchant et ne s'adressaient à personne en particulier. Surtout que je "souffre" du même syndrome que toi!

En tant qu'ecolo de "déformation" je suis un fasciné de la complexité.

La complexité pour moi se situe davantage dans nos limites que dans la réalité même... Un tout petit nombre de particules élémentaires, un nombre encore plus limite de "forces" qui les animent... Une petite trentaines d'acides aminés, quatre ou cinq bases azotées... Et hop tout notre environnement s'anime avec sa diversité et sa complexité apparente.

En amour je vois des bases simples et une diversité inouïe: la complexité apparente ne proviendrait que de notre perplexité face à cette simplicité et cette diversité de possible qui nous renvoient à notre liberté et donc responsabilité d'agir!

Pas de recette, pas de loi... Tout à refaire sans savoir, sans connaitre, sans maitriser... Que nous reste-t-il? Sinon de la spontanéité, gratuité et liberté?... Le plaisir de "participer"...

Message modifié par son auteur il y a 11 ans.

#

(compte clôturé)

le dimanche 21 novembre 2010 à 08h56

@rip
une autre "reflexion" superfetatoire: la difference entre reflexion et communication: reflechir, tout le monde sait le faire plus ou moins bien sur plus ou moins de sujets...

Communiquer et transmettre une idée est une tache ardue que fort peu de gens maitrisent parce qu'ils sont prisonniers de l'idée fausse que ce qui est clair dans la tete de l'émetteur le sera dans la tete du recepteur, or cette idée est une aberration absolue (mais je veux bien en discuter).

Tout simpement parce que nos grilles de reference, nos experiences sont des idiosyncrasies, des melting pot plutôt hermetiques à l'autre selon moi.
On ne fait jamais assez d'effort pour se faire comprendre(ou alors on en fait trop et le bruit tue le message).

Si un jour je critique un de tes posts (et non toi comme personne), j'en ai le droit a priori d'abord (on est pas en chine) et surtout c'est que soit je ne serai pas d'accord sur le fond et que j'essaierai de contre argumenter, soit je ne t'aurai pas compris (et eventuellement les deux en meme temps). Mais parfois mes posts ne sont que des traits d'humour ou des bons mots (ou se veulent tel) ce qui m'amene au point suivant:

attention à la surinterpretation, qui est un defaut tres marqué chez moi, parce que c'est une emanation de ma propre impatience: je peux interpreter à l'infini les idées des autres comme des jugements sur moi: et du coup m'en rendre malade, malheureux ou bien me foutre des idées des gens que je n'aime pas et qui sont dans le jugement.
Les boucs emissaires, ça a toujours existé et ça existera toujours mais je fais surtout attention en ce moment à ne pas devenir mon propre bourreau en essayant de coller à une norme (mono reglo ou poly honnete) inaccessible de fait: j'assume le fait d'etre le pendant masculin d'une salope amoureuse et j'en suis heureux!
Ceux qui voient en moi un irresponsable et un menteur ont raison: je ne fais que rassembler suffisamment d'amour pour moi pour faire face le jour ou la verité eclatera au grand jour à toutes les consequences sans victimisation outranciere ni fausse complaisance.
Tigre.

#
Profil

Gin

le dimanche 21 novembre 2010 à 09h00

RIP

[....]

Oui, je sais, je ne devrais pas prendre ces propos acerbes pour moi, mais sur un forum où des personnes se retrouvent autour d'une différence guère plus évidente à assumer que l'homosexualité, la moindre des choses serait d'essayer de respecter la différence de point de vue de chaque personne.

ce n'est pas la première fois que l'on voit les limites de nos ouvertures d'esprit, nos réticences à vraiment discuter ou réfléchir, et le poids de nos a priori sur ce forum cher ami.... : )

on est ici comme partout ailleurs, avec nos petits lots de blocages, de frustrations, et de raccourcis.

#
Profil

oO0

le dimanche 21 novembre 2010 à 21h53

@ Tigre, Titane,

je m'excuse également pour la surinterprétation de vos propos. Ce qui me fait rire, c'est que vous êtes tout aussi concerné que moi par les préjugés anti-intellectuels. Je ne ferai pas le détail des points de similitude du vécu de vos expériences intellectuelles, mais il y en a.

@ Gin,

justement, ce n'est pas la première fois. Pourtant je remarque ici que personne n'a envie de heurter personne. Cela me pose question ?

P.-S.: Mieux vaut en rester là et revenir à la question de Dreltak. A ce propos, Dreltak, si la question que tu as soulevée t'intéresse toujours, n'hésite pas à relever ce qui te semblait intéressant...

#
Profil

Gin

le dimanche 21 novembre 2010 à 22h31

RIP

@ Gin,

justement, ce n'est pas la première fois. Pourtant je remarque ici que personne n'a envie de heurter personne. Cela me pose question ?

y'a la théorie, on ne veut pas heurter, on veut être ouvert, et puis y'a la pratique... !

la discussion c'est comme l'amour, c'est comme tout, c'est plus facile en théorie qu'en pratique.

#
Profil

oO0

le dimanche 21 novembre 2010 à 23h33

Parfois, la pratique est plus simple que la théorie.

Je parlais de ma collocation, compliquée de l'extérieur pour nombre de personne. En théorie, être en collocation avec une ex qui sort avec un ami, ce n'est pas facile. En pratique, en ce qui nous concernait, cela a été facile. Rien n'a changé ou alors en mieux.

Va savoir...

#
Profil

Gin

le dimanche 21 novembre 2010 à 23h44

peut-être qu'il n'y a pas de règles...

#
Profil

oO0

le lundi 22 novembre 2010 à 18h07

@ Dreltak,

si tu veux une piste pour mieux dialoguer, à défaut de définition, se raconter : ce qu'il y a de beau, ce qu'il y a de douloureux. C'est différent pour chaque personne, propre au vécu de chacun, chacune.

Tout au plus, cela permet de mieux dialoguer dans le meilleur des cas, d'avoir le sentiment d'être reconnu de part et d'autre, mais ce n'est pas ça qui fait que des personnes s'aiment à la fin du jour. Au mieux, elles se comprennent, s'apprécient mieux, voire sympathisent de sorte à tendre vers une amitié.

Au pire, si ton intention de dialoguer ne rencontre que murs de silence, il faudra te contenter de ces murs même si tu t'y sens enfermé à tort. Le minimum pour communiquer, c'est un retour de l'autre, un minimum qui demande un minimum de confiance. Même si te heurter à des murs de silence t'enferme dans l'image d'une personne indigne ne fut-ce que de ce minimum de confiance, peut importe que ce soit blessant, il n'y a qu'à se plier à la volonté de silence de l'autre. Point de vue reconnaissance mutuelle, ce n'est pas classe, d'un autre côté, accepter l'autre, c'est aussi l'accepter dans ses limites. Cette absence de minimum de confiance, cela peut autant être un manque de confiance de l'autre en sa propre personne que des peurs ou que sais-je. Aller à la rencontre de ces murs de silences ne fera qu'entretenir le manque de confiance et les peurs qui le motivent.

Sinon, question intéressante. Un poncif, certes, mais comme l'a fait remarquer Gin, un poncif qui s'applique même à un FORUM comme celui-ci.

A dans du temps

Message modifié par son auteur il y a 11 ans.

#

Salt (invité)

le lundi 11 avril 2016 à 23h20

Bonjour.

Je suis un adolescent de 16ans il y a un mois de cela j'ai quitté mon ex et quelque jour plus tard une fille me faisait du rentre dedans pour rigoler mais par la suite c'est devenu sérieux et on a commencé a s'envoyer des je t'aime, des bébé, des trucs comme sa et on c'est dit qu'on se plaisait mutuellement on c'est même embrasser mais je lui pose la question "est ce qu'on se mets en couple ?" Elle me dit nan quelle ne veut pas se prendre la tête a se mettre en couple maintenant je demande quelque conseils ici car j'ai vraiment besoins d'aide j'aime vraiment cette fille et j'aimerais sortir avec elle svp aidez moi.

#
Profil

Tcheloviekskinoapparatom

le mercredi 13 avril 2016 à 12h47

Un conseil simple : l'écouter et la croire. Vous avez de l'attirance l'un pour l'autre, et c'est cool. Elle te dit qu'elle ne veut pas "être en couple" c'est à dire je présume apparaître publiquement comme étant en couple, peut-être d'autres aspects (tu es sur un forum sur les relations non-exclusives, je ne sais pas si tu as remarqué.... en a-t-elle parlé ? si non pour beaucoup de monde "être en couple" signifie aussi s'interdire d'autres relations)....
Si tu as un doute, ça vaut le coup de lui demander tranquillement ce qu'elle met exactement derrière ces mots "être en couple". Après à toi de voir ce qui te convient ou pas....

#
Profil

lolocast

le mercredi 13 avril 2016 à 15h23

Message modéré pour la raison suivante : spam journaliste.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion