Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

L'épilation

#
Profil

LuLutine

le lundi 10 mai 2010 à 19h57

En fait tu ne veux pas parler avec lui, et bien dis-le clairement.
Je t'ai connue plus directe, Clem.

En effet si tu souhaitais vraiment débattre avec lui, tu aurais ouvert une adresse temporaire, ça se fait en 30 secondes et ça ne nécessite pas de donner de renseignements perso.

Sinon pour en revenir au sujet, je fais partie des femmes qui obéissent à la pression sociale et qui s'en porteraient bien mieux si elle n'existait pas.
Lorsque j'étais ado, j'ai été super fière d'avoir mes premiers poils.
Quand on a commencé à m'expliquer qu'il fallait les enlever....je n'ai pas compris, j'étais très déçue...et je l'ai fait uniquement pour qu'on arrête de me regarder de travers (ce qui est très difficile à vivre lorsqu'on est ado, alors quand en plus on n'a pas d'amis ou presque - comme c'était mon cas - ce n'est vraiment pas la joie ; je ne souhaite à personne d'avoir été à ma place à cette période).

#
Profil

LuLutine

le lundi 10 mai 2010 à 20h04

D'ailleurs, en parlant d'épilation, vous avez vu la dernière pub tv (pour ceux qui la regardent de temps en temps, oui je sais c'est le sujet d'un autre fil... ^^ ) "soyez une déesse" (ou un truc comme ça) ?
Là où on nous montre des tas de paires de jambes épilées toutes lisses.
Ca fait très lavage de cerveau (bon vous me direz c'est une pub, normal !).

Cette pub m'énerve à chaque fois que je la vois : elle sous-entend clairement que si on ne s'épile pas, on est moche ! Et surtout qu'il faut être parfaitement épilée, et la plupart des femmes (bon peut-être pas les blondes, désolée de vous laisser de côté les filles ^^ ) seront d'accord avec moi que le résultat présenté à l'image est rarement obtenu (bon peut-être le premier jour, et encore).

Tout pour complexer celles qui n'en ont vraiment pas besoin !

#
Profil

LuLutine

le lundi 10 mai 2010 à 20h06

A part ça j'aime bien m'épiler parfois, mais quand je le choisis, pas parce que "ça se fait" (mais ça je l'ai peut-être déjà dit plus haut dans la conversation).

#

(compte clôturé)

le lundi 10 mai 2010 à 20h14

LuLutine
En fait tu ne veux pas parler avec lui, et bien dis-le clairement.
Je t'ai connue plus directe, Clem.

En effet si tu souhaitais vraiment débattre avec lui, tu aurais ouvert une adresse temporaire, ça se fait en 30 seconde et ça ne nécessite pas de donner de renseignements perso.

Oui, merci pour les recettes tout le monde, mais je rêve ou quoi, bande de Batman? Pour une fois que je me sens assez britiche pour tenter de faire lâcher-prise en douceur à un homard? A croire que ça vous amuse de relancer le débat?
Allez coucouche-panier! Moi j'ai piscine, là.

Message modifié par son auteur il y a 10 ans.

#
Profil

LuLutine

le lundi 10 mai 2010 à 20h15

Clementine
Moi j'ai piscine, là.

Moi je ne peux pas y aller, j'ai oublié de m'épiler !
C'est nul !

#

(compte clôturé)

le lundi 10 mai 2010 à 20h19

Y vendent des bics à la caisse...

#
Profil

LuLutine

le lundi 10 mai 2010 à 20h27

Nan ça repousse trop vite avec le rasoir.
Puis j'ai plus d'argent là.

C'est con. :P

#
Profil

Siestacorta

le lundi 10 mai 2010 à 20h34

La solution du problème de l'épilation féminine, et de plein d'autres problèmes : le niqab.

Oui, d'acc, je vais aller compter les mouettes à Vladivostok, ça m'occupera.

#
Profil

LuLutine

le lundi 10 mai 2010 à 20h39

Ha ouais je vais me baigner en niqab !
Ils me laisseront entrer à la piscine tu crois ?
Ou bien ils iront vérifier si mon mari n'a pas 8 femmes ? ^^

#
Profil

Siestacorta

le lundi 10 mai 2010 à 20h41

Seulement si t'as oublié de mettre le clignotant en te garant.

#

(compte clôturé)

le lundi 10 mai 2010 à 20h46

Juste le niqab alors: en burkini, tu peux pas regarder dans le rétro avant de tourner au bout du bassin...

#

Pierregr (invité)

le mardi 11 mai 2010 à 10h17

Comme Clémentine refuse de me donner un droit de réponse à son harangue contre ma page, je me vois dans l'obligation de la poster ailleurs, voici le lien, voir en bas de page où je justifie point par point tout ce qu'elle reproche.

ecologielibidinale.les-forums.com/topic/278/mon-re...

Pour ceux qui n'auraient pas lu sa réponse à ma page, voir ici : une.histoire.d.agrumes.over-blog.com/article-a-poi...

Je trouve que c'est de la malhonnêteté intellectuelle de publier une réponse incendiaire à propos d'un site mais de censurer la réponse de celui qu'on met en cause. Cela rappelle furieusement les procédés des dictatures.
Je n'ai aucun problème avec les gens qui ne sont pas d'accord avec les idées que je défends. Mais il faut des arguments solides, documentés et détaillés puisque ma page est le résultat de 10 ans de recherche. Vouloir balayer ces 10 ans de travail d'un revers de main avec des propos sarcastiques, dégoulinant de mépris, je trouve ça petit et mesquin.

Je ne remets pas en cause les gens qui s'épilent, s'ils se sentent bien, c'est tant mieux. Mais refuser de voir la pression sociale, des médias, refuser d'accepter que le rejet de la PF est un rejet de la sexualité des femmes, c'est de l'aveuglement.
On parle bcp de conditionnements sur ce site, de normes imposées par la société. Ce que j'explique, avec une démonstration sur les origines ancestrales de l'épilation comme injonction machiste, c'est que la norme a été totalement intégrée par bcp de femmes au point qu'elles ne remettent même plus en cause la pratique, se cachant derrière des mots vides comme "libre arbitre", "libre choix".
Exactement comme les anorexiques qui disent sans rire qu'elles maigrissent sans pression, pour elles, car elles aiment ça. Qui peut croire ces femmes ? Alors pourquoi refuser qu'il y ait pression concernant l'épilation mais trouver bizarre que des anorexiques refusent d'accepter qu'elles sont influencées par la prolifération d'images de femmes maigres ? L'anorexie n'existait pratiquement pas, il y a 30 ou 40 ans. C'est depuis que les mannequins maigres ont envahi les médias que l'anorexie a eu du "succès". C'est à mettre en parallèle avec la prolifération d'images de femmes glabres, encore bien plus nombreuses que celles de femmes maigres, ce qui agit sur les inconscients de tous. il n' y a pas de mal à reconnaître qu'on subit une pression, ce n'est pas une faiblesse. Au contraire, c'est remettre en question son quotidien et il n'y a rien de plus bénéfique.

@Lulutine, tu as mis le doigt sur le problème, elle refuse de discuter en se cachant derrière des prétextes bidon d'adresse mail.

#
Profil

usclade

le mardi 11 mai 2010 à 10h36

Bonjour pierregr,

ici comme ailleurs la communication avec les uns ou les autres n'est pas un fleuve tranquille, on se casse régulièrement les dents sur l'incompréhension et notre incapacité à trouver des terrains d'entente ou de convergence. Tant pis pour ceux que ton approche rebute, ton travail est bien utile et intéressant pour beaucoup d'autres !
Pour illustrer le conditionnement dont tu parles, voici un effet connu, mais tellement courant qu'on ne le voit plus et qu'il est bon de se le rappeler tous les jours (trouvé sur un blog que tu mentionnes).
Je parle bien entendu de la "photoshopisation", cette absurdité technologique qui veut qu'après des siècles de progrès aboutissant aux appareil photos les plus performants, l'humain ne pouvant décidément pas se voir en peinture, après le fard et la chirurgie esthétique, le voilà qui floute son image, pour dissimuler duvet, ridules, veines et se faire encore plus lisse qu'il ne l'est...
poilagratter.over-blog.net/article-7088965.html

#
Profil

Siestacorta

le mardi 11 mai 2010 à 10h56

Soyons clair : que nous ayons cité le blog de clem dans le débat ne l'oblige pas elle à venir parler du sujet. Elle ne doit rien à personne.

Tu moralises et tu parles de droit de réponse : non seulement à tort, mais en plus en ne t'adressant pas à la bonne personne.

Que je sache, tu as pu les publier, tes réponses ? Ici, ou chez toi.
Tu la vois où, la dictature, les hommes en armes à ta porte ? Où tu vois Clem réclamer un quelconque autre pouvoir que ce qui concerne ses écrits ? On ne fait pas de dictature en écrivant dans son coin. Le jour où elle décidera que ses idées doivent s'appliquer à tous, on en reparlera.

Clem a pas envie de te répondre, elle estime avoir apporté ce qu'elle avait à dire. Bien. C'est si grave qu'elle s'arrête là là, ça t'empêche vraiment de vivre ?

Sinon, en termes légaux, il n'y a pas vraiment de "droit de réponse" véritablement exigible à l'échelle de publications personnelles comme un blog. Etant donné l'échelle de publication, et le lien fait vers la source, c'est plus assimilé à de la conversation privée et de l'expression d'opinions personnelles qu'à du média.

Elle bloque les commentaires ? La belle affaire.
D'abord, c'est le site "écologie libidinale", qu'elle cite, pas "pgriffet. "
Ensuite, elle linke le site, elle donne accès à la source de ses infos. Donc la place d'expression de l'autre opinion est donné, le post se donne déjà comme une source secondaire par rapport à un document auquel l'accès est donné. Il n'y a donc pas de diffamation possible, puisque le vrai texte est cité.

L'endroit où tu peux répondre, c'est ici...
Et à la rigueur, tu me réponds plutôt à moi, puisque c'est moi qui aie linké son site après que tu aies linké le tien.
Tu peux demander une réponse à Clem, mais si elle a pas envie ? Ben voilà, on y peut rien, et c'est même pas grave.

Message modifié par son auteur il y a 10 ans.

#

moi_aussi61 (invité)

le mardi 11 mai 2010 à 11h01

Je trouves que l'épilation est une bonne hygiénique de vie pour le corps et puis il y a des personnes qui aiment bien . Une affaire de goût et de couleur et surtout de propreté.

#
Profil

Siestacorta

le mardi 11 mai 2010 à 11h04

Sinon, moi, l'épilation ou les poils je m'en fous.

J'admet qu'il y a des canons propagés par les médias, que ces canons sont plus ou moins d'origine machiste, et plus généralement consumériste aujourd'hui.

J'admets aussi que l'anorexie a en partie ce fond médiatique parmi ses causes. Par contre, je trouve important de préciser que la comparaison s'arrête là. Se plier à une injonction normative sans réfléchir à ses propres valeurs est une connerie, une ignorance, mais pas une maladie psychique.

#
Profil

poete

le mardi 11 mai 2010 à 11h05

lam
j'adhère à la réflexion générale.

Au sujet du ressenti des hommes c'est au niveau des cunni que je me questionne : messieurs, est-ce que c'est vraiment mieux avec les poils courts ?

non c'est pire quand les poils qui repoussent râpent la langue beurk, vive plutôt les poils doux jamais rasés, souples...

#
Profil

amorgen

le mardi 11 mai 2010 à 11h33

A l'époque de mes premiers émois sexuels, fin 70's, l'épilation intime était loin d'être la norme et plus tard la première fois que j'ai vu un pubis glabre j'ai du changer illico de pantalon. Maintenant que le poil n'est plus de mise, j'avoue que je me damnerai pour un tablier de sapeur à l'ancienne...

#

(compte clôturé)

le mardi 11 mai 2010 à 13h23

Pierre_gr (invité)...

Usclade, lui, a obtenu une réponse, dans le même cas de figure... va falloir choisir entre chouiner de ne pas pouvoir envahir le territoire des autres sans penser risques et périls, et te risquer en terrain découvert.

Sinon, je te remercie beaucoup de me faire une pub' d'enfer pour mon blog: grâce à toi, je vais bientôt passer dans les Premium avec avantages, et même gagner du pognon. :-D

#
Profil

ERIC_48

le mardi 11 mai 2010 à 21h01

Ah, chic, le revoilà, on va rigoler.

Message modifié par son auteur il y a 10 ans.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion