Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Partager sa liberté ?

Bases
#
Profil

oO0

le vendredi 06 novembre 2015 à 13h45

Nous disons souvent que la liberté s'arrête là où commence celle des autres. Pour ma part, j’ai le sentiment évident qu’elle commence d’abord avec la liberté des autres avant de s’y arrêter. C’est une évidence pour les relations, non ? Quelles relations serions nous libres de vivre sans les autres, seuls ? Pour ma part, c'est cette évidence qu’elle commence avec celle de l’autre qui fait que je suis, ici, à parler de polyamour.

Je n’identifie pas pour autant le polyamour à la liberté. Pourquoi ? Simplement parce qu’il s’agit de la liberté d’aimer, que cette liberté ne me semble pas différente dans le choix d’une relation exclusive ou non-exclusive. C’est un peu comme la liberté de penser, une liberté de s'éprouver. Comme l’exercice de la liberté de pensée, cette liberté n’est pas sans conflit. Je n’ai pas envie de parler de ces conflits, j’ai envie de parler de là où elle n’est plus conflit, là où elle peut se réaliser en dehors du conflit.

Quels liens faites vous avec la liberté ? Plus particulièrement lorsqu'il s'agit de vivre.

Message modifié par son auteur il y a 6 ans.

#
Profil

bonheur

le vendredi 06 novembre 2015 à 13h58

Pour moi, la liberté est déjà un état intérieur, un ressenti personnel. Je peux me sentir libre (et partager, donc être en interaction) avec des personnes ne partageant pas mes convictions. Je dirais même que mon bonheur est en cela : me sentir libre... avec ou sans autrui.
Le "partage" est un plus, et il enjolive, comme une spirale. La liberté "partagée" atteint par contre assez vite ses limites, puisqu'il y a interaction, et qu'autrui ne peut pas ressentir exactement la même liberté.
Oui, la liberté doit être toute simple mais je dirais surtout avant toute chose personnelle.

#
Profil

oO0

le vendredi 06 novembre 2015 à 15h42

Se sentir libre ? Certes, c'est un ressenti personnel. Comme c'est ce qui me semble le plus intéressant, j'ai réduit mon précédent post et celui-ci. Concentrons nous donc sur le sens personnel de chacun, de sa liberté, de celle de l'autre, de celle qui se crée en présence de l'autre plus particulièrement.

Oui, l'autre est un plus, justement, un plus de liberté : la possibilité de vivre ce qui n'est pas possible de vivre seul. Je ne veux cependant pas parler de comment vivre seul avec soi-même. Sur ce forum, il ne s'agit pas de comment vivre seul avec soi-même. Même si le ressenti de la liberté de chacun est personnel, il y a un partage interpersonnel d'un certain sens commun de la liberté. Non seulement, les personnes viennent, ici, pour parler d'une liberté qui est celle d'aimer, mais une liberté qui ne s'arrête pas qu'à soi. Il y a l'aspiration à ce que l'autre reste libre d'aimer au-delà de sa seule personne, mais de pouvoir aussi être cet autre.

Quelle importance a pour vous la liberté lorsqu'il s'agit de polyamour ?

Message modifié par son auteur il y a 6 ans.

#
Profil

oO0

le dimanche 15 novembre 2015 à 18h05

Comme j'avais envie de relancer cette discussion, je l'ai allégée.
__________

Là où elle me semblait s'arrêter, c'est sur la dépendance à l'autre lorsqu'il s'agit de la liberté de relation. Dire qu'une part de la liberté commence avec celle de l'autre signifie une certaine forme de dépendance à l'autre.

A juste titre, il est souvent considéré que l'envie de relation perd de sa légitimité quand elle devient dépendance. Ici, je n'ai pas l'impression que ce soit d'emblée le cas. Vivre avec l'autre ne dépend pas que de soi, mais de l'autre aussi et bien justement. Cette dépendance là n'est pas une dépendance affective, mais l'état de fait d'une possibilité de plus de liberté : encore une fois, celle de vivre ce qu'il n'est pas possible de vivre seul.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion