Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

L'épilation

#
Profil

lam

le jeudi 15 avril 2010 à 15h41

insognare
Est-ce que normal/fréquent/habituel ou je ne sais, qu'une femme fasse de très gros efforts pour s'adapter aux goûts vestimentaires et physiques de son compagnon ? Parce que tu as sûrement raison Nounours, mais moi j'ai quand même un homme qui essaye perpétuellement de me modeler.
J'ouvre un fil ? ?

Gloups.

Et toi, tu l'acceptes tel quel et tu t'adaptes à ses envies de modelage, ou bien tu le modèles aussi?
Si la situation n'a pas changé je crois que ça entre carrément dans le fil sur le genre ouvert par Clèm.

#
Profil

lam

le jeudi 15 avril 2010 à 15h44

pierre
Sur l'argument que cela fait ressembler à un enfant cela me parait exagéré : la plupart des hommes se rasent la barbe et n'en sont pas pour autant plus enfantins !

D'acc avec Junon, quand même quand un homme se rase ca rajeunit l'apparence même si l'intérieur n'est pas plus enfantin.
Personellement, j'aime bien la barbe quand elle a dépassé la longueur qui pique...

#
Profil

pierre

le jeudi 15 avril 2010 à 17h31

lam
D'acc avec Junon, quand même quand un homme se rase ca rajeunit l'apparence même si l'intérieur n'est pas plus enfantin.
Personellement, j'aime bien la barbe quand elle a dépassé la longueur qui pique...

Je suis d'accord que ça rajeunit, mais ça ne fait pas "enfant".

Mais un sexe rasé fait-il rajeunit alors ? De combien d'années ?

#
Profil

lam

le jeudi 15 avril 2010 à 17h49

pierre
Mais un sexe rasé fait-il rajeunit alors ? De combien d'années ?

Ben je sais pas trop comment ca fait un sexe d'homme rasé. Jamais essayé.
Entre filles je trouve effectivement que c'est plus agréable pour faire l'amour, mais ca c'est plutot pratique pas parce que ça fait jeune.

#

(compte clôturé)

le vendredi 16 avril 2010 à 00h27

lam
Gloups. Et toi, tu l'acceptes tel quel et tu t'adaptes à ses envies de modelage, ou bien tu le modèles aussi ?
Si la situation n'a pas changé je crois que ça entre carrément dans le fil sur le genre ouvert par Clèm.

Je l'ai modelé en ce qui concerne l'utilisation d'une brosse à dent et d'une brosse à cheveux, le nombre de douches par semaine, et le plaisir que ça me fait quand il se rase. Et je ne suis pas très exigente...Ne fumer que dehors ou dans son bureau. Et l'inciter un peu à dîner le soir pour moins boire.
Pour le reste non, je n'ai pas cherché à le changer vestimentairement ou dans ses habitudes de vie.
Non mais ça marchera pas cette histoire de toute façon. Et moi je suis démolie.

Message modifié par son auteur il y a 11 ans.

#
Profil

Pulsar

le vendredi 23 avril 2010 à 12h06

Ouch ..... matinée à me faire papouiller et surtout séance épilation aie aie aie !!!!!! Heureusement que cela dure 4 semaines !

#
Profil

Lautrier

le lundi 26 avril 2010 à 15h41

LuLutine
En discutant il y a quelques années avec une amie, j'ai été très étonnée de l'entendre dire que pour elle, s'épiler le pubis était "hygiénique".

Elle disait qu'après, c'était plus facile de se laver. J'ai essayé, je n'ai pas vu la différence....non, les poils n'empêchent pas de se laver correctement !! !

Bien vu !
A quoi servent les poils ? mais à faire mousser le savon, of course

#

Pierregr (invité)

le mercredi 05 mai 2010 à 12h03

Bonjour, J'ai créé un site, plutôt une page web reprenant tout ce que j'ai appris sur la pilosité féminine(PF), depuis plus de 10 ans mais avec mes yeux féministes. Je me suis intéressé à ce thème et du coup, au féminisme depuis que ma femme se fait insulter à la piscine ou à la plage à cause de ses poils.
Il y a une trentaine de chapitres : l'histoire de l'épilation contextualisée avec la misogynie, la sexualité, la pression sociale, le libre arbitre, les ados et la PF, l'attrait pour les corps lisses, la PF dans l'art et la littérature, le discours des intolérants, le point de vue des féministes, la PF au cinéma et dans les autres médias, etc.

Le site : pgriffet.site.voila.fr

Accès direct à la page : pgriffet.site.voila.fr/PF.htm

A+
Pierre.

#
Profil

Siestacorta

le mercredi 05 mai 2010 à 12h30

#

(compte clôturé)

le mercredi 05 mai 2010 à 13h32

Prise d'otage :-D :-D :-D

Message modifié par son auteur il y a 11 ans.

#
Profil

pierre

le jeudi 06 mai 2010 à 15h59

Ton site est intéressant Pierre, je ne suis pas féministe mais je partage pas mal de points de vue avec toi sur ce sujet je pense.

Par contre ton site serait vraiment plus lisible si tout n'était pas sur une seule même page si je peux me permettre.

#
Profil

usclade

le jeudi 06 mai 2010 à 17h42

@Pierregr : j'avais justement déjà indiqué ton site sur ce fil. Je vois que tu es un infatigable et courageux arpenteur de ta cause. Même si certains ici ressentent cela comme un prosélytisme intrusif, il y a bien matière à échanger à se poser des questions sur le sujet.
En ce qui me concerne, je vois une analogie entre la norme de la monogamie et la norme de l'épilation féminine : on a grandi avec ces représentations, et la prise de conscience de leur possible et souhaitable remise en cause est quelque chose d'extrêmement déstabilisant mais libérateur....

#

(compte clôturé)

le jeudi 06 mai 2010 à 18h10

Remettre en cause, oui; mais parfois choisir vraiment certains îlots qui paraissaient, à tort, devoir passer à la trappe. Une histoire d'individuation, de choix très personnels, de libre-arbitre, absolument.

#

Pierregr (invité)

le vendredi 07 mai 2010 à 09h44

@usclade, je n'avais pas vu que mon lien était déjà posté plus haut, sorry.

@Clementine, j'ai répondu mercredi à ton article sur ton blog concernant ma page mais je ne vois plus les commentaires. Les as-tu supprimés ?
Dans ce cas, je les posterai ailleurs car ce que j'ai écrit à été totalement mal interprété, déformé, et j'en passe.
Je répondrai aussi aux différents intervenants de ce sujet plus tard (je n'ai pas le Net chez moi, j'ai toujours un peu de retard).
Le but de ce que j'écris n'est pas de convaincre qui que ce soit de changer d'avis mais de lutter contre les clichés mais aussi, de montrer que la pilophobie de la société est ancestrale et qu'elle imprègne les esprits par atavisme.

#

(compte clôturé)

le vendredi 07 mai 2010 à 12h17

Pierregr


@Clementine, j'ai répondu mercredi à ton article sur ton blog...

J'aurais voulu te répondre en mp, car ceci ne regarde le forum en aucune façon. Mais comme tu es là en invité, pas moyen. Tant pis.

#

pierregr (invité)

le lundi 10 mai 2010 à 13h29

Pour éviter tout malentendu, je vais préciser certaines choses. Mes réponses ne sont en aucun cas "mon avis personnel" mais plutôt une compilation de ce que j'ai lu depuis 10 ans sur la question de la pilosité féminine (PF). Je m'y suis intéressé suite aux insultes que ma femme subit à la piscine et à la plage. Des intolérant-e-s se moquent de ses poils (va te raser, j'ai vu le yeti), elle a aussi droit à des regards de dégoût. Elle n'a pas d'hirsutisme mais elle a le culot de garder ses poils aux aisselles, symboles de la maturité sexuelle et ça, c'est inacceptable pour bcp.
Ce sont mes recherches qui m'ont fait devenir féministe car j'ai compris que le corps des femmes avait été "volé" pendant des siècles par le patriarcat. Chaque partie du corps des femmes a dû être regagné pour qu'elles en fassent ce qu'elles veulent, il ne reste que la PF qui est le dernier tabou concernant les femmes puisque la PF est totalement absente de la sphère publique, c'est le "po-i-litiquement correct". On ne voit jamais aucun poil sur le corps des femmes au cinéma, dans la pub, à la télé, dans les magazines, dans les images érotiques ou porno, à moins d'aller sur des sites étiquetés "hairy women", une catégorie aberrante en sachant que toutes les femmes ont des poils, il n'y a pas de site intitulé "femme avec des cheveux" ou "femme avec deux bras et deux jambes". S'il y avait 10% de femmes à la PF visible dans les médias, les gens s'habitueraient et ne seraient donc plus choqués quand ils croisent une femme naturelle. En fait, je ne renvendique qu'une chose : l'indifférence. Que celles qui ne suivent pas la norme ne soient plus stigmatisées.

Si vous voulez en savoir davantage, j'explique tout en détails sur ma page (voir lien plus haut). Je réponds maintenant aux commentaires, désolé pour la longueur.

lulutine disait
>pour elle, s'épiler le pubis était "hygiénique"

En dehors des sensations différentes lors du contact sexuel et de l'aspect esthétique qui ne se discute pas (mais qui peut être induit par la prolifération d'images de corps glabres), les motivations pour s'épiler sont farfelues et inexactes. C'est le résultat de la pilophobie ancestrale qui est inscrite dans nos gènes, la PF a toujours été rejetée car synonyme de maturité sexuelle. L'hygiène est mise en avant par les préceptes de la Fitra (tradition musulmane) pour justifier l'épilation des aisselles et du pubis, pour les hommes et les femmes mais curieusement, très peu de Musulmans l'appliquent.

insognare disait
>les poils permettent d'uriner plus proprement

Les poils ne sont pas une garniture inutile, comme on l'entend souvent. Ceux du pubis chez les femmes servent aussi à protéger des mycoses et autres infections. Chez celles qui ont une sensibilité à ce genre d'affections, l'épilation est déconseillée par les gynécos.

>je cède quand même aux demandes des hommes et aux conventions sociales (remarques des collègues féminines sur les poils sous les aisselles par exemple)

Tu es loin d'être la seule. Plus de la moitié des milliers de femmes dont j'ai lu les témoignages et à qui j'en ai parlé reconnaissent ne s'épiler qu'à cause de la pression sociale, c'est énorme ! Ça représente minimum 10 millions de femmes en France. Ces femmes s'épilent rarement l'hiver, ce qui prouve que c'est par rapport au regard extérieur qu'elles le font avant tout.
Aucun autre aspect du corps des femmes n'est autant soumis à la pression sociale au point qu'en été, il est quasi impossible de voir la PF, en Occident. C'est extraordinaire, au sens premier du mot et devrait interpeller les "spécialistes" du corps. C'est comme si toutes les femmes étaient blondes ou avaient une queue de cheval ou des lunettes, cela étonnerait, on se demanderait pourquoi cette uniformité. Mais pour la PF, c'est "normal".
Concernant les collègues, ma femme l'a vécu aussi. Elle était très appréciée jusqu'au jour où elle est allée en débardeur, plusieurs femmes ont été dégoûtées de voir ses poils, on lui a dit qu'elle était "sale", "négligée" alors qu'elle est très propre. Elle a refusé de s'épiler mais elle a mis des manches.

drya disait que s'épiler, c'est

>une politesse pour son partenaire (ou médecin)

Le corps des femmes, laissé au naturel, a toujours dérangé les hommes. Cette remarque est la preuve que c'est toujours vrai pour certaines. Bcp de femmes ont des irritations, rougeurs, poils incarnés après une épilation. Est-ce "poli" de montrer un pubis meurtri car ses muqueuses ont été malmenées ? C'est l'hygiène qui compte, pas la présence ou l'absence de poils. Une femme glabre peut être sale si elle a oublié de se laver et dérangera bcp plus son mari/son médecin.

>un grand plaisir qu'on me caresse les jambes épilées : c'est beaucoup plus doux

Plus doux, je ne sais pas, la sensation est différente. Ma femme ne s'enlève aucun poil du corps et quand je caresse ses jambes/ses aisselles, c'est très doux, très agréable, pour elle comme pour moi.

#

Pierregr (invité)

le lundi 10 mai 2010 à 13h30

lam disait

>c'est au niveau des cunni que je me questionne : messieurs, est-ce que c'est vraiment mieux avec les poils courts ?

Jamais eu de problème en près de 30 ans de vie sexuelle, une ou deux fois un poil à enlever de la bouche. Comme le disait une femme sur un autre forum "au final qu'est-ce qui est plus désagréable, s'ôter un poil de la bouche ou arracher un poil à une muqueuse fragile et délicate ?"
Les hommes ont fait des cunnis pendant des siècles sans se plaindre mais depuis qu'on ne voit plus que des pubis épilés dans les films X, les poils deviennent subitement un problème ? Sinon c'est un grand plaisir de sentir les odeurs sécrétées pendant l'excitation et que les poils conservent.
Il semble que chez les hommes dans la vingtaine, nourris au biberon des films X, il y en ait bcp qui refusent de "descendre" si leur partenaire ne s'est pas rasé le pubis ! A part ça, ces films n'ont pas d'influence sur les gens.

>ça me fait penser à vouloir se créer une image vierge et enfantine, et aussi propre et immaculée... des valeurs en vogue

Ce n'est pas faux mais c'est très rarement assumé. Ce jeunisme met mal à l'aise ceux qui revendiquent l'épilation totale "je ne suis plus une petite fille, tout de même, regardez, j'ai des seins". N'empêche que symboliquement, le sexe sans poils renvoie à la fillette prépubère, à la période de la fille où elle est docile et a besoin d'être guidée.
A une certaine époque, les prostituées se rasaient le pubis pour montrer qu'elles n'avaient pas de morpions. A l'heure du Sida, ça fait sourire.

>@usclade Il faudrait qu'il y ait plus d'hommes comme toi !

Ils sont bien plus nombreux qu'on ne le pense mais ils ne l'assument pas tous, à cause de la pilophobie de la société qui rejette avec force la PF sur le corps des femmes. Très peu d'hommes, devant d'autres personnes, avouent préférer les poils. Mais en tête-à-tête ou sur un forum, c'est plus facile. La honte liée à la PF est un résidu atavique de misogynie, en fait.

bohwaz disait

>On pourrait considérer que quelqu'un qui refuse les poils n'a pas vécu sa puberté (psychologique) et reste immature et gamine.

C'est plus compliqué que ça. La pression sur la PF est telle depuis une vingtaine d'années que les femmes ont d'abord enlevé les poils des jambes, puis des aisselles et maintenant, ceux du pubis. C'est une infantilisation symbolique mais qui est due à la prolifération d'images ne montrant que des corps glabres, un peu comme dans l'Antiquité où les statues grecques des femmes étaient sans poils et sans fente vulvaire (une excision symbolique). Je ne rejetterais donc pas la faute sur les jeunes femmes, de plus en plus nombreuses à s'arracher tous les poils du corps. Quand on a baigné dans un environnement pilophobe depuis sa naissance, on devient presque automatiquement pilophobe une fois que les poils apparaissent.

K-roll disait

>Pour avoir essayé les deux, et de manière égoïste, les sensations procurées sont décuplées quand c'est épilé.

C'est un argument souvent mis en avant quand on lit les forums "épilation". Mais certaines femmes ayant essayé les deux disent que finalement, c'est différent sans être mieux, cela dépend donc d'une femme à l'autre mais aussi du/de la partenaire. Ce n'est pas comme une équation "pas de poils=encore plus de plaisir", il y a d'autres paramètres qui entrent en compte. Mais la souffrance endurée pour s'arracher les poils vaut-elle la peine, pour un hypothétique plaisir plus grand ?

>Les aisselles épilées sentent donc moins.

Euh non. Je me lave une fois par jour et je mets de la pierre d'alun. Résultat : pas d'odeur, moins de transpiration et tout ça, avec un produit naturel, bactéricide, bon marché, qui dure 2 ans et qui ne contient aucun produit nocif comme les déos. Ma femme aussi ne sent rien du tout. Par contre, j'ai déjà croisé des femmes aux aisselles glabres qui puaient la transpiration. Dois-je en conclure que c'est l'absence de poils qui fait sentir ?

Je répondrai plus tard aux autres.

@clementine, mon mail est ici

pgriffet.site.voila.fr/Signature.jpg

Il est en bas de ma page

#

(compte clôturé)

le lundi 10 mai 2010 à 14h15

[Comme je ne peux t'atteindre sans te donner mon adresse e-mail personnelle, ce que je ne veux pas, eh bien, il n'y aura pas de réponse...

Pardon pour le HS tout le monde.]

#
Profil

Clown_Triste

le lundi 10 mai 2010 à 14h19

Clementine
[Comme je ne peux t'atteindre sans te donner mon adresse e-mail personnelle, ce que je ne veux pas, eh bien, il n'y aura pas de réponse...

Pardon pour le HS tout le monde.]

Ou alors tu peux utiliser une adresse temporaire qui disparaîtra d'elle-même, par exemple sur : spamgourmet.com
C'est HS, certes, mais ça peut toujours servir de connaître ce service :)

C.T.

#

(compte clôturé)

le lundi 10 mai 2010 à 17h14

Merci... Mais je ne tiens pas plus que ça à "causer" avec certaines personnes, en fait. :-D . Et je crois que j'ai dépassé mon quota autorisé de HS pour l'année, en plus. (+)

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion