Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Polémiques, bagarres, et hors sujet, venez vous battre...

#

(compte clôturé)

le jeudi 04 mars 2010 à 12h48

Je relativise et je garde le sourire
Il faut surtout prendre le temps de bien tout lire .
c est vrai que les nouveaux comme moi ont tendance a reprendre des choses qui ont déja ete dites et redites alors ca doit enerver les anciens,c est logique .
peut etre estce a nous de nous adapter a eux et non le contraire.
J ai appris au moins une chose ici c est a ne plus lire en diagonale!

#
Profil

Nounours

le jeudi 04 mars 2010 à 13h00

Remarques: Mes propos ne sont pas une ouverture à la bagarre, seulement une réflection ou un resentie personnel. A dire vrai, j'espère que ce que j'ai dit va plus dans le sens de l'apaisement et l'ouverture aux autres.
Mais je suis OK pour le dégager du fil Bienvenue ! :-) (+)

#
Profil

ERIC_48

le jeudi 04 mars 2010 à 13h04

Oui, c'est vrai que c'était juste un tout petit peu "rentre dedans" avec beaucoup d'espoir et de message d'apaisement, mais comme je le disais, "juste un petit peu" dans un monde de bisounours, et tout vacille. Cela dit, je pensais que tu allais juste transférer le petit bout de phrase qui finit par "...monopoliser la parole." et laisser le reste, qui me paraissait plus que bien

#
Profil

Nounours

le jeudi 04 mars 2010 à 13h24

ERIC c'est fait sur le fil bienvenue !

sissi
peut etre estce a nous de nous adapter a eux et non le contraire.

Je pense pas que c'est cela que l'on attend de toi (Personne ne doit s'adapter à personne, il n'y a pas de supérieur) ! Un respect mutuel des idées (les pour, les contre) c'est largement suffisant !

Pas de diner de con et pas de maillon faible à éliminer! Beeearrrk !
Enfin j'espère !

Message modifié par son auteur il y a 11 ans.

#
Profil

ERIC_48

le jeudi 04 mars 2010 à 13h26

Voilà, on ne peut pas dire mieux.

#

(compte clôturé)

le jeudi 04 mars 2010 à 13h33

Merci les gars
ne seriez vous pas jumeaux??

#

(compte clôturé)

le jeudi 04 mars 2010 à 14h30

ERIC_48
Nounours, Est ce que tu pourrais s'il te plait déplacer le "Il est dommage qu'une poignée monopolise la parole" pour le ramener ici. Ensuite, ceux qui t'on répondu pourront faire de même dans l'ordre chronologique, de façon à nettoyer le fil Bienvenue sans rien enlever à ce qui est dit mais juste le déplacer ici. Faire un geste pour sauver le fil Bienvenue (au moins celui-là), pour voir si nous sommes capables de fonctionner comme cela, même après coup. Merci d'avance.

C'est beau ça quand même comme idée !

#
Profil

ERIC_48

le jeudi 04 mars 2010 à 19h56

Siestacorta
Je suis pas convaincu que l'effort à faire pour rester dans un esprit bisounours soit complètement louable.

Moi, j'en suis sûr. Pas de véritable amour sous les attaques. Non seulement il faut faire un effort pour rester dans l'esprit Bisounours, mais il faut également faire un effort pour le devenir.

Que l'on essaye d'aider les gens à s'améliorer, je suis bien d'accord, c'est même ce que je prône, et j'essaye moi-même de m'améliorer au contact (entre-autre) de Clémentine, mais il faut les emmener sur le bon chemin et dans le bon sens sur ce chemin.

Le bon sens c'est celui de l'amour. Le cuir épais ne laisse pas bien passé l'amour. Par suite, mettre toute son énergie à essayer de durcir le cuir des bisounours, c'est les éloigner de l'amour vers lequel ils cherchent désespérément d'aller, c'est les retarder, voir les bloquer totalement.

S'il y a des combattants qui arrivent à laisser passer l'amour, alors ces combattants peuvent protéger les bisounours contre les attaques extérieures, ou témoigner que c'est possible d'être à la fois dur et mou, mais il ne peuvent pas (au sens "ne doivent pas") obliger de force les bisounours à se cuirasser.

Si on fait ça, ils partent, c'est tout simple, car ce n'est pas celà qu'ils sont venus chercher.

Siestacorta
Bousculer les gens quand c'est nécessaire, c'est aussi les traiter en adulte...

Les gens sont adultes, quelque soit la façon dont on les traite.

Il ne s'agit pas de ne pas les bousculer, mais de les bousculer dans le bon sens. Bousculer les gens, c'est ce que je fait tout les jours.

Mais je ne bouscule pas les gens dans le sens de les durcir, mais au contraire dans le sens de les amener sur le chemin de l'amour qui exige d'accepter ses faiblesses, de les dévoiler au grand jour en faisant confiance dans le fait que les autres ne les exploiteront pas dans leurs intérêts, de se décontracter, ce qui exige de faire attention à ne pas blesser les autres bisounours, et de faire attention à l'endroit ou on met les pieds, à savoir faire attention que l'on met les pieds dans un espace de bisounours sans loup dans la bergerie, avec des protections anti-intrusions tout autour, etc.

Un seul petit loup de quartier dans la bergerie, et tout est foutu. Avant de pouvoir s'aimer tendrement, il faut demander au loup de tourner ses dents vers l'extérieur de la bergerie, et tant qu'il n'a pas compris pourquoi, et qu'il ne le fait pas, le danger est présent, et l'amour absent.

Les seuls personnes que l'on peut se permettre de blesser, ce sont celles qui ont le cuir assez épais, et encore, je dirais uniquement pour la cause que je mentionne ci-dessus. Si je bouscule Clémentine, c'est que je voudrais l'amener à aller dans le bon sens (d'après moi), ce n'est pas pour lui dire qu'elle est trop ci ou trop ça, ou pas assez ci, ou pas assez ça, mais qu'elle ne va pas dans le bon sens. Je voudrais qu'elle tourne ses dents et son esprit combatif vers l'extérieur et non vers l'interieur, je sais bien que c'est plus facile de croquer du bisounours en se justifiant qu'on leur fait du bien, mais ce n'est pas la bonne direction. Je n'ai rien à dire d'autre que ça.

Non seulement ça peut l'aider elle, mais ça permettra aux autres de s'aimer tranquillement. Et c'est le moins que l'on puisse attendre d'un site d'amour, fusse t-il poly.

Enfin, j'dis ça, je sais bien que je ne suis qu'un petit bisounours, et que je n'ai que la voix de la raison pour me faire entendre. Un tout petit coup de dent, et hop, je disparais.

Message modifié par son auteur il y a 11 ans.

#

(compte clôturé)

le jeudi 04 mars 2010 à 21h11

encore faut il savoir qui a le cuir epais ou non.
on peut faire le malin ici derriere un ecran c est assez simple,mais on peut etre fragile et etre touché fortement par des reflexions qu elles s adressent a nous ou a d autres;
c est bien d etre bisounours mais un coeur enorme n empeche pas d etre a fleur de peau;
le danger de la bergerie c est qu il peut y avoir a l interieur un loup deguisé en mouton.Dés que tu vas t assoupir il vas te croquer ,alors mefiance on est tous en qq sorte des bisounours actifs ou en sommeil.

#
Profil

Siestacorta

le jeudi 04 mars 2010 à 22h32

Je vais te répondre poliment sur ce fil, puisque tu me réponds ici.
Mais c'est autoritariste de ta part de pousser la discussion dans le fil "bagarre", sous prétexte que nous ne sommes pas d'accord.

Je crois moi que ce que je te réponds entre vraiment dans la question sur le sens de ce site.
Tu décides seul de ce qui est bon esprit ou pas ? A quel titre ?

ERIC_48
Moi, j'en suis sûr. Pas de véritable amour sous les attaques. Non seulement il faut faire un effort pour rester dans l'esprit Bisounours, mais il faut également faire un effort pour le devenir.

Je n'ai pas d'amour pour les gens que je ne connais pas ou peu. Et leur donner sans même passer par une case plus neutre me parait intrusif. A peu près comme de faire des câlins à une inconnue qui me demande de lui indiquer le plus court chemin pour le Louvre.

Les "attaques" n'en sont pas nécessairement. Et quand il y a une attaque, dans un univers d'écran, c'est plus de l'ordre d'un échange sportif ou ludique. Il suffit de dire "je ne joue pas à ça", "je suis blessé" ou "je ne comprend pas pourquoi tu me dis ça" pour que l'échange soit recadré.

L'interprétation fait beaucoup.

ERIC_48
Le bon sens c'est celui de l'amour.

Je ne doute pas que l'amour soit un bon rapport entre les gens. Qu'il soit le seul qu'on veuille établir, c'est tout autre chose.
L'amour ne se décrète pas. On le ressent, ou pas, et faire des efforts pour aimer quelqu'un (pire, tout le monde...) peut aussi virer à la négation de soi, et à la marginalisation de ce qui nous déplait.

Eric 48
Les gens sont adultes, quelque soit la façon dont on les traite.

Oui. C'est pourquoi les traiter en bisounours est un choix personnel, pas une règle. Je respecte mes interlocuteurs. Si ils ne s'en aperçoivent pas parce que je les contredis, je leur rappelle. C'est un rapport assez sain.

En passant, et pour l'exemple : je n'ai rien contre toi spécifiquement... Parfois tes interventions m'ont intéressé. Mais tu prônes un fonctionnement qui ne me convient pas, et qui pourrait au final se révéler très amoindrissant pour le développement du site.
Je ne peux pas t'en persuader par magie, je ne peux pas non plus décider à la place des autres, en revanche, je peux exposer mes idées.

Et encore une fois, qu'on me dise où j'ai le droit de de le faire me semble vraiment crispant, voire une attaque plus réelle que les manifestations de conflit d'idées qu'on lit ici ou là. D'où une mauvaise humeur probablement passagère.

Eric 48
Si je bouscule Clémentine, c'est que je voudrais l'amener à aller dans le bon sens (d'après moi), ce n'est pas pour lui dire qu'elle est trop ci ou trop ça, ou pas assez ci, ou pas assez ça, mais qu'elle ne va pas dans le bon sens.

Je ne vois pas de différence réelle entre "le bon sens" et "tu est trop ci ou trop ça". Dans les deux cas, c'est toi qui définis pour l'autre une direction que tu crois bonne.

Eric 48
Je voudrais qu'elle tourne ses dents et son esprit combatif vers l'extérieur et non vers l'interieur,

Ca et la bergerie, c'est une rhétorique du "nous contre les autres".
Ce "nous", bisounours, Poly AOC ou quoique ce soit d'autre ne se décrète pas, il se construit, avec les matériaux dispo, les gens donc, et pas seulement les bons gentils flower power.

Ici, c'est un forum internaute. Donc, en pratique, n'importe qui peut venir y dire n'importe quoi. Tant mieux, c'est pour ça qu'internet est un lieu plus riche et plus vivant que la majeure partie des médias. C'est pour ça que le PA y trouve ça place plus facilement qu'ailleurs.

On peut raisonnablement choisir de parler avec un minimum de respect (avec les bonnes personns, même ça me parait discutable, mais pour le coup, pas ici), ce qu'on appelle souvent la netiquette, la courtoisie...
Et c'est en partie pour ça qu'il y a une charte, pour éventuellement écarter les gens qui partent vraiment en vrille.

Ce que tu appelles amour, ce n'est pas que du respect. C'est beaucoup plus exigeant, si on le pose comme règle, et je n'ai pas l'intention de l'accepter.

#

(compte clôturé)

le jeudi 04 mars 2010 à 23h43

Tout ça est fort bien dit, je me contente de rajouter que ça me paraît partir dangereusement en vrille quand on se permet d'inonder en mp un autre forumeur et sans qu'il y ait aucune demande, de kilomètres de jugements, de prescriptions et de conseils, de manière soûlante.

Ce que moi j'appelle respect et dialogue, c'est à l'opposé.

Il faut savoir se taire quand son avis n'est pas bienvenu, ni même sollicité - il en devient harcelant.
Se contenter parfois d'être entendu ; car vouloir persuader, c'est préparer son échec de communication; et être sûr d'avoir raison, c'est une tyrannie de l'esprit qui n'arrive pas à se contenter de se dire, tout simplement, et veut s'imposer de manière intolérante.

#
Profil

ERIC_48

le vendredi 05 mars 2010 à 00h00

Je n'ai envoyé qu'un seul message personnel à Clémentine, c'est vrai qu'il était long et harcelant en lui-même, mais je ne l'ai pas inondé de MP, à moins qu'un bug informatique ait envoyé plusieurs fois le même MP. Moi, je n'en n'ai envoyé qu'un. Cela dit, je veux bien admettre que je fasse du harcèlement, et que ce n'est pas bien.

Si j'ai posté ici, c'est pour éviter de déranger les autres, ce n'est pas spécialement pour imposer quelque chose à Siesta, avec mes excuses. L'avantage de ce fil, c'est que ceux qui sont sensibles et ne veulent pas entendre des chamailleries peuvent ne pas venir, alors que lorsque la chamaillerie survient en plein milieu d'une discussion, tout le monde est obligé de la lire pour s'apercevoir que c'en est une.

Pour tout le reste, je suis d'accord. Ca peut paraître bizarre, mais je susi d'accord.

#

(compte clôturé)

le vendredi 05 mars 2010 à 00h08

ERIC_48
Je n'ai envoyé qu'un seul message personnel à Clémentine, c'est vrai qu'il était long et harcelant en lui-même, mais je ne l'ai pas inondé de MP, à moins qu'un bug informatique ait envoyé plusieurs fois le même MP. Moi, je n'en n'ai envoyé qu'un. Cela dit, je veux bien admettre que je fasse du harcèlement, et que ce n'est pas bien.

Tu as la mémoire courte, Eric. Terriblement courte et surtout sélective.

#
Profil

Siestacorta

le vendredi 05 mars 2010 à 01h00

ERIC_48


Si j'ai posté ici, c'est pour éviter de déranger les autres, ce n'est pas spécialement pour imposer quelque chose à Siesta, avec mes excuses.

Ya pas grand mal, d'un point de vue personnel. Mais je crains que ce soit reproductible...

ERIC_48
alors que lorsque la chamaillerie survient en plein milieu d'une discussion, tout le monde est obligé de la lire pour s'apercevoir que c'en est une.

Ben c'est là qu'est le cœur du problème. Nous ne plaçons pas la distinction entre chamailleries et contradiction au même endroit, et ça n'a pas la même conséquence.

#

(compte clôturé)

le vendredi 05 mars 2010 à 08h01

Siestacorta
Ya pas grand mal, d'un point de vue personnel. Mais je crains que ce soit reproductible...

C'est reproductible, et largement reproduit. Aligner les interventions, les ouvertures de fils et les remarques personnelles, entre autres, induit une atmosphère genre "sac de pétards dans le feu" avec allumage en série, et une atmosphère fumeuse de règlements de comptes, où, yess, puiskil y en a un qui fait la trace, on ose se lancer en se poussant du coude pour se donner du courage, mais dans plusieurs directions, et tout le monde en prend pour son grade. C'est une chance que les admins soient plutôt libéraux, de ce point de vue.

Comme à d'autres moments sur ce forum, et à l'instar de ce qui se passe généralement dans toute vie de forum, ça fait penser à une crise de croissance dudit forum. Il y a des moments où il faut faire du sur-place, en attendant de pouvoir de nouveau avancer. Bref, là je suis bien carrée dans mon fauteuil, j'attends, je sirote mon café. J'attends de lire des idées et des interrogations qui vont quelque part, implicantes, qui demandent un effort et un retour sur soi-même, dans le sens de "qu'est-ce que je peux faire de mieux?", sans vœux pieux ni codification extrême et détaillée qui ressemble à une camisole de force, et avec un égoïsme bien pensé que j'ai déjà décrit plusieurs fois ailleurs, désespérant de me faire comprendre.

#

(compte clôturé)

le lundi 08 mars 2010 à 19h42

Merci d'abord de lire la suite en prenant en compte que c'est un ressenti personnel qui n'est en aucune manière un jugement, je demande d'être lue, comprise et quittancée là-dessus...

En examinant de plus près une dynamique récente qui s'est installée sur le site, concernant l'accueil et ce qui s'y rapporte, je m'aperçois que ma motivation à intervenir est de plus en plus directement liée à un agacement profond qui monte depuis quelques mois.

Je vois en effet que tout ce que nous avons posé par écrit depuis le début, en nous posant des questions essentielles ("c'est quoi être PA" et Cie; accepter que le fait d'être PA ne protège en aucune manière de sentiments décriés comme la jalousie et autres, ni de se penser à tort une élite, par exemple, toutes ces précieuses réflexions sur notre humanité profonde, finalement), ne constitue souvent pas ce que j'espérais, c'est-à-dire un pool de ressources à consulter.

Je vois en effet assez systématiquement des questions déjà abordées ressurgir sans que les précédents fils en rapport soient lus, et qu'on en est souvent à réinventer la roue; j'en suis irritée, comme si le travail déjà accompli comptait pour du beurre, ne méritait pas d'attention, et comme si les plus familiers du forum étaient à disposition pour se pencher sur les problèmes particuliers des gens qui sont dans l'impatience de recevoir des réponses, des échos sur leur situation (donc consommateurs avant tout), de rencontrer des pairs (un pool de PA où chercher une de ses moitiés ou de recruter pour un projet fédérateur X), d'être bien dans sa vie sans faire un certain cheminement et un effort personnel.

La raréfaction de mes interventions est en prise directe avec le fait que je ne vois pas comment manifester mon agacement avec douceur devant tout ça... je zappe de plus en plus la majeure partie des discussions, ne me sentant pas nourrie en retour, et surtout pas quand la place pour intervenir est ressentie comme un gâteau à partager de manière mono et que je me vois invitée à restreindre ma manière de me relier aux gens... alors que je vois le site comme un territoire qui s'agrandit comme un cœur de poly qui accepte et donne plus.

De temps en temps il y a bien quelque chose de particulier qui attire mon attention, mais je vois de plus en plus clairement que mon intérêt pour le polyamour fait partie de quelque chose de plus général: une mouvance de société, un nouvel ordre éthique?

La conclusion à laquelle j'arrive, c'est qu'un cycle se termine probablement pour moi ici, et qu'il est temps de laisser la place, et d'aller investir mon temps ailleurs. Sans forcément quitter le forum peut-être, cette manœuvre me rendant inaccessible, et en me réservant pour ce que je trouve de vraiment titillant.

Voilà. C'est un post informatif, sans intention de provoquer des réactions du style "reste", "reviens" ou quoi que ce soit du genre. Je pourrais garder tout ça pour moi, mais j'éprouve le besoin de le poser, histoire de ne pas entrer dans la rancune, pour se quitter proprement, si ça se trouve. Un constat que le cœur n'y est plus, et que le lien se délite.

Polyment, et poliment vôtre.

Message modifié par son auteur il y a 11 ans.

#
Profil

Siestacorta

le lundi 08 mars 2010 à 19h47

Je ne l'ai pas abordé, mais l'idée du pool d'expérience ("va lire les archives") me semble différent du "besoin de vécu".

Quand les gens tombent sur le forum, c'est pas par hasard. Ils en sont à un point dans leur vie... Et ils s'y sentent seul. Donc il y a autant le besoin d'apprendre que le besoin d'échanger avec des gens qui sont actuellement dans un vécu qui les fait dialoguer.

On a eu la chance, en étant là au début du forum, que ces deux réponses à nos besoins se présentent en même temps. Les gens qui étaient là en étaient au même point que nous sur le besoin de recherche et celui dialogue : au début.

En gros... tu n'es plus dans le besoin de dialoguer sur cette situation, mais dans celui de le faire sur un plus grand ensemble. Ouaille note !
Mais tu pourrais ne pas être irritée du non creusage : celui ci relève d'un angle d'abordage du PA qui n'est pas celui de tous, et qui peut même ne pas le devenir (selon le rapport de chacun à l'apprentissage).

Et puis rappelle toi que tu t'es plus sensibilisée aux discours répétés que les autres, en allant fouiller assez loin dans les archives belges et canadiennes... et américaines, je ne sais plus.
Tu as fait un tour plus complet. Tant mieux pour toi, mais le top, ce serait de rester dispo pour parler de tes voyages... Maintenant, que t'aies d'autres routes à tracer, ça se comprend bien !

#
Profil

ERIC_48

le lundi 08 mars 2010 à 20h30

Clem : Bon, il me faut le temps de réfléchir, mais je pense que j'ai des choses à dire.
Une chose est sûre, c'est que c'est dommage de ne pas pouvoir apporter ce que l'on a envie d'apporter au polyamour. Mais d'abord, il faut que je comprenne vraiment le problème. Laisse moi le temps d'y réfléchir.

#

(compte clôturé)

le lundi 08 mars 2010 à 21h05

Clémentine, il y a du bon dans ce que tu dis ! Un pool de ressources, garder une trace des témoignages dans les anciens fils, etc. Puisque tu sembles avoir du temps et puisque tu as moins envie de participer aux fils actuels, pourquoi ne ferais-tu pas des articles de fond ? Tu écris très bien et ce serait un apport non négligeable pour tout le monde. Je ne parle pas forcément de compilations de vieux fils, mais je pense que tu peux trouver la super idée qui te donnera une satisfaction personnelle en terme d'avancement du PA dans la société, et qui apportera un nouveau souffle dans tes échanges avec nous ici.

#
Profil

ERIC_48

le lundi 08 mars 2010 à 23h01

Il est évident que tu as apporté beaucoup de choses au polyamour et aux discussions (et à moi aussi, même si je n'ai pris que ce que je voulais bien prendre). Il est évident aussi que ton travail est en partie "saboté" par les doublons. Ya de quoi s'énerver quand on a passé tant de temps à créer le truc.

Mais il est évident qu'il ne sera jamais totalement saboté. L'ordre ne fait pas tout. Le contenu est important, et le contenu ne part pas, même s'il est plus difficile à retrouver.

De même qu'il est évident que écrire est aussi important que lire, quand il s'agit de comprendre les choses. Tu ne peux pas demander aux nouveaux de renoncer au plaisir d'écrire ces choses là, celles que tu as déjà dites, ou dont tu as déjà discuté, ce plaisir que tu as eu toi-même à écrire pour que les autres te lisent et apprennent des choses de toi, n'y ont-ils pas droit, eux, à ce plaisir de créer la base ?

En tous les cas, la situation me rappelle étrangement la mienne lorsque je voulais quitter le site sous prétexte qu'il n'était pas ce que j'en aurais fait : une mouvance de société, un nouvel ordre éthique ? Si tu as raison, tu finira pas être entendue.

Je pense qu'il faut accepter la poly vision parce qu'elle nous enrichit. L'important c'est de savoir si on va tous au même endroit. Et ce que tu décris, ça va bien dans le même sens que le miens, même si on ne s'y prend pas de la même façon pour y aller.

Tu fais comme tu veux, mon cher..., tant que tu reste là, tu peux bien aller ou tu veux. En tous les cas, ici tu sers à quelque chose.

"invité à restreindre ma manière de me relier aux gens.". En ce qui me concerne, je t'ai plutôt invité (pour ne pas dire harcelé) à restreindre ta manière de t'éloigner des gens. Vouloir mettre de l'ordre à tout prix, pour leur bien, ça les éloignait de toi. Je suis d'accord que l'ordre c'est bien, mais le cool c'est mieux quand les gens ne pensent pas comme nous. Si on impose, c'est la guerre.

Et arrête de faire ta tête de cochon, qu'on puisse bosser.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion